l'origine du Mal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // AUTRES / EXPRESSION LIBRE // Coup de gueule
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanche


Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2011
Messages: 72
Féminin

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 - 20:47    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Ca fait pas mal de temps que je parcours les témoignages de pornodépendants et de compagnes de pornodep (dont je suis) et je remarque une tendance récurente : l'origine du  MAL viendrait quasi exclusivement de la pornographie et surtout de sa facilité d'accès sur internet.  C'est comme si d'un côté il y avait un coupable ( le porno) et de l'autre des victimes (les pornodépendants).
Je  conçois qu'on puisse considérer les choses de cette façon lorsque ce sont des enfants ou des ado, êtres en devenir par excellence, qui sont exposés de façon régulière. Et bien évidemment il faut les protéger en règlementant bcp plus l'accès à ces images.  
Mais les personnes qui s'expriment sur ce forum on dépassé largement l'age de l'adolescence (sauf quelques uns et je trouve que leur lucidité sur leur addiction et la volonté de s'en sortir est remarquable).  Etre adulte c'est aussi être responsable de soi, de ses comportements et des incidences qu'ils ont sur les autres. Je sais que c'est la volonté de ceux qui viennent sur ce site et bravo à eux mais je trouve que parfois qu'ils ont mis bcp trop de  temps avant de se dire qu'il y avait un pb.  

Ou est ce que je veux en venir ? simplement au fait qu'il me parait inexact de voir dans la pornographie sur internet l'origine du Mal. Certains d'ailleurs ne s'y trompent pas et tentent  d'expliquer eux même pourquoi ils sont pornodépendants.
Il est tout aussi illusoire de penser qu'on supprimera une bonne fois pour toute la dépendance en supprimant la pornographie (c'est ce que je lis souvent dans les témoignages).   
Le mal  (là je lui donne plutot le sens de carence ,  de fragilité ...) est d'abord en soi  car  tout le monde ne deviendra pas porno dépendant en visionnant du porno.  Donc ne pas se tromper de cible, le mal à abattre, il est d'abord en soi. 
Ce site  y contribue, le sevrage aussi mais il me semble que la majorité des pornodep devraient voir aussi un thérapeute et  j'ai l'impression que certains ont encore du mal à passer ce cap...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 - 20:47    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Czernobog


Hors ligne

Inscrit le: 28 Juin 2011
Messages: 599
Masculin

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2011 - 08:55    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Bonjour blanche,
Tu as raison sur le fait qu'être adulte c'est être responsable de soi pour l'humanité en général.
Les gens qui postent sur le forum ont eu une fêlure enfant ou adolescent qu'ils ont tenté de combler par une addiction au porno.
Alors, oui, je suis d'accord avec toi pour dire que c'est excessif d'y voir le MAL (notion éminemment judéo-chrétienne au passage) mais cela fait partie du processus de sevrage, je pense.
J'imagine que l'on doit procéder de la même manière quand on arrête la drogue, le tabac, l'alcool. On met dans l'objet de l'addiction tout ce qui peut être négatif pour s'en défaire.
Parler est, je le pense aussi, essentiel pour ne pas se sentir seul face à ça.
En conclusion, laisse leur/nous le temps de prendre du recul. Ça viendra avec le processus après 3 mois, 6 mois, 1 an mais ça viendra.
_________________
Vous devez faire les choses que vous vous croyez incapable de faire.
Eleanor Roosevelt.

Revenir en haut
Raven


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 28
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2012 - 16:27    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Je suis totalement d'accord avec vous deux, et votre vision des choses me rassure, ou plutôt m'ouvre les yeux.
Je crois peu être à tord d'ou viens la porno-dépendance de mon compagnon, mais ce qui me manque c'est les arme de la parole que vous vous posséder, c'est armes qui peuvent ouvrir les yeux en douceur sur ca condition et sur le mal que cela peu me faire.
Je ne sais déjà pas parlé quand le problème vienne de moi, il m'est encore plus difficile de les exprimer quand ils viennent de l'extérieur.
 
Ce n'est pas seulement pour moi que je cherche une solution, dire comme ca, que c'est pour lui serais pur égoïsme, car sincèrement je ne sais pas si cela lui apportera quelque chose.
Mais je le pense quand je dis que ce serais pour nous. A condition que j'y arrive, ou que cela me pèse tellement que j'abandonne.
 
Mais aujourd’hui je suis juste dans l’optique d’avancer avec lui, et de croiser fort fort les doigts, pour que peu à peu nos problèmes disparaisse.
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2012 - 23:14    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Raven les paroles ont du pouvoir mais l'ouverture d'esprit en a encore plus. Tu peux mal t'exprimer et convaincre quelqu'un qui t'écoute, alors que tu peux sortir le meilleur discours du monde qui ne convaincra pas la personne, parce-qu'elle a choisi de ne pas y croire même si tu lui mets la vérité sous le nez.


J'aimerai souligner deux trucs que t'as dis Blanche :
"ils ont mis bcp trop de  temps avant de se dire qu'il y avait un pb." là mon avis c'est que cette durée est allongée par le fait que cette dépendance-là est trs sous-estimée et banalisée dans la société, il faut bien vouloir admettre que c'en est une. D'autant plus qu'on manque de lucidité quand on est dépendant : "le nounours peut-il mordre ?". Faut en arriver à un point où on juge que ya quelque chose qui va pas. C'est quand c'est trop loin qu'on se rend compte qu'on a mis un pas dans la mouise. Et puis faut pas oublier qu'on est prêts à trouver toutes les excuses imaginables pour défendre son petit plaisir, et là l'indulgence de la société est un poison (argument de la masse).


Mais je te rejoins par contre sur un point crucial, ya quelque chose en soi (d'un dépendant) où il faut arriver à mettre le doigt. Un problème interne. Une plaie à guérir peut-être. Quand aux thérapeutes ca soulève des choses : on reconnait avoir un problème qu'on peut pas résoudre seul, on dépense du fric qu'on juge mal "placé", on y perd un peu de l'orgueil car on s'en sort pas par soi-même, la peur d'admettre qu'on est "malade" aussi, et le sentiment d'échec car on a pas pu s'en sortir seul. Je me souviens de la phrase de papillon mais bon je comprends ça. Moi qui a toujours été très indépendant sur certains niveaux j'irai surement pas consulter un spécialiste, je préfère l'introspection, la réflexion et la lecture de bons livres sur le sujet. Qui me connait mieux que moi-même ? Le spécialiste est un guide qui oriente, ais si on s'écoute on est orienté par son coeur et sa raison. Il faut abandonner les oeillères et divers boucliers je l'admets, mais il devront tomber, du fait du dépendant ou influencé par le spécialiste.
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
Raven


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 28
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin 2012 - 14:24    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Oui je suis d'accor, mais je ne cherche pas à être celle qui trouvera les réponses à ca place, je n'ais encore moins la prétention de lui ouvrir les yeux.
J'aimerais juste qu'a force de patience et de persévérance j'arrive à lui montrer que la il y a un problème.
Il est plus que capable de le voir, pour peux qu'on lui montre qu'on à le nez en plein dedans.
Du moins... c'est toujours comme cela que je l'ais connus.
 
Apres je ne sais pas encore ou je vais avec cette histoire, défois j’essaye de me dire que cala est faux que je me leurre…  pas par peur de la situation, mais par peur de mauvais jugement.
Mais justement j’ai le nez en plein dedans ^^
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juin 2012 - 15:01    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Le truc c'est qu'il devra de lui-même accepter la vérité, ou la refouler sans cesse. C'est tellement méconnu. La première fois que j'ai vu que la dépendance au porno existait (admis aux USA) tu sais ce que je me suis dis ? "ils disent n'importe quoi ces américains, si c'était une vraie dépendance l'Etat français en ferait la pub comme pour les cigarettes et l'alcool". Et la fois où je l'ai admis c'était peu après le jour de l'an (pas celui-ci mais encore avant) et j'ai passé une semaine à être dans une colère noire, complètement déprimé et à me sentir seul.
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
Raven


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 28
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Juin 2012 - 15:18    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Moi j'ai appris quelle exister hier. En tombant par hasard sur ce site, j'ai tapé des mots au hasard, disons qu'ils sont venues tout seuls. J’étais perdu, blesser. Je me demander pourquoi moi. Et si c’est précédente compagne l’avais remarqué ? Si oui, est-ce qu’elle trouver ca normal ? Et pourquoi moi ca me faiser si mal, me mettais tant dans le doute.
J’ai eu peur de le perdre, par ce que je ne suis pas quelqu’un de calculatrice, je fonction aux grés de mes sentiment et mes hormones, si on puis dire.
Il m’avait déjà plus ou moins avoué qu’il en avait regardé un film un jour. Je penser que c’étais quelque chose d’occasionnel, de rare. Cela arrive au moins une fois a tout les hommes.
Mais peu a peu cela m’envahissais, j’avais l’impression que quelque chose clocher. Et puis un jour, en discutant avec un très bonne ami à nous, j’ai sortie une vanne du genre que les mecs n’avais pas d’imagination pour se branler sans porno. Je suis loin d’avoir des pincettes.
Et cet ami ma répondu que non, il ne voyer pas pourquoi, étant donner qu’il me connaît franche et sans complexe, il m’a dit que ca lui était arrivé mais tellement rarement, et toujours lors de période de célibat. S’il devait se soulager, il se masturber si son petite amie n’était pas la, soit il lui faiser l’amour. Mais il n’irait pas chercher par automatisme sur internet, et n’avais aucune image du genre conserver sont portable.
Il me la dit avec tant de franchise que j’en étais retournée, je me suis rendu compte que quelque chose clocher, je ne savais pas quoi. Je suis tombé sur ce site par hasard, peu a peu je commence à comprendre les choses. Et surtout je commence peu a peu à me demander pourquoi ?
Cela me rend triste au plus profond de moi-même, car j’aime cet homme comme je n’ais encore jamais aimé personne. Et que dans le fond je n’arrive pas encore à m’enlever cette idée que c’est tres certainement de ma faute, que je ne mérite pas la tendresse et l’amour qu’il me donne. Parfois avec cette histoire j’ai l’impression qu’il me la donne comme il la donnerais a n’importe qui, et que la première venu est toujours la bonne.
Je remercie le hasard de m’avoir fait tomber sur ce site, et en même temps je le déplore d’apporter tant de difficulté la ou les choses pourrais simplement être légère et belle .
 
Giller tu est bien un homme dépendant ? Puis-je te demander, comment tu tes rendu compte de ton addiction ? A tu réussis a la surmonté ? je l’espère pour toi, tu a l’air de quelqu’un de comprehensif.
Les dépendant ne sont pas moins humains que les autres. Ca je suis bien placer pour le savoir J
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Lun 4 Juin 2012 - 15:45    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Oui je suis dépendant, non je ne suis pas sevré mais je m'estime en bonne voie, mieux que toutes les précédentes fois en tout cas.
En fait mon prof de SVT m'avait dit, lors d'un cours sur les dépendances, que le sexe en était une. J'y croyai à moitié, j'ai eu un peu peur en me demandant si ce que je faisais en faisant parti mais je me suis rassuré en me disant que non car sinon tous les hommes en couple seraient dépendants sexuellement. J'avais un sentiment de honte après la MB et je ressentai de la lassitude de me sentir obligé de faire ça tous les 3 jours. On vit pour l'instant, pour avoir sa dose. Peu de choses comptaient plus, aucun plaisir ne e comblait plus, même si après c'est pas ça. Et puis j'ai détesté ne pas avoir pu m'en empecher durant la semaine des vacances de Noel, un moment magique que j'ai estimé avoir pollué. A ce moment j'ai fais des recherches et je suis tombé sur ça. Le pire c'est le fait de savoir qu'on est dépendant seulement quand on a les deux pieds bien enlassés dedans. Et ca fait un ou deux ans que j'oscillai entre "c'est naturel pour un homme", "je suis célibataire et il me faut bien quelque chose", "c'est plus fort que moi alors prk lutter ?", "j'aurai pas deux vies alors pourquoi pas profiter et me faire plaisir ?". Les meilleurs périodes de sevrages allaient de un mois (une fois), à 15 jours (une fois), et une semaine (pleins de fois).
Ya s'en rendre compte, l'accepter, et lutter contre. Et le passage entre ces trois-là la durée c'est pas un jour.
Si au moins l'état mettait au courant les jeunes comme pour la cigarette ou l'alcool ...
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
Raven


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 28
Féminin

MessagePosté le: Mar 5 Juin 2012 - 14:55    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Je suis d’accord sur un peu de prévention, car il faut dire que si ni toi ni moi ne connaissions se genre de dépendance avant, il y en a surement des centaine d'autre, et peu être d'autre dépendant qui se rendent compte qu'il y a un problème sans même s'avoir lequel!
cela doit être effrayant comme situation... je pense.
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Juin 2012 - 21:50    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Une semaine de colère noire voilà ma réaction quand j'ai appris ça, et de la peur aussi comme tu dis.
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
Raven


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2012
Messages: 28
Féminin

MessagePosté le: Mer 6 Juin 2012 - 09:05    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Tu étais en colère contre quoi?
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Juin 2012 - 21:35    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Eh ben parce-que c'est une dépendance à la fois reconnue, méconnue et banalisée, et je suis tombé là-dedans dans l'ignorance totale des conséquences que ça pouvait avoir. Quand on est ado on est influencable et ces sa***** de producteurs profitent de la faiblesse de cet age-là. Et puis j'avais jusque-là une bonne éducation et je me suis laissé contaminer par le laisser-aller des autres parents envers leurs enfants ... et puis c'est pas  du tout agréable de se rendre compte qu'on porte des chaines autour des bras tu sais ?


C'est tellement banalisé ! RIEN ne m'a indiqué que je pouvais être dépendant si je goutais à ça, JAMAIS dans ma vie j'ai pris le risque de tomber dans une dépendance, ya un manque criant de communication, c'est entérré, banalisé, caché de façon à ce que tu tombes les deux pieds dans la merde. J'avais 15 ans et la seule raison pour laquelle j'y ai pris gout c'est parce-que les autres, moins intelligents que moi mais plus nombreux, me narguaient parce-que je ne connaissais pas ce plaisir là. 
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
quijesuis


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 40
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Jan 2013 - 20:26    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Giller a écrit:




_________________
au bord de la rupture...
Revenir en haut
quijesuis


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 40
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Jan 2013 - 20:27    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
 tout se passe comme si l'homme était incapable de discernement quand il est confronté à l'image suggestive d'une femme qui s'offre...contraint de répondre à l'excitation par la pulsion. 
comme si l'actrice porno lui intimait l'ordre de la consommer qu'elle le manipulait par l'exhibition de son corps marchandise. certains porno-dépendants pour ne pas craquer détournent le regard pour s'interdire de désirer. c'est hallucinant !!! comme la psychologie des hommes est fragile, c'est un peu comme une pulsion boulimique . je commence à comprendre pourquoi les musulmans pronent le voile intégral.
et si aller au bout du délire par le passage à l'acte dans la réalité pouvait mener à l'accomplissement des fantasmes et désamorcer ces tensions extrèmes que subissent les hommes.
et si nous les femmes nous acceptions tout simplement le partage...dans les deux sens...les actrices porno auraient moins de clients peut être ...et la libido des hommes ne serait plus confrontée à cette tension extrème induite par la frustration...
_________________
au bord de la rupture...
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013 - 18:39    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
 
Citation:
 certains porno-dépendants pour ne pas craquer détournent le regard pour s'interdire de désirer. c'est hallucinant !!! comme la psychologie des hommes est fragile, c'est un peu comme une pulsion boulimique 


Un dépendant détournera le regard, ca c'est l'évidence même, ne pas tenter le diable, on est pas bete, on a prouvé qu'on était pas plus fort, donc on n'affronte pas la bete, on l'évite et on la laisse crever de faim. Ce n'est pas une faiblesse psychologique, on a un corps pollué par notre dépendance et avant de pouvoir ne pas être surpassé par le corps il faut le dépolluer. Imagines-tu la force d'une dépendance, le système de dépendance avec la dopamine et tout ça ? En plus la pornodépendance est un cocktail explosif, un mélange de 4 hormones addictives, c'est aussi fort que de l'héroine ! La faiblesse est physique, pas psychologique.

D'ailleurs l'homme n'est pas à ce niveau plus faible que la femme, ya aussi des dépendantes que je sache. Et je fais remarquer que face à une femme qui n'est pas suggestive en général on est normal, enfin moi c'est le cas.


quijesuis si tu as besoin d'exprimer un ressenti exprime-le plus franchement, je sens un dégout soit des hommes, soit de leur incapacité à se controler, je n'aime pas entendre dire qu'un homme est faible psychologiquement, c'est totalement faux, je ne suis pas faible psychologiquement et j'en connais pas mal des mecs qui ne le sont pas non plus, on ne peut décemment dire des choses de ce genre.
Tu ne l'as certainement pas fait exprès mais je n'aime pas ce genre de propos, tu as pris des cas qui te dégoutaient et tu as généralisé en prenant le terme "les hommes", c'est comme si on disait que les femmes étaient toutes des salo*** parce-que certaines trompent leur mari, choisis mieux tes mots. (en plus c'est dit de façon un peu moqueur-ironique, les hommes qui te lisent ne viennent pas sur le forum pour lire un truc comme ça) 
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
quijesuis


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 40
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013 - 21:32    Sujet du message: loin de moi l'idée que l'homme est plus faible que la femme. Répondre en citant
je ne juge pas...
si je t'en donne l'impression escuses moi Sad  !
j'essaie de comprendre, mais je comprend qu'il n'y a rien à comprendre et simplement a apprendre. je disais que , peut être que si on envisageait la sexualité avec plus de liberté et qu'on ne la considérait pas comme quelque chose d'abject...si on inculquait pas aux femmes cette idée que les femmes qui font l'amour librement sont des trainées, au bout d'un certain temps il y aurait moins de tensions induites par l'interdiction et l'amour qui est un jeu oh combien excitant , passionnant, et essentiel à nos vies ( vu qu'on recherche tous la jouissance avec l'autre , en l'autre et pour l'autre...)serait vécu naturellement , fréquement, intensément, ludiquement, coquinement, passionnément,amoureusement ....et avec le partage . les hommes pourraient multiplier leurs expériences et les femmes pourraient multiplier leurs expériences sans que celà soit vécu comme une trahison
_________________
au bord de la rupture...
Revenir en haut
I'm helping me


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2012
Messages: 810
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013 - 21:38    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Quijesuis a dit:

et si aller au bout du délire par le passage à l'acte dans la réalité pouvait mener à l'accomplissement des fantasmes et désamorcer ces tensions extrêmes que subissent les hommes.

Perso, je te répondrais qu'aller au bout du délire des fantasmes(dans le cas où ils sont influencés par la pornographie) ne désamorcerais rien du tout, au contraire çà peut amorcer une autre forme de dépendance qui est la dépendance au sexe (la pornodépendance est une forme de dépendance au sexe de toute façon).

La dépendance au sexe est très REELLE, et elle est symptomatique d'un mal être lui aussi très REEL.

En temps que pornodépendant sorti de déni, je peux te dire que l'addiction au sexe est quelque chose de très dur et très déstructurant.

Pour s'en sortir, il faut quelque part admettre ses faiblesses mais sans s'y enfoncer.

 Je finirai en te disant qu'un mec ou une nana qui fait TOUT pour s'en sortir est doué d'une grande force mentale, comme dit Giller, je ne saurais faire la comparaison avec l'héro, vu que j'y ai jamais touché mais le porno est une vraie drogue, et le reconnaitre permet grandement d'avancer dans le sevrage.

Le sevrage est un passage obligé, j'en suis intimement convaincu. Ce sevrage a entre autre pour but de nous permettre de construire nos propres fantasmes sans aucune influence néfaste ou extrême.

Je comprends ta colère et ton amertume Quijesuis car jusqu'à présent, moi même, j'ai tendance parfois à avoir cette colère et ce mépris envers moi, malheureusement, ces sentiments peuvent dans beaucoup de cas s'avérer être des freins au développement personnel.

Je ne veux t'empêcher d'écrire tes ressentis, au contraire, vas-y, expulse de que tu as à dire, sache cependant que naturellement, que ce soit moi ou que ce soit Giller ou les autres, il se peut qu'on se sente blessé et touché par la dureté de tes mots, c'est comme çà!

Mais, il n'y a qu'en discutant, qu'on arrive à voir clair!!
  
Revenir en haut
I'm helping me


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2012
Messages: 810
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013 - 21:48    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Je viens de lire ton dernier post Qui je suis! Je comprends mieux ton point de vue, je t'avouerai que je n'ai pas la même vision que toi! Non pas que je ne respecte pas ton opinion!

C'est juste qu'à mon stade de dépendance, je n'ai pas du tout une opinion claire sur la sexualité, je n'en suis pas encore là!

Mon  esprit n'est pas assez libéré! C'est pour cela qu'aujourd'hui je ne veux plus être prisonnier de cette drogue de porno à la con car j’espère avoir cette ouverture d'esprit un jour!
Revenir en haut
quijesuis


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 40
Féminin

MessagePosté le: Mer 30 Jan 2013 - 22:32    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
j'ai cinquante ans c'est peut être une vie d'expériences et surtout une envie de ne plus passer à côté du bonheur et de vivre dans la transparence et non pas dans la dissimulation. je sais que mon compagnon aime les femmes et est excité par leur sensualité leur beauté ...il ne peut rester indifférent... pour moi c'est beau le désir d'un homme pour une femme ....soit...ce qui me fait peur c'est cette descente aux enfer qui l'enferme dans des profondeurs dans lesquelles je ne pourrais plus l'atteindre...car si il préfère les bombes virtuelles la lutte est inégale (je ne suis plus équipée pour rivaliser et il va perdre mon amour, son amour propre )il a cinquante sept ans et n'a pas franchement un physique de tombeur...il va avoir très mal quand je n'accepterai plus l'inacceptable...je l'aime si intensément (comme il est) il m'aime si fort je le sens je le sais....dommage !!!
_________________
au bord de la rupture...
Revenir en haut
Léa


Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 346
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan 2013 - 09:34    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Bonjour Quijesuis...

Je dois avouer que je ne comprends pas où tu veux en venir.

Certaines lignes montrent que tu sembles dégoutée par le côté voyeur, bestial instinctif" des hommes qui seraient continuellement stimulé par tout morceau de chair visible qui passe.

Puis dans d'autres lignes, tu parles de l'ouverture à l'amour libre comme solution.

Ensuite pour terminer tu  révèles que ton compagnon est adict et que tu en souffres.

Je ne vois pas où tu veux en venir, je suis désolée.
Crois tu que partager une sexualité libre dans votre couple résoudrait le problème? Crois tu qu'en le laissant passer à l'acte, avoir des relations sexuelles d'un soir ou des liens amoureux vec d'autres vous sauveraient. Et si tu faisais de même, seriez-vous heureux et épanouis?

Attention, j'admire et respecte les couples libertins mais je pense vraiment que ces pratiques, pour rester épanouissantes et bienfaisantes pour le couple et chacun, ne sont reservées exclusivement qu'aux personnes équilibrées, sans aucune addiction et surtout pas sexuelles.

Ok l'instinct est là mais je crois que lorsqu'on choisit de s'unir avec une femme dans un lien traditionnel unique, on doit être capable de renoncer à toutes les autres par amour sans que cela ne génère une frustration maladive.

Je serai heureuse de mieux comprendre ce dont tu as besoin, ce que tu ressens vraiment et quel est le fond de ta pensée.
Revenir en haut
Léa


Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 346
Féminin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan 2013 - 09:38    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
J'ajouterai que lorsque on fait ce choix de lien traditionnel, on peut tout à fait s'accomplir sexuellement à deux.

Il suffit d'être ouvert, d'être curieux et généreux. Je pense que la pérénité et le bonheur d'un vrai couple aux liens solides et bienfaisants passe par le bonheur sexuel.

Quoi de plus merveilleux qu'une complicité sexuelle entre deux êtres qui s'aiment?

C'est pour cette raison que lorsqu'elle est là dans un couple, la pornodépendance doit être éradiquée. Parce qu'elle empêche totalement cette complicité.
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan 2013 - 16:00    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
En relisant les posts je crois avoir lu un penchant pour une sorte de libération des fantasmes, je précise mon point de vue là-dessus, faire ça avec un dépendant est une erreur fatale, les fantasmes de dépendants sont faux (ya qu'à voir on connait dans ce forum une dépendante qui regardait des trucs gays, ya pas meilleur exemple), ya pas mal de cas où le dépendant s'abreuve de porno parce-qu'il souffre d'autre chose, comme un obèse qui s'engouffre de produits sucrés parce-que sa vie lui plait pas, donner encore plus de mauvais produit ne rendra pas heureux et n'arrangera pas les choses. Mais il faut une vision de dépendant pour le comprendre je crois.


Je suis d'accord avec Need your help sur le fait que découvrir encore de nouvelles tendances sexuelles alors qu'on est addict c'est se tuer, parce-que c'est la démarche même de la dépendance, au début on était sur des images de magasine, puis sur des images de site, puis sur des videos de site, puis sur des videos hard, puis sur un chat coquin, un tel rose, ... et voir des prostituées ? Ceux qui sont allés le plus loin sont les plus malheureux et ceux qui en chient le plus aussi je crois.


Se délaisser de cet univers addictif est la vraie libération sexuelle car on n'aspire pas à la fin du sexe au contraire on aspire à son début ou à son retour. Tu l'as remarquée toi-même quijesuis le dépendant devient un peu comme le fantome de lui-même dans sa dépendance.
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
I'm helping me


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2012
Messages: 810
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Fév 2013 - 23:11    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Je constate que Léa et Giller comprennent les choses en mon sens, cependant quijesuis soulève des points concernant la vision que l'on a de la sexualité dans la société.

 Je pense que toutes dérives peut être évitées avec de VRAIES discussions ouvertes sur la sexualité, en  parler sans gène et sans basculer dans le commercial, bestial, dégradant et vulgaire. 
Revenir en haut
quijesuis


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 40
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Fév 2013 - 08:25    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
la porno dépendance est une histoire d'engrenage, elle serait vécue moins dramatiquement si elle n'emportait pas dans son tourment le partenaire qui a choisit de faire sa vie avec le sujet addict. la relation est très affectée et le partenaire est détruit psychologiquement , surtout dans l'image qu'il renvoie désormais avec perte de confiance en lui,de son pouvoir de séduction de la capacité à se sentir aimé.voilà ou j'en suis....j'ai toujours été une femme appréciée pour sa relative intelligence et sa beauté, je savais qui j'étais...( et encore à mon âge ) désormais dans les yeux de l'homme que j'aime je me deteste...je ne lis plus, je n'écoute plus de musique, je ne peins plus,je ne cuisine plus, je ne mange plus, je ne vais plus vers les autres et chose horrible.....je délaisse mes enfants (grands certes, mais encore en besoin de leur mère)...la sex addiction de non ami en premier plan du matin au soir!...même ma situation professionnelle en pati...nous travaillons ensemble et ses regards dérobés, frénétiques envers les collègues féminin ( dont je n'avais pas conscience avant la découverte de son univers addictif)me poignardent continuellement. j'ai l'impression que deux êtres sont en lui...l'homme aimant, incroyablement attentionné et gentil et le pervers...
_________________
au bord de la rupture...
Revenir en haut
Léa


Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 346
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Fév 2013 - 11:02    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Oui Quijesuis, tu décris malheureusement parfaitement les dégats que leur addiction engendre sur la femme que nous sommes...enfin que nous étions...

Moi aussi, j'ai peu à peu organisé notre vie uniquement en fct de cette merde : qq exemples...
- je fais tout pour ne pas tisser des liens avec ce groupe d'amis parce que dedans il y a deux jolies femmes...
- on ne va pas en vacances là-bas parce qu'il n'y aura que des poupées au bord de la piscine.
-on ne regardera pas tel film parce que je sais qu'il y a cette scène qui risquerait de...
- je resiste à mon envie de lui envoyer un sms coquin parce que ça pourrait le faire consommer au bureau.

Moi aussi j'ai des enfants que j'ai délaissés ou en tous cas que j'ai mis de côté dans ma tête tant elle était squattée par ce mal.

Je ne me sens bien et apaisée que lorsque nous sommes seuls, là il est obligé de ne voir que moi.

Je devrais parler à l'imparfait parce que cela s'est fortement amélioré de son côté avec le travail qu'il fait depuis 3 ans mais de mon côté c'est encore tellement présent.

Comme toi j'ai toujours eu par le passé une image assez positive de moi et de ma valeur. Je plaisais pas mal...maintenant je ne plais plus parce que le soleil en moi a été éteint...il ne revient que lorsqu'il me désire... C'est pathetique.
Revenir en haut
quijesuis


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 40
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Fév 2013 - 13:19    Sujet du message: censurer ma vie pour ne pas le tenter ....jamais...!!! Répondre en citant
léa, réapprendre à s'aimer est une gageure quand on ne sait plus qui on est...mais ce n'est que par cette voie que tu franchiras cet muraille qui a endigué ton âme et a isolé vos êtres.
je refuse absolument de céder à la censure et de m'empêcher de fréquenter des groupes parcequ'il y a de belle filles dans la fleur de l'âge...si pour lui elles représentent des "corps à baiser" "des bouches pour queues" des "croupes à tringler", pour moi elles font partie de l'humanité, et je les aime et les admire en tant que telles, belles merveilleuse , attachantes, touchantes,humaines, faillibles, VIVANTES, si dans leurs yeux rieurs et leurs visages souriants il ne voit qu'appel sexuel, moi j'y vois la beauté du monde, l'esprit en marche...la merveilleuse  féminité dont je suis fier de faire partie...!!! 
_________________
au bord de la rupture...
Revenir en haut
Léa


Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 346
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Fév 2013 - 14:19    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Je suis tout à fait dans le même état d'esprit que toi quant à la beauté des femmes.

Je me refuse à devenir aigrie et jalouse des autres, ce serait injuste pour elles.

je crois cependant que c'est justement parce que je perçois cette beauté et la reconnais que les regards qu'il avait me faisaient si mal. C'est parce qu'il regardait non pas des bouts de viande à baiser mais des femmes tellement féminines qu'elles en étaient désirables. La vulgarité ne me fait pas mal, le sex-appeal oui...

Ce qui est terrible c'est que malgré ce sentiment d'appartenance au groupe des femmes fières de leur sexe, de ce qu'elles dégagent et sont profondément, la dépendance d'un conjoint nous met face à notre incapacité d'arriver à la cheville de ces autres femmes.

Non pas parce que nous sommes moins belles et moins sexy mais uniquement parce que pour l'homme que nous aimons nous ne sommes rien puisque nous sommes réelles et donc malheureusement dénuées de fantasmes.

C'est là tout le pathétique de ce cancer du couple. C'est là l'origine de notre rage et de notre tristesse.

Tant qu'il ne sera pas totalement guéri, même parée de la plus belle lingerie qui soit, même offerte, ouverte à tous les plaisirs, je ne susciterai jamais en lui une émotion aussi forte que de désirer une inconnue qui passe ou s'exciter devant une poupée siliconée qui se fait prendre brutalement.

Je suis pourtant avec un dépendant qui se soigne, qui a fait un chemin colossal et qui maintenant qu'il a pris conscience de tout doit juste arriver à se passer de porno à long terme.

C'est le plus gentil, le plus tendre des hommes. Je sens son amour comme jamais, il ne me blesse plus jamais, plus aucun regard de côté n'est à déplorer en ma présence.

Comme je l'ai dit de son côté tout s'améliore mais du mines les blessures restent ouvertes.

Je te comprends si bien.
Revenir en haut
quijesuis


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 40
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Fév 2013 - 18:15    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
je crois que les hommes ont tendance à penser qu'il y a deux catégories de femmes, celles qu'ils choisissent pour compagne, qu'ils "respectent", celles qu'ils considèrent comme des produits de consommation, la preuve en est qu'ils interprètent comme une incitation à la consommation la mise en valeur des attributs sexuels féminins: décolletés, talons hauts, robes courtes, jambes mises en valeur , rouge à lèvre , fards...je pense que leurs physiologie est programmée pour répondre aux stimulis des attribus "femelle". Le problème auquel les humains sont confrontés en ces temps de médiatisation à outrance ,c'est la généralisation de la sexualisation des médias qui envahissent notre sphère intime...le sexe est partout...pour vendre un yaourt, un cornet de frites, un parfum, une voiture, un ordinateur, l'abonnement à une chaîne télévision, télé réalité...PARTOUT...nul ne peux y échapper et surtout pas les hommes qui sont manipulés...et pour peu qu'ils présentent une fragilité psycho affective liée à une enfance qui s'est pas très bien passée,c'est la catastrophe...nous femmes et hommes sommes impuissants face à cette terrible dérive...!!! mais vous , hommes , supporteriez vous que pour nous vendre un gel douche, un kilo de carottes, un abonnement à notre magazine préféré....on nous explose à la figure des jeunes hommes bien membrés,bandant comme des dieux ,la queue en érection,emergeant de leur slip trop serrés , aux corps sculptés à la beauté virile et au regards ténébreux, se passant la langue sur des lèvres prometteuses, ondulant de manière ostentatoire et si sensuelle...et celà du matin au soir offerts à nos yeux de femmes noyées de désir, affichés dans le métro, sur les boulevards, sur la page d'accueil de youtube,sur la page d'accueil de msn, de free, de tf1 de TMC, de D17 de NT1...des hommes à la voix rauque et chaude,partout ,partout ou notre regard se pose, sur les emballages, sur les kiosques à journaux sur les affiches de films...accepteriez vous de nous voir mater pendant des heures des queues en érection d'hommes qui ondulent frénétiquement et dont on voit les visages jeunes viriles expressifs avec des moues sensuelles des regards intelligents prometteurs...faisant l'amour entre eux et a des femmes de tout âge ...ou même encore des adolescents "teens" faisant l'amour avec des femmes mures... supporteriez vous de nous surprendre à nous masturber frénétiquement tous les soirs en poussant de longs gémissements de plaisir alors que vous dormez dans la chambre à côté (enfin vous faites semblant de dormir...effondrés de vous trouver en comparaison , pitoyables avec vos corps glabres, bedonnant,au muscle mous, calvitie naissante,érection si en dessous de la moyenne (vous aimez tant les chiffres)...et qu'on vous dise tous les soirs...non chéri pas ce soir j'ai pas envie de toi j'ai d'autres matous à fouetter....!!!...imaginez toutes ces images de femmes offertes remplacèes par des hommes magnifiques en érection dans de splendides voitures rutilantes, enfourchant de superbes motos...!!!
_________________
au bord de la rupture...
Revenir en haut
I'm helping me


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2012
Messages: 810
Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Fév 2013 - 15:07    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
La réponse est claire et net! Non!J'aimerais pas...

 Je sais pas si tous les hommes font la différence entre deux types de femmes comme tu dis, ptèt que oui ptèt que non!

 Dans mon cas, je fais une grande confusion sur les femmes, le sexe, les relations en générale, sans vraiment de distinction!!

 C'est comme si ma sexualité était resté en l'état de ma sexualité de mes 15ans mais avec dix ans de porno en plus, bref sexuellement, j'suis un vrai gosse quoi...

Donc bon, j'pense qu'en fonction des mecs, çà se différencie pas mal, c'est complexe quand même!
 
Revenir en haut
I'm helping me


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2012
Messages: 810
Masculin

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 00:49    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Pour revenir sur le sujet, il y a aussi un aspect dont on ne parle pas, c'est le sentiment d'impunité dans l'acte de voyeurisme.

Quand on va sur le net mater du porno, on est comme des voyeurs mais des voyeurs anonymes et on est voyeur sans aucun risque à part celui de se faire prendre en train de ....bref. C'est tellement excitant de regarder par la serrure.

De plus, cette activité très fréquente de voyeurisme développe une espèce de normalisation dans l'esprit, normalisation accentuée par la société. Si la société encourage à zyeuter, c'est donc normal et même moral de le faire!

Comme disais quijesuis, le sexe est utilisé et exploité dans le commerce mais le côté voyeur y est aveuglément normalisé, que ce soit dans la presse people qui traite et retraite de manière crue et parfois très vulgaire la vie privée des personnes célèbres, ou que ce soit dans la téléréalité où on enferme des gens qu'on peut observer matin midi et soir.

Et que dire des réseaux sociaux comme facebook qui révèlent  chez beaucoup de gens non seulement leur côté frimeur, narcissique mais aussi les aspect fouineurs, curieux, espions  et donc voyeurs de la personnalité. On expose toute sa vie, on fouine partout,en toute impunité et instantanément.

(Personnellement je me rends compte aujourd'hui que ma cyberdépendance est caractérisée par ce côté voyeur, par cette impression d'infini dans les informations et par l'instantanéité des contenus).

Le voyeurisme attire, çà fait partie de la face sombre de l'être humain et il est vrai qu'une grande partie des contenus médiatiques tente  aujourd'hui de faire ressortir cette tare pour vendre, "but bizness is bizness" conclut-on cyniquement.

 Nous avons tous notre libre arbitre cependant, et tous le choix, mais choisir de construire son propre chemin est vraiment dur, en tant que jeune adulte, je m'en rends vraiment compte, notre volonté est mise à rude épreuve....Mais on y arrivera.
  
Revenir en haut
quijesuis


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2013
Messages: 40
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Fév 2013 - 08:24    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
je relisais ton texte et je me disais que non, non, non je ne suis pas dégoutée par le comportement des hommes qui se masturbent devant un porno...non , je ne pense pas que les hommes soient plus faibles psychologiquement que les femmes...
je constate seulement en tant que partenaire que ce comportement ruine ma vie, ruine ma relation, a ébranlé mon être , me fait douter effroyablement de mon pouvoir de séduction, me fais douter de la nature même de l'amour qu'il dit me porter...l'avenir est un précipice dans lequel j'ai commençé à glisser...j'ai eu pour la première fois de ma vie, un désir de mort sur moi même quand j'ai compris qu'il était dépendant de son voyeurisme compulsif...et je pense que moi même je suis dépendante affective à l'AMOUR DE MA VIE"...je suis autant le problème qu'il est son problème...!
_________________
au bord de la rupture...
Revenir en haut
I'm helping me


Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2012
Messages: 810
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Fév 2013 - 16:49    Sujet du message: l'origine du Mal Répondre en citant
Qui je suis, ta vie et celle de ton gars ne sont PAS INDISSOCIABLES!!
Pause toi les bonnes questions, est-ce qu'il t'aime autant que toi tu l'aimes, serait -il prêt à se donner à toi comme toi tu le fais corps et âme AVEC LUI?

 Je te conseille ( autant que tu puisse le faire si possible) de faire un break avec lui, te retrouver seule avec toi même, de voir autre chose, de prendre un congé (facile à dire quand on est au chomage comme moi, je le concède), bref de voir autre chose, de te détendre, tu y verras plus clair en ce qui concerne ton futur avec ou sans lui.

En tant que pornodépendant, je peux te dire que la dépendance affective concerne la moitié au moins des gens de ce forum( y compris moi), donc je te comprends un peu.

Si tu l'as poussé à bout au point qu'il t'envoie des trucs dans la gueule et qu'il reste dans le déni... le seul remède à son problème sera un choc émotionnel.

Une rupture est un choc émotionnel pour tout le monde quoiqu'on en dise, et ce même si chacun gère se choc différemment.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:00    Sujet du message: l'origine du Mal
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // AUTRES / EXPRESSION LIBRE // Coup de gueule Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com