Un déclic après une violence inouïe

 
Post new topic   Reply to topic    www.pornodependance.com Forum Index // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendantes femmes
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Maria Del


Offline

Joined: 07 Apr 2019
Posts: 1
Féminin

PostPosted: Sun 7 Apr 2019 - 02:50    Post subject: Un déclic après une violence inouïe Reply with quote
Bonsoir. 


Je n'en suis pas à mon premier coup d'essai dans l'arrêt de la pornographie. J'en étais à mon deuxième. Au premier, j'avais réussi à tenir plus d'un mois, je ne comptais plus. Mais j'ai repris lorsque mon petit ami s'est absenté avec son groupe d'amis (dans lequel il y a son ex mais no panic, il est fiable) et j'étais très agacée. Donc j'ai craqué.


Mais ce soir, j'ai envie d'en terminer avec cette drogue. Je vais vous expliquer le déroulement de ma soirée :


Mon petit-ami est absent en ce moment, seulement depuis un jour. Cela faisait quelques semaines que j'avais repris la pornographie, non sans ressentir de culpabilité. Mais là, étant donné qu'il était loin et étant prise de tension/sueurs chaudes/énervement à cause de lui (pour aucune raison, je suis assez compliquée à vivre, émotionnellement), je décide de regarder du porno.


Un orgasme, j'arrête. Quelques minutes plus tard, je reprends. Puis j'arrête. Et je reprends. Et j'arrête. Et je reprends mes recherches.


J'aime bien le sexe hard, enfin en tout cas, le visualiser. Les catégories slave et fétichismes un peu SM, j'aime bien. Enfin, jusqu'à ce que je tombe sur LA vidéo. Pourtant, j'en ai vu des choses, j'en ai vu des vidéos très brutales, mais là, c'était vraiment trop. Plusieurs hommes, une seule fille (classique, me direz-vous) mais elle était pliée dans tous les sens, écartée, j'ai même eu peur pour une de ses articulations ! Et pourtant, ce n'était pas de l'amateur, c'étaient des acteurs, le décor etc. 


Mais c'était vraiment trop violent. J'ai fermé la fenêtre, et j'ai cherché votre forum car je ne pouvais pas rester sans rien dire, sans raconter ce que je venais de voir.


J'étais dégoûtée de moi. Dégoûtée d'avoir replongé, d'avoir voulu voir cette vidéo. J'en avais discuté avec mon petit-ami lors de mon premier arrêt (on s'était d'ailleurs disputé là-dessus, lui étant vexé que je vienne plus vite devant un porno qu'avec lui, et à cette époque, je n'avais jamais eu d'orgasme avec lui, ni avec aucun homme), et c'est cette dispute qui m'a donné envie de tout stopper. Et j'avais réussi ! Et en ce moment, j'essayais aussi, mais je craquais. La pression d'importants examens qui arrivent, la colère contre les hommes qui m'ont heurtée. 


J'aimerais comprendre d'où vient cette addiction. Mais je crois que, dès que j'aie regardé du porno et que je me suis masturbée devant, c'était fini. J'ai commencé à 16 ans, avec une grosse culpabilité. A 18 ans, un homme avec qui je sortais m'a violée (sodomie la première fois, le reste oral ou vaginal), ça a duré deux ans. Vers la fin, même lorsqu'on avait des rapports consentis, je me masturbais, je repensais au porno. C'était ma petite porte de sortie. 


Et j'ai continué le porno. J'ai 22 ans, j'ai déjà passé des nuits blanches à enchainer les orgasmes qui arrivent en quelques secondes, dès que j'avais un moment de calme dans ma chambre, c'était parti. Et je veux arrêter. 


Cette fois, la violence que j'aie vu m'a calmée. Enfin, j'espère. Je ne sais pas dans quel état d'esprit je serai demain. Mais j'avais besoin de coucher tout ça et de l'envoyer. Que quelqu'un me lise, peut-être. Je m'en veux, je me sens sale et je pense à mon petit-ami, ô combien formidable, qui me parlait par message pendant que je regardais du porno et que j'avais un orgasme. Je me sens sale, j'ai l'impression de l'avoir trahi. Lui, n'en regarde que rarement, ce n'est pas son truc. Il a une autre vision du sexe que celle que j'aie, enfin, que j'avais. Je n'ai eu que 6 ou 7 partenaires sexuels, mais pas tous étaient des copains, je n'étais pas toujours amoureuse (et heureusement !).


J'aimerais que ce post soit, pour moi, un petit journal de bord. J'aimerais y poster mes craintes, mes victoires, mes pertes. Lorsque j'ai envie, venir écrire me libère. J'ai l'impression de penser à l'écrit. Et c'est exactement ça. Il est bientôt 4h du mat, j'ai 22 ans, je suis addict au porno alors que mon petit-ami me convient énormément et je l'aime d'une force !, j'ai été violée pendant 2 ans sans réussir à m'en sortir, j'ai été pendant un an avec un mec en "relation-libre", il couchait à droite à gauche mais je l'aimais trop pour réussir à faire pareil, et ça me détruisait. 


J'ai l'impression de ne pas avoir eu le contrôle sur ma vie. Je suis assez positive habituellement mais là, depuis quelques temps, je n'y arrive plus. J'ai l'impression d'être retournée dans l'état dépressif de mes années lycée, à l'époque anorexie & scarification. 


J'ai aussi réalisé il y a quelques temps que le temps passe, que le passé ne reviendra plus. J'ai toujours eu une sorte de fantasme sur le temps : vivre dans ses souvenirs, se remémorer les moments en les revivant dans sa tête, être dans sa bulle de nostalgie. Je veux me sortir de là. J'ai toute la motivation du monde, je pourrais refaire ma vie entière à cette heure-ci ! Mais je sais aussi que demain soir, dans mon lit, toute seule, je vais vouloir regarder du porno. Et du porno violent. Et je n'aime pas ça. Je n'aime pas voir ça. Je ne veux pas. Souvent, je n'en ai même pas envie, mais je le fais machinalement. 


Et là, je viens de finir mon post, et j'ai envie d'en regarder. C'est horrible, c'est une envie que j'ai tellement besoin d'assouvir. Mais je ne veux pas craquer. Je sais que si je ne craque pas, demain je serai contente de moi. Comme je l'ai été il y a peu quand j'ai réussi à ne pas craquer un soir. Mais ça ne dure pas. Et je veux que ça dure, cette fois. Je veux que ça dure toute ma vie. 


Ainsi, peut-être qu'un engagement sur Internet, auprès d'inconnus bienveillants, va m'encourager à tenir : 


Je ne regarderai plus de pornographie. C'est terminé. Ce monde illusoire où le plaisir n'est qu'une histoire de quelques secondes, et la crasse une histoire de mois. Où les couleurs ne sont pas belles, où la lumière n'est pas ajustée. Où il n'y a aucune élévation spirituelle possible. J'arrête. Je veux arrêter, pour moi, pour l'homme que j'aime (c'est un sujet sensible, j'en ai les larmes rien que de penser au fait de l'avoir trahi, d'être sale et de l'avoir sali), pour ma vie future, pour la petite fille que j'étais et qui se retrouve là, devant un écran, devant des femmes brutalisées et des hommes instrumentalisées. 


Ma syntaxe n'était peut-être pas la meilleure que je puisse vous donner, étant donné l'heure et mon état d'urgence à décrire ce que je ressens expliquant cela. 


A plus tard ! 
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 7 Apr 2019 - 02:50    Post subject: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
rasmu


Offline

Joined: 20 Dec 2018
Posts: 263
Masculin

PostPosted: Sun 7 Apr 2019 - 09:35    Post subject: Un déclic après une violence inouïe Reply with quote
Bonjour Maria,

Tu es arrivé à bien définir les situations qui déclenchent le passage à l'acte : être loin de ton copain et des émotions de stress / anxiété.

Il est primordial de travailler sur ces raisons qui t'amènent à te masturber sur du porno, en plus de trouver les bonnes stratégies pour faire passer tes envies et trouver des comportements alternatifs plus sains pour toi.

=> Pourquoi être loin de ton copain t'agace ? Est-ce un manque de confiance en lui, la peur qu'il s'en aille, de la jalousie, de la solitude,... ?


Il est important aussi que tu travailles à mieux gérer ces moments de stress/anxiété.
La méditation pleine conscience est un bon outil pour se poser, prendre le temps de prendre conscience de nos émotions, les regarder avec du recul et trouver la réponse adaptée à nos émotions.

Cette gestion des émotions est très importante dans l'addiction car l'addiction est utilisée très souvent pour anesthésier des émotions négatives. C'est un truc que l'addict a pris l'habitude de faire, au détriment de demander de l'aide et parler avec les autres.

Sortir de l'addiction serait donc arriver à arrêter le comportement addictif, mieux gérer ces émotions et construire une sécurité d'attachement/affective.
Plus tard, tu pourras si tu le souhaites parler avec un psy de tes trauma passés.
Le psy peut évidemment t'aider dans la gestion des émotions.

Une autre chose importante, c'est d'acquérir un état d'esprit de bienveillance et d'empathie envers toi-même.
Tu cherches à sortir de l'addiction, il y aura forcément plein de rechutes mais elles font partie de l'apprentissage du sevrage.
Apprends d'elles, comprends ta boucle addictive, c'est un long chemin qui te verra passer par plusieurs stades de progression : moins regarder du porno, passage à l'acte dure moins longtemps, moins de contenu hard, arriver à faire passer les envies, meilleure gestion des émotions négatives, ...).

Cet état d'esprit, tu peux l'acquérir en parlant de ta dépendance avec les autres ou un psy.



Et la dernière chose, c'est mettre en place des outils de filtrage sur ton pc / smartphone. Au début du sevrage, l'addict est trop sensibilisé au porno et trop fragile pour compter seulement sur sa volonté pour faire passer les envies.


=> De la lecture sur le site pornodependance.com et addict-porno.fr


Bon courage Smile
_________________
Informations sur l'addiction au porno https://addict-porno.fr
Back to top
Visit poster’s website
Théo M


Offline

Joined: 30 Aug 2019
Posts: 38
Masculin

PostPosted: Sat 31 Aug 2019 - 11:33    Post subject: Un déclic après une violence inouïe Reply with quote
Salut Maria,


Je suis curieux de savoir où ton combat en es. Ton histoire m'a beaucoup touché après avoir lu ce que tu as vécu.


Théo
_________________
Libérez-vous de vos chaînes www.goodbyeporno.fr
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 16:44    Post subject: Un déclic après une violence inouïe
Back to top
Post new topic   Reply to topic    www.pornodependance.com Forum Index // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendantes femmes All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group