Perte de mon orientation sexuelle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jck64cd


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2018
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2018 - 13:41    Sujet du message: Perte de mon orientation sexuelle Répondre en citant
Bonjour, je franchi le pas de vous écrire car je suis en grande souffrance psychologique.


Je ne suis pas si je suis porno-dépendant quand je peux m'en passer sur des périodes assez longues. Par contre je me suis fais peur avec ma pratique de la masturbation.


Je suis trentenaire mais je n'ai pas eu de relation sexuelle depuis 7 ans, après une rupture trop difficile je me suis convaincu que si je reste seul on ne me fera pas de mal.


J'ai commencé a me masturbé avec de la pornographie depuis tout jeune, même avant sur les magasines type la redoute. Mais depuis quelques temps il me fallait de plus en plus des catégories de film bizarre pour m’exciter. Je suis passé du porno classique, a la domination, l'humiliation pour finir dans la catégorie des cocus humiliés. Ça m’excité de voir une femme forcé son mari à faire une fellation à son amant par exemple.


Puis d'un coup j'ai eu peur, je me suis dis tu deviens pervers arrête ça, ce n'est pas normal. J'ai donc arrête la pornographie depuis environ 3 semaines, au début pas de problème, mais voila que depuis 5 jours je suis totalement obsédé par une idée: et si j'étais homo?


Du coup crise d'angoisse énorme, en larme tellement je ne veux pas le devenir, je ne peut pas assumer cela, ce n'est pas moi, mais force est de constaté que j'ai étais attiré par ces scènes bi. Cela me dégoutte.


J'ai découvert plusieurs sites sur le web ou l'on parle du toc homo, ou de la phobie d’impulsion homo, au début cela ma rassuré, mais je ne peux pas m’empêcher de remettre en doute mon hétérosexualité.


Je n'ai jamais était amoureux d'un homme, n'y désiré sexuellement. Je me suis toujours senti hétéro et je n'ai jamais remis cela en cause tellement cela me paraissait naturel.



Du coup ya deux jours je suis allé consulté mon généralise qui ma mis sous antidépresseur(j'ai aussi un trouble anxieux généralisé depuis 7 ans), puis aujourd’hui une psychiatre, je lui ai tout raconté (hormis le porno). Elle pense à une phobie d'obsession par manque de confiance mais elle ne peut me garantir que je ne suis pas homo.


J'en suis malade à mourir, je ne veux pas devenir homo mais je n’arrête pas de me poser la question. Pourtant jusqu'a il y a quelques jours jamais je n'ai pensé cela, c'est vraiment perturbant pour moi.



Quelqu'un à t'il déjà vécu ça? et comment les choses ce sont passés?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Juil 2018 - 13:41    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marcus_blood


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2016
Messages: 86
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû 2018 - 06:45    Sujet du message: Perte de mon orientation sexuelle Répondre en citant
Salut JcK64,


Tu sais bien que le porno ouvre les portes sur les plus basses vibrations que l'homme peut expérimenté. 


Basse vibration, c'est a dire des mauvais comportements, des attitudes qui ne te ressemble pas.


Le porno peut infiltré ta pensé, et bien + encore.


Il peut infiltré ton cerveau, et justement... Le piège du diable... Te faire douté de toi même. 


Tu dois t'imaginer passer a l'acte, puis possible que tu garde une grande pression en toi...


Tu dois libérer ton énergie ⚡ mais de la bonne façon. 


Plus jeune je pensais très. Souvent a si j'étais homo ??? Malgré que j'étais en couple avec ma femme d;aujourdhui.


Plein de doute et de question de recherche sur le net comme tu dis... Le toc homo...


Je pense qu'étant qu'homme... On as beaucoup d'amour a donner au gens de notre entourage. Homme et Femme.
Mais es ce que c'est un amour au point de leur donner notre intimité a tous ?


Peut être que tu voudrai une femme qui te domine ? Qui est perverse ? Cela résulte de ta consommation de porno.
J'ai regarder beaucoup de porno aussi... Et parfois j'voulais rentrer dans l'écran, être dans cette situation etc... Essayer si ou ça !
Après je me suis bien amusé dans ma vie. 
Mais il y a des cap qui te laisse marqué a vie.
Les doutes et les remises en questions ne sont que piège pour ton esprit.


Libère toi.
Tu peut y laisser des plumes.
_________________
La nuit ne Profite pas à l'Homme.
Revenir en haut
AFREG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 2 365
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Sep 2018 - 21:17    Sujet du message: Perte de mon orientation sexuelle Répondre en citant
Bonjour Jck64cd
 
Le toc homo, ça n'existe pas. Je n'ai jamais trouvé d'article scientifique de rigueur évoquant le sujet, simplement des évocations qui se répètent de forum en forum. Mais un mensonge ne devient pas vérité parce qu'on le répète:-) 
L'idée d'un "toc" est populaire chez les hommes qui, comme toi, ressentent une véritable peur à l'idée qu'ils pourraient être homosexuels. Parce qu'un toc ça évoque la maladie, la maladie laisse une chance qu'on se "soigne", et qu'on donc, on "guérisse", qu'on puisse se débarrasser de cette attirance non souhaitée par le traitement adéquat. 
  
L'idée de la phobie d'impulsion est beaucoup plus intéressante ici, attention toutefois: la phobie d'impulsion est autant la peur de ce qu'on pourrait être, que la peur de ce qu'on est, de ce qu'on refoule.  
  
La pornographie ne change par l'orientation sexuelle. Je dirais même plutôt que la pornographie, avec ses acteurs surpuissants et ses femmes perpétuellement disponibles, flatte une certaine conception de la virilité hétérosexuelle. Le porno hétéro ne montre jamais de scènes uniquement entre hommes. Il y a bien des scènes entre femmes, mais elles sont tournées autour du public masculin, autour du fantasme que sont certains hommes de la sexualité entre femmes. Il y a évidemment du porno gay, mais dans la façon dont il se diffuse, il s'adresse très prioritairement à des hommes qui assument une attirance homosexuelle. 
  
Conçois l'orientation sexuelle comme une ligne reliant l'hétérosexualité et l'homosexualité. Nous sommes tous quelque part sur cette ligne, plus ou moins proche de l'un des deux bouts. Dans nos sociétés qui favorisent la monogamie, on nous encourage aussi à choisir une des deux extrémités;  les gens dans leur majorité vont aller vers l'attirance dont ils sont le plus proches. L'attirance non satisfaite, minorisée, va peu à peu s'enfoncer dans notre inconscient. La plupart du temps, on n'en souffre absolument pas et on n'y pense pas. Parfois, le choix est mal vécu, souvent quand il est le fruit de pressions extérieures (pression sociale ou familale): c'est le refoulement. Parfois aussi, on ne choisit pas et on opte pour la bisexualité. Mais à part dans les cas de refoulements, hétérosexuels, homosexuels et bisexuels restent maîtres de leurs pulsions. 
  
Et c'est précisément ce que va te ôter la pornographie: le contrôle de tes pulsions insconcientes. Comme tout le reste de ta sexualité, cette part enfouie en toi est elle aussi chamboulée par le bousculement libidoïque généré par la pornographie. On peut alors se mettre à se fantasmer sur des formes de sexualité "alternative": sexe avec des prostituées ou des escorts, sexualité à plusieurs, et pour ceux qui sur la ligne de l'orientation sexuelle étaient un peu plus proche du centre: l'homosexualité. 
  
En synthèse: la pornographie ne te rend pas homo, elle désorganise l'équilibre inconscient de ta sexualité. Si tu arrêtes d'en consommer et si tu es rigoureux dans ton sevrage, cet équilibre reviendra. 
  
Amicalement.  
  
AFREG. Administrateur du www.pornodependance.com 

_________________
AFREG - ADMINISTRATEUR DU WWW.PORNODEPENDANCE.COM

Vous aimez le travail réalisé sur le site et le forum?
Vous pouvez le soutenir par un don Paypal http://www.pornodependance.com/soutenir.htm
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
jck64cd


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2018
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2018 - 18:12    Sujet du message: Perte de mon orientation sexuelle Répondre en citant
Merci pour vos réponses.



Effectivement mon psychiatre parle aussi de phobie d'impulsion, mais ne contredit pas le terme "toc homo" dans le sens ou on retrouve l’obsession via la pensée et la compulsion via la vérification (on se teste sur des images, on se rassure sur les forums etc etc)
Je suis en accord total avec ta vision d'une graduation entre deux états, malheureusement l'humain est rassuré par le côté binaire des choses difficiles d'accepter autre chose.




Je vais témoigner de l'état dans lequel je suis aujourd'hui, si quelqu'un d'autre traverse la même chose cela pourra peut être aider un peu.


Première étape, mise en pause du cerveau:

Après plusieurs mois sous médications (antidépresseur, anxiolytique, neuroleptique) ça va un peu mieux, tout n'est pas réglé mais ça va mieux. Pour ceux qui comme moi on peur de prendre des médicaments, finalement avec le recul je suis heureux de les avoirs utilisés. Certes dans le fond il ne règle pas les problèmes mais ils permettent de ralentir de cerveau tout en changeant ces habitudes sans trop de stress. Je suis actuellement entrain de réduire les doses avec mon médecin progressivement.


Deuxième étape, changement des habitudes:
Alors pour commencer plus de porno n'y de masturbation, avec des rechutes au début, actuellement je suis "sobre" depuis 1 mois.
L'un des premiers bénéfices à été un rêve plutôt chaud avec une ancienne connaissance de mon collège, je ne sais pas spécialement pourquoi elle, mais me réveiller avec une belle érection en lien direct avec une femme m'a rassuré plusieurs jours, bien que mais démon soient revenu.

J'ai repris le sport (natation) qui apporte de la bonne fatigue tout en vidant le cerveau.


Troisième étape, apprendre à lâcher prise.
J'ai consulté et je consulte toujours un hypnothérapeute qui m'aide à canaliser mon surplus de pensée notamment à l'endormissement.
J'ai commencé la méditation de pleine conscience via une appli (petit bambou), difficile au début l'esprit s'égare vite, impossible de rester aussi paisible que j'ai l’hypnothérapeute. Mais parfois cela marche très bien, d'autre fois j'ai beaucoup de mal et je lâche plusieurs jours, mais je pense quand même que c'est une vrai aide pour les obsessionnels et qu'il faut persévérer.


Bilan:
Tout est très loin d'être réglé, j'ai toujours ce doute sur mon orientation sexuelle quotidiennement mais y penser me perturbe moins qu'a l'heure de mon premier post.


Je n'ai quasi plus de pensée suicidaire, au moment ou j'ai écris mon post bien que je ne voulais pas vraiment mourir, je ne voyais plus que cette option pour m'en sortir.


J'ai repris des habitudes plus seines, cela me fais du bien autant réellement que psychologiquement (la fierté de se bouger)


Je pense réellement être hétéro, ce qui ma attiré le plus dans ces vidéos ne sont pas tant l'acte mais surtout l’humiliation et la domination qui m'a de plus en plus excité jusqu'a me faire peur. Je pense que c'est dégâts seront long et difficiles à oublier, je sens comme une programmation encrée en moi même. Une scène dans un film de domination (je ne parle pas sexuel), quelqu'un qui prend le dessus sur l'autre réveille en moi l'envie de retourner sur les sites pornos.


Ne pouvant répondre formellement à cette question qui me hante j'essaye au moins de travailler sur le lâcher prise, sur le fait que la vie n'est pas binaire. J’espère un jour avoir le déclic qui me libérera de ma souffrance.


Voila, je ne sais pas si c'est un témoignage positif ou négatif mais c'est la ou j'en suis actuellement
Revenir en haut
calor9


Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2018
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Sep 2018 - 20:00    Sujet du message: Perte de mon orientation sexuelle Répondre en citant
Bonjour JCK64,


Ton témoignage me parle puisque je suis porno dépendant depuis l'adolescence; J'étais plutôt réservé et peut être un peu fragile aussi en raison du climat familiale toxique qui régnait souvent. 


Vers la vingtaine, j'ai commencé à me poser des questions sur ma sexualité car je ressentais une certaine ambiguité qui me faisais craindre une homosexualité potentiel  Shocked  ! 


Lors de mes premiers émois sensuels vers 14 ans, j'ai découvert la masturbation par hasard ! j'étais un peu choqué après ma première branlette mais bien sur j'ai continué par la suite et j'ai compris que c'était normal. Seulement, je n'en suis pas resté là et j'ai continué d'explorer mes zones érogènes comme la zone anal ! je vivais ça normalement même si je ne m'en vantais pas. j'ai quand même appris que certain de mes potes faisaient de même et ça m'a rassuré même si je me rappel avoir considéré cette attitude comme douteuse pour un homme !


Je précise que je me ressentais comme hétérosexuel attiré par les filles mais trop timide, compléxé et mal adroit pour oser quoi que se soit! c'est pourquoi, j'ai continué à me masturber de cette façon régulièrement mais pas systématiquement non plus.


Ensuite en vieillissant, le rituel masturbatoir s'est encore enrichit avec les magazines pornos que je volais dans les librairies puis les VHS que je louais, les films de canal plus ( je me levais la nuit en cachette pour les voir) ainsi que les sex shops. 


A un moment donné, vers le bac, après une première expérience amoureuse et sexuelle assez réussit, mes doutes sont apparus sur ma sexualité et c'est devenu peu à peu une véritable obsession, une phobie de l'homosexualité qui m'a conduit à vouloir supprimer ma sexualité en la réprimant complètement ! j'étais inspiré par la littérature spirituel et je voulais me soigner de cette folie qui me rongeait de l'intérieur. Bien sur, plus de porno, de masturbation et un rejet de toute sensualité !


Résultat, une bonne dépression et des années de soins chez les psys, des lectures, de la méditation, du sport .. 


J'ai maintenant 46 ans, j'ai connu d'autres amourettes mais le constat est amer : je suis toujours addict au porno et comme ça ne suffit pas, il y a aussi les escorts de temps à autres et plein de phantasmes non réalisées qui m'obsèdent ... comme la domination féminine sur les hommes, les trans sexuels .. 


Voilà, je voulais juste partager mon expérience. je précise que je me bas toujours en allant à l'association DASA, 3 fois par semaine et j'ai de nouveau entamé un sevrage; 


Bonnes suites à toi, à tous, 
Revenir en haut
jck64cd


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2018
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Oct 2018 - 14:09    Sujet du message: Perte de mon orientation sexuelle Répondre en citant
A tu résolue calor la question de ton orientation sexuelle? cette même question était elle une torture mentale ou une simple interrogation?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:37    Sujet du message: Perte de mon orientation sexuelle
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com