présentation et premier jour de sevrage

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juil 2018 - 03:50    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Bonjour,

J'ai dû commencer à voir des sites vers mes 10 ans, j'en ai aujourd'hui 27. Je suis dépendant sexuel comme peuvent en attester les raisons suivantes:

    - surconsommation de porn;
    - difficulté d'arrêter même si j'en ai l'envie;
    - envie d'en voir même sans excitation sexuelle, c'est plus une sorte de "lavage de cerveau";
    - besoin d'en voir toujours plus, aussi bien en intensité qu'en nombre (je mets généralement au moins 10 vidéos à charger en même temps et je switche rapidement de l'une à l'autre, sans jamais en voir une en entier);
    - Je regarde des choses dégradantes qui ne correspondent pas du tout aux idées que j'ai envie de porter.



Je note toutefois que contrairement à d'autres, je ne regarde pas particulièrement les femmes dans la vraie vie et je ne me crée pas de fantasmes avec elles. En fait, je dirais même qu'au contraire, le porno à supprimé toute possibilité d'imaginer du sexe, il me faut maintenant avoir une vidéo devant les yeux..

Comme c'est un tout, je pense qu'il est important d'aussi noter que part certains aspects, je pourrait aussi être vu comme dépendant sexuel. Cela est en grande partie dû au suicide de ma mère quand j'étais jeune et à l'introversion dans laquelle je me suis mis pour le supporter. De fait:

    - Je réalise que je n'ai jamais vraiment été amoureux et qu'en fait, c'était le besoin de me sentir aimé, afin de relever ma confiance en moi, qui fut à l'origine de mes relations amoureuse;
    - J'ai tendance à m'imaginer que si une amie a un petit copain, c'est forcément car elle estime que celui-ci est supérieur à moi, comme si les humains pouvaient se classer les uns par rapport aux autres et qu'amour ou "amitié + sexe" était forcément supérieur à amitié. Par exemple, j'ai été vraiment insupportable envers une amie qui m'avait quitté car justement, il n'y avait pas d'amour: cela était tout a fait clair et le passage a une amitié était donc logique. Toutefois, je m'étais senti alors abandonné, comme si elle m'avait annoncé qu'en fait, elle ne me trouvait minable.
    - J'ai tendance à penser que je n'ai pas de valeur et que les gens vont s'en rendre compte. Par exemple, une amie a aidé une personne qui avait quelques soucis d'estime; trouvant une certaine ressemblance entre lui et moi, j'ai directement pensé qu'il allait me "supplanter", qu'elle allait constater que je n'avais rien de plus que lui.
    - J'ignore les faits pouvant me faire penser que je suis valable - comme de très bonnes notes dans mes différentes évaluations. Plus exactement: je vais être très déçu de moi si j'ai une note moyenne alors que, en cas d'excellence, je serai juste "pas déçu" de moi. Je pense que cette tendance à minimiser mes réussites est un problème: j'aimerais me sentir fier de moi quand c'est mérité.


Probablement pour ces raisons et peut-être d'autres, je suis aussi tombé en dépression il y a quelques années. J'ai cru en sortir il y a un ans mais j'ai fait une rechute il y a quelques mois: je suis sous médicaments pour l'instant. Je me sens donc mieux mais encore complètement "vide".

Je pense qu'un sevrage peut-être une résolution importante pour me montrer que je tiens à moi et créer des changements positifs. Je sais bien que même en ayant toute la motivation du monde, m'en sortir seul n'est pas simple; c'est pour cela que j'écris ici et que je vais peut-être aussi aller voir du côté des DASA.

Dans tous les cas, il me semble grand temps de prendre aux sérieux ce problème et
d'essayer de briser la spirale de l'échec dans laquelle je me suis glissé. Mon but est de tenir le plus longtemps possible mais surtout, de ne pas m'en vouloir si survient une rechute et d'avoir la force de reprendre la route.

Je crois que le pire dans tous ça, c'est que je ne suis pas sûr d'en sortir un jour; que je me dis que "les autres changent, mais peut-être pas toi, tu seras toujours comme tu es et jamais tu ne pourras vraiment aimer quelqu'un.

J'espère me prouver le contraire et je remercie les courageux qui sont arrivé jusqu'à cette phrase. Je remercie aussi les autres car l'existence de ce forum et d'autres ressources telles que les DASA m'aide à croire en l'avenir.

jour 1.

lowtoup
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Juil 2018 - 03:50    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Melphe


Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2018
Messages: 2
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juil 2018 - 11:18    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Salut Lowtoup, je t'avais écris un long message tellement long que j'ai été déconnecté entre temps et est perdu tout ce que je t'avais écris x) mince :/



La je vais devoir aller manger et je suis pris cet aprem j'essaye de te mp à un autre moment.



Tu es valable et as de bonne valeurs !

Garde espoir Wink


Melphe
_________________
Le monde peut nous changer en rien, un rien peut changer le monde.
Revenir en haut
Madanar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juil 2018 - 15:34    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Salut Lowtoup !

Déjà bravo d'avoir pris le temps d'écrire et de mettre sur le tas les différentes caractéristiques de ton addiction. Tu sembles quelqu'un qui réfléchit beaucoup et que se pose beaucoup de questions.

J'ai moi aussi une tendance à minimiser soit ma personne soit mes actes et je pense que cela est en grande partie à cause du manque de confiance en soi. Le sevrage aide grandement à la retrouver mais le moyen le plus efficace c'est de se récompenser soi-même. C'est peut-être pas évident de le voir pour toi mais même un petit quelque chose, un chocolat par exemple peut te faire permettre de te poser un moment et de voir les efforts pour arriver où tu es. En gagnant en confiance tu t'affirmes et les filles peuvent être plus enclines à se tourner vers toi. Toutefois, il faut un travail à l'extérieur, sur ton image et ton attitude et à l'intérieur, sur le psychique et le mental.

J'espère que ce petit message t'a aidé et si jamais tu veux parler un peu plus les mp sont faits pour ça.

Bonne chance pour la suite !
_________________
La chute fait parti de l'expérience du grimpeur mais il remonte ensuite la pente. Il ne faut pas oublier les erreurs mais surtout se souvenir des succès réalisés. Grimpons ensemble vers un monde sans porno Wink
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Juil 2018 - 18:17    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Citation:
Toutefois, il faut un travail à l'extérieur, sur ton image et ton attitude et à l'intérieur, sur le psychique et le mental.




  Je pense que tu touches là un point important: j'ai une forte tendance à me négliger, aussi bien dans l'hygiène que dans par exemple les heures de sommeil. Il
va falloir que je m'imposer quelques règles à ce niveau là.


Pour l'histoire de "récompense"; je vois ce que tu veux dire. Cependant, j'en suis au point où, la dépression jouant sa partition, je ne sais même pas ce qui pourrait me rentre heureux afin de me féliciter. J'en suis réduit à faire des choses que je sais bonnes pour moi mais sans forcément y prendre du plaisir. Je pense que le sevrage eet un meilleurs rythme de vie permettra de reprendre de l'envie.


Merci en tout cas pour ton sympathique message; je me sens plus fort depuis que sais n'être pas (le) seul, et bien evidemment bon courage à toi aussi.



2ieme jour. C'est peu, mais je ne peux pas accélérer le temps.



 
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Juil 2018 - 14:45    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Jour 3. Je crois qu'une envie s'est crée par ennui. Pour l'éviter, je me suis masturbé sans écran et c'était particulièrement ridicule tant cela ne m'exitait pas. Le fait même d'avoir "envie" sans exitation est de toute façon bizare.

Malgré ça, mon objectif est de stopper le porn et pour l'instant, ça se passe donc bien. Je réalise toutefois que ce n'est pas le seul problème et que bien des chosees sont liées.
Revenir en haut
Fedor


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2015
Messages: 358
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Juil 2018 - 19:04    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Bonjour lowtoup


Tout d'abord félicitation d'avoir rejoint le forum et d'avoir entamé cette réflexion


Pas faciles ces moments d'ennui, je trouve personnellement que ce sont les plus difficiles à gérer.
Ce n'est pas comme si la source de tentation était évidente, un écran à éteindre où autre.
Non, dans ces cas c'est notre propre esprit qui nous joue des tours.


Mais c'est en même temps là que le travail à faire est le plus intéressant, que tout va se jouer.
Dans ces moments là tu es en craving, tu recherches ta dose et ton cerveau te le fais clairement sentir.
C'est le moment type où il faut faire faire de la réadaptation à ton cerveau, lui réapprendre que dans ces situations la réponse n'est pas de consommer mais de se distraire autrement : sors, prend un grand bol d'air si possible!


Ce sera d'autant plus facile si tu as une bonne hygiène de vie, donc n'hésite pas à te programmer un agenda de sommeil, on réagit mieux avec les idées claires Wink


Sur ce bon courage l'ami!
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Juil 2018 - 15:44    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Je pense que tu as raisons, que c'est dans les moments les plus critiques qu'il faut d'autant plus pouvoir réagir, je te remercie pour ce conseil.

Jour 4. J'ai, en étant sur l'ordinateur, légèrement envie d'aller sur des sites. Toutefois, ce n'est pas fort. J'avais a une époque cherché des solutions pour bloquer mon acces au porno mais j'étais capable de m'en débloquer assez facilement, ne souhaitant pas faire de vérrous de la part d'une autre personne de mon ordinateur.
Dans tous les cas, je trouve plus interessant d'essayer de m'en sortir sans ses barrières: je veux réussir à affronter mes habitudes et pour cela, il faut que le risque existe réellement.

Sinon, j'ai fait nuit blanche et j'admets ne pas avoir assez pris soin de moi. De plus, il y a un livre dont la lecture me ferait du bien, et pourtant, il me semble que j'évite de le voir: dans l'état que j'ai, j'ai une tendance forte à l'isolement et aux occupations abrutissantes.
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Juil 2018 - 17:19    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
En fait, je suis aussi frustré d'autre chose: j'avais mis beaucoup d'espoir en l'association DASA pour m'aider à tenir, gràce aux concersation de groupe téléphoniques qu'ils organisent.

J'ai donc écris un message il y a quelque jour mais, souhaitant être sincère et transparent dans ma démarche, j'ai indiqué être athée et ne croire en aucune force supérieure d'origine divine. J'ai aussi précisé que cela ne concernait que moi et que je n'avais aucun soucis concernant les croyances des autres. Je n'ai pas eu de réponse de leur part pour l'instant. Pleins d'explications sont possibles (vacances? Petite assos? Délais de réponses juste normaux?) mais je regarde plusieurs fois par jour dans mes mails et cela me stresse...
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2018 - 22:45    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Le jour 5 c'est bien passé : ).

En plus, j'ai pu parler avec franchise à une amie à qui j'ai dit des choses que bien peu savent
concernant mon rapport au porno et a la sexualité durant mon adolescence. Je pense qu'essayer de comprendre d'où cela est parti pourra m'aider à m'en sortir.

J'ai en plus reçu le livre "Avant, j'étais accro au porno" de Florent Badou qui m'avait semblé interessant. Je n'ai lu qu'un tout petit bout mais je suis déjà heureux de voir que c'est bien écrit!
J'en reparlerai quand j'aurais un avis plus poussé.
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2018 - 14:48    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Jour 6.

Hier, j'ai eu une relation sexuelle. Je pensais ne pas être capable d'avoir une erection, comme cela m'arrive malheureusement trop à cause à la fois du porno et de médicaments que je prends. toutefois, ça a été moins pire que pensé! J'ai envie de croire que mon début de sevrage y est pour quelque chose, même si iren ne peut me l'assurer. En fait, j'ai eu une "erection matinnale"; c'est idiot mais, ça ne m'était pas arrivé depuis un moment; je ne sais non plus quoi en juger mais ça me semble positif.
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2018 - 15:46    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Il y a dans le premier paragraphe de ce livre des questions concretes, en voici mes réponses:

1 Quand ai-je découvert le porno et qu'est-ce que j'y cherchais?

Je ne sais pas exactement quand, je pense vers 11 ans, c'est probablement mon frère qui m'en a montré, avec aussi d'autres sites (notamment un site connu à l'époque, qui montrait des images
"choquantes" soit disant réelles).
Je ne sais pas ce que je pouvais y chercher ensuite. Toutefois, je sais qu'à l'époque, il n'y avait pas que ça et que j'ai parfois durant de longues periodes arrêté; notamment 10 mois où il n'y eu à la maison pas d'ordinateur, quand j'avais probablement 15 ans.
Je sais aussi qu'il m'arrivait de me masturber via mon imagination, ce dont je suis plus difficilement capable aujourd'hui.

2 Les images qui me choquent, qui m'existent? Y'a t-il eu une évolution?

J'ai clairement été vers des vidéos de plus en plus choquantes. Généralement avec un aspect soumission voire humiliation fortement prononcé. Je n'irais pas dans les détails ici, mais clairement,
je pense qu'au départ, je "regardais ce que je pouvais bien charger sur mon ordinateur" alors que maintenant, je suis devenu bien plus selectif, étant de moins en moins exité par les vidéos "classiques".

3 Est-ce que j'ai envie d'être à la place des acteurs? Comment je réagirais si des proches l'étaient?

La première question est interessante. Il m'est arrivé je pense vouloir être à la place de certains acteurs. Je crois avoir certains fantasmes dans lesquels je suis soumis.
Il y en revanche énormément de choses que je vois où je n'aurais aucunement envie d'être acteur.

Pour ma famille? Non, je ne leur souhaite évidemment pas ça et l'idée même me semble absolument absurde.

4 - Les images que je vois influencent-elle ma vie sexuelle? A quoi j'aimerai que celle-ci ressemble?

Oui, je pense clairement que les images ont joué sur ma vie sexuelle. Il y a clairemnet dans celles-ci un côté dominant/dominé où je peux prendre les deux rôles. Le faire d'une façon plus "courante" ne m'exite pas vraiment. Il y a aussi deux autres choses qui jouent là dedans:
- J'ai toujours des complexes sur la taille de mon sexe (il doit faire 14cm? 14.5?) et je pense
que le porno et les menbres souvent gigantesques des acteurs ont eu leur rôle la dedans.
- J'ai eu une relation compliquée durant 4 /5 ans avec une femme qui souhaitait changer de sexe et dont la sexualité était particulière. J'ai le sentiment que cela, qui n'est pas lié au porno, a eu de vraies repercusions aussi.

A quoi j'aimerai que celle-ci ressemble? C'est une question compliquée..!
Déjà, j'aimerais ne plus avoir ce stupide manque de confiance en moi, présent dans énormément de pans de ma vie mais notamment concernant ma "puissance" sexuelle et ma capacité à donner du plaisir. Il faudrait notamment que j'assume mon sexe qui n'a pas de problèmes particuliers mais je me sens tellement nul qu'il m'est difficlement possible de faire longtemps une penetration: je m'imagine que je le fais mal et cela me desexite evidemment..
Après, aurais-je envie de stopper le petit aspect jeu de domination de mes pratiques? Pas forcément,
mais je pense par contre que c'est une façon de fuir le côté "emotionnel" de l'acte, de fuir les "yeux dans les yeux". J'aimerais vraiment être plus en confiance et pouvoir avoir de réels moment de complicité durant l'acte.

5 Quels sont mes fantasmes? Sont-ils compatibles avec ce que je veux faire de ma vie? Avec la loi? Sinon, suis-je prêt à vivre avec pour le moment sans les nier ni les concrétiser?

Je n'ai pas de fantasmes précis, si ce n'est l'envie de me sentir un peu dominé/utilisé par l'autre.
Ce n'est clairement pas illégal. Il ne s'agit pas de fantasmes envers des gens précis dans mon entourage, comme je l'ai déjà dit, j'ai très peu "d'images sexuelles" dans ma tête. Je ne pense donc qu'a ce niveau, je n'ai rien à éviter de faire en particulier, ci-ce n'est de comprendre d'où vient ce besoin d'être un peu rabaissé.

6 - Pourquoi aimerais-je continuer à regarder du porno? Pourquoi ai-je envie d'arrêter? Suis-je prêt à aller plus loin afin de m'en donner les moyen?

Je n'ai pas envie de continuer a en voir. J'ai envie d'arrêter car cela me prend du temps, bousille ma confiance en moi ainsi que ma vision de la sexualité, est en contradiction avec tout ce que je pense sur les femmes et les relations, participe à ma dépression et sûrement d'autres raisons. J'ai toujours pensé qu'il était impossible de continuer à faire cela "plus tard". Je pense que je suis bien assez vieux pour que ce "plus tard" soit un "aujourd'hui".
Je ferai ce qui peut être utile afin d'arrêter.
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Juil 2018 - 19:08    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Toujours AUCUNE réponse de DASA france! ça va bientôt faire une semaine; je trouve ça super frustrant.

Je remarque que j'ai aussi une espèce d'envie de me masturber, sans exitation, toujours présente. C'est frustrant et je ne sais pas si y répondre soit bon: j'ai peur que me masturber pour assouvir cette pulsion là soit encore de l'ordre de l'addiction...
Revenir en haut
1eraout


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2018
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Juil 2018 - 08:03    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Salut lowtoup. 
Je viens de lire l'ensemble de ton post. Déjà félicitations de t'être lancé dans la lecture de ce livre qui peut t'ouvrir les yeux. Je ne l'ai pas lu personnellement mais ça va probablement bien t'aider dans ta compréhension et dans la résolution de ces problèmes.
J'ai un souci équivalent au tien à savoir donner de la valeur à mes actions ou mes résultats. Par exemple, si je réussis quelque chose qui sort de l'ordinaire ou que tout le monde ne sait pas faire, je me dirai simplement: "Il suffit de faire ça" ou "Il fallait le faire et c'est tout".
J'ai remarqué qu'après une période de PMO, on est dans un état bien moins énergique que ce soit physiquement ou intellectuellement et cela pendant des heures si ce n'est pas un jour ou deux. Peut être que le fait d'arrêter la PMO pendant un long moment va créer des circuits neuronaux plus actifs et rapides permettant de profiter de nos réussites et améliorer notre valeur à nos propres yeux.
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Juil 2018 - 23:02    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
  J'espère aussi : ).

Bon, j'ai déconné en voulant bien faire auj: j'ai bloqué le porn avec spin sur mon téléphone et
je n'ai pas reussi à faire marcher openDNS sur le pc mais j'ai donc mis des add-ons sur chaque navigateur.

Sauf qu'en faisant ça, j'ai vérifié que ça marchait.. Ca ne marchait pas sur google image. J'ai donc pendant 20 secondes environs vu du porno. Je ne me suis aucunement caressé et j'ai très vite repris le bon chemin donc je ne vois pas ça comme un echec pour mon sevrage mais une épreuve/hésitation que j'ai su combattre : )
Revenir en haut
Billabong


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2018
Messages: 18
Masculin

MessagePosté le: Lun 9 Juil 2018 - 21:16    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Merci pour ton message de sympathie. Tes encouragements m'ont fait du bien. Ne baisse pas les bras. Sois fort !! Et surtout mets en place des parefeus. Internet est un outil relativement nouveau, les tonnes de sites et leur accès gratuit : super récents. On connaît pas encore l'ampleur des dégâts sur les plans affectifs et nerveux d'être soumis à tous ça! Ce que je veux dire par là, c'est que ce n'est pas raisonnable de vouloir se passer d'outils adaptés. Chasserais tu un lion avec un lance pierres ?
Revenir en haut
Billabong


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2018
Messages: 18
Masculin

MessagePosté le: Lun 9 Juil 2018 - 21:21    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Pour ma part, l'ennui est mon pire ennemi. Si seulement j'avais un super emploi du temps. En général, je m'occupe bien mais parfois quand j'ai un trou ou un changement à la dernière minute, ou encore en vacances, je suis plus vulnérable.
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2018 - 15:07    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Eh bien, exactement le même problème, surtout que je suis en vacances et qu'il y a souvent de tels trous pour moi.


La dasa ne me répond toujours pas, cela fait plus de 10 jours. Je trouve cela vraiment exagéré: si ils sont en vacances, ils peuvent l'anoncer sur leur site; mais là, j'ai juste le sentiment qu'on se moque de moi.
Revenir en haut
Billabong


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2018
Messages: 18
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2018 - 18:22    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
En mission sur la lune (NASA). 😂😂
Revenir en haut
Bart


Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2018
Messages: 11
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2018 - 18:46    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Salut Louwtoup ! Pour commencer bravo à toi et merci pour ton soutien 😊 ton combat est sur la bonne route tu doit être de mieux en mieux chaque jours ? tu vera ton jugement en vers toi va évoluer en mieux ! tu va gagner en confiance en sérénité, si sa peux te rassurer à chaque fois que je retombe dans cette spirale malsaine je me sans plus du tout moi même  il faut que l’on accepte d’être bien, tu est quelqu’un de bon et de fort après tes écrits tu a vécu des expériences qui t’ont fait grandir et même ci tu a échoué par moment c’est pour réussir demain dans la vie il y a des brouillons et des  chef-d’œuvre. Je te soutiens et je te suis...
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2018 - 19:09    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Malheureusement non, il faut dire que je suis en plus en dépression, ce qui implique que je ne vois que le négatif et n'arrive pas à tirer le moindre plaisir de mes "victoires". C'est frustrant.
Revenir en haut
lowtoup


Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2018
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2018 - 01:55    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
J'ai encore vu aujourd'hui, via twitter qui n'est pas censuré, de mon plein grés, des images pornographiques. Pas plus que 30 secondes et sans ne rien faire d'autres. C'était comme un "test".. Je perds la foi car le psychologue que je vois est nul et que je suis en train d'en changer, que DASA ne donne toujours aucune nouvelle et que je suis encore trés démotivé.
Revenir en haut
Billabong


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2018
Messages: 18
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Juil 2018 - 06:49    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage Répondre en citant
Bonjour, j'ai installé Norton Family (40€/an). Très efficace pour bannir les applis sur lesquelles tu n'arriverais pas seul à te maîtriser. Ça vaut le coup.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:57    Sujet du message: présentation et premier jour de sevrage
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com