Le Grand Acte !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Sam 23 Juin 2018 - 22:27    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Salut, à tous,

Vous commencez à me connaître maintenant,



Voici mon troisième post.
Je me sens obligé de faire un nouveau sujet pour ma nouvelle tentative de sevrage. J'ai eu l'impression que cela m'a aidé la dernière fois pour repartir au combat, de faire table rase, de réécrire un nouveau combat.

Bien entendu si je fais cette démarche c'est hélas que j'ai rechuté.
En fait, en résumé, j'ai fait un premier sevrage de 18jours puis rechute (1fois) et reprise immédiate pour 21 jours et puis cela fait maintenant presque 3 semaines que j'ai du mal à m'y remettre. J'ai tenu 4 jours par-ci , 2 jours par-là , ou 24h et puis dernièrement 8 jours.


Pour le début de l'histoire :


Acte 1



http://pornodependance.vraiforum.com/t4282-Essayer-pour-y-arriver.htm



Acte 2



http://pornodependance.vraiforum.com/t4294-Cette-fois-j-y-crois.htm








Pour débuter mon nouveau combat, je vais écrire ce que j'ai appris de mon expérience depuis le début de mon entreprise.


CLASSEMENT DE MES FACTEURS DE RISQUES :


LA FATIGUE (hors classement tellement c'est le 1er facteur)


LA NOSTALGIE



LA PERTURBATION DE MON PROGRAMME DE BONNES HABITUDES



L'ENNUI


LA SOLITUDE


LA FRUSTRATION/LES DISPUTES/LE STRESS



LE MANQUE D'ACTIVITES CREATIVES DANS MA VIE




CE QUI ME FAIT RECHUTER DANS LE PORNO (sans détails):



LES BELLES FEMMES

LE SEXY

LE SOFT


LES CAMS



En fait, je me suis rendu compte durant ces deux mois que j'ai un certains dégoût pour le porno, je ne prends pas vraiment plaisir à voir une scène hard. Je préfère voir une femme seule, le charme etc.
Mais cela m'amène forcément au hard, qui me dégoûte. Même dans mes rechutes, je détourne les yeux de ce genre de choses. Je ne le faisais pas avant.
Ce qui est encore plus dur à gérer je pense car le sexy, le charme, on en voit partout dans une certaine mesure.



MES PROGRES :


Je me suis détaché des réseaux sociaux, complètement.


J'ai vraiment conscience de l'importance d'arrêter.

J'ai goûté au vrai plaisir et la vraie puissance du sexe partagé après 3 semaines de sevrage.


Je n'avais jamais tenu plus de 10 jours depuis je ne sais même pas quand.


Je me suis détaché d'un certains compte à rebours, compteur de jours (je ne sais toujours pas si cela est mieux au final)


Je me rends compte que je suis vraiment meilleur quand je me sèvre, moi-même, et avec les autres.




LE PROCESSUS DE RECHUTE :



Je ne peux pas donner de notions de temps exactes car chaque fois, je n'éprouve pas les même choses aux même jours de sevrage et je ne compte pas forcément ces jours mais plutôt j'ai une vue d'ensemble sur les semaines.

Mais en gros voilà comment cela ce passe dans ma tête.

Les premiers jours sont difficiles à passer, c'est là que tu sais si tu vas ou pas reprendre du service. Si je ne suis pas très occupé, j'ai du mal à passer les 3-4 premiers jours, je me dis qu'au final je ne décale mon sevrage que de 24h, et puis t'as vraiment envie d'y retourner.


Ensuite, si je passe ces 3-4jours et  que j'arrive à la 1ère semaine, là je me sens mieux, je sens que j'ai la conscience un peu plus propre de ne pas avoir fauté depuis 7jours, et je me sens meilleur, plus attentif avec les autres. Mais t'as déjà le craving qui te chatouille un peu, ça passe et ça revient. Soit tu succombes soit tu passes le cap.

Après vient le cap des 14jours environs et là vraiment tu te sens investis d'une mission, tu te permets même de penser que tu comprends pas pourquoi les gens tombent dans le porno tellement c'est nocif et rabaissant. Et c'est le moment où 15min après tu peux changer de comportement direct et retourner à la PMO. Tu commences à être incohérent. Tu dis un truc et tu fais le contraire en gros.
Mais bon, en te motivant vraiment, tu peux passer le cap et encore une fois si ta semaine est bien remplie, ça aide.

Et puis vient les 18-21 jours et là, t'es dans le calvaire, t'as trouvé tout les moyens possibles d'assouvir un peu tes neurones flanchants en mattant la moindre fille dans la rue. tu repousses la limite, tu repousses, tu repousses et puis t'as fait l'erreur de pas te coucher tôt la veille, et de zoner un peu chez toi et tu craques bêtement, sans même avoir capté toutes les conséquences et le gâchi, t'as déjà tout ruiné.


Voilà comment je le vis en gros.

Et cette période de 18-21jours dans mes dernières tentatives, je l'ai même ressentie vers les 10jours récemment.

Mais ca se passe dans cet ordre là :


Tu galères , tu kiffes la vie, tu regalères, tu kiffes la vie, tu craques.



MON PROBLEME ACTUEL :



J'ai l'impression que ma rechute post-21jours m'a enlevé ma dose de motivation, en fait je me sens plus permissif à la rechute, j'ai du mal à rechausser vraiment les bottes du combattant.
J'ai moins le jus de me battre. J'arrive pas trop à rester constant dans mes bonnes habitudes.

Et c'est dur, parce qu'au fond, c'est mon plus grand souhait mais au quotidien, je me sens pas très solide et aussi vaillant qu'au début.

J'ai plus trop l'effet, nouveau défi, nouveau déclic, c'est maintenant ou jamais. Le déclic, j'ai rencontré quelqu'un qui me comprends et qui va m'aider, c'est maintenant.
Je suis à la ramasse et un peu pessimiste sur mes chances d'y arriver. J'ai envie vraiment mais moins la volonté ferme. Je me suis fait un peu bouffé par la rechute, elle m'a un peu démolie.


MES BESOINS :




Parler plus régulièrement avec quelqu'un de ce que je ressens tant au niveau du sevrage que dans ma vie.

Recevoir de la motivation et de la volonté, je ne sais par quel moyen.

Avoir un numéro d'urgence quand cela ne va pas.

Etre plus présent sur le forum parce qu'au final m'en être détaché ne m'a pas aidé à tenir plus et mieux.

Du repos, je me sens tellement fatigué physiquement et mentalement, je pense que cela est aussi un des gros facteurs de baisse de volonté, je me sens épuisé. Tout me prend la tête.


MES OBJECTIFS (intermédiaires) :


Me coucher maximum à 23h.



Faire de l'exercice physique régulier


Aller sur internet sans errer mais dans un objectif précis.


Me re-documenter régulièrement sur la pornodépendance, cela m'aidait.

Redoubler de prières. Je perds le réflexe quand je ne vais pas bien.



Quand je regarde une fille, (cela sera parfois inévitable) essayer d'aller plus loin que sa beauté, penser à ce qu'elle représente, la valeur qu'elle a pour Dieu, l'enfant qu'elle était, le vécu qu'elle a pu avoir. Peut être que cela m'aidera à calmer mes ardeurs et à voir la personne plutôt que le corps. (peut être)


En parler à mon épouse (à long terme), je vais la démolir, elle est fragile , je pense que cela fera beaucoup plus de mal que de bien.
En fait, je veux lui dire lorsque j'aurais en partie vaincu pour lui en parler au passé et non plus au présent.




CE QUE JE REAFFIRME PAR RAPPORT A MES PRECEDENTS SEVRAGES :







Je m’en veux, je suis tellement coupable, j’ai gâché.
J’ai l’impression de l’avoir trompée, elle est si parfaite et moi je l’ai gâchée, ma femme.
C’était 5 sec de bien pour une descente au fond.
Vraiment ne refais pas cela, tu vas croire que c’est ce que tu veux mais tu ne le veux pas.
A chaque fois, tu iras vers le pire.
C’est chimique, ton cerveau te joue des tours,

Pense aux bienfaits que tu auras, pense à tous ceux que tu aimes.
Ne te déçois pas, ne les déçois pas. Tu es fort et je le sais.
Regarde devant et imagine toi réussir, imagine toi conquérir.
Tu es quelqu’un de bien et ce à quoi tu penses, ces souvenirs, cette fausse nostalgie, c’est du pipeau, tu vas souffrir si tu rechutes.
Tu te crée le mal être à toi-même.
Arrête de t'approcher petit à petit du précipice. Coupe net toute tentation. Sois raisonnable. Tes yeux sont la fenêtre de ton coeur, ne les ouvre que sur des choses saines.

OUBLIE, AVANCE, BATS TOI.
Tu vas tout perdre si tu ne le fais pas maintenant.
Profites de ta vie et il n’y a rien de mieux dans la vie qu’une bonne conscience.
N’oublie pas que tu es plus fort quand tu résistes.
Je crois en toi, tu crois en toi. On va y arriver.
Fais le pour toi, pour elle, pour tous.

NE LACHE PAS.

1jour après l’autre, sois humble.
Ce sera la bonne cette fois !
Je regrette et je te demande de faire ce que je n’ai pas pu faire.
Tu n'as plus le temps d'essayer, tu dois y arriver.


SOIS COURAGEUX ! NE RENONCE PAS !










MERCI à vous, toutes réactions, conseils, encouragements, présence sera bénéfique pour moi.

Je repars au combat, pas plus sûr de moi qu'hier, vraiment je ne vise rien, je veux simplement tirer un trait mais l'envie est encore dans mon coeur, je suis tiraillé. Mais je veux y arriver. Je vais donc essayer. et je vais essayer d'y arriver.
Même avec une volonté qui a été secouée.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 23 Juin 2018 - 22:27    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anonymehelp


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2018
Messages: 144
Masculin

MessagePosté le: Dim 24 Juin 2018 - 16:31    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
TA SITUATION ET TON OBJECTIF
Ce nouveau post montre à quel point tu as appris à te connaitre jusqu’à aujourd’hui. Profite de ces connaissances pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Ce nouveau post est ton dernier post, celui de ton sevrage définitif. Tu as compris que le porno n’a aucune utilité, qu’il te détruit et t’enfonce toujours plus à chaque visionnage. Soit radical sur le fait de ne plus jamais en regarder. Le plus important c’est de ne plus te nourrir d’images, de fantasmes. L’objectif c’est aussi de reprendre une sexualité normale donc éviter la masturbation. Efforce toi au maximum de cultiver la maitrise de soi. Dit toi que certains n’ont pas d’épouse, ils pourraient se donner des raisons de rechuter et pourtant ne le faut pas. Alors cultive la maitrise, la patience, l’endurance. 


DE QUOI ÊTRE RASSURÉ
En lisant ton long post bien détaillé, ça m’a remis les pieds sur terre, je me rend compte à quel point aujourd’hui au bout de 35 jours, je vis la chose beaucoup moins en souffrance que durant les périodes dont tu parles. Parfois on a tendance à oublier, mais franchement rassure toi, si je tiens encore c’est que c’est plus facile aujourd’hui. Je me souviens à quel point c’était la galère les cravings des premiers jours, des 2/3 premieres semaines. Et il est vrai que je ressens plus du tout la même chose aujourd’hui. La souffrance est parfois là, parfois forte, mais je m’habitue et je le sens vraiment. Quand tu as passé 1 mois, tu as vraiment pas le « cran » de rechuter pour tout recommencer et repasser par une souffrance terrible. Disons que « tu n’oses plus » rechuter. Tu en as trop peur pour prendre le risque et tu t’évites au maximum de faire cette erreur qui va te faire perdre un temps monstre pour revenir où tu en es. 


LES SOUTIENS IMPORTANTS
> La prière
N’oublie pas avant toute chose que lorsque tu va mal, quelqu’un sera toujours là pour toi. Étant imparfait, quand on va mal, on a tout sauf le reflexe de se confier dans la prière à notre créateur. Pourtant c’est justement le moment où c’est le plus important de le faire. C’est le moment où tu ressentiras le plus sa puissance. La prochaine fois que ça t’arrive, prends de suite l’initiative de prier et dis lui TOUT ce que tu ressens, tes peurs, tes inquiétudes, tes colères... tout ! Puis demande lui de t’aider pour une chose en particulier puis de prendre les bonnes décisions. Prend l’habitude de le faire et tu verras qu’après tu sentiras son aide. Plus tu souffres, plus tu ressentiras son aide si tu le pries. Comme si il attendait d’abord de voir si tu es sincères dans ta démarche. (C’est ce que je ressens)


> Un ami plus « ancien »
Confie toi à quelqu’un en qui tu peux avoir confiance, qui ne sera pas là pour te juger et qui est justement là pour te donner une aide à la fois relationelle et spirituelle. Je pense que si tu refléchis bien, tu trouveras à qui il est le plus judicieux de le faire. Ça te permettera de faire un vrai rebond et de te donner une motivation de fer !


> Un véritable ami
Avoir un numéro d'urgence quand ça va pas et pour parler plus régulièrement avec quelqu'un de ce que tu ressens tant au niveau du sevrage que dans ta vie. En fait un réel ami qui sera toujours là pour toi. Tu as eu un « déclic, en rencontrant quelqu'un qui te comprends et qui va t'aider », tu sais, c’est toujours le cas.. Tu peux avoir le numéro d’urgence dont tu as besoin, mais je comprend que ça te pose un problème pour l’instant par rapport à ta femme si elle découvrait les messages et par rapport à une certaine situation que tu connais (qui devrait bientôt s’arranger d’ailleur, je l’espère)


> Le forum
Viens t’exprimer, viens dire ce que tu ressens, même si c’est régulier. C’est jamais trop. Ça t’aidera. Et on sera tous là pour te soutenir ou pour te donner notre avis ou des conseils.


> La lecture
Le site http://www.pornodependance.com. Franchement, reprends le temps de lire tout les articles, on a tendance à oublier des choses qui sont pourtant tellement importantes (et tellement logiques) ! Sinon, des revues, des autres articles, la bible, tout ce qui pourrait aider à prendre de bonnes décisions concernant cette addiction. Mais aussi pourquoi pas reprendre la lecture de choses qui pourraient t’intéresser dans d’autres domaines, histoire de penser à autre chose. 


> Le sport
Ma drogue préférée désormais : l’endorphine. Dès que tu as besoin d’un shoot de bien-être, Shoot toi à l’endorphine avec la muscu par exemple. En plus tu seras de plus en plus beau et tu auras encore plus de confiance en toi ! 🤪


Si besoin, en attendant de trouver une solution plus directe, hésite pas à m’écrire des messages privés si ça va pas.


Dernière édition par Anonymehelp le Mar 26 Juin 2018 - 12:01; édité 1 fois
Revenir en haut
Kikito


Hors ligne

Inscrit le: 16 Mai 2018
Messages: 63
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Juin 2018 - 07:02    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Tu as tellement appris sur toi même c'est impressionnant et cela montre à quel point tu as fait des efforts pour guérir et apprendre.
Maintenant tu as toute les cartes en main pour réussir 
Bon courage pour ton sevrage 
_________________
Vous ne pouvez pas traverser la mer en demeurant simplement debout à regarder l'eau
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Lun 25 Juin 2018 - 21:56    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Comme souvent évoqué, hormis le porno, la vraie difficulté est de changer ses schémas de pensées et aussi travailler sur notre volonté incontrôlée de compenser et ce réflexe de regarder tout autour de nous si une jolie fille est là. Et avec l'été, c'est pas facile !



Voici deux liens que vous avez peut être déjà lus dont une vidéo que je trouve pas mal faite :


https://stopporn.fr/psycho/mater-dans-la-rue-une-pub/


https://stopporn.fr/tutos/7-astuces-arreter-de-mater-sur-la-plage/






Sinon, aujourd'hui, j'ai essayé de remplir ma journée pour que cela se passe mieux, je ressens un peu le manque et je suis arrivé à le contrôlé. Mais qu'est ce que ça colle à la peau ce truc. C'est dur. Mais il faut tenir bon.
J'commence un peu les pompes. Pas grand chose pour un début mais au moins juste en faire quelques une tout les jours.
Voilà, demain est un autre jour...
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2018 - 22:20    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Salut à tous, voilà mes premiers jours de sevrage sont passés; Cela m'a motivé de refaire un carnet comme ci je traçais une nouvelle page et que je ne ressassai pas ma rechute précédente.
Les premiers jours ont été crescendo au niveau du manque. Aujourd'hui a été une journée difficile. J'ai vraiment eu du mal mais les circonstances et la volonté m'ont aidé à tenir. Je suis allé faire un peu les soldes, ça m'a changé les idées après le boulot.

Aussi, j'ai l'impression que quelquechose m'aide, c'est de tracer un peu à l'avance ce que je vais faire après. Je m'explique : je bosse, je me dis en rentrant, je fais ça , ça , ça, et ça et j'irais sur internet pour ça et ça et après je fais ça.
En fait, de planifier un peu, m'empêche d'avoir du vide dans ma journée. et cela évite que ce vide se remplisse de mauvaises choses.
Je fais la même chose avec mes soirées. ex: je me dis : Je regarde un épisode, je bosse sur ça et après je passe sur le forum et après je vais me coucher.
Comme ça, j'évite de me disperser.
Bon comme j'ai dit , j'expérimente des choses et j'essaie de mettre plus de rigueur dans la vie. Ca marche pour le moment, après je peux pas faire le malin, j'en suis qu'à la première semaine, on verra ensuite si je m'y tiens.
Se mettre une heure limite pour se coucher est un bon moyen aussi de se freiner.
D'ailleurs je suis en retard de 20min. Je file au lit . Bonne nuit tous.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 487
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juin 2018 - 10:58    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Salut Bara.

Tout d'abord je tiens à te dire que je suis désolé que ta rechute t'ai autant affecté. Se sentir démoralisé et dévalorisé n'est certes pas une sensation plaisante et n'est pas un bon tremplin pour repartir. Voilà pourquoi beaucoup disent qu'il faut éviter de trop se fustiger en cas de rechute, de peur que cela n'entraîne que plus de rechute et des rechutes de plus longue durée. Je t'invite à relire l'article d'AFREG à ce sujet qui est comme toujours fort bien fait et remplit de conseils utiles.

http://pornodependance.com/EnCasdeRechute.htm


Juste un point que je voudrai ajouter par rapport à cet article et par rapport à ce que j'ai écris plus avant: Ne pas se   décourager ? Bon, ok. Ne pas se morfondre et s'auto flageller ? Oui, oui et encore oui. Mais attention tout de même à ne pas tomber dans l'excès inverse et devenir trop relax par rapport aux rechutes. Car dans ce cas la rechute fini par devenir une routine et c'est à terme une nouvelle forme de consommation qui s'installe, une consommation en pointillés, entrecoupée de périodes d'abstinence, mais une consommation tout de même.


J'ai un dernier point que je voudrai aborder avec toi si tu le veux bien mais je préfère le faire en MP. Je te donnes donc rendez vous sur ta boite perso. A bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juin 2018 - 12:09    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Oui, je suis d'accord avec toi, tout ce qui est dans cet article, on le sait, on en a conscience, mais en fait, la motivation ne revient pas facilement, on n'est peut être pas tous pareil. Pour ce coup, j'ai vraiment eu du mal à reprendre. La motivation s'use au fil des rechutes, d'où l'importance de ne pas trop rechuter.

Cette fois, j'arrive à reprendre le combat doucement mais surement(j'espère).

Mais c'est pas facile, j'ai déjà des gros manques au bout de quelques jours, alors que cela ne survenait habituellement que vers les 10-21jours.

Bref, va falloir être solide, en plus c'est le chamboulement cette semaine, j'ai eu un décès dans la famille, je ne dors pas depuis 3 nuits, je suis claqué, je suis un peu désorganisé à cause de tout ça; mais voilà, faut tenir bon.

Bon courage à vous aussi, je n'ai pas reçu de MP de ta part.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
sevrage réussi


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017
Messages: 517
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juin 2018 - 19:39    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Toutes mes condoléances, bcp de courage, ne laisse pas cette situation te submerger, reprend le combat.
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Juin 2018 - 23:20    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Prière



Lecture



Méditation




Exercice physique



Les 4 piliers qui vont m'aider à me remettre et à ne pas succomber à mes envies.

Aujourd'hui j'ai chuté. Je sais, je ne me sens pas crédible. J'étais comme submergé par la fatigue, les émotions, le stress, l'inquiétude. Ca, je l'ai accepté, je l'ai compris.
Cette rechute n'est pas une rechute profonde. Je vais la surmonter.
Je vais redoubler d'effort et surtout je ne vais plus résister mais je vais accompagner ma souffrance.
Je vais essayer de me poser, de ressentir ce manque, de l'analyser, de le départager de moi-même. En fait, j'ai compris aujourd'hui, que l'addiction ce n'est pas moi. Je ne suis pas l'addiction.
Je suis quelqu'un de bien au final, je ne me résume pas qu'à cela. J'ai mon caractère, mes envies, mes rêves et mes qualités. J'ai aussi eu mes torts mais j'ai aussi des circonstances atténuantes. Non, je ne rejette pas la faute sur une soi disante pré-disposition mais ce que je veux dire c'est que j'ai une faiblesse que d'autres non pas mais je ne suis pas faible. Cette faiblesse, elle a sans doute ces origines généalogiques ou je ne sais quoi et cela ne m'intéresse pas. Mais elle est là, mais elle ne me résume pas.
Je vais la prendre dans mes bras, je vais combler ce vide, je vais sans doute avoir des moments difficiles encore nombreux à passer mais je vais y arriver.

Si je ne lâche pas, c'est que j'en suis capable. Si je suis là, c'est que je vais y arriver. Le temps, il me faut juste un peu de temps. Mais chaque chose, chaque effort que j'ai fait jusque là n'est pas vain. Il m'enseigne sur moi même et j'avance. Lentement mais j'avance. Et comme je l'ai dit, je vais essayer une approche plus pédagogique et plus mentale qu'une résistance dans la souffrance parce qu'au final je tomberai toujours en faisant comme cela même quelques jours ou quelques semaines de plus, ça finira toujours pareil. Je vais accepter la souffrance, l'analyser, la mentaliser, l'évacuer. J'aurais des pulsions mais je ne veux pas stresser mon corps et mon cerveau, je vais plutôt le berner, le raisonner.

Tout cela ne sont que des mots, je ne sais pas encore concrètement comment cela va se passer mais j'ai besoin de hauteur, de grandeur, de recul pour aborder tout ça et il n'y a qu'un chemin je pense pour y arriver... C'est m'en remettre à Dieu.



Et au final, je vais mettre ce plan en place mais cette fois d'une façon très stricte et avec un coeur grand ouvert.

La prière, dans la difficulté sera mon plus grand atout. Elle sera un réflexe, quand cela n'ira pas, mais chaque jour même dans le moment, elle me construira et me rapprochera de celui qui voit mon intérieur et qui veut que je me libère de cette entrave.



La méditation sur l'avenir, sur ce que je suis, ce que je vaux, ce que je représente, ce que je souhaite, ce que je rêve, ce qui me représente et ce que je vais évacuer de moi même, ce grand nettoyage de mon intérieur, cette saleté qui s'est installé et qui a pris possession de moi me  faisant croire que je me résume à une addiction, cette saleté, je vais l'évacuer, à chaque moment de souffrance, je l'aiderai à partir. La méditation sera un grand allié.


La lecture, je ne chercherai pas à comprendre le pourquoi du comment du psychologique ou généalogique mais je chercherai des astuces et des conseils pour mieux vivre et surtout je m'intéresserai à moi-même, comment me construire, me redécouvrir et retrouver la vrai personne qui se cache sous ses décombres. Bien entendu, mon premier atout sera les paroles de mon créateur.


L'exercice physique, il sera une soupape de décompression, et m'aidera à me sentir mieux. Je ne pourrai en abuser faute de temps, mais je lui donnerai son importance dans la vie.

Navré d'avoir chuté mais au final, je ne dois d'excuses à personne, je le fais pour moi et rien que pour moi. c'était une erreur mais j'en tire des conclusions.

Je veux y arriver.
Je le veux.
Mais je n'y arriverai pas tout seul malgré mes méthodes.
j'ai besoin de vous.

Merci.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Juin 2018 - 08:37    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Ce matin... Le jour d'après, celui on est mal d'avoir chuté. Mais mon état d'esprit est bon. et je veux vaincre.


Je reprends mes bonnes habitudes, je vais essayer de bien me reposer ce week end, je dors très peu depuis plusieurs semaines et j'accumule. J'ai un problème de sommeil.



Aussi, je voulais dire que je ne suis vraiment plus attiré par le Porno véritable en lui même, chaque rechute sont des photos ou vidéos sexy. Mais au final, cela ne change pas grand chose, je me suis tourné vers l'égoisme, et le plaisir personnel, avec le même état d'esprit. Mais juste pour dire que peut être que je me décontamine des scènes que j'ai pu voir auparavant. et j'y éprouve du dégoût.

En attendant, je recommence.
Au final, le compteur ne me parle plus tôt, je prends vraiment la guérison de manière empirique et me dire que je démarre une nouvelle étape. Bien sûr, il faut tenir et cela démarre aujourd'hui.

Merci, j'ai besoin d'encouragements.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Anonymehelp


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2018
Messages: 144
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Juin 2018 - 14:59    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Comme tu dis si tu es toujours là ce que tu peux y arriver. Je ne sais quoi te dire si ce n’est d’avoir du courage et d’accepter cette souffrance. Garde de bonnes habitudes et  ne te fais plus avoir par le sexy. Condamne toute stimulation sexuelle qui est en dehors de ton mariage. La prochaine fois que tu as une envie irrépressible de regarder quelque chose d’excitant ou de faire quelque chose d’excitant et que ça n’a rien à voir avec ton mariage, dis juste NON ! Je t’envoi en privé un article qui te sera d’une grande aide et d’un soutien moral.  Il m’arrive de prier aussi pour toi, et en règle gènérale pour toutes les personnes sincères qui ont vraiment envie de lutter contre cette tentiation du diable. 


Bon courage, ne lâche pas Smile
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Juin 2018 - 16:35    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Merci mon ami. Je regarderai ça ce soir. Je pars plusieurs jours dans la famille pr l enterrement. 
Je passerai quand même. Bon courage à toi aussi.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Juil 2018 - 21:38    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Salut à tous,


Votre expérience sur un sujet m'intéresse.

Pour ce qui est du craving, pulsions ou envies peut importe le nom qu'on lui donne, je constate que celles ci surviennent de manière régulière et réglés sur l'heure.
Je m'explique :



Le matin, tout va bien. Je me réveille galvanisé et motivé de faire de cette journée une journée sobre. Je pratique mes bonnes habitudes que je me suis fixé, je prie, je médite, je lis, j'écoute de la musique, je me sens bien et prêt à tout surmonter.


Le midi, tout va bien. Je suis sur ma lancée.

Viens l'heure des 15-16h et là, j'ai de subites envies de regarder les gens, les filles, d'en voir plus.
Cette idée je l'écarte mais elle reste dans un coin de ma tête.
Je rentre du boulot ensuite en fin d'après midi et là, je suis en complet manque de sexe. J'ai plein de pensées ou de choses même anodines que j'aurais pu voir dans la journée qui me remonte à la tête et bien souvent c'est là que je peux rechuter.
Ce sentiment fait le yoyo jusqu'à la soirée tant que je n'assouvie pas en quelquesorte les appels de mon cerveau.

En fait, j'ai toujours plus envie de faire l'amour ou aussi PMO en fin d'après midi et parfois je sens cela comme pratiquement incontrolable.

Etes vous aussi réglés comme une horloge? Je ne l'explique pas, peut être que vous, si. Si vous avez aussi des conseils pour casser cette routine cérébrale et hormonales peut être.

Bonne soirée à tous.
Concernant mon sevrage, il n'est pas très irréprochable car j'ai été trop border-line alors je recommence. En fait, je ne compte plus les jours mais je fais table rase. et cette fois, je vais essayer de couper court à tout visuel. Je vais 'me crever les yeux'.
Pfff... Dure mission, même en l'écrivant j'ai du mal à me convaincre.
Je vais donc essayer et pourquoi pas y arriver !!!


Bonne nuit !
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Vico


Hors ligne

Inscrit le: 27 Mar 2017
Messages: 20
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Juil 2018 - 22:11    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Salut Bara,


On est dans le même bateau, je vais répondre à ton dernier message.


Enfaîte tu peux te contrôler, aussi difficile que ça parait, tu peux avoir le dernier mot sur tes pulsions. Moi la technique que j'ai c'est lancer une activité lorsqu'une pulsion pointe son nez.
Appeler un ami, sortir se balader, courir, faire la vaisselle, le ménage...lol
C'est con mais souvent ça marche, ton cerveau se concentre sur une autre tache.


J'ai aussi un allié lorsqu'une pulsion arrive, j'ai une bombe de froid  Mort de Rire  sans rire ça marche, effet antarctique direct dans le calbard. Après ça ton zizi fait moins le malin. Bon c'est une technique "extrême"..


Je pense que tu devrais compter les jours, ça permet de voir la progression et d'être content de soi. Moi je fonctionne comme ça.


L'horloge faut la briser. Faut sortir, se forcer, se bouger le cul. Courage !


Vico
Revenir en haut
1eraout


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2018
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Juil 2018 - 07:50    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Salut Bara,


Je me reconnais dans certains passages. 
J'ai cet effet au bout d'une bonne semaine d'avoir un détachement avec le porno au point de se demander comment peut on tomber là dedans et on minimise la dangerosité . 
Et plus tard quand ça fait de 2semaines 1/2 à 3 semaines 1/2 (mon record), tu te dis que vu tout le temps passé sans porno, y aller un petit moment pour te soulager ne sera qu'une parenthèse dans le processus de sevrage mais là... le mal est fait.




Bon courage à toi et tiens bon !
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Lun 9 Juil 2018 - 21:50    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Salut à tous, un petit bilan.

Bon je tourne en rond. Je suis à la fois faible et fort.
Je n'arrive pas à tenir aussi longtemps qu'avant et je tombe souvent entre 5 et 8 jours.


Plusieurs facteurs en sont la cause :



L'été. (J'en peux plus de voir tout cela remuer autour de moi)


Le laxisme dû aux rechutes. (on a du mal à se remettre dans le move)


La méthode. (j'ai réalisé qu'être constamment dans la résistance et la souffrance ne m'aide pas)




Pour cela ,j'essaie une autre approche depuis plusieurs jours et je me penche moins sur le comportement mais plutôt sur le psychologique qui amène à ce comportement et j'essaie donc de me comprendre, de faire une introspection, un nettoyage un peu interne et surtout de travailler sur ce sentiment de vide que beaucoup ressente également.

Je pense que cela prendre du temps et je sais que je rechute et que ce n'est pas bien. Et je n'ai pas d'excuses. Mais il me faut du temps, je réalise seulement aujourd'hui que cela est dû sans doute à des blessures conscientes ou inconscientes de mon enfance (qui pourtant n'est pas des moins enviables) mais parfois, il y a des petites pluies qui font des grandes rivières et je pense qu'au fond de moi, je dois avoir un mal-être conséquent que j'ai comblé par la PMO. Et je ne sais pas si la solution est encore de comprendre ce mal-être et y chercher une cause.



Mais je pense surtout qu'il doit être guéri et j'essaie aujourd'hui d'apprendre à pardonner, d'apprendre à m'aimer, à me donner de l'amour et à m'écouter. J'ai trop peu été écouter je pense, dans ma vie et j'ai été le premier à ne pas m'être écouter mais à écouter ce qu'on me demandait de faire.
Rien qu'en écrivant ces mots, je réalise quel est aujourd'hui peut être la racine de mon mal-être, de mon envie au fond de moi de crier et d'hurler.
J'ai enfoui mes émotions, mes sentiments. Toujours dans ce stoïcisme apparant alors qu'au fond je suis un ultra sensible. J'ai envie de rire, de crier, de pleurer, mes sentiments, mes émotions brûlent. Mais personne ne me voit comme ça.



On me croit détaché, on me croit insensible ou sans réaction. Mais je ne suis pas celui-là, je suis l'autre. Celui qui a envie de dessiner, de créer, d'écrire des poésies, qui s'émeut.

Et aujourd'hui moi même, je me suis oublié, je vis sans m'apercevoir de ce à quoi je passe à côté : ma vie, ma personne.

Je pense avoir trouvé un chemin mais il sera encore long et très long. Il y a et aura des rechutes mais au final, je pense que je dois régler le problème à la racine. Je dois combler mon vide. Sinon ce ne sera pas des rechutes simples mais ce sera le tourbillon éternel vers ce qu'on appelle l'addiction et je ne ferai que retarder l'échéance de mon chemin vers ce gouffre que je connais depuis plus de 15 ans.

Ce message permettait d'exprimer ma pensée. voilà ou j'en suis.
Tout les jours, je supplie Dieu de m'aider et je sais que son pardon n'est pas trop court pour moi. J'espère retrouver un jour le soleil qui s'éteint au fond de moi de jour en jour.
Je tâtonne afin de trouver la méthode pour le réveiller.

Merci de m'avoir lu.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
sevrage réussi


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017
Messages: 517
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juil 2018 - 11:30    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Le sevrage porno et le travail sur soi-même c'est la solution ultime pour sortir définitivement de l'addiction.


Plein de courage à toi, ne baisse pas les bras Okay
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 146
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2018 - 13:40    Sujet du message: Le Grand Acte ! Répondre en citant
Merci à vous pour vos messages encourageants. Merci AnonymeHelp, spécialement pour ton message privé qui me reboost.



Je vais aussi essayer ta méthode et peut être ainsi réellement avancer. Peut être que je dois déja abandonné le P avant la MO, du moins  pour le premier mois puis pourquoi pas ensuite la totale.

Je vous remercie vraiment tous, j'ai vraiment besoin de guérir de cela.
Je me sens tellement fatigué de tout ça, littéralement, j'éprouve une fatigue physique et mentale hors du commun depuis 1 mois.
Je pense que cela est éprouvant émotionnellement et mentalement.
Mais je dois passé par là.
Allez, je fais mon max. Je dois me laver l'esprit de tout ça.

Merci à vous pour le coup de pied aux fesses dont j'ai parfois besoin.

Il faut que je me réveille.
Je ne veux pas être un esclave.

BON MATCH à tous.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:28    Sujet du message: Le Grand Acte !
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com