Que c'est-il passé ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE COMPAGNES DE DEPENDANTS // Les compagnes parlent aux dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yuna3778


Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2018
Messages: 9
Féminin

MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 11:49    Sujet du message: Que c'est-il passé ? Répondre en citant
Il y a ce livre que j’avais lu plus jeune. Ca se déroulait dans un futur très éloigné. Les gens étaient obligés de s’injecter un produit qui, plutôt que de les garder en bonne santé, les privait de toutes émotions. Du coup, fini la peur, la compassion, la colère, la joie et l’amour,…


Pourquoi je parle de ça ? Pourquoi j’ai repensé à ce bouquin alors qu’à l’époque j’étais passée très vite au suivant ? J’y ai repensé parce qu’en ce moment je souffre. Je m’imaginais simplement prendre un tel produit et devenir hermétique à tout ce que j’éprouve pour l’instant.
Plus de peurs, d’angoisse, d’incompréhension, de frustration, de colère, de tristesse.


Un vase vide et non pas ébréché.


Mais est-ce possible ? De se couper de nos émotions ? De fermer notre cœur ?
J’ai lu des commentaires de femmes et d’hommes tellement en souffrance. Qui perdent goût et foi en l’amour parce qu’ils s’enferment dans un labyrinthe dont ils ne trouvent plus la sortie.


Et finalement petit à petit, on s’éteint. On n’a plus envie de rien.  On ne cherche plus la sortie, on s’habitue à notre nouvel environnement.


On l’a pris ce produit, sans même s’en rendre compte.
 
Je suis tombée amoureuse. Pas qu’une fois évidemment, mais jamais de cette façon là.
Nos regards se sont croisés, ses yeux étaient si pénétrants, je me suis sentie sondée et surtout bouleversée. Qu’est-ce que c’était ? Aucune idée, cette sensation m’était totalement inconnue.


C’était ça le coup de foudre ? Ça existe vraiment ce truc ?


Comment peut-on être attiré à ce point par quelqu’un qu’on ne connait pas ? Ou du moins pas encore ?


Notre histoire a commencé comme ça. Ce n’était pas parfait. Nous avions chacun un passé compliqué, des choses à régler, ça ne s’annonçait pas facile, mais c’était tellement plus fort que nous.


Nous devions nous parler, nous toucher, nous aimer.


Et on finit par rentrer dans ce labyrinthe, on se laisse emporter, on tourne à droite, c’est le bonheur, puis à gauche, c’est l’extase, oups un cul-de-sac, un peu d’orage dans l’air, mais on revient sur nos pas et on continue notre chemin.
On s’enfonce encore et encore…


Et plus on avance, plus la route devient impraticable. Le ciel s’obscurcit mais on reste confiant. C’est un mauvais moment mais ça va passer.
Sauf que ça ne passe pas.
 
 
Mon compagnon me montre des facettes que je ne soupçonnais pas. Je découvre des choses que je ne voulais pas savoir.
Pourquoi s’enferme-t-il seul avec son téléphone ? Pourquoi ne me touche-t-il plus aussi souvent qu’au début ? Pourquoi n’est-il pas tendre et me repousse-t-il lorsque je le prends dans mes bras ? Pourquoi ne parle-t-il que de lui ?


Qu’ai-je fait ?


J’ai une boule au ventre qui est là et qui ne veut pas s’en aller. Parfois, je pense à autre chose et je la sens moins mais elle est quand même là.
Je cherche à comprendre, je me confie et cherche des conseils et je suis là, assise au milieu de mon labyrinthe à me demander si je dois faire demi-tour et chercher la sortie ou si je dois batailler pour atteindre le centre.
 
A vous, ces hommes-labyrinthes, pourquoi vous êtes vous compliqué la vie à ce point ? Pourquoi nous tendre les bras pour mieux nous enfermer dans cet endroit qui promettait tellement de belles choses et qui peut parfois être un véritable paradis avant de redevenir triste? Que c’est-il passé ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 11:49    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 139
Féminin

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2018 - 07:49    Sujet du message: Que c'est-il passé ? Répondre en citant
Yuna, 


Ton texte illustre parfaitement la descente aux enfers des compagnes et des pornodependants.




yuna3778 a écrit:


Comment peut-on être attiré à ce point par quelqu’un qu’on ne connait pas ? Ou du moins pas encore ?


Notre histoire a commencé comme ça. Ce n’était pas parfait. Nous avions chacun un passé compliqué, des choses à régler, ça ne s’annonçait pas facile, mais c’était tellement plus fort que nous.







 
Lorsce que l'on rencontre quelqu'un, c'est souvent par son inconscient que l'on est attiré sans le savoir.
Et cet inconscient reconnaît l'inconscient de l'autre avec ses failles et ses points forts. 
 C'est justement une histoire de coup de foudre, que nous pensons physique au premier abord, mais qui est beaucoup plus complexe. Les insectes se reconnaissent avec des phéromones, les humains se reconnaissent avec leur inconscient.


Tu le dis toi-même : Nous devions nous toucher, nous aimer.


yuna3778 a écrit:

Et on finit par rentrer dans ce labyrinthe, on se laisse emporter, on tourne à droite, c’est le bonheur, puis à gauche, c’est l’extase, oups un cul-de-sac, un peu d’orage dans l’air, mais on revient sur nos pas et on continue notre chemin.
On s’enfonce encore et encore…


Et plus on avance, plus la route devient impraticable. Le ciel s’obscurcit mais on reste confiant. C’est un mauvais moment mais ça va passer.
Sauf que ça ne passe pas.
    
Mon compagnon me montre des facettes que je ne soupçonnais pas. Je découvre des choses que je ne voulais pas savoir.
Pourquoi s’enferme-t-il seul avec son téléphone ? Pourquoi ne me touche-t-il plus aussi souvent qu’au début ? Pourquoi n’est-il pas tendre et me repousse-t-il lorsque je le prends dans mes bras ? Pourquoi ne parle-t-il que de lui ?


Qu’ai-je fait ?









Oui, on se laisse entraîner car on ne sait pas.
On ne sait pas, mais en même temps on a toujours le choix.
Au nom de l'amour, on décide souvent de rester. Et comment les choses se passeraient elles si au nom de l'amour, on décidait de quitter, non pas pour l'amour de notre compagnon mais pour notre amour propre.


La grande force de ces compagnons et bien souvent de faire croire que sa compagne est coupable. 
Les responsabilités sont refusées et rejetées sur l'autre. L'autre devient un réceptacle pour ce qui est inacceptable pour l'inconscient ou le conscient de l'addict 
 D'où ta question "qu'ai-je  fait ? "


À lui, tu ne vas rien fait. Tu payes certainement des pots cassés qui datent d'il y a longtemps. Il y a probablement télescopage espace-temps dans son esprit.


À toi, tu as abandonné, sans le savoir, tes limites.  
Il est urgent que tu reposes les limites de ton amour propre.
Ton compagnon ne parle que de lui, il est très égocentrique.
Repose tes limites corporelles mais aussi tes limites psychiques et ses limites verbales. 
Il n'appréciera sûrement pas dans un premier temps, mais toi cela te permettra de retrouver ton amour propre.


Ce qui s'est passé pour nos compagnons, ils n'en n'ont souvent pas conscience. 
Et se contentent de l'explication de surface qui leur permet d'avoir bonne conscience et de culpabiliser leur compagne, "c'est de ta faute" ou "tu n'as aucun humou".


Pour se rendre compte et sortir du déni en se disant que c'est lui qui a un problème et non toi, il faudrait qu'il accepte de consulter un psychologue. 





yuna3778 a écrit:

J’ai une boule au ventre qui est là et qui ne veut pas s’en aller. Parfois, je pense à autre chose et je la sens moins mais elle est quand même là.
Je cherche à comprendre, je me confie et cherche des conseils et je suis là, assise au milieu de mon labyrinthe à me demander si je dois faire demi-tour et chercher la sortie ou si je dois batailler pour atteindre le centre.
   





Il faut que tu sortes de ton labyrinthe, qui est le tien uniquement parce que tu l'acceptes implicitement.
Redonne lui ses responsabilités.
Son humour, que tu n'apprécies pas à juste titre, dis-le lui et s'il pense que c'est toi qui a un problème, dis-lui que le problème vient de lui.


Quand on aime, on fait attention de ne pas blesser la personne. Ton ami te rétorque que c'est son humour, et que tu as intérêt à t'y habituer.
Ce n'est pas de l'amour mais une exigence pour que tu te comportes comme lui l'entend.


Consulte pour sortir de ce labyrinthe.
Affirme toi en tant que personne aussi valable que lui.

D'après ce que tu en dis, lui a l'air de commander, de décider et toi tu dois dire amen à tout. 
Reprends les rênes de ta vie ne le laisse pas décider de ce qui est un "humour" à ta place ni de décider que tu dois retourner chez ta mère tu n'es pas un objet. 
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:59    Sujet du message: Que c'est-il passé ?
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE COMPAGNES DE DEPENDANTS // Les compagnes parlent aux dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com