Je croyais que c'était normal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Scara


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2018
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Avr 2018 - 09:10    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Salut à tous (toutes ?),

Bon, j'aime pas trop raconter mon histoire sur un forum déjà bondé, parce que j'ai juste l'impression de déranger, en fait, et que mon histoire n'intéressera de toute façon personne. Mais aujourd'hui j'ai besoin de m'exprimer, je crois.

Je vais essayer de faire court.

----

J'ai entre 20 et 30 ans.

Même si après une branlette sur du porn je me sens vide, j'ai envie de rien, j'avais jamais réalisé que quelque chose clochait.

Je passais des heures à faire des montages X sur photoshop, à jouer à des jeux pour adulte (plusieurs jours de suite, sans dormir), à regarder des vidéos de paraphilies qui me font honte. J'ai des problèmes érectiles, de précocité, de libido, d'apathie, à cause du porn. Et malgré tout, je réalisais pas, je réalise pas.

J'ai du mal à me dire que toutes ces années à faire ça étaient délétères pour moi. Aujourd'hui encore, même en écrivant ça, j'ai du mal à y croire. Je me dis que j'exagère, que c'est normal, tout le monde fait ça.

J'ai une haute estime de moi toxique, une confiance en moi basse. Je me persuade tellement en permanence que je suis fort pour ne pas souffrir, que j'ai du mal à m'avouer être accro au porno.

Et ma tendance au nihilisme n'arrange rien. Je navigue constamment entre "ça pourrit ta vie, mec" et "bof, c'est pas si important finalement, rien n'est important".

En 2017, j'ai vécu une expérience de vie alternative pendant 2 semaines, sans internet, sans porn. Une vie plus proche de la nature, plus simple. Et ça m'a permis de voir que j'aimais cette vie. Qu'elle me faisait du bien.

Que je préférais cette vie au bonheur diffus, plutôt qu'une vie aux plaisirs puissants mais délétère (le porn).

Hier j'ai découvert le no-fap via des vidéos d'étasuniens sur Youtube. Depuis des mois je suis de plus en plus sensible à ce discours quasi spirituel, du "ta semence est ta puissance, ton identité". Et découvrir le no-fap est l'apothéose de ce discours. Je me retrouve en eux.

Je sens que c'est quelque chose qui aspire à être important dans ma vie. Et qu'en plus de bientôt changer de vie pour retourner à la terre, j'ai envie de faire attention à la manière dont je gère ma sexualité.

Car la sexualité, c'est les fondations de notre espèce - comme tous les animaux sur Terre. Et que la maison n'est pas solide si les fondations sont bancales.

Il y a deux jours, j'ai commencé un challenge PM-Mode (No porn, no masturbation) pour 90 jours. Souhaitez-moi de la force et de la volonté.

Merci de m'avoir lu.

PS : quelques activités qui peuvent, selon moi, permettre d'aller mieux en peu de temps si vous êtes peu ou prou dans la même situation que moi :
- faire du théâtre
- écrire un journal personnel
- méditer
- se reconnecter à la nature
- faire de l'exercice 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 27 Avr 2018 - 09:10    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Avr 2018 - 17:44    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Salut et bienvenue . 




Cela fait longtemps que je n'ai pas.participé au forum . Je trouve ton introduction très bien écrite et tu sembles sur une très bonne voie . 
Je me reconnais dans tes propos , je me décrivais moi même il y a un an comme un " robot aseptisé des émotions " ... Je ne suis plus le même aujourd'hui .. 




Je trouve ta liste d'activite très complète . Je rajouterai ceci : 
" Reprendre des contacts réels avec la gente féminine " 




Foi et volonte ! 
X. 
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 149
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Avr 2018 - 18:31    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Bienvenu,

Tu as passé le déni, et le problème actuel est bien présent.
N'hésite pas à te documenter et à vivre ton sevrage au jour le jour.
En peu de temps tu te sens mieux, mais cela revient à s'émanciper d'une drogue ce qui demande de la vigilance quant aux rechutes.

Dans tous les cas, le chemin est long mais éprouver cela permet de se rendre compte de l'importance d'agir.

Si tu le souhaites, on pourra échangé car je commence aussi mon sevrage depuis 5 jours et cela nous encouragera.
Tu trouveras mon histoire dans le forum.

En parler, c'est avancer.
Bon courage.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 38
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Avr 2018 - 20:04    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Le titre de ton carnet parle à beaucoup de nous je pense :
"Je croyais que c'était normal"


Le plus important est que la phrase soit maintenant au passé.


Une autre idée d'activité du quotidien qui donne prise au réel : la cuisine.


Bienvenue et bon courage !
Revenir en haut
Scara


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2018
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Avr 2018 - 22:41    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Coucou, merci pour vos messages et vos encouragements !

Pour l'instant le défi est très facile. J'ai aucune envie, je suis motivé. De temps en temps, je m'ennuie un peu ou je suis dans le creux de la vague, et l'idée me vient, mais c'est plus par habitude que par excitation.

J'attends sans y croire les envies pressantes à venir. Pour l'instant j'ai du mal à me dire que ça va arriver. Mais je sais que ce sera le cas.

@Bara pas de souci si tu veux échanger.
@Delacroix, Xpetimou, la cuisine et des contacts réels avec la gente féminine sont de bonnes idées. Dans mon cas je pratique déjà, puisque j'aime beaucoup faire la cuisine, et je suis en couple.

Des bises.
Revenir en haut
michael


Hors ligne

Inscrit le: 30 Avr 2015
Messages: 50
Masculin

MessagePosté le: Dim 29 Avr 2018 - 22:14    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Bravo pour ton engagement. Tout ce qui va stimuler ton circuit de la récompense t'aidera dans ta voie, tu en as cité plusieurs, le sport, la nature, les bons moments, le fait de se faire plaisir par une pâtisserie, tout ça participe un peu à résister. Bon courage à toi
Revenir en haut
Scara


Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2018
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Ven 4 Mai 2018 - 15:00    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Merci pour tes encouragements, Michael.

Dixième jour aujourd'hui. Jusqu'à présent, c'est toujours aussi facile. Je sais pas pourquoi, mais je suis même pas surpris. J'ai l'impression que ce sera toujours comme ça, mais je sais qu'il y a peu de chance.

D'un autre côté, je suis pas sûr de saisir clairement ce que ça m'apporte jusqu'à présent. J'ai peut-être l'impression d'avoir 5% d'énergie en plus, et d'avoir moins de mal à parler. À voir.

En tout cas, je sens que je me considère mieux. Je suis fier de ce que je fais (enfin, de ce que je ne fais plus Smile ).
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 1 052
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Mai 2018 - 22:16    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Bonsoir Scara,

Bon, j'aime pas trop raconter mon histoire sur un forum déjà bondé, parce que j'ai juste l'impression de déranger, en fait, et que mon histoire n'intéressera de toute façon personne.

Pourtant, comme tu peux le voir, tu as des réponses et beaucoup de personnes ont lu ton histoire hé hé

Je me dis que j'exagère, que c'est normal, tout le monde fait ça.

Tu es encore dans un semi-déni. Oui car le déni ce n'est pas un truc qui part forcément d'un coup en un seul bloc. Tu peux en être certain : tu n'exagères pas. Et non, tout le monde ne regarde pas de porno (même si ça a augmenté ces dernières années certes)

Pour t'en convaincre et que tu saisisse l'ampleur du problème, peut-être que tu peux parcourir ça :

https://pornosciencesante.blog/2017/08/26/etudes-sur-les-cerveaux-des-conso…

Je suis un ancien dépendant, et je peux t'assurer que stopper le porno est, très probablement, à moins de vivre encore pire, la meilleure décision que tu puisse prendre dans ta vie.

J'ai une haute estime de moi toxique, une confiance en moi basse

Je suis passionné de Psychologie et de développement personnel depuis des années, et j'ai BEAUCOUP étudié tout ce qui touche à l'estime de soi notamment. En fait, tu sembles très lucide sur ce que tu vis intérieurement.

Cette estime que tu décris est appelé en Psycho parfois la "haute fausse estime de soi". Et en effet, elle est en général associé à un manque de confiance en soi, car en fait, le complexe de supériorité et le complexe d'infériorité c'est la même chose. Je ne suis pas psy et je peux me tromper. Tu as pensé à faire une thérapie ? C'est un excellent moyen de travailler sur soi.

Je me persuade tellement en permanence que je suis fort pour ne pas souffrir, que j'ai du mal à m'avouer être accro au porno.

Reconnaître avoir un problème, souffrir, et qui plus est le reconnaître "publiquement" c'est pour moi une bien plus grande démonstration de force que de se voiler la face. Tu fais un grand pas en avant en venant ici. QUand tu te persuade d'un truc, ce n'est pas de la force Wink

Il y a deux jours, j'ai commencé un challenge PM-Mode (No porn, no masturbation) pour 90 jours

Je sais que tu as été touché par la philosophie, que tu as été inspiré par l'approche "NOFAP". Je me permettrais juste de te dire ceci. D'après mon expérience (7 ans en compagnie de pornodépendants, + 1 toute entière en tant que Conseiller sur le sujet, qui se forme au près de spécialistes qui ont beaucoup d'expérience dans l'aide aux pornodépendants), je peux te dire que je connais très bien tout ce mouvement NOFAP.

Et personnellement, je te déconseille fortement de t'orienter vers cela pour traverser ton sevrage.

Mais je ne'irai pas plus loin, et je te propose de découvrir le fruit de mon travail, qui je l'espère, t'aidera à guérir et à tourner la page, sans te prendre les pieds dans le tapis dans un amas de confusions et d'erreurs que je retrouve malheureusement chez 80 à 90 % des carnets.

http://laveritesurleporno.unblog.fr/trouver-de-laide/

SUr mon site, je propose une approche plus psychologique et plus holistique que la guérison par l'abstinence (et pour la personne qui associe trop rapidement guérison et abstinence, le NOFAP peut être séduisant). Pour guérir, je pense qu'il faut considérer que le sevrage est une étape, mais que plutôt que de se concentrer dessus en comptant les jours un par un (si je te dis ne pense pas à un éléphant rose que se passe-t-il ?), il est préférable de faire un travail de fond sur les relations, les fausses croyances, la culpabilité, le besoin de se réconcilier avec soi-même, la déstigmatisation de la masturbation et des fantasmes, et bien entendu, un travail sur l'anxiété (qui est un des obstacles les plus problématiques pour beaucoup de personnes en sevrage). Je te laisse découvrir tout cela si tu le souhaites.

Si tu souhaites directement lire mon article sur "pourquoi le NOFAP c'est pas une bonne idée", je te propose de lire ceci (la "Flatline" y est également désacralisée) :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2018/03/31/pourquoi-vous-devriez-eviter…

COURAGE !
Revenir en haut
Madanar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Mai 2018 - 17:55    Sujet du message: Je croyais que c'était normal Répondre en citant
Salut Scara et bienvenu sur le forum.
Bravo d'avoir pris le temps d'écrire et de te lancer de suite dans ton objectif des 90 jours. Je te soutien mais je t'alerte aussi. En se lançant de grand objectif comme ça on risque le découragement dans les moments difficiles. Mais je ne pense pas que tu flancheras. Tu as l'air motivé et sûr de toi.
Bonne chance pour la suite !
_________________
La chute fait parti de l'expérience du grimpeur mais il remonte ensuite la pente. Il ne faut pas oublier les erreurs mais surtout se souvenir des succès réalisés. Grimpons ensemble vers un monde sans porno Wink
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:43    Sujet du message: Je croyais que c'était normal
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com