Delacroix (et la banière !)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Lun 2 Avr 2018 - 13:33    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour,


J'ai une trentaine d'années, et tente de me débarrasser de ma mauvaise habitude depuis quelques années.


J'espère que ce carnet me permettra d'avoir une analyse plus qualitative de mes comportements. Sur les conseils d'un site anglais (je crois), je tiens un tableur quantitatif (nombre d’occurrences / mois, etc.) - c'est utile, mais ce n'est certainement pas suffisant !


J'espère également que mes notes (en les écrivant, en les relisant) me permettront de prendre des décisions nettes si elles sont nécessaires. Par exemple, je déménage cet été (l'occasion d'un nouveau départ !) : devrais-je en profiter pour me passer d'internet pendant quelques mois ? Je crois que oui.


... et bon courage à ceux qui ouvriraient ce message Smile


Dernière édition par Delacroix le Dim 23 Sep 2018 - 11:36; édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 2 Avr 2018 - 13:33    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 10:06    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Aujourd'hui je suis malade et ne vais pas travailler. Je reste donc chez moi, un peu dans les vapes, sans grand chose à faire, bref, aujourd'hui est dangereux et il faut être attentif !


Une astuce que je vais essayer d'utiliser plus souvent est celle du feu tricolore. A force, on apprend à reconnaître les situations à risques (comme aujourd'hui !) et on peut les remarquer pour mieux les éviter. Un exemple:


Retour du travail, je prends mon ordinateur et me mets sur mon lit pour me reposer quelques minutes. Je sais quel site je veux regarder, et j'ai une activité de prévu après mon repos. 


Situation orange (rouge si mon activité n'était pas cadrée et limitée dans le temps - "l'oisiveté est mère de tous les vices")! Pour repasser à vert, je lis quelques pages plutôt que de prendre l'ordinateur.


En situation rouge, il faut sortir l'extincteur. Ça peut vouloir dire enfiler un manteau et sortir immédiatement faire un tour du quartier.


Dernière édition par Delacroix le Mar 3 Avr 2018 - 16:57; édité 1 fois
Revenir en haut
Anonymehelp


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2018
Messages: 148
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 11:41    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix,


Tu as pris la bonne décision de venir ici.
Pas mal ton astuce eu feu tricolore pour les situations à risques.
Je te conseille de prendre du temps et d’écrire toutes tes situations à risques, toutes tes émotions à risques, et à côté la solution que tu apportes à chacune d’entres elles. Histoire de t’y preparer à l’avance.


Le plus important reste la motivation et ne pas se décourager. Où en est tu dans ton sevrage ? Tu arrete à la fois porn et masturbation ou juste porn ? Et quelle était ta frequence de porn ?


Ensemble on peut se battre et s’aider. Ne pas se sentir seul, c’est déjà une aide très precieuse au sevrage !! Bon courage et n’hésite pas si besoin j’ai un carnet aussi.


Bon sevrage Smile 
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 17:25    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Merci pour ton message. Oui, serrons nous les coudes !

J'ai pris conscience de ma dépendance il y a 6 ans, et ça doit faire 5 ans que j'essaye d'arrêter avec plus ou moins de bonne volonté. Ça me fiche un coup de vieux de l'écrire haha! Mes différentes tentatives m'ont apportées une petite expérience, ce qui me permet de reconnaître certaines phases et certains pièges. Toutefois, je n'ai jamais dépassé les 30 jours.


Je vais suivre ton conseil et répertorier sur le papier les différents déclencheurs (images/situation/émotion).


J'ai vu une psy femme pendant quelques mois fin 2017 / début 2018, une fois par semaine, pour un autre problème. Bien que les échanges aient été fructueux à plus d'un titre, je n'étais pas capable de lui parler de mon addiction - j'ai donc décidé de mettre un terme à nos rendez-vous plutôt que de continuer à consulter tout en dissimulant. Quand je déménagerai, je chercherai un psy, homme cette fois, pour continuer le travail. Je serai plus à l'aise je crois. 


Aujourd'hui, je me masturbe presque une fois par jour, parfois moins en semaine, souvent plus le weekend. A chaque fois, je perds toute notion du temps, et la frénésie peut durer plus d'une heure avec une recherche compulsive de contenu (parfois limite). Malgré l'envie, je me suis retenu 1. de m'abonner à des sites, 2. de voir des prostitués (un peu par timidité aussi Very Happy), 3. d'acheter des accessoires. J'observe que l'envie monte en ce moment, et c'est aussi pour ça que je commence ce carnet. Auparavant, ça pouvait être 5 à 7 fois par jour, malgré la douleur - il y a une amélioration. 


J'arrête masturbation ET pornographie. Par expérience, en me masturbant sans support visuel ou mental, ça allume le moteur et relance la machine!
Revenir en haut
Anonymehelp


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2018
Messages: 148
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 19:16    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Je suis assez d’accord là dessus. Certain arrive peut être à se masturber sans pour autant que ça allume le moteur mais aussi par experience, à chaque fois le craving redemarre et l’envie de porno est plus forte apres m’être masturbé. 


Le plus important, pas de porno, pas de trucs « sexy » ou qui a un rapport avec le sexe, pas d’objet, pas de fantasme porno... rien de tout ça. Peu importe les substituts, ce sont que des choses qui vont te faire rechuter ou galerer inutilement.


Bon courage à toi !
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2018 - 20:30    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonsoir !

J'ai craqué ce soir. Avec des déclencheurs que je pouvais repérer:


- Mauvaise nuit (car encore un peu malade) donc fatigué après le travail
- Mail d'une amie avec laquelle j'ai une relation assez légère
- Douleur type tendinite qui me fait remettre à demain une séance de sport


Du coup je me trouve seul, fatigué, un peu chauffé et sans plus rien de prévu et ... bref! Je serai moins naïf la prochaine fois.


Question:
En cas de rechute, faut-il essayer de limiter la durée ? Par exemple, en cessant de chercher du contenu mais en se contentant de la première vidéo venue. Je dirais que oui, même si alors, une fois l'affaire finie, je reste frustré avec l'envie d'en chercher plus.



Autre point sur lequel travailler : ma volonté de détester le porno. Pour l'instant, j'axe mon approche sur les bonnes et saines habitudes, et quelques efforts (arrêter totalement de regarder des films seuls, éviter de boire de l'alcool, etc.) C'est ce qui avait fonctionné pour la cigarette - cela dit, j'étais moins accro. En revanche, je crois que je manque de détermination pour me dire que je vais vivre toute ma vie sans porno.


Allez, bon courage à tous !
Revenir en haut
Ich bin malade


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2017
Messages: 439
Masculin

MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2018 - 21:33    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Oh oui vaut mieux limité la consommation en cas de rechute. Imagine un alcoolique qui boit un verre à nouveau puis qui se dit "bon je retente le sevrage dans 3 bouteilles" ça va pas le faire. Alors si tu peux, en cas de rechute tu te limite.


"je manque de détermination pour me dire que je vais vivre toute ma vie sans porno"


Sinon tu peux te déterminer à avoir une copine ?
Revenir en haut
jerome77170


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2016
Messages: 174
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Avr 2018 - 15:04    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
mon avis : zéro porno!! pour toute la vie , ça doit etre radicla et définitif
mais ça n empeche pas de se masturber pour se donner du pplaisir (sans aucun support ) et de faire l amour avec des partenaires!
La vrai sexualité est celle du corps et de l esprit . pas celle du porno et de la virtualité
Courage
_________________
prise de conscience car problème d érection avec ma femme
envie d en sortir pour ne pas la perdre et redevenir un homme "normal"
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Avr 2018 - 18:53    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Merci pour vos commentaires.

@Ichbin: ta comparaison m'a fait rire ! ... et si je recherche du porno dans ma copine, c'est que j'ai probablement raté mon travail Wink


@Jerome: 100% d'accord avoir toi, mais il faut que je me le mette bien dans la tête.

Objectif weekend sans masturbation. Deux jours, ça paraît tout petit, mais voila un bout de temps que je n'ai pas passé un weekend sans me faire avoir. 


Bon courage à tous, reposez vous bien, restez occupés, sortez!
Revenir en haut
Ich bin malade


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2017
Messages: 439
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Avr 2018 - 19:55    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
" si je recherche du porno dans ma copine"

j'admets c'est un truc auquel j'ai pensé et qui m'inquiète un peu. Chercher une copine mais pas pour de bonnes raisons
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 366
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Avr 2018 - 20:19    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Tu auras toujours un peu de « porno » dans l’acte sexuel.


La ou la dépendance est malsaine c’est qu’elle te force a toujours vouloir de la nouveauté ! Hors une petite amie c’est l’opposé : elle sera toujours la meme.


Apres si ton kiff c’est d’imiter des actes pur porno... bah continue ton sevrage Smile


Ton cerveau va se re calibrer tout seul ! Avant, je pensais en pleine journée que j’allais fap le soir, maintenant c’est pour ma copine. Avant j’avais des envies irrésistibles envers le porno, maintenant c’est pour ma copine ! Et je n’ai aucune envie de la considérer comme un objet Smile
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
jerome77170


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2016
Messages: 174
Masculin

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 13:22    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Il me tarde d atteindre ce niveau!
Aimer le sexe, avoir envie de sexe mais pour et avec ma femme!
_________________
prise de conscience car problème d érection avec ma femme
envie d en sortir pour ne pas la perdre et redevenir un homme "normal"
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 06:33    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour.


Merci pour vos messages ! Je vais essayer d'être plus précis.

Pour moi, la pornographie est 1. la représentation de contenu obscène 2. comme support masturbatoire. Je crois que la deuxième partie n'est pas à négliger.


Evidemment, un contenu peut être pornographique pour une personne, et ne pas l'être pour une autre . Certains ont probablement fait l'expérience de tomber, au hasard des clics, sur des vidéos fétichistes étranges qui remplissent le critère 1. (et encore !) mais qui, pour eux, ne remplissent pas le 2.


Je distingue encore l'érotisme qui éveille le désir. Cette étape est, je crois, réduite comme peau de chagrin chez le dépendant (au profit du point suivant). Pour moi, par exemple, c'est une collègue du bureau qui noue ses cheveux. 


Il y a donc la pornographie par destination, ou pré-pornographie, qui recouvre les notions de cues ou triggers. Ce sont tous les éléments qui déclenchent le craving, ce n'est pas encore un support masturbatoire, mais ça en appelle un. C'est un TGV (sans grève) vers la pulsion masturbatoire. Je crois que cette étape n'existe pas chez le non dépendant car c'est notre maladie. Pour moi, par exemple, c'est traîner sur Facebook, ou la démarche de certaines femmes dans la rue. 


Il y un bouleversement progressif de ces notions au fur et à mesure de l'installation de l'addiction - et on le découvre distinctement lors du sevrage.


Pour en revenir au sujet : dans la sexualité normale, il y a toujours représentation explicite d'une activité sexuelle (heureusement !) mais pas comme support masturbatoire. Or, étant dépendant, il m'est trop souvent arrivé d'utiliser ma partenaire pour mon plaisir, plutôt que d'être avec elle. A ce titre, ma sexualité de couple est devenue pornographique (ce qui répond un peu à ton message Vesper Wink )


Une copine et des relations sexuelles régulières doivent aider lors du sevrage, notamment pour relâcher la pression - et puis peut être pour se recalibrer sur un partenaire unique. Néanmoins, si c'est sans sentiment, qui plus est en début de sevrage - je crois que ça me ferait plus de mal que de bien.



Sinon, je suis à J3. Je dors mal mais je ne pense pas que ce soit lié au sevrage. L'ordinateur n'a plus le droit de venir au lit avec moi (!), et j'ai préparé une quinzaine de livres sur ma table de chevet. J'éduque mon regard pour éviter tous les stimuli, dans la rue, au travail, sur internet, etc. J'ai fait mon premier rêve dérangeant cette nuit.

Bonne journée à tous !


Dernière édition par Delacroix le Dim 22 Avr 2018 - 10:47; édité 1 fois
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 505
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 10:32    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix.

Je reviens sur une chose que tu as écrite il y a quelques jours de cela : travailler à détester le porno. Excellent objectif, bien évidemment, que beaucoup d'entre nous tentent d'atteindre. Le problème c'est que c'est plus facile à dire qu'à faire. L'une des raisons de notre dépendance c'est que malheureusement nous aimons la pornographie et même passionnément pour certains d'entre nous. Et pourquoi pas après tout, l'industrie du porno fait beaucoup d'effort pour rendre son produit le plus attractif et désirable possible.
En plus cet engouement que nous avons dure généralement depuis des années, parfois des dizaines d'années. Ça ne s'efface pas d'un coup juste par ce qu'on l'a décidé, surtout que la chose elle-même n'a rien perdu de son pouvoir d'attraction.


Pour ma part j'ai constaté qu'il était plus facile d'y aller par étapes. Plutôt que d'essayer de détester la pornographie je m'efforce déjà de ne plus l'aimer, pour commencer. C'est un pas qui me semble plus facile à faire et déjà ce n'est pas facile tous les jours. Mais plus le temps passe et plus on arrive à se détacher.


Mais moi aussi mon objectif ultime c'est d'arriver à détester la pornographie de tout mon être. Si nous arrivons à ce stade cela voudra dire que 1° On aura réussi notre sevrage et 2° On aura peu de chances de replonger. Alors oui, c'est un très bon objectif et je te souhaite tout le succès possible.

Bonne continuation et à bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Avr 2018 - 10:58    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour à tous,


Merci ppasmoi pour ton message.


Sur le carnet de Ich bin malade il y a des liens vers des reportages et documentaires qui semblent intéressants, et même utiles pour apprendre à détester la pornographie. Je ne sais pas si les visionner ou non. Lors d'un dernier sevrage, après plus de 20 jours, c'est un reportage (ou un film) de ce type qui m'avait fait tomber. A la fois, il vaut peut être mieux que je les regarde maintenant plutôt que plus tard. Peu importe quand, regarder un tel documentaire peut très bien être une excuse pour faire un pas chassé vers ma dose.


Je suis à 5 jours et un poil moins serein qu'en début de semaine. J'appréhende le weekend alors je vais essayer de mettre au point un agenda chargé (je pense notamment relire attentivement le site)! Je crois qu'il faut aller plus loin que de simplement "se tenir occupé", et trouver des activités qui nous absorbent et nous inspirent, bref, desquelles on ne veut pas se détourner quand l'envie monte.  


Bonne journée à tous et bon courage !
Revenir en haut
Ich bin malade


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2017
Messages: 439
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Avr 2018 - 13:01    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut,

je pense que tu peux regarder Pornocratie sans problèmes sauf le passage souligné.

Par contre l'autre reportage, évites le si tu te sens sensible car là, c'est sûr le terrain que ça se passe même si ça me m'a rien fait.
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Avr 2018 - 10:10    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour,


Quelques cravings samedi (surtout le matin), mais je désamorce - c'est avant tout psychologique, avec parfois des flash d'images. Je me tiens occupé. La pensée la plus obsédante : "il y a des nouvelles vidéos qui sont arrivées et que tu ne vois pas, que tu ne verras jamais".

L'après midi et le soir, je suis ému pour un rien et les larmes me montent aux yeux en permanence. C'est pour cette raison précise que j'étais allé voir un psy fin 2017.

Rechute dimanche matin. Je pense que j'aurais pu mieux m'y prendre ! Le matin, je me réveille et je sors du lit prendre le petit déjeuner (bien). A ce moment, j'aurais pu sortir, mais au lieu de ça, je retourne au lit. Gros craving avec des sensations physiques cette fois d'étreintes et de frissonnements qui partent du pubis et remontent jusqu'au nombril. A partir du moment où j'ouvre un site et que je vois les premières images, c'est fini. 


Quelques corrections à apporter:
- Je réinstalle K9, ça n'empêche pas de retomber, mais ça rajoute une barrière supplémentaire qui aurait peut être suffi ce matin (retarder l'ouverture du site qui marque le point de non retour).
- Le weekend, essayer de garder une activité MOTIVANTE non terminée le soir pour la reprendre le matin. En l’occurrence, j'avais prévu quelque chose sans intérêt et ça n'a pas suffit, évidemment!


Bilan des 6 jours:
- Effet bénéfique sur mon humeur Smile
- Fierté à résister.
- Je me suis inscrit sur STOPFAP comme quelques autres personnes ici.
- Je prends conscience qu'il s'agit d'une vraie addiction, pas d'une simple lubie un peu perverse.
- Au jour le jour, mon échelle est l'heure (tenir une heure de plus), tandis que j'utilise le mois pour faire le bilan. 


Maintenant, faire attention aux répliques sismiques et reprendre.

Bon dimanche et bon courage!
Revenir en haut
Anonymehelp


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2018
Messages: 148
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Avr 2018 - 10:54    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix, très bonne analyse !


Dis moi, quand tu rechutes, est ce que tu reprends ton sevrage de suite après ton orgasme ou est ce que tu « profite » en le faisant plusieurs fois dans la journée en considérant que « de toute manière cette journée est la journée de rechute » ? 
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Avr 2018 - 11:18    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Pour être exact: j'ai fait 2 PMOs ce matin en l'espace d'1h30 ; j'aurais pu éviter la deuxième, mais je sentais que ça allait me laisser un vide et qu'il serait plus difficile de reprendre après (peut être qu'un ancien pourra dire si c'est une bonne pratique ou non).

Maintenant, je considère que j'ai recommencé le sevrage et j'ai l'intention de ne pas en profiter aujourd'hui même si je suis plus fragile. Comme je compte le nombre de PMO par mois, j'ai moins l'effet compteur ("puisque mon compteur recommence demain, autant en profiter un max aujourd'hui") - si je le fais 7 fois aujourd'hui, je devrais inscrire un +7 qui sera comptabilisé en fin de mois pour le bilan.


Je me dis aussi que c'est un round dans le combat contre l'addiction. Et plus je suis capable de me remobiliser après un round de perdu, plus je serais à même de gagner le combat (comme un boxeur qui a pris des coups). Alors, j'ai fait 2 fois d'affilé ce matin, et peut être que je rechuterai ce soir aussi, mais je dois essayer d'être le plus solide possible et me reconcentrer sur le combat.



 
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 505
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Avr 2018 - 04:00    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix et Anonymehelp.

Je connais cette sensation après une rechute où l'on se dit qu'il vaut mieux évacuer complètement la frénésie sinon on risque de rechuter deux heures plus tard.


J'avoue ne pas trop savoir qu'en penser car d'un coté cela peut être l'addiction qui nous pousse à re-consommer le plus possible histoire de bien nous faire replonger. De l'autre une rechute est généralement une accumulation de frustrations qui finissent par avoir raison de notre résistance. Il vaut peut être mieux se débarrasser de ces frustrations pour pouvoir repartir sur des bases saines. Bref c'est très compliqué.


Dans l'absolu plus la rechute est courte mieux c'est. Après, tout est une question de contrôle des dommages. Deux PMO, surtout d'affilées, cela reste mieux qu'une journée entière à se gaver d'images pornographiques ou pire encore, plusieurs journées à la suite. Donc, s'il y a dérapage, le faire plusieurs fois d'affilées pour bien évacuer sa libido et sa frustration, admettons.
Le faire toute une journée et donc d'en faire une « journée de la rechute » là par contre je désapprouve. En effet il ne s'agit plus là d'une pulsion non maîtrisée mais d'un choix conscient. Cela revient à se récompenser d'avoir craqué. D'après moi ce genre de chose te renvoie presque à la case départ niveau sevrage.

Voilà, ce n'est que mon avis « d'ancien » sur la question. A bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance


Dernière édition par ppasmoi le Lun 16 Avr 2018 - 08:16; édité 1 fois
Revenir en haut
jb


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2015
Messages: 571
Masculin

MessagePosté le: Lun 16 Avr 2018 - 04:57    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix, je te souhaite courage dans ta démarche, 


Super ta photo en passant, j'adore
_________________
jb

Mon carnet: http://pornodependance.vraiforum.com/t2664-Pour-mon-plein-potentiel.htm
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Mer 18 Avr 2018 - 18:10    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Merci ppasmoi et jb pour vos encouragements!


Rechute ce matin, un peu trop rapide après seulement 2 jours et demi. Je suis déçu évidemment mais aussi très motivé pour reprendre et combattre.


Les causes:
1. Mauvaise nuit
2. Imprévu qui me fait rester à la maison sans activité
3. Ordinateur avec internet dans la chambre


L'ordinateur ne devrait jamais être dans la chambre, c'est une règle ! Mais, étant fatigué et ayant eu un mardi très facile, j'ai péché par excès de confiance. Bref, c'est un bon rappel : les garde-fous qu'on se fixe sont non négociables - ils sont précisément là pour que le fou ne se réveille pas ! Il aurait été assez facile de laisser l'ordinateur dans le bureau, et je n'aurais alors probablement pas rechuté. A moi de jouer. 


En suivant l'avis de ppasmoi, j'ai été deux fois moins long que d'habitude. Je ne me sens pas frustré pour autant ce qui est pour le moment positif. 


A ce propos, un petit calcul : à compter de plus ou moins un PMO/jour d'environ 1h (moyenne des derniers mois), mon sevrage me libère autour de 30h libres par mois. C'est vertigineux ! Si je ne les investis pas dans de nouvelles activités motivantes, le risque de frapper à une des portes d'entrées (ennui -> surf -> ..) est important.


Je peux et je dois donc travailler sur le point 2. en trouvant des activités appropriées.  


Bonne soirée à tous et gardez le cap !


Dernière édition par Delacroix le Jeu 19 Avr 2018 - 17:31; édité 1 fois
Revenir en haut
Pitch black


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2016
Messages: 343
Masculin

MessagePosté le: Mer 18 Avr 2018 - 22:51    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Oh, ne t'inquiète pas, la motivation retombera. Il ne faut pas compter sur elle.

Tu as tout compris, en tout cas :

1. mettre en place une nouvelle activité pour combler le trou que comblait auparavant le porno

Il faut que tu fasses une analyse de ce que le porno t'apporte et que tu choisisses une nouvelle activité qui t'apporte la même chose.

2. ne pas avoir d'accès internet chez soi

3. si rechute il doit y avoir, minimiser les conséquences en réduisant le temps d'exposition

Sans déconner si tu suis ces 3 points la je pense que tu seras bon.

La seule difficulté est de ne pas transiger sur ces règles. Comme tu l'as vu c'est parfois tentant. On pense qu'on n'a plus besoin de ces règles, qu'elles sont inutiles, qu'on peut s'en passer....on a tout plein d'excuses............

La seule solution consiste à se mettre dans une position où tu ne POURRAS pas transgresser ces règles même si tu le souhaites (car cela arrivera...).

Courage.
_________________
yourbrainonporn.com|Johan Hari Ted Talk|Willpower's Not Enough by Arnold M. Washton|Addictive Thinking and the Addictive Personality, by Twerski and Nakken|curethecraving.com|www.yourbrainrebalanced.com/index.php?topic=15558.0
Revenir en haut
jb


Hors ligne

Inscrit le: 07 Jan 2015
Messages: 571
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Avr 2018 - 01:54    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix, 


Internet me cause aussi beaucoup de problème dans ma vie, la je suis en `` contrôle`` mais j'ai du être stricte. C'est à dire que en plus de K9 sur PC, j'ai du mettre Contrôle parental ''restriction'' sur iphone, déconnecter instagram et facebook et essayer de faire autre chose de ma vie.


les réseaux sociaux est une des pire chose pour un addict comme moi, sans porno, je transférais mon addiction a du 3-4 par jours de facebook et instagram... perte de concentration, perte de volonté généralisé et rechute à tout coup, ... là je pense que c'est mieux sans pour moi...


je te souhaite une belle journée


A+
_________________
jb

Mon carnet: http://pornodependance.vraiforum.com/t2664-Pour-mon-plein-potentiel.htm
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Dim 22 Avr 2018 - 11:08    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour à tous et merci pour vos commentaires,


Rechutes à répétition ce weekend. C'est dommage, mais je constate également combien le porno me fait du mal. Après une rechute, je n'ai pas envie de sortir (j'ai même reporté deux activités et annulé un rendez-vous), je me sens honteux, mon regard n'est plus droit et mes pensées sont obscurcies. Bref, sale attitude ! En comparaison, lorsque je suis en sevrage depuis quelques jours, j'ai l'impression de m'appartenir, mes gestes sont plus sûrs, et je suis en meilleur forme (malgré les nuits parfois très courtes). Et par dessus tout, j'ai envie de faire des choses !


Ce que je dis peut paraître banal, on le lit un peu partout, mais c'est la première fois que je m'en rends authentiquement compte à mon propos. Alors je le note car je crois que c'est une étape


J'ai trouvé ta remarque très pertinente Pitch, merci: 
Citation:
Il faut que tu fasses une analyse de ce que le porno t'apporte et que tu choisisses une nouvelle activité qui t'apporte la même chose





Je suis en train d'y réfléchir.


Je vais aussi limiter internet en débranchant et rangeant la box après utilisation, et en établissant une liste de ce que je vais y faire avant de me connecter. On verra si ça m'aide !


Bon dimanche et bon courage !
Revenir en haut
Anonymehelp


Hors ligne

Inscrit le: 26 Jan 2018
Messages: 148
Masculin

MessagePosté le: Dim 22 Avr 2018 - 13:25    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Oui c’est une étape et tu as raison de le noté, c’est une très bonne chose de te rendre compte de ça. Pour tout te dire c’est ce qui me motive chaque jour à ne pas rechuter. Cette sensation de confiance en soi, de faire des choses, d’avoir une vie beaucoup plus satisfaisante. Dit toi que le plus gros problème avec la rechute, c’est qu’elle en amène une autre, puis à son tour une autre... au final tu fais rien, tu rempli ton cerveau de chose dégueulasse qui vont te hanter l’esprit les jours suivant.


Pour internet je vous comprend pas en revanche. C’est pas que c’est une mauvaise idée au contraire mais je comprend pas parce que en ce qui concerne la connexion, ranger sa box, ranger son ordinateur.. etc c’est bien mais y restera le telephone avec la 4g. Pour les filtres genre K9 ou tout autres filtres, il restera Google image dans le pire des cas, ou n’importe quel autre moteur de recherche, ou la TV, ou la console.. bref, malgré toutes les barrières le porno sera toujours accessible par un moyen ou un autre. Comment vous vous y prenez du coup ? Avant j’avais mis le max de barrière, à chaque fois je trouvais et je rechutais, du coup je rajoutais les sites que j’avais trouvé sur les filtres. Mais à CHAQUE FOIS j’en retrouvais. Les sites porno sont infinis, et puis comme je l’ai dis, yaura toujours google image et les « gif ». J’ai donc carrement mis google dans les filtres. Mais yavais Yahoo, puis Bing, puis puis puis. Au final devrais je supprimer internet ? Mon iphone ? Ma TV ? Devrais je vivre sous une tente dans un pays sans connexion ? Je serais tenté de regarder la voisine se changer 🤣. Tout ça pour vous dire que je pense qu’il faut régler le réel problème : Nos recherches de stimulis. Parce que l’accessibilité, elle sera toujours existante. Ce n’est que mon avis. Si pour vous les filtres fonctionnent j’aimerai beaucoup vos points de vues. 
Revenir en haut
Blutch


En ligne

Inscrit le: 03 Jan 2014
Messages: 413
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 07:46    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut,
Je rebondis sur la réflexion d'Anonymehelp.
Pour moi, mettre des filtres et autres barrières ne font que m'encourager à les passer. Comme si c'était un défi. Et donc un moyen de replonger.
Depuis que j'ai recommencé mon sevrage au début de l'année, je n'ai mis aucune protection et... Aucune rechute. Comme je le disais dans mon carnet, c'est une question de motivation (bon, je sais bien que ce n'est pas suffisant pour tout le monde  Neutral ). J'ai eu un déclic et je le fais pour moi. Alors que moralement, ça ne va pas du fait de la rupture avec mon ex-femme et la perspective de ne plus voir mon fils, je tiens le coup. Parce que je ne veux plus être ce que j'ai été.
Comme il dit, il faut régler le vrai problème: la recherche de plaisir.
_________________
Quand on n'a que l'amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
A chaque carrefour

Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 19:01    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Anonymehelp, et salut Blutch !


Je suis d'accord avec vous : le filtre ne va pas résoudre le problème ! En revanche, il évite de tomber par inadvertance sur des sites qu'il ne vaut mieux pas consulter. En allant sur un site de streaming, j'ai été bien content que K9 me bloque les pop ups Very Happy  


En ouvrant un site suite à une recherche Google bien sous tous rapports (si si  Wink ), je suis étonné que K9 m'interdise de lire - mais je si ça m'épargne une tentation inutile que je ne cherchais pas, c'est la bonne affaire !


Je vois deux risques avec internet:
1. Plus on est dessus (et sans filtres), plus on augmente les risques de tomber sans le vouloir sur des stimuli (attention aux sites de fitness justement, et pourtant ça part de bonnes intentions quand on cherche de nouveaux exercices sportifs!)
2. En traînant sur internet, surtout sans avoir rien de précis à faire, on risque d'invoquer le rituel. On peut comparer ça à un fumeur qui, après le repas, sort tout seul pour "prendre l'air" (il déclenche le rituel de la clope d'après le repas, les gestes s'enchainent automatiquement une fois qu'il est dehors). Naviguer sur Youtube sans savoir trop quoi faire, ça peut être les préliminaires de la consommation.


Blutch, ça doit être très dur, surtout dans des circonstances pareilles, et je suis admiratif. C'est motivant !

 
Citation:
Comme il dit, il faut régler le vrai problème: la recherche de plaisir.





Ça rejoint la remarque de Pitch: y'a quoi derrière tout ça, pourquoi je consomme autant, quel est le besoin que je cherche à combler ? Je commence à avoir des pistes.


Dernière édition par Delacroix le Mar 24 Avr 2018 - 21:11; édité 1 fois
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 505
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 23:52    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix, désolé pour ta rechute et que tu te sentes aussi mal. Dis toi malgré tout que c’est un mal pour un bien. Si tu t’en fichais ce serait nettement plus inquiétant selon moi. Là au moins tu montres que l’arrêt de la pornographie te tiens à cœur, tu en mesures l’importance et tu en appréhende la difficulté. C’est plutôt sain comme réaction.



Pour les filtres internets je penses que tu as tout à fait raison. Je n’aurai pas dit mieux. Pour le sevrage la volonté est essentielle, indispensable même mais elle ne met pas à l’abris d’un moment de faiblesse ou d’une recherche internet maladroite ou inopportune. Les filtres peuvent palier à ce type de faiblesse ou de maladresse. 


Quand au défit qu’il peut y avoir à les contourner c’est justement un premier signe que la rechute n’est pas loin, que le protocole de sevrage n’est pas bon. Comme toute les mesures de sécurité les filtres et contrôles parentaux ont vocation à ne pas servir si possible, parce que notre volonté nous aura déjà éloigné des sites et recherches propres à êtres censurés. Le simple fait de voir un site être refusé par K9 doit être un premier avertissement que l’on est peut être en train de faire ce qu’il ne faut pas. Rien que pour cela ça vaut le coup de l’installer.


Je te souhaite une bonne reprise et que la réduction du temps d’internet te soit utile. A bientôt.
 
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Dim 29 Avr 2018 - 10:11    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour !


J'ai l'impression que ma rechute passe toujours par deux étapes essentielles, d'abord une amorce, puis un tremplin. C'est un peu comme un escalier qu'on descend : on saute rarement les marches, mais on en descend une à la fois. Quand on a commencé la descente, on n'a pas tellement envie de remonter en raison de l'effort à fournir. Le mécanisme me fait aussi penser à une séance de sport. Souvent, il suffit de commencer à s'échauffer pour trouver la motivation nécessaire pour entamer sa séance.


Les amorces sont ces envies soudaines, pulsionnelles, qui sortent en apparence de nul part. J'ai appris à les repérer, et c'est extrêmement utile à deux titres : 1. je peux les désamorcer, 2. je découvre ce qui se cache derrière mon addiction. Auparavant, je les subissais sans même les voir distinctement. 


Voici celles rencontrées dans la semaine:


- Je suis frustré de ne pas trouver une recette de cuisine 
- J'achève un appel téléphonique qui m'a contrarié
- Je m'apprête à entamer un travail dont je ne sais pas si je vais le réussir
- Je reçois un devis signée par une femme 
- En faisant une recherche de mail, je vois des messages d'une ex copine
- Je m'assois sur mon lit avec mon ordinateur


Ensuite, j'ai une réponse automatique, qui n'est pas directement la pornographie mais qui y mène. C'est le tremplin. Des exemples :


- Après l'appel téléphonique, je m'allonge pour traîner sur Youtube
- Le devis reçu, je google la fille pour voir à quoi elle ressemble
- Assis sur mon lit, j'ai l'automatisme de lancer le mode incognito


En repérant l'amorce, j'arrive à ne pas monter sur le tremplin. Je pense avoir évité grâçe à ça un ou deux gros craving cette semaine. Ce qui me fait J7 aujourd'hui (mais avec un sommeil pourri et un gros mal de crâne Very Happy ).


Bon courage à tous !


Dernière édition par Delacroix le Dim 29 Avr 2018 - 16:14; édité 1 fois
Revenir en haut
sevrage réussi


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017
Messages: 517
Masculin

MessagePosté le: Dim 29 Avr 2018 - 15:48    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Ta technique est objective je pense qu'elle devra porter ses fruits si tu la suit avec rigueur
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 13:07    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour,




Merci sevrage réussi, je crois que l'observation que je décris ne me permettra pas à elle seule de réussir, mais c'est une arme de plus !

Rechute ce matin après 8.5 jours. Mes deux rechutes après plus de 5 jours ont un point commun : elles sont survenues après une conversation qui m'a renvoyé à mes doutes et angoisses. Je me suis retrouvé complètement à la ramasse, sans plus aucune estime de moi, et me suis laissé aller sans même en avoir envie sexuellement, mais plutôt par envie de me souiller, ou encore pour oublier un instant mon état déplorable.

Je vais donc éviter de telles conversations quand c'est possible, tout du moins en début de sevrage. En parallèle, je vais retourner voir un psy en juin pour travailler les problèmes sous-jacents. C'est essentiel. 


Toutefois, le bilan d'avril est positif :
Après des débuts poussifs, deux séries de 6 puis de 8 jours. En rechute, des sessions moins longues et moins trash. Jamais plus de 2 PMOs par jour. 


Objectifs de mai:
Ambitieux ! Continuer sur ma lancée et tenir plus longtemps. En cas de rechute, jamais plus d'un PMO par jour. Je dois aussi absolument trouver des activités que j'aime et que j'ai facilement envie de faire. Mes plans pour m'occuper sont remplis de choses banales et ne suffisent pas pour déclencher une bonne dynamique.


Bonne journée, et merci à vous tous pour vos soutiens et vos témoignages, ici ou dans vos carnets respectifs, c'est une véritable aide Smile
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Juin 2018 - 11:09    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour !


Un rapide bilan :


Période très difficile début mai, ou se mêlaient rechutes et épisodes dépressifs, les uns alimentant les autres. En outre, je crois que la fréquentation des forums me confortait dans mon identité d'addict. Mi mai, je décide de me détacher des sites internets consacrés à la pornodépendance et je parviens à reprendre mon sevrage pendant 13 jours consécutifs. Je reviens petit à petit sur les forums (car ils sont d'une grande aide), et je découvre un nouveau phénomène : après un post ou un pointage, je suis fragile car j'ai une envie de PMO-récompense. 


Durant cette longue période, j'ai notamment tenu un weekend de 3 jours seul chez moi. Première journée et demie très occupée, seconde journée et demie à me tenir occupé artificiellement (désagréable) - quelle fierté toutefois d'en sortir la tête haute !


20 jours propres en mai !


27 mai, un dimanche, rechute ; après quoi je repars pour 5 jours sans tomber dans le cercle vicieux. Là aussi c'est un succès car je suis parvenu à conserver l'élan de mes 13 jours. Lors de mes rechutes après une période de plusieurs jours, le plaisir de la recherche est très fort, en revanche l'orgasme est souvent mal contrôlé et sans plaisir. Si je rechute plusieurs fois, l'orgasme devient de plus en plus intense, ce qui me pousse à chuter de nouveau. 


J'ai rechuté ce matin - un mélange de fatigue et d'inquiétude. Je vous explique ça !


Je suis dans une période charnière car je viens de déménager et je vais bientôt commencer un nouveau travail. Je suis arrivé ce matin dans ma nouvelle ville, et je cherche un logement pour commencer à m'installer. C'est à la fois angoissant (le travail va-t-il me plaire ? Vais-je me sentir bien dans cet endroit  ? Vais-je m'y faire des amis ?) et excitant - et c'est précisément pour cela que mon addiction se lèche les babines ! Un tel changement de vie représente aussi une opportunité d'accélérer mon sevrage. Nous savons tous combien notre sale habitude colle à notre quotidien comme du cambouis, ce sont tous ces automatismes qui imprègnent les murs de nos maisons et qui amorcent nos rechutes. J'ai donc la possibilité de reprendre une vie propre, avec des habitudes propre, dans un lieu propre. C'est ce à quoi je vais m'employer !



Bon courage à tous Smile
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Juin 2018 - 11:43    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour à tous !


30 du mois, jour du bilan !


Début juin un peu difficile (cf. mon précédent message), pour ne rien arranger je bénéficiais d'une connexion fibre extrêmement rapide dans mon Airbnb. Je suis parvenu à me reprendre à la faveur d'une visite imprévue de ma copine précédente qui a ravivé ma volonté : je ne voulais pas me présenter à elle me sachant misérable. Depuis, je suis sur ma plus longue période (18 jours). 


Je viens de m'installer dans mon nouvel appartement. Je m'y sens bien, et je n'ai pas internet (je peux toutefois bénéficier d'une connexion faiblarde Freewifi) - ce qui est parfois agaçant, mais qui me parait sain pour mon sevrage. Le nouveau travail n'est pas très excitant. Je mets dès le départ un point d'honneur à réguler les sources de stress (car c'est un des déclencheurs). Mes horaires ne sont pas fixes : si je me sens faible, je peux décider de travailler plus tard plutôt que de rentrer. 


Ce mois, je suis également parvenu à avoir des discussions frustrantes, et à ne pas me réfugier ensuite dans mon vice pour oublier mon malaise. Je suis retourné voir un psy (3 séances à ce jour), auquel j'ai pu parler de mon addiction. Actuellement, nous travaillons sur mes émotions (que je peine à ressentir) - et je crois que ce n'est pas sans rapport avec mon addiction.


Actuellement, je suis de plus en plus sensible à des stimuli anodins. J'adopte une attitude où je ne détourne pas le regard, mais je m'efforce de ne pas chercher non plus l'excitation. Je reprends le sport que j'avais laissé pendant mon déménagement en espérant qu'il puisse apaiser mes sensations avec une saine fatigue.


Le risque du moment est d'oublier combien une rechute est triste et violente, et que, aiguillonné par l'érotisme ambiant auquel je suis particulièrement sensible, je me laisse aller à une séance fun & estivale avec un drôle de sourire. 


Enfin, pour terminer, je souhaite partager quelque chiffres qui me motivent:


Février :  1,2 PMO/jour, 4 jours sans
Mars:      1 PMO/jour, 11 jours sans
Avril :      0.63 PMO/jour, 18 jours sans
Mai:        0.58 PMO/jour, 20 jours sans
Juin:       0.27 PMO/jour, 24 jours sans


Merci à tous pour votre soutien et COURAGE !
Revenir en haut
Fedor


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2015
Messages: 358
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Juin 2018 - 18:29    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour Delacroix, félicitations pour ces chiffres!
Merci de partager toute cette auto-analyse que tu fais, ça nous aide beaucoup à réfléchir sur nous-même Smile


Courage pour la suite!
Revenir en haut
Bara


Hors ligne

Inscrit le: 22 Avr 2018
Messages: 149
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Juin 2018 - 20:26    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
En chute libre. Excellent.
_________________
"Le courage, c'est de se battre quand tout est en notre défaveur"

http://pornodependance.vraiforum.com/t4327-Le-Grand-Acte.htm#p119728
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018 - 07:48    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour à tous,


Rechute hier soir après 31 jours, ma plus longue période depuis peut être 10 ans ! Pourquoi ?


En rentrant du travail, j'étais assommé par une immense fatigue sans pouvoir bien comprendre d'où elle venait (la journée était calme, mon sommeil est correct, etc.) J'annule un rendez-vous en ville, et je commence à traîner chez moi en regardant des émissions sans intérêts et en dînant n'importe comment. J'ai abandonné ma lutte par paralysie de la volonté, et par désir de me sentir vivre ; c'était un échec assez piteux ! Je savais pourtant que cet état précède souvent une rechute, et qu'il n'est en général que psychologique pour me piéger. Preuve en est : immédiatement après la rechute, j'étais en forme. Il faut faire le dos rond. 


Je distingue plusieurs causes (et, j'espère, plusieurs actions à mettre en place !):


1. Le désir inconscient de me faire un cadeau pour mon premier mois. Je le connais déjà dans une moindre proportion à chaque fois que je pointe ici, je l'avais évoqué il y a quelques semaines. 


=> Je vais chercher un autre mode de gratification en espérant qu'il élimine celui ci. Seulement ce n'est pas si facile et je suis renvoyé à une autre question : qu'est ce que j'aime ?! Si vous avez des idées, je suis preneur Smile


2. Je suis installé dans un nouvel appartement depuis 3 semaines, je saisis les limites de mon nouveau travail qui n'est, par ailleurs, pas très intéressant, bref, la routine me rattrape. Qui dit morne quotidien dit désir de vivre. A défaut d'autre chose, le porno fait battre mon cœur un petit instant.


=> Trouver des activités qui me fassent vivre - pas si facile en plein été mais je dois y travailler. Le roller me semble un bon sport à reprendre. Développer des amitiés aussi dans cette ville encore vierge.


3. En 31 jours, aucune éjaculation nocturne. Il devait aussi y avoir une tension physiologique. 


=> Le sport pour me soulager ! Ce sera ma méthode pour mes 2 ou 3 prochaines tentatives. Si je vois que ce n'est pas suffisant : une copine (même si ce n'est pas big love) ou une masturbation technique (comme préconisée par Hetfield).


Sur ce, je repars au combat ! 


Bon courage à tous Smile
Revenir en haut
freeedom


Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2016
Messages: 82
Masculin

MessagePosté le: Sam 14 Juil 2018 - 11:48    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Je me reconnais tellement dans cette chute que tu as eu... Et dire que je n'ai jamais réussi à décoller sauf cette année, puis J'AI FAIT UNE GROSSE CHUTE après un long sevrage !! et là, c'est comme avant !


Je commence par faire des choses inutiles alors qu'au fond, je sais ce que mes envies me demandent !



Pareil, je ne trouve pas de passion ! J'ai envisagé de faire du sport mais je n'ai jamais osé franchir le pas (je ne sais pas pourquoi, je repousse à chaque fois !). 


Par contre, la masturbation ne te fera pas de bien, cela ne va que t'encourager à rechuter, crois-moi ! J'ai déjà fait l'expérience et bcq d'entre nous aussi !




Je trouve que les analyses et méthodes dans ce carnet (comme celui du feu tricolore) sont très intéressants ! merci !
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2018 - 19:10    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Patatras ! Une deuxième partie de juillet et un mois d'août presque en roue libre, avec des séries de 3, 4 voire même 5 jours de PMO entrecoupées de pauses de 2, 3 ou 4 jours. Au fond, je n'étais pas très sérieux avec mon envie d'en découdre, et je patientais quelques jours de temps en temps pour me rassurer, ou me donner bonne conscience, en me disant (bêtement!) que la motivation viendra peut être du sevrage, sans avoir le désir d'en finir une bonne fois pour toute. C'est une approche délétère qui ne mène à rien ; comme un coureur qui ferait un tour du pâté de maison "de temps en temps" pour préparer son Marathon !

Bref, pourquoi ?


Le point 2. est toujours d'actualité,et je vais le subdiviser :


Manque d'activité qui font vivre : je m'ennuie toujours au travail (à un point !), et je n'ai pas d'occupations qui me plaisent et m'absorbent véritablement. Le roller fonctionne, mais je ne peux pas en faire tous les jours - il m'aide bien le samedi et dimanche matin, moment risqué s'il en est ! 


Manque de contacts amicaux : le fait de "tenir parce que je vois untel dans X jours" m'a plusieurs fois secouru. Je suis dans une ville nouvelle, en plein été, et je manque de contact.


Je suis inscrit à pleins d'activités pour la rentrée, et je reprends contact avec de vieilles connaissances dans le coin. Bref, de quoi apaiser ces manques courant septembre j'espère.


Aujourd'hui, j'ai un peu perdu de vue l'objectif de mon sevrage. Je vais donc me remettre à fréquenter Stopfap et ce forum Smile


... et bon courage à tous !
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2018 - 19:15    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
En relisant mon avant dernier message qui parle de ma rechute, je glisse "J'annule un rendez-vous en ville" l'air de rien. A posteriori, ce n'est peut être pas anodin. Je devais revoir une femme que j'avais connu il y a plusieurs années, et qui attend aujourd'hui un enfant. Au fond, la perspective de cette rencontre me rendait anxieux. Je crois (sans encore en être sûr) que, chez moi, le porno est un moyen d'effacer les émotions qui m'agitent en les escamotant (Stress ? Porno ! Culpabilité ? Porno ! Enthousiasme ? Porno !). Tout compte fait, ma rechute était peut être aussi, ou surtout, un moyen d'éviter ce rendez-vous. 
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Dim 2 Sep 2018 - 18:42    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonsoir à tous,


5 jours la semaine dernière, puis rechute durant le weekend. Finalement c'est un retour à la case départ - quand j'ai commencé mon sevrage il y a plusieurs mois, le passage des weekends me paraissait infaisable. Finalement je l'ai fait ! Je dois remettre en place les mêmes tactiques.


Je reprends donc pour la semaine. Je vais également préparer le prochain weekend pour éviter au maximum les occasions de rechute. Dimanche, une amie devrait me rendre visite, ce qui m'aidera assurément (et ce qui va d'ailleurs me motiver pour tenir cette semaine et me sentir présentable) !


Une réflexion : le porno c'est comme un alcool fort bon marché, si on en boit une rasade, on n'est plus capable d'apprécier les saveurs d'un vin ensuite - les papilles sont cramées. Le porno c'est comme un plat trop épicé, impossible d'apprécier la finesse d'un poisson après ! Bref, le porno grille les papilles qui savent recueillir les joies simples de l'existence. Sans porno, on a l'impression d'être sans joie, sans impression, dans la grisaille, sans vie quoi, mais au fur et à mesure, et petit à petit, les saveurs primaires réapparaissent, et la vie devient plus heureuse et goûtue.



Bon courage à tous (surtout pour ceux dont c'est la rentrée !), et bonne semaine ! 


TENONS BON !
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 505
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Sep 2018 - 16:54    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix.

Bonne reprise à toi puisque tu reprends le sevrage à la case départ selon tes mots. Comme tu le dis tu as déjà utilisé des techniques qui fonctionnent alors utilises les à nouveau en les enrichissant de tes expériences bonnes comme mauvaises.

Bon courage et à bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Sep 2018 - 09:28    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour à tous,
Il y a les mots, puis il y a les actes. Je rame encore !


Hier, ma psy m'a proposé que nous nous voyions deux fois par semaine au lieu d'une fois actuellement. Elle pense que ce serait "bénéfique" étant donné la manière dont nous "avançons". Je lui ai dit que j'allais y penser, j'y ai pensé, je vais accepter. 



La semaine prochaine je commence de nouvelles activités qui devront m'occuper deux soirs par semaine. En y ajoutant la psy deux autres soirs, je me retrouve avec un programme bien rempli qui devrait m'aider à résister. Reste à bien planifier les weekends ; voire à partir dans une autre ville si je vois que je ne trouve rien à faire.


Trois règles pratiques pour m'aider à repartir:


1/ Je dors mal, et la fatigue aggrave le craving. Je vais essayer de comprendre pourquoi mon sommeil est si léger, et, pour commencer, j'éteins tous les écrans à 22h (ou 21h30? 21h?).


2/ Interdiction personnelle d'utiliser mon ordinateur ou mon téléphone portable dans la chambre à coucher. Les rideaux restent ouverts dans les autres pièces.


3/ Multiplier les petites activités (cuisine d'un plat, etc.) pour facilement pouvoir en déclencher une quand l'envie monte. Je dois accepter de faire une petite activité peu coûteuse en énergie qui me permet d'éviter une rechute, plutôt que de me lancer dans un grand projet, potentiellement frustrant, qui risque de déclencher une rechute.


Je pense également qu'une relation sentimentale, ou à minima quelqu'un "pour lequel" combattre, m'aiderait. Manque de chance, la fille qui me plaît au travail à un mec, et celles à qui je plais ne me plaisent pas ! Les activités que je débute me permettront de rencontrer des gens. Je pense aussi aux applis comme Tinder ou Happn, mais je crains que faire défiler des profils fasse resurgir un comportement assez similaire à celui du consommateur.  


C'est peut être l'effet anesthésiant du porno qui m'a fait perdre le contrôle de ma consommation. Enfant, je lisais des jours entiers. Adolescent, je jouais à des jeux en ligne des jours entiers. Adulte, je me masturbe des jours entiers. Ce n'est pas essentiellement le plaisir que je recherche, mais la durée de l'absence au monde. Après tout, si ça n'avait pas été le porno, ça aurait probablement été autre chose (alcool, sport, drogue, nourriture, etc.) Je suis maintenant avec ce problème qui s'est matérialisé dans le porno, je dois à la fois en attaquer les symptômes (mes actions au dessus) et la racine (sans quoi, à supposer que j'élimine le porno, je le remplacerai probablement par autre chose).


Sur ce, bon weekend à tous !
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 505
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Sep 2018 - 10:12    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour Delacroix


Tu t'accroches malgré les revers et tu cherches des solutions. C'est la bonne attitude je pense, être dans l'action, dans la remise en question. Je pense aussi que tu as raison de vouloir te maintenir occupé : l'ennui et le désœuvrement sont parmi les plus grands facteurs de rechute selon moi.


Je pense aussi qu'une relation ne peut être que bénéfique pour des personnes comme nous. Attention cependant aux sites de rencontre. Je ni suis jamais allé mais je sais pour l'avoir lu sur ce forum que certains d'entre nous utilisent ces sites et notamment les photos de profil comme un palliatif à la pornographie. Alors oui, peut être en effet devrais tu éviter les sites de rencontre.


En tous cas je te souhaite de parvenir à trouver la méthode de sevrage qui marchera pour toi. Je te souhaite bonne continuation et te dis à bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Tatooyou


Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2014
Messages: 1 146
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Sep 2018 - 11:07    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix!



Après autant de temps à ramer je m'étonne qu'on ne soit pas tous des champions d'aviron... Peut-être que le comité olympique accepterait une équipe spéciale composée de membres du forum Okay


Je partage ton rejet des écrans: mine de rien avec l'addiction, les jeux-vidéos quand on est jeune (bon ça encore c'est passager, et on n'y apprend aussi des choses mine de rien), mais surtout les réseaux-sociaux et tout ce qui nous fait rester les yeux fixé et l'esprit éteint, sont une plaie et clairement pas un adjuvant. Surtout le soir. Sortons ces écrans de nos chambres et redonnons leur la place qu'elles ont toujours eu : un lieu de repos, de calme, d'amour et de complicité (quand on n'y est pas seul comme nous Mr. Green ); bref, une forteresse de bien-être.


Pour les activités, je crois que l'un n'empêche pas l'autre : d'un côté, multiplier les activités courtes ou moyennement courtes (sport, cuisine, etc.), mais en gardant des objectifs à long termes. Je crois qu'il est important de trouver des objectifs de vie, des aspirations qui nous motivent, mais sans pour autant mettre des dates butoires trop proches; comme tu dis, ça peut être potentiellement frustrant; il vaut mieux prendre son temps et surtout s'amuser à le faire peut importe le temps qu'il faudra pour le réaliser Okay Et dans tout ça privilégier des moments détentes (lectures, musique, un bon bain chaud (encore mieux avec putain de bon bouquin), etc.): je crois qu'on doit aussi apprendre à retrouver le temps qu'on a inconsciemment perdu en se niquant la santé à tout va.



Comme ppasmoi, je te dirais de faire gaffe aux applis : dans notre cas ce n'est pas vraiment un bon plan. Et puis tu sembles avoir du succès, tu finiras bien par trouver une personne qui te convienne Wink


Bonne continuation jusqu'aux prochaines nouvelles!


Tatoo
_________________
"Tu sais que c'est réel
Quand tu sors la tête de l'écran
Tu vibres et tu vis vraiment"

1995 - Réel
Revenir en haut
Delacroix


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2018
Messages: 37
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Sep 2018 - 10:49    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Bonjour et merci pour vos conseils !


Vous me confirmez ma crainte, je ne vais pas aller sur des sites et applications de rencontre, en tout cas pour le moment. On verra bien ce que la vie me donnera !


Outre les motivations habituelles (plus ou moins efficaces, par exemple je sais que l'arrêt du porno me fait du bien psychologiquement et physiquement, mais mon dernier sevrage durable date d'il y a plusieurs mois, et je ne crois plus vraiment que ce soit aussi tangible), il y en a deux plus terre à terre en ce moment :


1. Je ne veux plus passer de weekends misérables avec rechute le vendredi soir / samedi matin, puis honte, annulation d'une sortie car pas envie de me présenter "dans cet état", solitude, puis rechutes à la chaine. C'est tellement triste. 


2. Corollaire, je démissionnerais demain matin première heure s'il n'y avait pas le risque de me retrouver seul chez moi, et donc de retomber dans l'engrenage terrible que je décris au dessus. Avant de démissionner, je dois d'abord me reprendre.


Merci Tatooyou pour tes idées d'activité. Je ne m'en souvenais plus, mais lire un livre en rentrant du travail plutôt que de traîner sur internet m'avait bien aidé, à reprendre !


Encore une fois, bon courage à tous Smile
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 505
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Sep 2018 - 23:27    Sujet du message: Delacroix (et la banière !) Répondre en citant
Salut Delacroix.

« L'oisiveté est la mère de tous les vices ». C'est encore plus vrai pour nous addicts que pour les autres. Du coup je suis 100% d'accord avec toi lorsque tu dis :
Delacroix a écrit:

je démissionnerais demain matin première heure s'il n'y avait pas le risque de me retrouver seul chez moi, et donc de retomber dans l'engrenage terrible que je décris au dessus.


Ne lâche surtout pas ton travail en ce moment, non seulement tu vas te retrouver avec beaucoup trop de temps libre pour ton propre bien mais tu vas devoir gérer de front le stress du sevrage et le stress de la recherche d'emploi. De plus c'est encore au boulot qu'on a le plus de chance de nouer une relation.


Par contre puisque tu veux te tenir occupé pour t'éloigner des tentations tu peux consacrer un peu de ton temps à trouver un meilleur travail mais sans quitter celui que tu exerces en ce moment. Je suppose que c'est déjà ce que tu fais mais peut être y aurait il des choses que tu pourrais faire en plus.

Bon courage pour tout ça et à bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:59    Sujet du message: Delacroix (et la banière !)
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com