En sevrage MAIS ...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
romanin


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2018
Messages: 2
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Fév 2018 - 16:48    Sujet du message: En sevrage MAIS ... Répondre en citant
Bonjour à tous,

J'écris dans le forum car je me sens profondément abattu...

J'ai 35 ans, j'ai perdu très tardivement ma virginité (à 27 ans), jusqu'à ce jour j'étais très dépendant à l'érotisme, aux photos de femmes dénudées, je me masturbais 5 fois par jour. Puis j'ai rencontré une femme avec qui j'ai fait l'amour, tout allait "bien", jusqu'au jour, où quelques années plus tard, j'ai perdu du désir pour elle... Alors moi qui avais stoppé la masturbation excessive, je m'y suis remis tout doucement, insidieusement, et très rapidement avec l'aide de support donc très rapidement le porno... 

Moins de désir pour ma femme et avec la montée de l'addiction plus du tout... L'enfer !
Alors je l'ai quittée afin de vivre d'autres expériences, croyant que la clef du problème se trouvait dans les bras d'une autre, contre le corps d'une nouvelle partenaire...
Alors j'ai rencontré une autre femme, qui me plaisait follement, avec qui j'ai eu des rapports intimes sauf que malgré la puissance du désir... aucune érection !!!
LA HONTE de ma vie, le désespoir en prime ...
Donc, j'en conclus rapidement que ma première femme n'était pas l'unique raison à ma perte de désir ...

J'ai donc fait des recherches sur internet et constaté que le porno pouvait être la raison de mes troubles profonds de l'érection, depuis 3 mois je suis en sevrage au niveau du moindre support excitant artificiellement mais j'ai repris la masturbation afin de me "rassurer" or rien ne me rassure car je trouve un certain plaisir mais les érections qui ne tiennent pas, alors je jouis mais avec un pénis qui je le sais ne suffirait pas dans un contexte normal "pour pénétrer".

J'ai vu mon médecin, à la simple question à laquelle j'ai répondu par l'affirmative concernant des érections nocturnes, il pense que mes problèmes sont d'ordre psychologiques alors il m'a prescrit du cialis... mais cela ne m'a pas réellement aidé, oui je bande mais cela ne m'a pas empêché de me planter comme mentionné au dessus...

Du coup je me sens impuissant et ce à tous les niveaux, je n'ai qu'une envie de retrouver mes vidéos et ainsi vérifier mon érection mais je sais qu'agir ainsi me ramènerait fatalement vers un quotidien de perdant et qui m'éloignerait du bonheur sexuel. Mais que faire ?

J'ai entendu parler de la "flatline" mais est-ce qu'elle peut-être la seule raison ?
Pourquoi au bout de 3 mois je ne ressens pas d'avancées majeures ? Mes masturbations  1 fois par jour sont elles nocives à la reconquête d'une bonne érection ?

En vous remerciant par avance pour votre aide.

A bientôt.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Fév 2018 - 16:48    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 1 052
Masculin

MessagePosté le: Lun 5 Fév 2018 - 21:06    Sujet du message: En sevrage MAIS ... Répondre en citant
Bonsoir Romanin,

Je suis un ancien dépendant à la pornographie, resté ici pour essayer d'apporter mon aide. J'ai été accro à la pornographie longtemps.

Alors je l'ai quittée afin de vivre d'autres expériences, croyant que la clef du problème se trouvait dans les bras d'une autre, contre le corps d'une nouvelle partenaire...

Oui on en parle pas assez : le célibat (ou le fait de changer de partenaire) donne l'illusion que le souci venait de la partenaire. Beaucoup de personnes célibataires ou en "union libre" (hommes surtout) ne pensent pas avoir un souci d'addiction car les symptômes sont masqués par l'effet de "nouveauté" qu'apporte le fait de "renouveler le stimulus" (glauque dit comme ça) .

Ce sont souvent une fois en couple qu'ils prennent conscience qu'il y a un souci.

Ce n'est pas compliqué
: à moins d'avoir des soucis liés à une raison médicale, TOUS les soucis sexuels rencontrés (dysfonction érectile, éjaculation précoce et/ou impossible, "libido paradoxale"...) sont la conséquence de la consommation de pornographie.

Tu arrêtes le porno, les choses rentrent dans l'ordre petit à petit.

j'ai repris la masturbation afin de me "rassurer" or rien ne me rassure car je trouve un certain plaisir mais les érections qui ne tiennent pas, alors je jouis mais avec un pénis qui je le sais ne suffirait pas dans un contexte normal "pour pénétrer".

Ok. Tu souffres comme beaucoup de personnes dépendantes à la pornographie, de ce qu'on appelle "anxiété de performance sexuelle".

Mon conseil : n'essaies pas de vérifier quoique ce soit ou de te rassurer. Continuer la masturbation ? Excellent ! Je dirais même que c'est nécessaire, car ça te permet d'évacuer les tensions sexuelles, et d'éviter l' "effet cocotte minute"

[tu peux lire ceci : http://laveritesurleporno.unblog.fr/2018/01/20/le-nofap-pas-de-masturbation… ]

Je précise que j'ai vécu à peu près TOUS les effets secondaires en lien avec l'addiction, et cette anxiété sexuelle y compris. La pire chose à faire est de vouloir se rassurer. Masturbe-toi, tu as raison, mais je te recommande d'aborder les choses différemment : n'y pense plus, et ne te masturbe jamais pour "vérifier" quoique ce soit.

NE RETOURNE SURTOUT PAS VERS LE PORNO QUOIQU'IL ARRIVE.

Pour les relations avec ta copine en revanche, je vais être franc : cela peut prendre du temps.

Au bout de 3 mois, que les choses ne soient pas rentrés dans l'ordre c'est pas très fréquent. Je préfère être franc pour que tu sache à quoi t'en tenir. Tu avais apparemment une consommation très lourde et/ou une masturbation particulièrement élevé en terme de rythme. Avoir une Flatline alors que tu continues la masturbation signifie que ton système était très "atteint". Pas de panique. LA DERNIER CHOSE A FAIRE : RECHUTER. Mais surtout continue la masturbation.

Il faut que tu sois patient, il faut du temps pour que ton système se rééquilibre.

Mon conseil : ne te concentre pas sur ça. Arrête d'y penser, car à chaque fois que tu y penses, tu alimentes le cercle vicieux : "anxiété - peur de ne pas réussir - anxiété encore plus - impuissance - envie de se rassurer - anxiété etc..."

N'y pense plus. Avec ta copine, cultive plutôt les moments de complicité et de tendresse (massages, calins...). Est-elle au courant que tu étais dépendant au porno ?

D'une manière générale, je te recommande de pratiquer la relaxation (apprendre à respirer pour détendre les tensions, visualiser des images positives...). L'anxiété est classique du sevrage, et il faut apprendre à se détendre.

Tu trouveras plus d'infos sur les liens entre sevrage - anxiété - flatline sur ce lien :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2017/07/11/le-sevrage-de-porno-et-la-my…

COURAGE !
Revenir en haut
romanin


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2018
Messages: 2
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Fév 2018 - 11:55    Sujet du message: En sevrage MAIS ... Répondre en citant
Salut Hetfield,

Tout d'abord un immense MERCI à toi pour ton message, à la fois il m'apporte du réconfort et en même temps il m'inquiète car apparemment au bout de trois mois d'arrêt la plupart des gens retrouvent une libido saine et des érections conséquentes ...

Oui, il est certain que ma dépendance était et demeure immense !
Donc je te confirme que mon cerveau est fort atteint, ai-je une chance de retrouver une sexualité épanouie et des érections durables ? Si oui, me faudra t il au moins 1 an ?
J'espère que je n'ai pas tout "bousillé" ... 

Non, ma copine n'est pas au courant, elle sait forcément que j'ai un problème, elle fait preuve d'une immense patience mais je n'ai pas le courage de lui avouer mon addiction, en fait, je comptais le faire une fois "guéri". J'ai pris un rdv-vous avec un service d'urologie et andrologie au CHU de Bordeaux, afin d'éliminer définitivement les raisons médicales, je voudrais bien m'orienter vers un sexologue mais j'ai peur de ne pas trouver le bon thérapeute, capable de m'aider véritablement.

Finalement, les méfaits du porno commencent tout juste à être connus et dénoncer ...

Je continue le combat, ton message m'apporte un vrai soutien, je t'en remercie encore, je vais tout donner pour ne surtout pas recraquer, de toute ma vie jamais je n'avais tenu autant ! mais je n'ai plus le choix, cette fois-ci je suis vraiment dos au mur ... Je risque de tout perdre en cas de rechute, là je vais mal mais j'ai un espoir de m'en sortir...

Amicalement.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:26    Sujet du message: En sevrage MAIS ...
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com