carnet de tsunami

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE COMPAGNES DE DEPENDANTS // Témoignages de compagnes de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 13:25    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Il m'en aura fallu du temps pour me décider à déposer mon témoignage ici !  3 mois!


Tout d'abord je dois remercier l'auteur de ce blog pour m'avoir soutenu de nombreuses fois sans le savoir, en effet j'ai trouvé ce site par hasard en tapant les mots pornographie et infidélité quand je cherchais juste à savoir si ce que je prenais comme une infidélité était seulement  une vision de mon esprit ou quelque chose que d'autres avaient ressenti et j'ai découvert la pornodépedance dont je n'avais jamais entendu parler et l'idée selon laquelle je n'étais peut-être pas responsable de la consommation de pornographie de mon mari.
Quelque part dans ma détresse, je me suis sentie à la fois soulagée et moins seule.


j'ai lu avec attention et parfois plusieurs fois certaines des rubriques de ce site mais pas trop les témoignages, car ce que je lisais me déprimait tellement (toutes ces rechutes me laissaient entrevoir que ce serait long et comme le carnet de Maëlle qui dure plusieurs années, aurais-je le courage de supporter si longtemps?) et je ne m'imaginais pas venir apporter ma pierre  trop lourde.
D'une part je craignais que mon mari me reconnaisse (et j'avais tellement honte d'avoir découvert cette addiction et en même temps de ne jamais l'avoir soupçonnée) et d'autre part je n'avais envie d'en parler à personne, j'ai préféré confier mes émotions et mes tourments à un petit carnet de papier.


J'ai lutté pendant 3 mois nuit et jour avec moi-même et avec mon mari pour lui faire comprendre ma douleur, mon incompréhension, mon désarroi, mon impuissance, mon sentiment de trahison, ma perte de confiance, mon envie de mourir, mon effroi, ma peur, mes angoisses, ma honte... et rien à faire je n'arrivais pas à m'y faire ni à refouler mes larmes jusqu'à ce que je touche le fond et réalise que si je n'acceptais pas de le perdre tout entier ou en partie, si je n'acceptais pas qu'il continue à regarder du porno et qu'il me mente et bien ça ne s'arrêterait jamais et par ma faute il faudrait renoncer à 30 ans de mariage parce que, disait-il tant que je n'aurais pas à nouveau confiance en lui, il ne pourrait pas supporter d'être soupçonné en permanence et notre relation ne pourrait pas s'améliorer et que même par ma faute je risquais de le repousser vers le porno (je précise qu'il en regardait encore en me disant le contraire mais croyait que je ne le savais pas, que je l'imaginais seulement).


Alors je me suis résignée en espérant qu'un jour j’accepterai et que je pourrai retrouver goût à la vie .




Depuis 2 semaines je suis résignée, nos relations sont plus paisibles, j'évite de lui poser des questions, je ne parle plus de sa consommation ni de ce que j'en pense, nous n'avons pas retrouvé notre libido mais il y a du mieux, je ne vois plus traces de sa consommation de porno (mais je sais que ça ne veut rien dire car il est assez malin pour effacer ses traces) et je me dis que je m'avance vers la guérison (oui le sevrage c'est pour les pornodépenandts mais pour les victimes collatérales il faut bien surmonter ce choc et c'est loin d'être facile !), et j'essaie de ne penser qu'à notre relation et à ce qui peut l'améliorer, je pleure encore souvent (il suffit d'un reproche, d'un compliment, d'un souvenir, et ça me submerge) mais je commence à croire que la guérison est possible.


Si vous le voulez bien je reviendrai en arrière sur mon histoire, peut-être que d'autres femmes sont passées par toutes ces phases ?


j'ai aussi créé un blog pour rassembler des publications venant de différents sites, articles afin de résister à l'échelle du grain de sable à la pornographie.
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/


Dernière édition par tsunami25102017 le Hier à 20:58; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 13:25    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Dim 4 Fév 2018 - 00:11    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
ce soir, je ne suis plus aussi "résignée" qu'hier,
j'avais des tas de choses à faire mais  j'ai lu plusieurs témoignages de dépendants et de compagnes de dépendants et finalement je me fais l'effet d'être comme les dépendants en sevrage, j'essaie de me "sevrer" de la surveillance de mon mari (dans le but de me rassurer mais ça ne marche jamais), j'essaie de me "sevrer" de ma perte de confiance en moi, en lui, de mon sentiment de trahison, de ma colère, de ma révolte, de cette injustice, de mon sentiment de culpabilité, je me sens nulle, fragile, et fade.
mon homme est parti pour 3 jours et malgré mes caresses hier soir, il est resté impassible et il s'est endormi.
ce qui m'effraie c’est de lire que des dépendants rechutent encore des années après : mais ça ne s'arrête donc jamais ? je n'arrive pas à comprendre que l'on ne puisse pas arrêter si on le décide : mais c'est vrai que je n'ai jamais été addict à rien, je ne bois pas d'alcool, ni de café, je ne fume pas et la seule chose que je consomme régulièrement c'est du chocolat (et encore jamais plus de quelques carrés), j'avais coutume de dire que j'étais addict aux travaux manuels mais depuis 3 mois je suis bloquée, impossible de toucher à mes ouvrages alors que c"était le genre de choses qui m'aidaient en cas de baisse de moral ou de déprime.

retour en arrière quand j'ai commencé à voir que quelque chose clochait :
***
"20 octobre 2017 en déplacement
jeudi soir je l'ai encore vu regarder du porno quelques secondes,  mais comme dimanche dernier je n'ai rien dit, ça m'a perturbée, c'est comme s'il me trompait avec une autre et en plus ce n'est même pas pour se mettre en conditions puisqu'une fois au lit il s'endort en m'ignorant totalement. je me dis que lorsqu'il est frustré ou contrarié par mon comportement il doit se reporter sur :
les photos et vidéo porno
l'alcool
la nourriture
ça me mets mal à l'aise cette histoire, je n'arrive même pas à y penser sérieusement : dés que ça me revient à l'esprit c'est comme un vent de panique, il faut que je pense à autre chose. il faudrait pourtant que j'arrive à identifier ce qui ne va pas, aborder le sujet avec lui mais je n'y arrive pas.
j'ai vérifié l'historique et là j'ai vu  que non seulement il avait regardé des vidéo porno mais qu'en plus il avait téléchargé des vidéos sur le sexe anal. je n'ai rien regardé mais il y avait pas mal d'adresses différentes donc il est coutumier du fait mais pourtant jeudi soir quand je me suis couchée il m'a repoussée.
j'ai perdu confiance en lui : et si quand i l part en déplacement il allait batifoler avec des femmes, il me dit toujours "mais non" en rigolant mais ça me met le doute (aller voir du striptease, par exemple).
car au final à partir de quand il y a infidélité ? quand on regarde ? quand on fantasme ? quand on touche ? quand on pénètre ?
qui sait ? peut-être rentre-t-il en communication avec des filles sur internet, je sais que ça existe, internet c'est facile et ça ne laisse pas de traces.
il faudrait que j'aille voir ce qu'il regarde pour en avoir le cœur net ou lui poser des questions, mais je sais déjà qu'il niera ou dira "mais ce n'est pas du tout ce que tu crois, c'est comme de la masturbation c'est de l’instinct"."
***
à me relire je me dis que j'ai moins de doutes aujourd’hui, je sais à peu près à quoi m'en tenir maintenant, par contre c'est comme si moi aussi j'avais été dans le déni en ne voulant pas voir ce qui se passait sous mes yeux, comment ai-je pu être aussi aveugle ?
c'est bizarre , bien que je n'ai rien vérifié dans la journée, ce soir je sais qu'il a regardé du porno aujourdh'ui, c'est comme si je m'en étais doutée, je me sentais mal et les larmes sont revenues...
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Néo PMD


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2013
Messages: 1 902
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Fév 2018 - 18:29    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonsoir Tsunami. 

 
Moi si bavard parfois, je ne sais que te dire.  
Si ce n'est que tes souffrances font échos à celles de tant de compagnes ... et tellement à celles qu'expriment ma femme. 
Je suis vraiment désolé pour ce gâchis, pour ces pleurs, pour ces moments terribles que notre addiction vous font vivre. 

 
J'aimerais tant vous demander pardon et que vous sachiez que votre état de victimes est reconnu. Et que rien de ce que vous êtes ne peut expliquer notre addiction.  

 
Vous êtes toutes si différentes, vous les compagnes : fortes ou fragiles, douces ou dures, exigeantes ou accommodantes, avec beaucoup ou peu de libido, vieilles ou jeunes, CSP+ ou -, belles ou moins belles, mariées ou concubines, ... Il y a, chez les compagnes, des profils divers et variés sans réel points communs.  
Sauf un : nous. 
Nous qui sommes tous si banalement les mêmes : dépressifs, mal dans notre peau, des enfants gâtés qui n'ont pas su grandir et qui n'ont pas su comment affronter nos responsabilités, centrés sur notre nombril puis sur notre bite, égoïstes et égocentriques.  
Nous qui avons plongé la tête baissée dans l’échappatoire le plus efficace dès qu'il a été mis à notre disposition, sans frein, sans barrière, sans limite ... la pornographie. 

 
Je suis triste de savoir que mon cas et celui de ceux qui ont rechuté après plusieurs années t'ont fait perdre confiance en l'avenir. 
Une rechute c'est comme une récidive dans un cancer. C'est dur, il faut recommencer, revivre les mêmes thérapies. Et parfois les récidives sont fatales.  
Mais parfois, lors du récidive, on est mieux suivi, mieux préparé, et la guérison vient plus vite. 

 
Pour ce qui est de ton fils, là encore tu ne pouvais pas le protéger contre un ennemi inconnu et qui est venu frappé toute cette génération de façon quasi complète et surtout de façon insidieuse. 

 
Alors, comme d'hab je suis en fait trop bavard. Je te souhaite de trouver ta voie. 

 
Bon courage 

_________________
Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. Bertolt Brecht
Revenir en haut
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Fév 2018 - 22:16    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonsoir Tsunami.


L'infidélité commence à mon avis, dans le fait de consommer du porno.
Parce qu'en consommant, les addicts s'éloignent de leurs compagnes. 


Pensant que cela n'a pas d'incidence sur le couple, parce que c'est caché, ils se leurrent eux-mêmes. Et mettent une distance corporelle mais aussi sentimentale, affective, de confiance, de partage, une distance relationnelle et plongent dans une relation faussée, de surface, superficielle. 
L'attente de la connexion, l'anticipation du moment font que le porno devient omniprésent. Quand les pensées sont focalisées sur un but à atteindre pour son "bien-être" personnel, la relation de couple ou avec les enfants passe au second plan. Et la honte qui vient ensuite, ou non, n'arrange pas mais n'empêche pas non plus d'y retourner pour aller mieux. Sauf que c'est l'effet inverse qui se produit.


La pornographie n'est qu'un symptôme comme l'alcool, la drogue.
Rentrer dans une addiction quelle qu'elle soit, permet de combler une douleur, un mal-être qui ne sont pas forcément conscients.
C'est pour cette raison que ce n'est pas qu'une question de volonté pour arrêter. 


Comme l'a dit Neo Pere Mordu, tout un contexte permet la mise en place de cette addiction.
Il y a un excellent article de Jean-Yves Cathelin sur l'addiction à la pornographie que j'ai noté dans mon carnet, carnet de Gabrielle.


Tu as commencé à lâcher prise, dans le sens où "tu te résignes".  Te résigner dans le bon sens est essentiel : ce n'est pas ton combat, lui seul peut s'en sortir et le décider ou non.  Par contre lâcher prise en essayant, je dis bien essayant, de ne pas y penser est la meilleure démarche. Sinon, tu vas t'epuiser moralement, sentimentalement et physiquement.


Être  en colère, triste, y croire, laisser tomber, remonter la pente.... toutes ces phases sont communes pour les compagnes et normales. 
Quelque part, tu es dans une forme de deuil. Deuil du couple que tu pensais vivre. Deuil de l'image que tu avais de ton compagnon. 


La première personne à qui tu dois penser est toi-même. 


Prends soin de toi !
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 19:45    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonsoir Néo PMD,
je vais pouvoir dire à mon mari que je trouve du réconfort auprès d'autres hommes Sad !


votre réponse m'a tiré les larmes, ce qui prouve bien que je suis au bord du gouffre, pour qu'un inconnu me fasse pleurer!
J'aimerai tellement que mon mari dise ces paroles d'humilité, ses regrets de me faire souffrir mais non depuis peu il reconnaît avoir fait une faute d’aller vers le porno car c'était mauvais pour lui et pour nous mais dès les 1ers jours il a assuré avoir arrêté et a continué à mentir toujours et toujours alors qu'il consommait à peine moins qu’avant notre discussion.
Merci de prendre la peine de nous répondre et d'avoir de l'empathie pour nous et pour vous même.
J'ai lu une bonne partie de votre carnet et ce qui me frappe c'est qu'après plusieurs années la rechute soit encore au coin de la rue, alors ce n'est donc jamais fini? c'est désespérant!
En ce qui concerne mon fils, c'est pire que ce que vous croyez, j'en ai trois et ils consomment tous les trois et depuis des années! (je me sens minable!)


tenez-bon pour le sevrage, vous avez tout ce qu'il faut pour y arriver!
tsunami
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Fév 2018 - 19:57    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Gabrielle,

je suis tout à fait d'accord pour votre position sur l'infidélité, moi aussi je la considère comme une infidélité puisqu'elle nous a éloignés de notre relation d'amour.
Et comme vous je pense que c'est bien plus qu'une addiction, c'est le symptôme d'un manque que je ne pourrai jamais combler car il doit s'enraciner dans l'enfance et que lui seul peut le résoudre; faut-il encore le vouloir!
Je vais aller lire cet article, de cathelin, mais comme d'habitude je ne pourrai pas en discuter avec mon mari, qui chaque fois que je lui parle d'un article, ou d'un témoignage, balaie d'un revers ce que je lui dis, comme si j'étais tellement loin de la réalité...


l'histoire du deuil est très juste aussi, c'est dur mais c'est exactement ça il faut faire le deuil!
Et moi les deuils j'ai du mal, j'en ai eu quelques-uns, et des bien douloureux, c'est pour cela que j'ai tant de mal à me séparer...de tout.
Me résigner ça a duré 3 semaines et puis rebelote : je lutte à nouveau, je suis triste, en colère... comme vous toutes apparemment, quelque part ça me rassure de venir ici déposer mon témoignage et trouver auprès des autres les mêmes réactions, je ne suis pas si "anormale".
Penser à moi, je n'y arrive pas encore tellement je suis obsédée, mais il le faudrait...
merci je vais retourner sur ton carnet que j'avais commencé à lire.
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Fév 2018 - 23:23    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonsoir

Finalement je renonce à publier le déroulement de notre histoire dans le détail, j'ai toujours eu du mal à parler de ma vie intime à des inconnus.
d'un coté je sens toute la bienveillance des habitués du forum et toute l'aide qu'ils apportent aux uns et aux autres mais de l'autre coté je pense à tous ceux qui peuvent lire mes écrits puisque le forum est public (et c'est tant mieux parce que moi j'en ai lu pas mal des témoignages!)
Et puis aussi je ne veux pas revenir sur ces 4 derniers mois car j'ai déjà pas mal ressassé tout ça et je veux essayer d'avancer et de reprendre espoir.
Surtout depuis que miracle il a reconnu qu'il regardait encore du porno de temps en temps, mais que ce n'était quasiment rien à coté de ce qu'il regardait (mauvaise nouvelle ça m'a fait un coup de savoir que c'était pire que ce que je croyais).
 il reconnait que c'est une faute et qu'il n'aurait jamais dû tomber dedans mais qu'à partir du moment où il a décidé d'arrêter pour lui c'était comme si c'était fait (d'où les mensonges). et que chaque fois qu'il y est retourné c'était pus fort que lui, et que c'était une question de temps!
Alors d'un coup je me suis sentie aidante plutôt que victime! mais ce n'est pas si simple, mon inconscient m'empêche de dormir, la libido est au point mort des deux cotés.

Ce qui est dur c'est qu'il ne veut pas en parler et donc j'essaie de ne pas lui poser toutes ces questions qui me hantent (je pense à Fabian qui a dit qu'il ne voulait pas en entendre parler toute la journée mais remerciait sa femme d'avoir été ferme.

il m'a dit récemment qu'il me remerciait de l'avoir "ramené" à moi.
alors je commence à caresser l'espoir que nous allons surmonter cette nouvelle crise et que la séparation n'est pas au bout du chemin.
Par contre là où je suis sceptique c'est que je ne vois pas comment on peut s'en sortir s'en se poser les vrais questions de la cause de l'addiction pour éviter de retomber dedans, mais pour le moment je choisi de lui tendre la main et de ne pas sans cesse lui reprocher ce qu'il a fait.
je pleure un peu moins (il serait temps au bout de 4 mois!) mais je crains les rechutes d'autant que je n'ai plus de moyens objectifs de les détecter.

je m'accroche au dernier message de Betty qui dit qu'ils s'en sont sortis.
et je continue à me documenter sur la pornographie, pour alimenter petit à petit mon blog "thérapeutique".
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Fabian


En ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Jeu 22 Fév 2018 - 10:40    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonjour Tsunami,
le forum est public mais tu es anonyme ici tu peux dire ce que tu veux si cela te fais du bien comme c'est mon cas.
L'expérience des uns peut faire le bonheur des autres Wink
pour ma part ce n'est pas que je ne veux pas en parler mais répéter tout le temps la même chose ne mène nulle part juste à se faire encore plus de mal mais ce n'est que mon opinion.
Je te souhaite bcp de courage le temps adouci tjs les peine
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Mar 2018 - 22:57    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
bonsoir,
ça fait maintenant plus de 4 mois que j'ai fait cette terrible découverte, et une fois de plus ce week-end il y a eu une crise incroyable, (j'en étais au point de ne plus me reconnaitre), je croyais avoir retrouvé mes esprits , mais c'est tout le contraire, je ne me sens complétement hors du temps, j'évite comme Gabrielle l'a conseillé de repenser sans cesse à ce qui s'est passé, mais ça démarre souvent par des broutilles, je ne me sens rejetée au quotidien et comme je lui ai dit, le fait de considérer cette pratique comme une infidélité (pour moi) et ses mensonges (par omission puis délibérés) a remis en cause toute ma vie, plus de 10 ans de porno, voire 15 ou 20 il est incapable de me dire ce qu'il en est (pour me ménager je suppose) alors que je ne m’en suis jamais doutée, me rend totalement perdue, je ne sais plus que penser, j'ai perdu totalement confiance en moi dans tous les domaines, je me contrôle en permanence pour ne rien montrer mais je peux lire sur mon visage tout ce que j'essaie de cacher.
je continue à me poser plein de questions.
il ne considère toujours pas que regarder du porno est une infidélité (il dit que c'était juste un moyen d'excitation et que ce n'est pas un drame puisqu'il est en train d'arrêter et qu'il faut regarder devant), est-ce que vous les pornodépendants ayant voulu arrêter, considérez-vous avoir été infidèles ou il n'y a que les compagnes qui ressentent ça ?
il reconnaît maintenant qu'il est allé trop loin mais il dit vouloir arrêter parce que ça me blesse, j'en conclus qu'il ne pense toujours pas que c'est d'abord pour lui qu'il doit arrêter, est-ce votre cas aussi ?
il me dit aussi que le porno lui a évité d'être infidèle (physiquement) lorsqu'il était frustré ou que ça n'allait pas entre nous, du coup ça me panique car je me dis que sans le porno il choisira l'infidélité le jour où... ou bien qu'il ne m'a jamais aimé...
il dit qu’il en regarde beaucoup moins (depuis 4 mois) et qu' il arrêtera quand nous aurons retrouvé une bonne relation de couple, mais j'ai peur que notre relation ne soit jamais satisfaisante pour lui tant qu'il y aura le porno, qu'en pensez-vous ?
peux-ton vraiment s'arrêter tout seul et progressivement ?
par moment j'ai l'impression que l'on avance et à d'autres j'ai l'impression que c'est sans espoir, j'imagine que c'est le lot de tous ?
merci de votre écoute et de vos conseils, vous êtes tellement bienveillants...
tsunami, encore sonnée par cette dernière crise
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 07:16    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Tsunami,


Il est normal de passer par des phases s'enchaînant rapidement,
Tu es perdue car tes repères ont volé en éclats.


La perte de confiance en toi découle de cette découverte et du fait que tu as l'impression qu'il n'a pas d'émotions. Alors que toi tu en débordes 


Après, dire que le porno lui a permis de ne pas être infidèle, c'est possible qu'il voit les choses ainsi ou qu'il se justifie comme ça. Cela dépend si l'addiction date d'avant toi ou apres toi.
Cependant, certains justifient en disant à leur compagnes que c'est de leur faute...
Mais ne comprennent pas que la base du couple est le dialogue et l'échange.et attendent d'être devinés.


S'il y a des frustrations non dites, elles restent connues que de ton mari.


Toi tu dis tes frustrations et ca ne lui plaît pas parce que ça le bouscule.
Si tu te sens rejetée, c'est ton ressenti et il est important. Passe-t-il moins de temps avec toi ? 


Il pense comme beaucoup que regarder n'est pas tromper.
Cela dépend du temps passé à visionner, anticiper et y repenser ensuite.
Tant que la tête est occupée à anticiper, chercher, regarder puis récupérer et à nouveau anticiper c'est du temps que vous ne passez pas ensemble, ou tu n'as pas de place dans son espace.


En tout cas, chercher des sites ce n'est pas de l'instinct. C'est une forme de voyeurisme. 


Mon mari n'a pas arrêté seul.
Il a réagi quand je lui ai demandé de quitter la maison, le temps de faire le point et de se soigner.
Il a eu très peur.
Il est en psychanalyse depuis 2 ans.


Plein de courage.
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Mar 2018 - 22:46    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Gabrielle a écrit:
Après, dire que le porno lui a permis de ne pas être infidèle, c'est possible qu'il voit les choses ainsi ou qu'il se justifie comme ça. Cela dépend si l'addiction date d'avant toi ou après toi.

Gabrielle merci de ta réponse rapide, j'apprécie à la fois la pertinence de tes réponses, et ta bienveillance malgré toutes les souffrances que tu endures

je pense qu'il essaie par tous les moyens de justifier ce qu'il a fait même s'il reconnaît maintenant que c'était une mauvaise solution, mais il refuse d'être le seul responsable, et d'ailleurs c'est ce que j'ai pensé au début "il n'est pas satisfait avec moi!" donc c'est de ma faute, je ne fais pas telle ou telle pratique, il est frustré.

l'addiction date d'après notre rencontre, puisque nous nous connaissons depuis plus de 30 ans et qu'à l'époque internet n'existait pas (mais le porno il l'a connu étudiant, revues, sex shop, prostituée, film mais à dose homéopathique semble t-il), ensuite il semble dire que les choses se sont accélérées avec l'arrivée de l'ADSL soit au bout de 15 ans de mariage, j'aimerai creuser pour savoir exactement ce qui a déclenché, si cela correspond avec une période difficile entre nous, ou si la période difficile est arrivée à cause du porno, mais il ne voit pas l'intérêt de revenir là dessus, ce qui compte c'est comment on en sort.


Cependant, certains justifient en disant à leur compagnes que c'est de leur faute...

c'est ce qu'il fait et d'ailleurs quand je lui demande quand il arrêtera, il commence par dire qu'il a arrêté et que ça dépend de moi, sous-entendu, sois joyeuse, aies confiance en moi, sois attentive à mes besoins et tu seras récompensée de tes efforts alors que si tu es dans le reproche et les pleurs, ça ne marchera pas.
il dit que s'il avait été dans mon cas, ça ne l'aurait pas dérangé que je regarde du porno mais ce que si c'était tout le temps il se serait posé des questions pour améliorer les choses, en gros il me reproche de dramatiser et de ne pas arriver à accepter les choses et de ne rien faire pour changer. peut-être qu'il a raison et que certaines ont l'air d'encaisser mieux que moi, sont plus aidantes
.


Mais ne comprennent pas que la base du couple est le dialogue et l'échange.et attendent d'être devinés.

c'est ce qu’il pense en théorie, l'échange il ne demande que ça mais pour moi c'est surtout moi qui suis vampirisée, peut-être qu'au final je suis dépendante affective et que je n'ai pas su me faire respecter toutes ces années en acceptant d'être mal-traitée au lieu de me demander pourquoi il se comportait de cette façon ? comment pouvais-je deviner ? je n'avais aucune espèce d'idée que l'on pouvait regarder du porno aussi souvent!


Si tu te sens rejetée, c'est ton ressenti et il est important. Passe-t-il moins de temps avec toi ?

pour ça on peut dire que l'on passe beaucoup plus de temps ensemble, déjà pour moi c'est devenu une priorité de tous les instants alors que j'étais toujours très occupée et qu’il me le reprochait sans arrêt, il est très demandeur et fait énormément de choses pour me faire plaisir, au niveau des actes, comme je lui ai dit si je le rencontrais maintenant je tomberai amoureuse de lui, le problème c'est que je me sens  blessée et que je n'arrive pas à dépasser cette souffrance, elle est là tapie  et m'assaille à n'importe quelle occasion même quand je crois que ça va mieux. je suis sans doute maso à ne pas vouloir me satisfaire de tous les points positifs alors que jusqu'à maintenant c'est ce que je faisais, impossible d'être positive, comme si j'avais peur de me voiler encore la face comme pendant toutes ces années où je n'ai rien vu ?


Il pense comme beaucoup que regarder n'est pas tromper.
Cela dépend du temps passé à visionner, anticiper et y repenser ensuite.
Tant que la tête est occupée à anticiper, chercher, regarder puis récupérer et à nouveau anticiper c'est du temps que vous ne passez pas ensemble, ou tu n'as pas de place dans son espace.

absolument d'accord avec toi, pourtant il dit qu'il ne pensait pas me faire de tord puisqu'il ne "touchait" pas, nous ne sommes pas du tout d'accord sur le sujet, je crois que je ne pourrais jamais le convaincre...




Mon mari n'a pas arrêté seul.
Il a réagi quand je lui ai demandé de quitter la maison, le temps de faire le point et de se soigner.
Il a eu très peur.
Il est en psychanalyse depuis 2 ans.

jusqu'à ce week-end il n'envisageait pas de voir quelqu’un, il est tellement sûr qu'il n'a besoin de personne ! (d'ailleurs il a arrêté depuis bien longtemps ! et a encore menti hier soir alors que j'ai vu qu'il avait consulté quelques sites la veille et que j'essayais de savoir une fois de plus à quel moment il était tenté, ce qui déclenchait la tentation, non il préfère nier, alors autant ne plus poser de questions ?) pour lui avoir considérablement réduit veut dire arrêté.

donc après cette crise le WE dernier il a suggéré d'aller voir quelqu'un à deux (ce que je lui avais proposé il y a plus de trois mois, mais il disait que c'était moi qui allait mal et qui devrait consulter), par contre il me demande de faire la démarche alors que je trouve que c'est lui qui devrait "se mouiller"

est-ce vraiment bénéfique ?

comme ton mari, il a une mère toxique (et un père écrasé), mais ne pense pas être du tout perturbé par elle (je ne partage pas mais bon je ne suis pas psy).

là depuis hier j'ai décidé de faire le deuil de l'amour de ma vie et de mon mariage, et d'essayer d'avancer comme il me le demande, est-ce que je vais l'aimer encore ? est-ce que tu aimes encore ton mari ? j'ai vu qu'au début de ton carnet tu étais fort en colère après lui et disais qu'il passerai après toi et les enfants.
est-ce que après cette épreuve on peut encore s'aimer d'un amour sincère sans avoir cette blessure au milieu comme un ravin qui nous sépare ?



merci de ton aide, finalement je ne voulais pas m'épancher mais quelque part ça aide à réfléchir



_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 18:58    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
alors, pour mon aide, avec plaisir. Le forum est là pour ça, heureusement !




Citation:

..quand je lui demande quand il arrêtera, il commence par dire qu'il a arrêté et que ça dépend de moi, sous-entendu, sois joyeuse, aies confiance en moi, sois attentive à mes besoins et tu seras récompensée de tes efforts alors que si tu es dans le reproche et les pleurs, ça ne marchera pas.










non, cela ne dépend pas de toi. 
 
 
c'est lui qui visionne. 
 
 
tu ne lui as pas mis le couteau sous la gorge. 
 
 
en fait, il conditionne son arrêt au fait que tu dois être aimable, il retourne les responsabilités pour ne pas être à l'origine de ton mal-être. 
 
 
 
 
 
moi aussi j'ai eu cette forme de chantage 
 
 
je changerais si tu y mets du tien, si tu es plus souriante, plus enjouée 
 
 
 c'est un très joli tour de passe passe 
 
 
c'est retourner la situation et oublier que si on fait la tête c'est à cause des actes découverts et du sentiment de trahison  
 
 
 le manque de sourire est la conséquence de ces actes et non la cause ! 
 
 
 
 
 
Citation:
...il dit que s'il avait été dans mon cas, ça ne l'aurait pas dérangé que je regarde du porno mais ce que si c'était tout le temps il se serait posé des questions pour améliorer les choses, en gros il me reproche de dramatiser et de ne pas arriver à accepter les choses et de ne rien faire pour changer. peut-être qu'il a raison et que certaines ont l'air d'encaisser mieux que moi, sont plus aidantes.










il ne peut pas savoir quelle serait sa réaction, ce qu'il dit reste de la fiction puisqu'il ne l'a pas vécu 
 
 

 
 
 
pour le reste, tu réagis comme toi tu le peux. Ne te compares pas aux autres, tu es toi, seule et unique. 
 
 

 
 
 
Citation:

c'est surtout moi qui suis vampirisée, peut-être qu'au final je suis dépendante affective et que je n'ai pas su me faire respecter toutes ces années en acceptant d'être mal-traitée au lieu de me demander pourquoi il se comportait de cette façon ? comment pouvais-je deviner ? je n'avais aucune espèce d'idée que l'on pouvait regarder du porno aussi souvent!
 
 
 





alors, à mon avis, il s'agit là d'un point crucial. 
 
 
cette question de comment pouvais-je savoir, a tourné, retourné, tourbillonné dans ma tête 
 
 
  
 
 
j'ai eu aussi le sentiment d'être vampirisée. et c'était vrai 
 
 
dans le cas de mon mari, son psy lui a dit qu'il est dépendant affectif et qu'il a des réactions infantiles 
 
 
il attendait d'être aimé et deviné comme un enfant, relations sexuelles en plus 
 
 
 
 
 
alors quand les vrais enfants sont arrivés, ça a été la chute du piédestal 
 
 
et là, il m'a reproché de le tromper, ce qui était faux mais il devait trouver une raison à ce qu'il a pris pour du désamour


en même temps je travaillais avec un temps de transport journalier énorme, je m'occupais de tout à la maison, il ne faisait rien ! pas de courses, pas de ménage, pas à manger, pas du bébé


 il a vécu la naissance comme un abandon 
 
 
couplé à une perte de boulot en même temps
ça a été insupportable.
 
 
 
 
 
Citation:
il fait énormément de choses pour me faire plaisir, au niveau des actes


 
 




 
 
 
c'est pour te plaire ou c'est spontané ? 
 
 
 
 
 
mon mari m'a expliqué qu'il essayait d'être comme il pensait que je voulais qu'il soit... 
 
 
en fait, en faisant cela, c'est l'amour de sa mère qu'il recherchait, pas le mien 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Citation:
le problème c'est que je me sens  blessée et que je n'arrive pas à dépasser cette souffrance, elle est là tapie  et m'assaille à n'importe quelle occasion même quand je crois que ça va mieux. je suis sans doute maso à ne pas vouloir me satisfaire de tous les points positifs alors que jusqu'à maintenant c'est ce que je faisais, impossible d'être positive, comme si j'avais peur de me voiler encore la face comme pendant toutes ces années où je n'ai rien vu ? 




 
tu es blessée, c'est normal 
 
 
le doute va être là un bon moment et se manifester dans des moments incongrus 
 
 
tu n'es pas maso, tu es prudente 
 
 
femme avertie en vaut deux 
 
 


 
Citation:


il a suggéré d'aller voir quelqu'un à deux (ce que je lui avais proposé il y a plus de trois mois, mais il disait que c'était moi qui allait mal et qui devrait consulter), par contre il me demande de faire la démarche alors que je trouve que c'est lui qui devrait "se mouiller"
est-ce vraiment bénéfique ?


 

cela dépend bien sûr des couples pour le côté bénéfique 
ce que je trouve bénéfique est qu'il a changé d'avis
il a sans doute réalisé qu'il risque de tout perdre
 
 
dans notre cas, la thérapie en couple a été demandée par le thérapeute de mon mari. 
 
 


 
il a bien dit en couple et non de couple.  
 
 
le but étant de faire prendre conscience à mon conjoint des situations du passé qu'il rejouait avec moi, des moments ou il m'accusait de le critiquer alors que ce n'était pas le cas et que son auto-dévalorisation permanente le poussait à créer ces situations ubuesques pour revivre ce qu'il a connu avec sa mère tout en me manipulant d'une certaine façon pour se prouver et lui prouver que je n'étais pas quelqu'un pour lui 
 
 


 
peut-être peux-tu couper la poire en deux chercher des thérapeutes chacun de votre côté, en discuter et que lui appelle  
 
 
Citation:


là depuis hier j'ai décidé de faire le deuil de l'amour de ma vie et de mon mariage, et d'essayer d'avancer comme il me le demande, est-ce que je vais l'aimer encore ? 
 
 

si tu pars dans un thérapie de couple, c'est pour deux raisons : soit avancer ensemble, soit se séparer au mieux 
si tu as envie de continuer, 30 ans ensemble, ce n'est pas rien (j'en suis à presque 28) ne fais pas le deuil. Avance vers une renaissance 
 
 


 
quant à la question vais-je l'aimer encore, il faut du temps pour y répondre 
  
 
j'ai mis du temps avant de savoir réellement 
  
 
oui j'aime toujours mon mari 
 
 
 il change. Avec son psy, il grandit 
 
 
 
il apprend à aimer de la bonne manière 
 
 
en essayant de lâcher ses comportements d'enfant et d'arrêter d'essayer de correspondre à l’image du petit garçon parfait mais toujours insatisfaisant que sa mère lui a imposé pour recevoir son amour conditionnel 
 
 


 
moi aussi j'ai changé 
 
 
je ne réponds plus à ses chantages affectifs 
 
 
je le laisse prendre ses responsabilités 
 
 
s'il ne le fait pas, je les lui redonne 
 
 
 
 
je ne réponds plus à ses colères et ses sentiments de persécussions 
 
 
je ne me justifie plus quand il a l'impression d'être abandonné lorsque je suis occupée 
 
 
je n'essaie plus de lui prouver par A+B que je l'aime 
 
 


 
comme j'ai dit sur mon carnet, il est responsable de son propre bonheur 
 
 
je ne suis pas responsable de son sentiment de vide 
 
 


 
je suis responsable de mon propre bonheur 
 
 


 
nous sommes responsables du bonheur de notre couple ensemble 
 
 
 
 
j'ai été très longue aussi 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Sam 10 Mar 2018 - 08:55    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Pour en revenir au début du porno chez ton mari, il y a 15 ans, si vous allez voir quelqu'un a deux, ce sera forcément creusé.
Le ou la thérapeute ira en profondeur pour trouver l'élément déclencheur. Ton mari devra réfléchir.
Vouloir en sortir est très important mais ne pas comprendre la cause ne permet pas d'évacuer la raison de cette addiction. 


L'important est de bien choisir son thérapeute et d'être à l'aise avec lui.
Quant aux préférences, homme ou femme, j'ai constaté que mon mari est plus à l'aise avec un homme.


L'addictologue que j'avais consulté et le thérapeute de couple sont des hommes.
Je trouve que leur approche est intéressante et différente. 


Il est important de choisir a deux. Pour ne pas se retrouver dans la situation de "cette personne ne me convient pas, c'est toi qui a choisi".


Tu peux demander conseil à ton médecin ?


Internet permet une présélection en fonction de la description des thérapies proposées. Quelqu'un qui est familier aux addictions sera plus à même d'aider.
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Lun 2 Avr 2018 - 15:15    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Gabrielle,
j'aime beaucoup tes interventions m^me si je n'ai pas répondu, je trouve que tes remarques sont pertinentes et font réfléchir...
mais j'ai l'impression de ne pas avancer.
il a demandé à notre médecin une adresse pour une aide au couple, j'attends toujours le rdv alors je me dis que je vais prendre rdv pour moi, car au final c'est moi qui fait des crises, pas lui, c'est moi qui souffre, pas lui et c'est moi qui suis désespérée, pas lui, c'est moi qui suis enfermée entre 4 murs, pas lui, c'est en tous cas ce qu'il arrive à me faire croire, lui va bien, n'a pas de problème et son seul problème c'est que je ne sois pas heureuse, il ne veut pas que je parte.
la semaine dernière j'allais bien et je m’apprêtais à écrire un message sur le forum dans ce sens mais il a suffit d'un dérapage et j'avais envie de tout casser ... après avoir dit que j'allais le quitter et qu'enfin je me sentais libérée, bref des réactions hystériques comme une folle, donc c'est moi qui doit vider mon sac puisque visiblement il ne voit pas l'intérêt de vider le sien et d'essayer de comprendre le pourquoi du comment (à part en visionnant quelques vidéos pour comprendre ce que ça produit sur lui, après tout un ex-dépendant sur le forum l'a conseillé récemment à un dépendant pour essayer d'y voir clair... c'est peut-être aussi une solution).

bref
je voudrais perdre la mémoire, et commencer à vivre aujourd’hui sans passé, sans souvenir, sans blessure, mais pas moyen...
ça va venir, nos relations s'améliorent..parfois.
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 441
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 13:14    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Salut Tsunami25102017

Je n'ai pas encore lu ton carnet mais je vais le faire dès que possible. Je voulais réagir suite à un post que tu as fais sur le carnet d'anoinecegid5.


« je ne répondrai pas à tes questions techniques précises car ça ne sert à rien de savoir ce que je fais ou ne fais pas, c'est plutôt à ta femme que tu dois demander, elle seule sait ce qui lui convient et ce qui te convient, apparemment nous sommes très différentes car je n'aurai jamais eu l'idée de proposer à mon mari de regarder du porno et maintenant que j'en ai vu, loin de m’exciter ça me révolte de visionner toute cette violence.
de plus je trouverai très humiliant de voir mon mari se masturber tout seul devant moi...mais je suis peut-être coincée ?
en tous cas je crois que je suis très mal placée pour intervenir sur les carnets de dépendants, car visiblement je ne suis pas très compréhensive
 » 


Je voulais te dire que personnellement j'ai trouvé la question du possesseur du carnet déplacée, voire suspecte mais que j'ai au contraire trouvé ta réponse excellente. Je ne pense pas du tout que tu doives t'abstenir d'intervenir sur les carnets des dépendants, si tu as des choses utiles à leur dire. Que cette expérience un peu lamentable sur le carnet d'antoinecegid5 ne te retiennes surtout pas de le faire si tu en a envie. Les compagnes de dépendants sont déjà assez rares à s'exprimer sur les carnets des dépendants (et vice versa) alors ne laisses pas tomber pour si peu.


A bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
jerome77170


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2016
Messages: 172
Masculin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 16:47    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Tout à fait d accord
L avis des compagnes est capital pour nous donner un point du vue indispensable.
Ton avis n est pas là pour faire plaisir! seule compte la sincérité même si elle peut parfois piquer, gratter, irriter... C est un bienfait qui doit nous aider dans notre remise en questions, nous, les hommes dépendants
Merci aux compagnes pour leur intervention et leur témoignage
_________________
prise de conscience car problème d érection avec ma femme
envie d en sortir pour ne pas la perdre et redevenir un homme "normal"
Revenir en haut
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 21:22    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Tsunami,


Ton mari est dans le déni.

De sa propre responsabilité avant tout.


En te faisant croire que son seul problème est que TU ne vas pas bien, c'est toi qui devient le problème et non pas ses actions.


C'est très égocentrique et montre une certaine incapacité à être dans l'empathie.
Et être adulte.
Etre adulte, c'est se remettre en cause. Il ne se remet pas en cause, il te dit que ton malheur est un problème pour lui.


En demandant un Rdv pour le couple, il sous-entend que c'est le couple qui a un problème pas lui.
Sauf que s'il n'était pas dépendant, tu n'en serais pas là. Et votre couple non plus.
A-t-il abordé sa pornodependance avec son médecin ? 
Ou s'est-il caché derrière les problèmes de couple, ce qui est plus facile à avouer et permet de répartir la responsabilité sur les deux protagonistes.


Donc un Rdv pour toi OUI ca ne peut que t'aider. 
A poser encore plus tes limites.
Bien sûr, tu aborderas tout ça. Mais le but n'est pas d'essayer de le comprendre lui, mais de comprendre tes propres réactions par rapport à tout cela.



Le soutenir oui, faire à sa place, non.
Le porno a remplacé sa pensée depuis longtemps justement pour empêcher le cerveau de tourner, 
il est comme un disque rayé.


Après, effectivement, il doit souffrir quelque part très loin. Au fond de sa mémoire. Justement ce qu'il ne veut pas affronter. Et qu'il a peut-être oublié.
A lui d'en prendre conscience.
Le porno agit sur lui comme une drogue ou l'alcool.


À toi de ne pas devenir droguée par les actions ou non actions de ton mari.
C'est très long à se détacher de cette souffrance.


C'est un coup de poing, de massue à chaque fois qu'il y a une découverte, une rechute.


N'oublie pas que c'est lui qui doit travailler sur le pourquoi du comment. Ce n'est pas de ta responsabilité.


Ta responsabilité est d'aller bien ou mieux pour toi en premier. 


As-tu des activités pour toi ? 
C'est important et permet de remettre les choses à leur juste place, de ne plus être envahie par cette horreur.


Il m'a été très difficile de me recentrer sur moi et de ne plus être submergée.
C'est là que l'empathie féminine pose problème : notre côté maternel fait que nous sommes habituées à porter, trouver des solutions, soutenir au risque de nous perdre. Et que les compagnons en profitent inconsciemment pour se décharger de ce qu'ils ne veulent pas assumer.
C'est une urgence d'inverser la vapeur mais c'est plus facile à dire qu'à faire. 

Prends soin de toi pour toi.
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 441
Masculin

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2018 - 22:42    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonjour Tsunami.

Bien souvent lorsqu’on lit les les carnets de compagnes on est révolté par le comportement du conjoint, puis on se rappelle qu’on est membre du club aussi et on se sent tout péteux.
J’ai particulièrement été sensible à la partie où tu dis que ton mari conditionne l’arrêt total de la pornographie à l’amélioration de vos rapports. Comme le dit Gabrielle c’est clairement un excuse pour continuer à consommer doublée d’un moyen de rejeter la responsabilité sur toi. 


De tous les comportements qu’un dépendant peut avoir, rejeter la faute sur le conjoint me semble l’un des pires. Non, on ne peux pas rejeter la faute de sa propre faiblesse sur son conjoint et le rendre responsable du fait de ne pas se sevrer. C’est non seulement totalement faux et injuste mais surtout cela montre que la personne n’est absolument pas prête à arrêter. Et ralentir sa consommation ne règle rien du tout. Il n’y a guère de différence pour un addict entre visionner un peu ou beaucoup. Pour le conjoint non plus d’ailleurs, autant que je sache, la souffrance reste la même.


Pour le reste je te renvoie aux conseils de Gabrielle qui semble avoir très bien compris le problème et dont les avis sont excellents. Sois sûre d’une chose en tous cas : aucun conjoint de dépendant, que ce soit au porno ou à autre chose, n’a à accepter de souffrir sans rien dire à cause de l’addiction de son conjoint, ou à se sentir responsable. 


J’espère que ton mari finira par se réveiller et comprendre ce qu’il risque de perdre. A bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 17:19    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
ppasmoi a écrit:
Salut Tsunami25102017

Je n'ai pas encore lu ton carnet mais je vais le faire dès que possible. Je voulais réagir suite à un post que tu as fais sur le carnet d'anoinecegid5.

Je voulais te dire que personnellement j'ai trouvé la question du possesseur du carnet déplacée, voire suspecte mais que j'ai au contraire trouvé ta réponse excellente. Je ne pense pas du tout que tu doives t'abstenir d'intervenir sur les carnets des dépendants, si tu as des choses utiles à leur dire. Que cette expérience un peu lamentable sur le carnet d'antoinecegid5 ne te retiennes surtout pas de le faire si tu en a envie. Les compagnes de dépendants sont déjà assez rares à s'exprimer sur les carnets des dépendants (et vice versa) alors ne laisses pas tomber pour si peu.

A bientôt.




merci pour ta remarque sur le carnet d’Antoine, je n'écrirai plus dessus et j'ai supprimé la partie de mon message qui était trop personnelle, je me suis laissée piégée en étant sincère mais visiblement il avait plus besoin de réponses techniques que mentales et plus envie de me mettre dans une case (coincée, pas ouverte à la pornographie...) alors que l'on ne se connait ni d'EVE ni d'Adam et qu'à priori ce n'est pas l'esprit du forum.
ceci étant dit je réfléchirai à deux fois avant de m'exprimer.
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 17:54    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Gabrielle a écrit:
Tsunami,

Ton mari est dans le déni.
De sa propre responsabilité avant tout.
En te faisant croire que son seul problème est que TU ne vas pas bien, c'est toi qui devient le problème et non pas ses actions.
C'est très égocentrique et montre une certaine incapacité à être dans l'empathie.
Et être adulte.
Etre adulte, c'est se remettre en cause. Il ne se remet pas en cause, il te dit que ton malheur est un problème pour lui.
En demandant un Rdv pour le couple, il sous-entend que c'est le couple qui a un problème pas lui.
Sauf que s'il n'était pas dépendant, tu n'en serais pas là. Et votre couple non plus.


bonjour Gabrielle,
je ne crois pas qu'il ignore sa responsabilité dans mon état actuel, nous en avons reparlé mais il n'accepte pas que je n'arrive pas à passer à autre chose (bientôt 6 mois), il voudrait que l'on tourne la page et que l'on fasse tout notre possible pour rendre les relations à nouveau satisfaisantes pour les deux, il fait beaucoup d'efforts de tous cotés, je le sais, mais je n'arrive pas à "oublier" durablement, j'aimerai tellement perdre la mémoire comme avant quand il y avait des choses blessantes ou désagréables, je finissais toujours par passer l'éponge et pardonner.
c'est là que je me dis c'est à moi de faire un travail pour surmonter cette épreuve, ça doit toucher quelque chose en moi qui bloque.
en relisant les 5 blessures de lise bourbeau, j'ai identifié que peut-être je cherche à tout contrôler et que ne pouvant aller au fond des causes de ce problème, je suis en panique de ne plus pouvoir contrôler la situation.
et en effet il considère qu'il n'est pas dépendant puisqu'il a décidé d'arrêter et que c'est en passe d'être complet et que le problème actuel, ça n'est pas le porno mais nos relations...vite dit! quelque part je me dit qu'il a raison, le porno c'est le révélateur de son insatisfaction au sein de notre couple.

parfois je te trouve très dure à l'égard des dépendants ou de mon mari par exemple, car moi je vois aussi les bons moments, les efforts, tout ce que nous avons comme attachement comme points communs mais je ne parle sur le forums que de ce qui ne va pas quand j'ai besoin de m'épancher ne ne sentant pas comprise avec mon mari.

le plus dur c'est qu'il ne veuille pas se retourner et creuser les causes mais simplement dire "on avance, j'ai changé" et ensuite qu'il ne condamne ni la pornographie ni les pratiques dégradantes, il considère que ça n'est pas son problème alors que je le considère comme complice et doublement puisqu'il n'a pas protégé nos garçons alors que LUI savait qu'ils pouvaient avoir accès à ce genre de contenu.
il n'a pas envie de porter la responsabilité de la terre entière, ce n'est pas son problème.
merci de ton aide
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 18:00    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
jerome77170 a écrit:

Tout à fait d accord
L avis des compagnes est capital pour nous donner un point du vue indispensable.
Ton avis n est pas là pour faire plaisir! seule compte la sincérité même si elle peut parfois piquer, gratter, irriter... C est un bienfait qui doit nous aider dans notre remise en questions, nous, les hommes dépendants
Merci aux compagnes pour leur intervention et leur témoignage


bonjour,
Merci Jérôme pour ton avis, en effet je constate souvent que les dépendants (moi je n'aime pas vous appeler comme ça car vous ne l'êtes plus vraiment en décidant d'arrêter) sont intéressés par notre avis mais je me pose souvent la question : ne suis-je pas plus préoccupée par ma souffrance, ma demande d'appui que d'aider à avancer ? tant mieux si ça aide, mon mari me dit souvent qu'il apprécie mon exigence...et ensuite trouve que c'est trop Smile
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 18:15    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
ppasmoi a écrit:
Bonjour Tsunami.

Bien souvent lorsqu’on lit les les carnets de compagnes on est révolté par le comportement du conjoint, puis on se rappelle qu’on est membre du club aussi et on se sent tout péteux.


Ppasmoi, oui moi aussi je l'ai remarqué!

je lui dis souvent que j'ai ma part de responsabilité dans sa frustration l'ayant probablement conduit au porno, mais que je ne lui ai pas demandé de régler son problème en allant vers le porno (moi je ne l'ai pas fait) et ensuite que je ne trouve pas normal qu'il aie ce besoin viscéral que je satisfasse tous ses besoins (affectifs,sexe et autres) comme si j'étais arrivée dans sa vie pour combler tout ce qu'il n'a pas eu AVANT). je m'en insurgeais déjà avant de découvrir sa consommation mais maintenant je l'explique aussi par ce problème.
quand on en parle à tête reposée il admet qu'il y a peut--être quelque chose à creuser mais dès qu'il a l'impression que je cherche à lui imposer cette idée, c'est insupportable.
je change d'avis comme de chemise et de méthode tous les 3 jours mais là, aujourd’hui je me dis qu'il me faut avancer (après tout il n'en regarde quasiment plus, m^me si ce n'est pas la méthode utilisée par la plupart des hommes, il a diminué progressivement et me dit qu'il a juste besoin de se dire je n'en regarde pas, pour ne pas en regarder) pour rendre les relations plus paisibles et peut-être qu'après il sera plus facile de creuser, j'ai tendance à être perfectionniste et à vouloir tout en m^me temps, à fond, et dans les moindres détails
lachez-prise, nous dit-on ....et bien c'est tellement dur!
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 441
Masculin

MessagePosté le: Dim 8 Avr 2018 - 10:42    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonjour Tsunami.

J'ai lu tes derniers posts et, comme tu l'écris toi-même, tu sembles changer d'avis un peu toutes les cinq minutes sur la pornographie et le fait d'en regarder. J'imagine que ta situation n'est pas simple car tu voudrais pacifier tes rapports avec ton mari et pour cela tu es sans doute prête à faire des concessions, y compris avec le visionnage de pornographie.


Tu n'es pas la première conjointe à vouloir se convaincre que son conjoint dépendant arrive à maîtriser son addiction. J'ai même lu sur le forum une compagne qui écrivait que son conjoint s'était guéri de son alcoolisme et pouvait donc maintenant boire de temps en temps. On ne guérit pas de l'alcoolisme, on le sait pourtant. Mais c'est dans la nature humaine d’espérer que les choses s’arrangeront pour le mieux et d'utiliser la méthode Coué.


Je te dirai dans ce cas que ton mari et toi êtes adultes et donc responsables de vos actes et de vos choix de vie. Mais dans ce cas je t'invite à te décider si oui ou non tu es en paix avec le fait que ton mari et tes enfants visionnent de la pornographie. Parce que désolé de te le dire mais depuis quelques posts ton discourt manque singulièrement de clarté. On ne sait plus très bien ce que tu espères ni qui tu blâmes, toi ou ton mari. Lorsque tu auras la réponse fait le nous savoir.

A bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Avr 2018 - 10:58    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Tsunami, Je pense qu'il y a des choses primordiales dans ce que tu exprimes
tsunami25102017 a écrit:
je ne crois pas qu'il ignore sa responsabilité dans mon état actuel, nous en avons reparlé mais il n'accepte pas que je n'arrive pas à passer à autre chose (bientôt 6 mois),  






Deux façons différentes d'exprimer sa souffrance, une pornographie de 10 ans, ta peine et ta douleur de 6 mois
Deux poids, deux mesures


Il n'accepte pas que je n'arrive pas à passer à autre chose 


tsunami25102017 a écrit:
il voudrait que l'on tourne la page et que l'on fasse tout notre possible pour rendre les relations à nouveau satisfaisantes pour les deux, il fait beaucoup d'efforts de tous cotés, je le sais, mais je n'arrive pas à "oublier" durablement, j'aimerai tellement perdre la mémoire comme avant quand il y avait des choses blessantes ou désagréables, je finissais toujours par passer l'éponge et pardonner.






C'est bien de vouloir aller de l'avant. C'est très positif. Mais encore une fois il voudrait 


Si tu n'arrives pas à oublier, que tu parles de perdre la mémoire "comme avant quand il y avait des choses blessantes ou désagréables", c'est que tu as tes raisons.
Et que les choses pour lesquelles tu as passé l'éponge t'ont peut-être marquée ou blessée plus que ce que tu pensais. 
Et viennent se rajouter à la douleur de la découverte 


tsunami25102017 a écrit:
c'est là que je me dis c'est à moi de faire un travail pour surmonter cette épreuve, ça doit toucher quelque chose en moi qui bloque.
en relisant les 5 blessures de lise bourbeau, j'ai identifié que peut-être je cherche à tout contrôler et que ne pouvant aller au fond des causes de ce problème, je suis en panique de ne plus pouvoir contrôler la situation.






Peut-être mais tu as aussi le droit de souffrir et d'exprimer ta souffrance.
Le fait que ton mari ne supporte pas que tu restes bloquée touche certainement aussi quelque chose chez lui.


tsunami25102017 a écrit:
le plus dur c'est qu'il ne veuille pas se retourner et creuser les causes mais simplement dire "on avance, j'ai changé" 








Tu dis que tu cherches à tout contrôler, mais peut-être que ton mari aussi : il n'accepte pas que tu ne passes pas à autre chose, tu dis que tu aimerais perdre la mémoire comme avant pour oublier les choses désagréables et blessantes et ton mari te dit "on avance, j'ai changé" 


Au risque de paraître dure, je souligne ce qui me gêne 
Je trouve, à travers ce que tu rapportes, que ton mari conditionne beaucoup votre couple avec ses ressentis et ses désirs. 


Heureusement que vous avez des choses en commun et un attachement et que tu vois les efforts. Cependant, cela n'efface pas ce qui te fait souffrir.


tsunami25102017 a écrit:
je ne trouve pas normal qu'il aie ce besoin viscéral que je satisfasse tous ses besoins (affectifs,sexe et autres) comme si j'étais arrivée dans sa vie pour combler tout ce qu'il n'a pas eu AVANT). je m'en insurgeais déjà avant de découvrir sa consommation mais maintenant je l'explique aussi par ce problème.







Encore un point crucial.



Quand je dis que ton mari manque d'empathie, c'est parce que ce que tu exprimes lui semble difficile à supporter et, avec ce que tu as dis et que j'ai repris dans les citations, il a du mal à accepter tes ressentis.  


Et que sûrement, il a ce besoin viscéral que tu satisfasses tous ses besoins. Qui lui semblent probablement plus importants que tout et que lorsque qu'ils ne sont pas comblés, la frustration est insupportable à gérer.


tout cela se travaille en thérapie


Bon courage. 
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Avr 2018 - 21:05    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
ppasmoi a écrit:
Bonjour Tsunami.

J'ai lu tes derniers posts et, comme tu l'écris toi-même, tu sembles changer d'avis un peu toutes les cinq minutes sur la pornographie et le fait d'en regarder. J'imagine que ta situation n'est pas simple car tu voudrais pacifier tes rapports avec ton mari et pour cela tu es sans doute prête à faire des concessions, y compris avec le visionnage de pornographie.

... je t'invite à te décider si oui ou non tu es en paix avec le fait que ton mari et tes enfants visionnent de la pornographie. Parce que désolé de te le dire mais depuis quelques posts ton discourt manque singulièrement de clarté. On ne sait plus très bien ce que tu espères ni qui tu blâmes, toi ou ton mari. Lorsque tu auras la réponse fait le nous savoir.

A bientôt.


Ppasmoi, je te remercie pour ton commentaire, qui m'invite à réfléchir. en effet mon discours peut paraître sans doute confus.
ce qui est clair pour moi c'est que regarder de la pornographie est non négociable, je ne l'accepte pas et je l'ai bien signifié à mon mari, il est d'accord avec moi en ce qui concerne sa consommation à lui mais en attendant l'arrêt total, je suis bien obligée de faire avec les "rechutes" (pour ceux qui les appellent comme ça) ou les faiblesses (comme lui les appelle).
là où je change d'avis c'est sur l’attitude que je dois avoir moi pour moins souffrir : accepter que cela prenne du temps, faire l’autruche, m'interroger sur pourquoi ça me blesse autant ?
il me semble que toutes les compagnes subissent les rechutes, les re-rechutes avec parfois plus ou moins de patience ?
après 30 ans de vie commune et quelques crises, il n'est pas question de dire juste on se sépare, on a chacun de bonnes raisons (et des sentiments) pour tenter de recoller les morceaux mais là c'est plus dur que les autres fois il me semble.
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Avr 2018 - 21:15    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
gabrielle,
merci de tes réponses.
d'un coté mon mari est impatient de retrouver une relation épanouissante et de l'autre tu me rassures en me disant que mon incapacité à digérer n'est pas surprenante, alors c'est vrai que je balance entre les deux avec moi aussi une soif de passer à une vie plus heureuse parce que depuis des mois je "déguste". déjà j'ai repris à petite dose mon activité favorite de loisirs que j'étais complètement incapable de faire il y a 1 mois.
et toi il t'a fallu combien de temps pour sortir de la souffrance ?
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 08:30    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Tsunami,
Il m'a fallu plus d'un an pour sortir de ma souffrance. 
Par rapport à la pornographie, j'ai réussi à dépasser ma souffrance un peu avant la première date anniversaire de ma découverte.  
Mais la confiance a été très longue à revenir. 


Ayant lu mon carnet, tu as pu constater que la porno dépendance de mon mari recouvrait quelque chose de beaucoup plus profond, un mal-être venant de son enfance et de son adolescence et qui était toujours enfoui loin mais qui est remonté à la surface dans notre vie de couple.  
Ce mal-être est revenu lorsque nous avons habité réellement ensemble. Je pense qu'a cette époque la pression psychologique de sa mère a du être terrible. D'ailleurs mon mari a dit qu'il avait arrêté lorsque nous nous sommes rencontrés et repris sa consommation ensuite.


Pour ce que je t'ai écrit dans mon précédent post, je ressens que ton mari d'après ce que tu dis, à une forme de dépendance vis-à-vis de toi mais aussi de l'image que tu lui renvoies de lui-même. 


Faire une thérapie individuelle et/ou en couple permet de creuser relativement loin et mettre en évidence que le mode de fonctionnement de l'addict est bien souvent la résultante de blessures d'enfance, même si ton mari justifie sa consommation par un éloignement dans votre vie de couple a un moment donné.


Et de comprendre comment cela s'ajuste avec ta propre histoire.


Donc si tu en ressens le besoin, je t'encourage sur cette voie.
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 12:01    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonjour,
J'ai juste envie de HURLER!!!#
Ça fait quelque temps que je n'ai pas écris sur mon carnet.
Après mon cri de colère
http://pornodependance.vraiforum.com/t4277-JE-SUIS-EN-COLERE.htm#p118549
Une crise supplémentaire a abouti à ce que je fasse mon sac en pleine nuit, pour ne plus entendre ses horreurs,et ses mensonges. je ne sais pas s'il a vraiment pris peur mais il m'en a empêchée et il a avoué avoir chuté.
La pression Est retombée d'un coup et il y a eu une accalmie.
Mais un déplacement à l'étranger et un comportement au retour plein de reproches et je découvre, qu'il n'a pas «juste» été incapable de résister, non il a anticipé en emportant une clé avec une collection de vidéos classées, par dossier et qu'ils ont été visionnés.
En plus des trucs dont il m'a dit qu'il n'était pas du tout intéressé par ...
Il va falloir qu'il fasse le deuil de toutes ses maîtresses virtuelles, car sinon c'est de moi qu'il va devoir faire le deuil!
Je ne peux même pas le mettre devant le fait accompli car soit il nie soit il s'insurge d'être surveillé et de toutes façons, c'est toujours parce que je ne suis pas assez affectueuse ou parce que je ne suscite pas le désir.
Il y avait du mieux il me redit souvent qu'il veut finir sa vie sa vie avec moi et nous avions décidé de fait tout pour revenir à de bonnes relations mais retour à la case départ!
Se concentrer au travail est juste impossible, aujourd'hui, ma mère est morte depuis 40 ans.
J'ai juste envie d'HURLER ou d'aller la rejoindre...
Croyez-vous qu'un psy puisse aider à supporter ça?
Comment font les compagnes quand elles subissent depuis des mois?
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blutch


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2014
Messages: 388
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 14:50    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonjour Tsunami,
Je suis vraiment désolé qu'il ait rechuté de plus belle comme ça  Neutral
Un psy pourra peut-être t'aider à déballer toute ta tristesse. A côté de ça, peut-être trouver une activité qui pourrait te défouler et donc de te décharger de toute ta colère qui est totalement compréhensible...
J'espère que ça ira et te souhaite beaucoup de courage
_________________
Quand on n'a que l'amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
A chaque carrefour

Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 17:48    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Blutch, merci de ton empathie
pour la colère j'ai déjà essayé de me défouler sur une souche d'arbre avec une hache au fond du jardin, ça épuise bien, mais au bureau je ne l'avais pas! Sad
je vais rechanger ma signature, "ex consommateur" c'est pas pour demain!
je cherche comment je pourrai me défouler sur lui : le brûler vif? le torturer? tout casser à son bureau ? je comprends mieux les crimes passionnels!
et ne me dites plus que les dépendants sont des victimes!
s'ils pouvaient prendre des décisions avec leur cerveau au lieu de leur appendice!
7 mois et toujours pas débarrassé de ce "truc juste pour compenser un manque".
et il a le culot de me dire que je ne vais pas assez vers lui!
il irait lui, vers son bourreau ?

au bout du rouleau...
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 441
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 21:10    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
salut  Tsunami.

Je m’associe à Blutch pour t’exprimer ma tristesse que les choses ne se soient pas arrangées avec ton mari. N’ayant pas eu de nouvelles depuis un certain temps on pouvait espérer qu’il en ai été autrement, dans le style pas de nouvelle bonne nouvelle. Hélas cela n’aura pas été le cas ici.


Tu te retrouves malheureusement  dans la situation de nombreuses compagnes de dépendants et pas uniquement des porno-dépendants. Tu es partagée entre la colère ressentie devant la faiblesse de ton mari et sa mauvaise fois, l’espoir qu’il décide de changer et que les choses s’arrangent et enfin la réticence bien compréhensible à tirer un train sur 30 ans de vie commune. 
C’est une situation impossible que je ne souhaite à personne. C’est pour ça que ton idée d’aller consulter quelqu’un pour en parler me semble excellente. D’une part cela te permettra d’extérioriser un peu cette colère qui bouillonne, d’autre part cela pourrait te permettre de poser à plat les données du problème pour les examiner de manière dépassionnée et ainsi prendre la décision qui sera la meilleure pour toi.


En attendant je souhaite te renouveler mon affirmation qu’en aucune manière une compagne de porno-dépendant ne dois se sentir responsable de l’incapacité de son conjoint à arrêter la pornographie. Pas plus qu’elle n’est censé accepter la situation gracieusement au motif du respect du « jardin secret » de l’autre. Ne te laisses surtout pas convaincre du contraire, même si cela peut être tentant pour calmer le jeu.

Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite et j’espère que tu nous donneras des nouvelles. A bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance


Dernière édition par ppasmoi le Ven 18 Mai 2018 - 05:33; édité 2 fois
Revenir en haut
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 22:04    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonsoir Tsunami 


Un psy ne t'aidera pas forcément à supporter mais te permettra de trouver pourquoi tu le supportes actuellement.
Ce qui est assez déroutant mais permet d'avancer sur ce qui est supportable et ce qui ne l'est pas mais surtout d'acter par des faits. 
Et des prises de décisions pour ton bien être psychique.


Les rechutes sont fréquentes mais comme le dit ppmoi, les excuses bidon concernant son addiction en réaction à ce que tu n'es pas sont intolérables.
Par contre, ton mari t'avait dit qu'il arrêtait or, il cache ses activités comme un enfant et te ment sur la nature de ce qu'il regarde, ce qui est plus préoccupant.

"Juste ce truc pour compenser un manque"
Rien que cette phrase montre qu'il minimisé lui-même la situation...

Ce n'est pas juste "un truc" puisque cela a une incidence sur le couple
Ce manque ne vient sûrement pas uniquement de toi mais de plus loin. 
Ce n'est pas à toi de le combler mais à lui de travailler dessus... bref, tu connais le refrain 


Continues à bouger pour toi.
Protèges toi.
Prends soin de toi.
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Ven 18 Mai 2018 - 10:44    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Avec l'antipation de son voyage et la préparation de ses dossiers sur la clé, le fait qu'il souhaite vieillir avec toi montre que ton mari fait un clivage entre les sentiments et le sexe. 
_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Mai 2018 - 23:18    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
bonsoir,
une fois de plus impossible de m'endormir...
ppasmoi et Gabrielle, merci pour vos rapides réponses que j'ai pu lire dans la nuit qui a suivi mon cri de colère une fois de plus (depuis que mon chagrin a diminué, je suis plus souvent en colère).
il faut vraiment que ça touche en moi quelque chose de violent pour que ça me mette dans cet état, moi qui contrôle toujours mes émotions et qui paraît être quelqu'un de zen et de cool ....

docteur jekyl et mister hyde : voila mon quotidien
le 17 dans la nuit j'ai eu mister hyde (le méchant) et quelques horreurs qui m'ont fait comprendre qu'il n'arrêterait pas de regarder du porno, tout simplement parce qu'il n'a jamais eu l'intention d’arrêter totalement, finalement à part le fait que ça me met dans un état incroyable il n'y voit pas trop d’inconvénient (le trafic sexuel, il s'en fout, il faut que j'arrête d'essayer de le culpabiliser, il ne regarde que du gratuit!!)

avant de perdre complétement espoir j'ai décidé que j'allais aller voir ailleurs chaque fois que je serai en colère (un film, une expo, un massage, une sortie ...seule)

la nuit suivante j'ai eu Dr jekyl, que j'ai écouté calmement et qui pour finir m'a demandé ce que j'étais prête à mettre sur la table pour continuer

j'ai promis 2 choses(même si je trouve aberrant de devoir "payer" pour que le crime s'arrête!!)

1) ne plus le surveiller (dans mon propre intérêt parce que ça me fait trop mal et que je deviens incontrôlable), car il ne supporte pas que je le surveille en permanence (ce qui est faux mais je "vérifie" de temps en temps)
et qu'après tout c'est son problème s'il veut rester dans sa merde (ça je l'ai gardé pour moi).

2) aller vers lui (puisque d'après lui ce serait la cause de tout) et c'est là que ça se corse, parce que avec toutes ces images, ces remarques blessantes, ces reproches...

3) celle là c'est mon joker secret, pour aller vers lui il me "suffit" de penser à l'homme de mes rêves (celui qui me faisait rêver il y a longtemps avant que le porno ne s'invite à mon insu)et garder à l'esprit pourquoi je l'ai choisi et réfléchir à ce que je veux vivre avec lui à l'avenir. (accepter le porno à terme, n'est pas une option, par contre)

ça a marché...3 jours

"ma pauvre tu n'es pas sortie du porno"...
c'est dans le porno qu'on apprend le mépris? Bannir

donc je fais comme les dépendants, je repars au combat je remet le compteur à zéro et j'essaie de tenir plus longtemps.
et j'attends avec impatience mon rdv chez le psy, pour voir si je peux améliorer les choses pour moi puisque de son coté, pas question d'aller en voir un et pas question d'aller voir un conseiller conjugal à 2.

je devrais aussi arrêter de me documenter sur le porno parce que dans les commentaires on lit pas mal d'horreurs aussi et ça ne m'aide pas vraiment à tourner la page.

suite au prochain épisode ! Sad
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 441
Masculin

MessagePosté le: Hier à 00:56    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
tsunami25102017 a écrit:
j'ai promis 2 choses(même si je trouve aberrant de devoir "payer" pour que le crime s'arrête!!)

Tu as mis dans le mille avec cette phrase Tsunami. Tu n'as pas a offrir une contrepartie pour que ton mari arrête de faire quelque chose qui te fais souffrir. Cette idée est tout à fait révoltante. La seule chose que tu peux offrir à ton mari c'est ton soutient dans une démarche de sevrage et encore, seulement si cette démarche est sérieuse et pas juste une façade.


De toutes manières ce n'est pas avec ce genre d'attitude que ton mari arrêtera la pornographie, même pas dans un million d'années. Le fait qu'il te réclame une contrepartie montre qu'il n'a pas conscience d'avoir un problème et qu'il n'envisage d'arrêter la pornographie que parce que toi tu le réclames. Voilà pourquoi il se croit autorisé à te réclamer une compensation : il ne le fait que pour t'être agréable et attend donc que tu lui renvoie l'ascenseur. Tu ne dois surtout pas le conforter dans cet état d'esprit et lui céder, tu ne fera qu'entretenir son illusion de ne rien faire de mal et de n'avoir rien à se reprocher. Tu l'as vu de toutes façons toi-même : il n'a tenu que trois jours. Ça prouve bien que cela ne marche pas.


Tu dois être intransigeante Tsunami, vraiment. En matière d'addiction les compromis sont la pire chose qui soit. Dès qu'il y a compromis il y a échec, c'est ce qu'il ressort de nombreux carnets de dépendants sur ce forum. J'aurais juste une dernière question Tsunami et j'espère ne pas ici dépasser les bornes : dirais tu que ton mari est quelqu'un de plutôt fier et content de lui-même ? Parce que cela pourrait expliquer un certain nombre de choses.

Bon courage et à bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Blutch


Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2014
Messages: 388
Masculin

MessagePosté le: Hier à 07:56    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Je rejoins ppasmoi, je suis vraiment choqué de lire qu'il te demande à toi de faire des efforts et le premier pas pour "l'aider" dans son sevrage.
Je peux déjà te dire que ce n'est que de la poudre aux yeux qu'il te jette. Rien qu'en lisant ça, il n'a pas du tout l'intention d'arrêter et veut juste que tu sois moins chiante et moins sur son dos et qu'il puisse en plus du porno, profiter de toi et de ton corps.
Et je parle en connaissance de cause parce que j'ai déjà eu exactement la même réaction à une période avec mon ex... J'étais ok d'arrêter mais alors elle avait intérêt à assurer en contre partie... Je me sens tellement honteux d'avoir été comme ça bordel!  Crying or Very sad Bannir
Donc je ne sais vraiment pas quoi te conseiller (par rapport à ta situation familiale, je ne vais pas te dire de le quitter) mais le mieux c'est vraiment que tu penses à toi et plus qu'à toi... Occupe toi seule (comme tu as dis: expo, ciné...) et laisse le dans sa merde (désolé de la grossièreté mais c'en est...). J'ai l'impression en fait que t'es prise en otage et que tu n'as aucun moyen de pression contre lui...
Courage!
_________________
Quand on n'a que l'amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
A chaque carrefour

Revenir en haut
Gabrielle


Hors ligne

Inscrit le: 22 Juin 2016
Messages: 119
Féminin

MessagePosté le: Hier à 07:58    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Bonjour tsunami,


Je rejoins ppasmoi et blutch
En faisant des concessions pour continuer, tu vas rabaisser l'estime de toi même.
Ton mari se confortera seul dans le fait qu'il a raison sur toute la ligne puisque que tu acceptes des marchandages...




tsunami25102017 a écrit:
la nuit suivante j'ai eu Dr jekyl, que j'ai écouté calmement et qui pour finir m'a demandé ce que j'étais prête à mettre sur la table pour continuer.....

j'ai promis 2 choses(même si je trouve aberrant de devoir "payer" pour que le crime s'arrête!!)










Je ne comprends pas le point de vue de ton mari.
Il regarde du porno, tu en souffres mais tu dois mettre des choses sur la table pour continuer .... à ce qu'il vive comme il l'entend et accepter que tu es responsable de son désert sexuel qu'il entretient lui-même...


Ton mari a complètement renversé la vapeur. Je crois que pour lui, le sexe est primordial  et surtout ses satisfactions personnelles et pulsionnelles. Ou sont les sentiments ? Il ne tient pas compte de tes ressentis. 


En acceptant des compromis, tu as sûrement pensé bien faire et surtout calmer les choses. 
Finalement tu te retrouves prise dans un piège. 


Je crois que ton mari doit penser qu'il a raison puisque tu as cédé alors que c'était lui qui avait peur que tu le quittes et là il agit comme si c'était toi qui avait peur.
Ce n'est pas à toi de faire des efforts par rapport au porno et par rapport au sexuel en plus. 
Parce que là tu acceptes deux choses opposées. 


C'est plus facile lorsque l'on est déjà passé par là et que l'on n'est pas dans la relation de sentir les pièges. 
Le plus important est de te respecter toi-même.


ton mari a réussi à faire que tu ne te respectes plus et que tu admettes implicitement qu'il a raison. 
 Tout est dans des non-dits qui le confortent dans ce qu'il doit penser 


Tu as lâché du lest pour calmer les choses mais penses-tu pouvoir tenir des années ainsi ?


Courage tsunami agis pour toi !







_________________
" Qui mieux que vous sait vos besoins ? Apprendre à se connaître est le premier des soins. "
Jean de La Fontaine
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 441
Masculin

MessagePosté le: Hier à 09:29    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
Salut Tsunami.

Une petite suggestion pour te permettre de reprendre la main,Tsunami : Tu as accepté de faire un effort et de son coté ton mari n'a pas respecté sa part du « contrat ». Tu peux donc en profiter pour invalider ce contrat qui est de toutes façons injuste pour toi et malsain pour vous deux, sans passer pour la méchante.
Ensuite tu ne dois plus rien céder, dans ton intérêt comme dans celui de ton mari. Je sais que ce ne sera pas facile, tu es clairement une personne de compromis mais là il faut te faire violence ou c'est voué à l'échec. Tu dois faire comprendre à ton mari que c'est le porno ou toi et qu'il doit choisir mais pour cela tu dois y croire toi-même.

Beaucoup de courage à toi et à bientôt.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance


Dernière édition par ppasmoi le Hier à 21:42; édité 1 fois
Revenir en haut
tsunami25102017


Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2018
Messages: 38
Féminin

MessagePosté le: Hier à 21:10    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
bonsoir et merci à gabrielle, blutch et ppasmoi pour vos réactions éclairées.

tout d'abord j'ai changé le titre du carnet car "vers la guérison" m'apparait totalement ridicule et relève plus de la méthode couet
je ne peux pas répondre correctement ce soir faute de temps, je le ferais demain.
par contre vous avez tous les trois bien identifié le problème : je suis piégée.
j'alterne entre résignation, rage, chagrin depuis le début et le moins que l'on puisse dire c'est que ça ne progresse pas vite.
j'ai besoin de dormir, 4-5h ce n'est pas suffisant.
Merci
_________________
tsunami (femme de consommateur et malheureusement mère de consommateurs)

http://resisteporno.canalblog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Fabian


En ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:38    Sujet du message: carnet de tsunami Répondre en citant
bonjour,


ma femme a consulté un psy au début mais, pour notre cas personnel, elle est très croyante et je me suis donc converti à sa religion et j'ai confessé tout mes pêchers.
depuis elle a l'air d'avoir fait la paix avec elle-même et avec moi
je ne sais pas si ça peux t'apporter de l'aide mais pour nous ça a marché.
à côté bien évidemment j'ai stoppé toute consommation de porno et suis comme un livre ouvert
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:33    Sujet du message: carnet de tsunami
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE COMPAGNES DE DEPENDANTS // Témoignages de compagnes de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com