Sevrage/3 semaine/positivisme

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sparta26


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2018
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Jan 2018 - 18:09    Sujet du message: Sevrage/3 semaine/positivisme Répondre en citant
Bonjour à tous j'éspère que vous allez bien
Donc voilà je suis nouveau sur ce forum,j'ai 21 ans ,j'ai commencé un sevrage total de tout visionnage de contenu à caractère porno ou érotique et de toute masturbation. Ca fait maintenant 3 semaines , et je dois dire que les symptômes du sevrage ont été très difficile a supporter cette dernière semaine ,mais j'ai réussi à tenir  Smile .Donc voilà niveau symptômes,c'est genre un mal être, assez important,une impression d’être cassé,fatigué,et surtout bas la difficulté à tenir quoi.Mon cerveau me pousse à allez vers le porno,je lui résiste. j' espéré juste que les symptômes vont s'apaiser dans les prochaines semaines sinon je vais morfler.Aussi ,le problème que je note c'est que mon niveau de stresse ayant augmenté j'ai du mal à me concentrer sur mes activités.Je pratique d'un instrument de musique et ça nécessite une forte capacité de concentration pour progresser.Et vue que les pulsions sont fortes bon bas voila le temps que je passe à me contrôler,je le passe pas à progresser.


Donc même si ce que dans ce que j'ai décris avant je semble allez mal paradoxalement, je sens au fond de moi même que je vais mieux.Dans mon comportement je suis plus souriant,plus ouvert à la discussion,plus ouvert sur les gens.Et puis je suis positif.Donc voilà essayez d'etre positif pendant le sevrage,je sais bien que c'est pas toujours facile, mais essayez.C'est pas une période facile mais il faut mieux ça que la sensation après la rechute ou on se sent vraiment coupable.


Voila donc si vous avez des conseils pour maîtriser les symptômes du sevrage (stresse,sensation de manque) je suis preneur.Moi j'habite dans le Nord de la France donc je ne sais pas s'il y'a une messagerie privée sur ce forum,mais si vous voulez qu'on se rencontre ,pas forcément que pour parlez de ça mais pour se changer les idées aussi, envoyez un msg. L'idée c'est aussi de sortir de la virtualité ,de communiquer avec le monde réel.
Allez bon courage
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Jan 2018 - 18:09    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Johnny 80


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2018
Messages: 6
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Jan 2018 - 19:29    Sujet du message: Sevrage/3 semaine/positivisme Répondre en citant
Je te félicite pour avoir tenu déjà 3 semaines ! Courage, tu es sur le bon chemin. A 21 ans, tu as encore tous les cartes en mains pour te reconstruire et poser les jalons d'une sexualité épanouie sur la base de l'Amour.
_________________
Johnny 80
Revenir en haut
Sparta26


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2018
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Jan 2018 - 23:50    Sujet du message: Sevrage/3 semaine/positivisme Répondre en citant
Et bien merci!! Oui je pense vraiment ne plus rechuter bon avec une addiction faut se méfier mais cette fois ci ça sent bon!!Oui mais 21 ans c'est déjà le temps de s’arrêter en faite on devrait d'ailleurs jamais voir du porno de notre vie j'envie mes grands parents qui n'avait pas accès a toute cette merde.
Johnny 80 a écrit:
Je te félicite pour avoir tenu déjà 3 semaines ! Courage, tu es sur le bon chemin. A 21 ans, tu as encore tous les cartes en mains pour te reconstruire et poser les jalons d'une sexualité épanouie sur la base de l'Amour.

Revenir en haut
katai


Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2017
Messages: 33
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 00:07    Sujet du message: Sevrage/3 semaine/positivisme Répondre en citant
courage , moi aussi je suis musicien , et je peux te dire , tu progresse peut etre pas techniquement mais dans la tete , moi perso je sais que j'ai un meilleur tempo quand je suis en sevrage
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 954
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 00:21    Sujet du message: Sevrage/3 semaine/positivisme Répondre en citant
Bonsoir la force est avec toi,


Bienvenue à toi sur le forum et bravo pour être venu t'exprimer sur le sujet. Je suis un ancien dépendant totalement guéri qui reste là pour essayer d'aider. J'ai retourné l'addiction à 180° et aujourd'hui, aider les autres sur ce sujet devient petit à petit mon métier. Je m'occupe de plusieurs personnes déjà. 


Juste un petit conseil par rapport à la difficulté que tu témoignes ressentir actuellement :  la peur de se masturber est très fréquente dans le sevrage, car beaucoup l'associe à une augmentation du risque du rechute. Il faut savoir que cela est vrai, mais seulement si la masturbation est pratiquée sans contrôle. Hors, il vaut TOUJOURS MIEUX se masturber pour évacuer le "trop plein" d'énergie sexuelle que de rechuter en retournant voir du porno.


On parle beaucoup des risques de la masturbation (sans faire le distingo entre la masturbation compulsive et la masturbation "contrôlée", pourtant ça fait toute la différence), mais très peu de l'addiction par intermittence, qui est en fait le cercle vicieux suivant dans lequel on s'enferme vite lorsqu'on cherche à se retenir trop de se masturber : 


1- En gros, tu te retiens tu te retiens encore et encore de te masturber. 2 - Bien entendu, ça devient de plus en plus dur de tenir le coup. 3 - tu finis par "exploser" (j'appelle ça "l'effet cocotte minute"), et là par contre, tu rechutes un grand coup, et se relever est difficile. Et le processus se répète chez certaines personnes depuis très longtemps. Je suis passé par là moi-même. Je sais de quoi je parle.


Il faut savoir que de plus en plus de personnes se masturbent pendant leur sevrage et... ça se passe nettement mieux pour la plupart (à condition de le faire en "conscience"),moi y compris, qui ai vécu le sevrage d'une façon beaucoup plus facile en me masturbant. 


Si jamais tu te sens vraiment au bord de la rechute, pitié... masturbe-toi. Mais avec la masturbation "contrôlée", afin de réduire la compulsivité (en apprenant à "jongler" avec tes fantasmes). Il faut bien comprendre que ce n'est pas la masturbation le souci, mais la façon dont la personne la pratique. 


Tu trouveras tout dans cet article (pourquoi l'abstinence de masturbation est souvent très risquée, comment il est possible de déconditionner son cerveau même en se masturbant, témoignages etc...) :


http://laveritesurleporno.unblog.fr/2018/01/20/le-nofap-pas-de-masturbation-et-leffet-cocotte-minute-un-marathon-addictif/


N'hésite pas si tu as des questions. Tu peux m'écrire en mp ou sur mon carnet.


COURAGE  Wink


PS : l'article peut te permettre également de mieux comprendre pourquoi en tant que pornodépendant, on a tendance à être attiré par la méthode "Nofap" (pas de masturbation), et de comprendre que la décision de faire le Nofap repose souvent sur un problème de honte et de culpabilité non résolu. 
Revenir en haut
Sparta26


Hors ligne

Inscrit le: 21 Jan 2018
Messages: 4
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 12:18    Sujet du message: Sevrage/3 semaine/positivisme Répondre en citant
Hetfield a écrit:
Bonsoir la force est avec toi,


Bienvenue à toi sur le forum et bravo pour être venu t'exprimer sur le sujet. Je suis un ancien dépendant totalement guéri qui reste là pour essayer d'aider. J'ai retourné l'addiction à 180° et aujourd'hui, aider les autres sur ce sujet devient petit à petit mon métier. Je m'occupe de plusieurs personnes déjà. 


Juste un petit conseil par rapport à la difficulté que tu témoignes ressentir actuellement :  la peur de se masturber est très fréquente dans le sevrage, car beaucoup l'associe à une augmentation du risque du rechute. Il faut savoir que cela est vrai, mais seulement si la masturbation est pratiquée sans contrôle. Hors, il vaut TOUJOURS MIEUX se masturber pour évacuer le "trop plein" d'énergie sexuelle que de rechuter en retournant voir du porno.


On parle beaucoup des risques de la masturbation (sans faire le distingo entre la masturbation compulsive et la masturbation "contrôlée", pourtant ça fait toute la différence), mais très peu de l'addiction par intermittence, qui est en fait le cercle vicieux suivant dans lequel on s'enferme vite lorsqu'on cherche à se retenir trop de se masturber : 


1- En gros, tu te retiens tu te retiens encore et encore de te masturber. 2 - Bien entendu, ça devient de plus en plus dur de tenir le coup. 3 - tu finis par "exploser" (j'appelle ça "l'effet cocotte minute"), et là par contre, tu rechutes un grand coup, et se relever est difficile. Et le processus se répète chez certaines personnes depuis très longtemps. Je suis passé par là moi-même. Je sais de quoi je parle.


Il faut savoir que de plus en plus de personnes se masturbent pendant leur sevrage et... ça se passe nettement mieux pour la plupart (à condition de le faire en "conscience"),moi y compris, qui ai vécu le sevrage d'une façon beaucoup plus facile en me masturbant. 


Si jamais tu te sens vraiment au bord de la rechute, pitié... masturbe-toi. Mais avec la masturbation "contrôlée", afin de réduire la compulsivité (en apprenant à "jongler" avec tes fantasmes). Il faut bien comprendre que ce n'est pas la masturbation le souci, mais la façon dont la personne la pratique. 


Tu trouveras tout dans cet article (pourquoi l'abstinence de masturbation est souvent très risquée, comment il est possible de déconditionner son cerveau même en se masturbant, témoignages etc...) :


http://laveritesurleporno.unblog.fr/2018/01/20/le-nofap-pas-de-masturbation-et-leffet-cocotte-minute-un-marathon-addictif/


N'hésite pas si tu as des questions. Tu peux m'écrire en mp ou sur mon carnet.


COURAGE  Wink


PS : l'article peut te permettre également de mieux comprendre pourquoi en tant que pornodépendant, on a tendance à être attiré par la méthode "Nofap" (pas de masturbation), et de comprendre que la décision de faire le Nofap repose souvent sur un problème de honte et de culpabilité non résolu. 


Salut,merci pour ta réponse
En faite ce pourquoi je ne me masturbe pas,c'est tout simplement par ce que je ne suis pas capable de me masturber sans avoir des pensées en tète ou en tout cas pas encore.Hors ;j'ai entendu dire qu'il fallait retrouver une masturbation au touché sans aucune stimulation qu'elle soit visuelle ou imaginé.Et comme bon ,la je suis rentré dans une période de baisse de libido je pourrais essayer au touché quant j'aurais retrouvé ma libido.Mais en réalité le but a terme est de refaire l'amour avec une vrai femme car c'est quant même largement mieux que la masturbation.En ce moment, je suis célibataire mais je compte bien me trouver une copine rapidement après quelques mois de sevrage.
Merci pour tes conseils et ton expérience.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:48    Sujet du message: Sevrage/3 semaine/positivisme
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com