Porno dépendant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Ven 8 Déc 2017 - 19:59    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonjour à tous, j'ai 33ans et j'ai enfin pris conscience de mon addiction au porno. J ai décidé d arrêter avant hier et j espère définitivement, j ai commencé à l âge de 16ans pour découvrir la sexualité et je ne me suis jamais arrêté, en couple ou célibataire. Aujourd'hui j ai conscience que cette dépendance m isole, j ai passé des soirées entières à regarder du porno, sur divers sites, tout en me masturbant. Je suis à bout et je souhaite sortir de cette drogue. J ai l impression que ma sexualité depuis des années est basée sur tout ce que je vois dans le porno, il n y a pas un jour sans que je n y pense pas. Biensur au cours de ma vie j ai eu quelques pauses de quelques jours (vacances, travail, etc) mais le porno a tjs repris une place importante dans ma vie. Actuellement je suis célibataire sans enfants et je veux malgré tout cesser le porno. Cela fait deux jours que j ai décidé d arrêter et je trouve cela extrêmement dur, plusieurs fois aujourd'hui j ai eu envie de me connecter mais j'ai tenu bon. Il faut s occuper sans cesse pour ne pas ressombrer, le chemin vers la guérison s annonce difficile 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 8 Déc 2017 - 19:59    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LibrePourAimer


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2017
Messages: 90
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 07:05    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonjour Artfy,


Bienvenue à toi. Comme tu dis, la dépendance isole, et en venant ici, tu trouves des compagnons de galère bienveillants, et donc ton isolement cesse aujourd'hui.


Bravo pour tes deux jours d'efforts. Chaque jour est une victoire, parfois chaque minute.


Comme tu l'as vu si tu as commencé à parcourir ce site, ce que tu décris n'a rien d'original. Chaque vie est unique bien sûr, mais si je n'en tiens strictement à ce que tu écris, je n'ai vu aucun élément qui n'ait déjà été mentionné ici des centaines de fois. Les carnets te seront d'une grande aide et d'un grand réconfort je pense.


Alors oui, c'est difficile comme tu le dis. On ne sors pas d'une dépendance à une drogue dure qui approche des 20 ans, sans un combat difficile.


Mais surtout, oui, c'est possible, nous sommes très nombreux ici à pouvoir en témoigner, et pas seulement dans la partie "sevrage réussi".


Tu dois avoir déjà une grande ténacité pour ne pas être devenu une épave au fond de la dépression, je suis admiratif pour cela, j'ai vécu des périodes vraiment sombres et le porno ravive souvent en moi mon fond dépressif.


Toi, non seulement tu veux te battre mais tu as une vraie vie hors du porno, à commencer par ton travail.


Tu dis qu'il faut s'occuper sans cesse pour ne pas ressombrer. Tu dois déjà avoir compris que c'est une manière de s'éloigner de la compulsion, mais pas de la guérir. 
La guérir suppose un travail de découverte de ce qui te tient enchaîner, et de découverte de ce que tu peux construire dans ta vie sans le porno.


Tu sais que tu en a marre de foutre ta vie en l'air. Mais peut-être ne sais-tu pas encore quel sens lui donner. Avoir une vie pleine de sens est pour moi le meilleur remède.


Alors bienvenue ici, et s'il te plaît dis-en nous un peu plus pour qu'on puisse voir un peu avec toi comment avancer.


(PS : tu as posté 3 fois le même message à des endroits différents, ça ne sert à rien, merci d'éviter ça dans le futur)
_________________
« Enfin libres, enfin libres, merci Dieu tout-puissant nous sommes enfin libres. » - Martin Luther King Jr. - 1963

“Free at last, Free at last, Thank God almighty we are free at last.”
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 326
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 12:58    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Hello Arfty ! 


Bienvenue sur ce forum d’entraide Smile


Tu trouveras sur ce site pas mal de carnet sur lequel te baser et te comparer pour te rassurer ! Mais sache que chaque sevrage et different mais possedent comme base commune l’arret totale du porno avec ou sans masturbations (sans support ni pensees porno). Il existe deux ecoles a toi de trouver celle qui te convient le mieux ! Wink


Tu peux également en parallèle de ton sevrage commencer un développement personnel : selon mon sevrage ca m’a permis de mettre mon sevrage plus en arriere plan et cela facilite sa progression ! Double effet kiss-cool tu deviens un homme meilleur dans les domaines que tu as travaillé ! Personnellement j’ai choisi la muscu, la confiance en soi, et les rapports sociaux et tous mes proches trouvent que j’ai énormément changé ! Je rend même maintenant jaloux des gens dont j’etais jaloux avant le sevrage !


Un seul conseil : la volonté de continuer ! Meme si tu chutes prend cette chute pour qqchose qui te fera progresser et etudie pourquoi tu as chuté ! Wink 


Bref ! Courage ! Smile
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 17:20    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonjour merci pour vos réponses, le fait de m inscrire sur ce forum est un grand pas pour moi car je n ai parlé de mon problème à personne, aujourd'hui c'est mon troisième jour sans porno et c'est très compliqué, j y ai bcp pensé mais je n ai pas rechuté, hier soir j ai eu une relation sexuelle avec une nouvelle connaissance et j ai eu bcp de mal à prendre du plaisir, au départ j essayais de me concentrer sur son corps mais cela ne m exitait pas, c'est quand je l ai imaginé comme dans un film porno que j ai ressenti du désir, je sais ça semble fou mais c'est la preuve que le chemin est encore long. Depuis mon adolescence j ai du passé des centaines d heures à me masturber sur de l imaginaire, il va falloir du temps à mon cerveau pour se rééquilibrer, faire me distinguo entre vie réelle et vie virtuelle. Je suis sportif depuis des années mais depuis quelques mois j ai ralenti pour me concentrer sur le porno, je refuse des invitations le soir pour pouvoir m adonner à cette addiction, votre aide va m être precieuse j espère car je me suis donné comme objectif de stopper d un coup, je n ai jamais tenu plus d une semaine sans porno, je pense être devant le plus challenge de ma vie, j ai tellement perdu de temps, pas d enfants alors que j aurai pu en avoir avec des filles biens, j ai tjs été infidèle car je cherchais toujours du sexe à outrance, des que possible. Aujourd'hui je me suis desinscrit des sites de rencontres qui me permettaient de rencontrer des relations d un soir et d alimenter mes pensées pornos, car malgré le fait d avoir eu pendant des années une sexualité régulière je me masturbais et regarder malgré tout du porno. Je suis arrivé à un point fatidique dans ma vie, si je ne relève pas la tête je sombrerai dans la dépression, j ai lu nombreux de vos messages et je me sens moins seul, désolé d'avoir posté plusieurs messages je ne savais pas trop comment ça fonctionnait. Je vous tiens au courant de mon évolution, sachant que je me suis extrêmement tendu et perdu sans porno. A très bientôt 
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 326
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 18:01    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Ouais je vois le probleme ... 

je te conseil de ne plus chercher a avoir des orgasmes ... le temps que ton cerveau se reboot ... avec le temps ton cerveau se recalibrera de lui meme ! Attention il va etre resistant te faire douter, etc il aime pas le changement ! Sad  
Si tu rentres en flat line (periode de non libido ou ton zizi sera tout petit) ne stresses pas c’est la période où ton cerveau sera en reset ! Ne test surtout pas ta libido avec qqun a ce moment la ! Derniere chose continue de frequenter des filles mais ne penses pas porno, ton cerveau doit rester en contact avec des filles Smile


Visite ce site : votre cerveau dans le porno (pas de lien jsuis sur mobile dsl) il explique tout sur le sevrage et comment s’en sortir Smile


Si t’as des questions MP moi je suis cale sur le sujet a force de lire et relire les articles ahah


Petite astuce anti fap : quand tu as une envie : douche froide et pompes ca marche Very Happy
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 18:56    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Merci Vesper69 pour le lien, ce qui me rassure à me dire que rien n'est foutu pour mon cerveau, je m attends à ne pas avoir une super libido durant les prochaines semaines mais c'était déjà le cas avant l arrêt du porno, grosse baisse de libido et difficulté à garder une érection tout le long du rapport. Je veux devenir un homme meilleur et cela va sembler fou, mais trois jours sans porno et j ai l impression d avoir les idées plus claires, malgré une tension nerveuse du au sevrage. Merci à tous pour votre aide, en se serrant les coudes on se sortira de cette saloperie qui ruine nos vies. 
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 326
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 22:52    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
De rien 😉 


Lis mon carnet Arfty tu verras que j’etais bien plus mal que toi ahah ! Le plus important c’est la volonté et la patience !


T’inquiètes pas !  les problèmes d’érections se soignent et tu retrouveras une libido normale.
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Déc 2017 - 12:41    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonjour à tous, aujourd'hui est déjà une épreuve redoutable pour moi, je suis seul chez moi tout un dimanche après-midi et il pleut...rien à la tv...autant de conditions réunies pour regarder un bon porno, et dieu seul sait que l'envie est là. Pour autant je ne céderai pas, au fond de moi je le sais, je vais vous expliquer en quelques phrases ma vie, comme une thérapie pour moi.
J'ai appris ma vie sexuelle à l'âge de 16-17ans gräce à l'ordinateur familial des parents, j'adorais m'isoler des heures et aller sur des sites pornos. Je programmais aussi le magnétoscope du salon pour enregistrer le film du samedi soir de canal sur cassette vhs. Je récupérais ensuite cette cassette et je la visionnais dans ma chambre tous les jours, tout en me masturbant. Ainsi est née mon addiction au porno. J'ai eu ma première expérience sexuelle à 18ans en rencontrant une femme de 40ans sur un site de rencontre. Cela s'est bien passé. Puis je me suis mis en couple durant 5ans avec un amour de jeunesse. Etant dans la recherche de sexe et malgré mon amour, je l'ai trompé des dizaines de fois, avec des filles d'un soir rencontrées soit sur des sites, soit en soirée, soit même des prostituées.
Jusqu'à aujourd'hui, le porno m'a emmené jusqu'à une lente descente aux enfers. J'ai nié l'évidence jusqu'à il y a quelques jours. Je me disais que tous les hommes étaient comme moi et que finalement je ne faisais qu'entretenir ma libido.
Effectivement au début cela a marché, mais cela a eu aussi un effet kiscool. Le premier est que j'ai fait des choses déviantes et qui ne ressemble pas à mes envies. Oui j'ai été voir un transexuel (une fois), des prostituées (plusieurs fois), j'ai eu quelques expériences homosexuelles, j'ai fréquenté des clubs échangistes (jamais avec une compagne), j'ai fait un plan à trois hétéro avec un pote, et un plan à trois avec femme bi. Finalement, avec du recul,toutes ces expériences ont été dictées par le porno, sans quoi je n'aurai pas été exité par tout ça. Par exemple, je ne suis pas bisexuel mais à force de voir du porno je m'identifiais à ces actrices et j'ai voulu essayer pour le regretter aussi tôt..
Le deuxième effet kiskool est donc que je suis détraqué désormais; plus d'erection matinale, une exitation en berne sauf quand je fais l'amour en pensant à du porno ou avec des scénarios de pluralisme;
J'ai envie de m'en sortir et le sevrage en fait partie. Vous rendez-vous compte que j'ai fait la moitié de ma vie dans le porno? Je me sens nul, l'impression d'être passé à côte de tellement de choses, de loisirs, d'apprentissage, de projets, de l'amour tout simplement.
Le porno m'a juste permis de connaître des centaines de partenaires dans ma vie, souvent pour du one shot, et pour lesquelles je ne me souviens même plus de leurs prénoms ni des détails.
Heureusement je me suis toujours protégé et après de multiples test au cours de ma vie, je peux dire aujourd'hui que je n'ai rien chopé. Pourtant j'en ai fait des erreurs suite à des pulsions dictées par le PORNO!!!!!
Cette putain d'addiction dévorante, ce plaisir solitaire à regarder des nanas hyper bien foutues qui font tout ce qu'on aimerait faire dans la vraie vie....! et quand dans la vraie vie tu tombes sur des nanas qui font pareils que dans le porno et qui assument aussi le fait d'en regarder, tu te demandes finalement si le porno n'est pas partout, envahissant, pire qu'une drogue.
Le porno est ma seule addiction, je ne me fume pas, ne me drogue pas. A part le shit quand j'étais ado mais depuis mes 20ans pas de drogue à part un peu d'alcool en soirée et pas mal de sport.
Sauf que le porno je ne l'avais jamais vu comme un problème, voilà pourquoi cela est grave, car en seulement quelques clics je pourrais visionner des centaines de vidéos gratuites dans tout les styles et passer mon aprem à me branler sous la couette....pour après me sentir si mal, si sale...
Désolé d'écrire un tel pavé, j'écris comme ça me vient, 16ans de porno derrière ça laisse des traces, j'ai lu bcp de messages de membres et je vois que beaucoup ont commençé comme moi sur ce forum, révolté, en colère, pour finir par ressombrer au bout d'une semaine, 1 mois, 6 mois...
Je ne vous jette pas la pierre, je suis comme vous, voir même dans un cas plus avançé, mais je vais essayé de tenir, car je vois aussi que certains ont sont sortis grandi.
la vie est courte et vaut la peine d'être vécu, j'attaque mon 4éme jour sans porno et je n'ai jamais eu autant d'imagination, de projets, je ne me connecterais que jeudi pour faire le point car cela fera une semaine,
Bon courage à tous, soyons fort face à ce fléau encré dans notre cerveau, pas dans notre âme.
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 894
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Déc 2017 - 23:13    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonsoir Arfty,

j essayais de me concentrer sur son corps mais cela ne m exitait pas, c'est quand je l ai imaginé comme dans un film porno que j ai ressenti du désir, je sais ça semble fou mais c'est la preuve que le chemin est encore long.

Non, cela ne signifie pas nécessairement que ça va être long. J'en suis témoin, le cerveau peut se reconditionner très rapidement. J'ai réussis progressivement, et pourtant, moi aussi mon addiction a duré 15 ans (j'allais voir du porno déjà à 13 ans, puis j'ai commencé à 15 ans avec une consommation quotidienne, pour en arriver à une consommation de 2 à 3x/semaine jusqu'à mes 28 ans)

Ayant l'habitude de passer du temps avec des personnes pornodépendantes depuis des années (et ayant aujourd'hui beaucoup plus de recul sur le sujet, maintenant que je me sens profondément guéri), je remarques que, à l'instar de la quasi totalité des dépendants qui franchissent le stade de la "prise de conscience/acceptation", tu culpabilises sur ta fantasmagorie.*

Autant je pense qu'une certaine culpabilité, à un certain degré en tout cas, peut être un moteur très puissant. Toutefois, celle-ci est efficace quand cela concerne les actes.

Mais les fantasmes sont des pensées, et il n'y pas à culpabiliser pour cela. Un des pires trucs à faire est de sacraliser une sexualité idéalisée, où il n'y aurait aucun fantasmes "impures", et où la relation sexuelle serait totalement "dévouée" au partenaire et où le moindre détournement de l'excitation purement tactile et romantique induirait une culpabilité.

Souvent les personnes pornodépendantes ont en fait tendance à idéaliser la sexulalité des personnes non pornodépendantes, en imaginant que cette dernière revête une forme de "pureté" honorable. Pourtant, une pensée reste une pensée, et une pensée ne fait de mal à personne.

Une des choses que je te conseille est d'en parler avec des personnes non dépendantes. A quoi pensent les gens quand ils font l'amour ? On ne sait pas ce que le/la partenaire imagine, fantasme pendant l'acte. Et il n'y a pas que les pornodépendants qui ont "besoin" de penser à des choses pour être excités.

Ce que je te propose c'est de ne pas entrer en guerre avec tes fantasmes qui arrivent dans ta tête quand tu as un rapport sexuel, et à ne pas culpabiliser pour cela. Cela te conduirait à la haine de toi, puisque ces fantasmes pour l'instant font partie de toi.

En revanche, d'un point de vue guérison neurologique, biensûr, il existe des techniques pour apprendre à déconditionner et reconditionner ses fantasmes, afin de vivre une sexualité plus épanouie, et couper les "ponts" avec la pornographie.

Je comprend, ce n'est pas très agréable d'être obligé de penser à des choses hard pour pouvoir être excité. Oui mais pour l'instant les choses sont ainsi. Il est inutile de se flageller. Apprendre à s'aimer est bien plus bénéfique.

Par contre, construire une estime de soi en regardant de la pornographie est compliqué, car cette activité donne mauvaise conscience (le contraire serait d'ailleurs mauvais signe). C'est pourquoi arrêter la pornographie est dans le fond, tout ce qui compte. Le reste ne peut que s'améliorer par la suite. Si tu es anxieux, alors il faut apprendre la relaxation pour pouvoir commencer à "sortir de ta zone de confort" (mais sans pression et à ton rythme). Tu peux aller lire ça :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2017/11/23/gerer-lanxiete-et-les-peurs-…

VOILA UNE SUGGESTION DE TECHNIQUE POUR GERER TES FANTASMES PENDANT LES RAPPORTS :

Ce que je te conseille c'est de manager tes fantasmes pendant la relation sexuelle. Tu alternes entre te concentrer sur le corps de la personne, sur une certaine tendresse, et quand tu sens que l'excitation s'en va, plutôt que de t'en vouloir, au contraire, accueille temporairement ces fantasmes pour "relancer la machine". Puis dès que c'est "reparti", tu reviens alors à te concentrer sur le corps de ta partenaire, en essayant d'y mettre de la tendresse. Quand tu passes le moment où tu sens que tu vas jouir, très important, concentre-toi à fond sur la personne, en essayant d'y mettre un maximum de douceur et de tendresse (c'est pendant l'éjaculation que le cerveau se conditionne le plus).

En faisant ça tu laisse partir progressivement tes fantasmes indésirables, et tu reconditionnes progressivement ton cerveau. J'ai utiliser une technique similaire pour guérir de la masturbation compulsive en remplaçant progressivement les fantasmes qui provoquaient

Enfin, d'une manière plus générale, il faut savoir que toutes ces années de pornographie ont esquinté ton estime de toi. La phase de prise de conscience/acceptation est très souvent accompagnée par un sentiment d'infériorité.

Si je ne suis pas du tout pour l'approche thérapeutique populaire qui est plus soucieuse de dire à la personne dépendante ce qu'elle veut entendre afin de vite la faire se sentir mieux en travaillant plus sur la restauration de l'image de soi que de la guérir vraiment, je te conseille de te rappeler que pendant la phase de sevrage, les personnes ont souvent tendance à mettre les autres au-dessus, et à se sous-estimer. Tu as autant de valeur que les autres Arfty. Tu as juste emprunter une mauvaise route.

Tu n'as pas à culpabiliser pour tes fantasmes. En revanche, chercher à effacer toute forme de culpabilité en ce qui concerne la consommation de pornographie empêche de guérir vraiment. Tu as commencé à voir ça à 16 ans, tu étais mineur, et il y a donc une responsabilité parentale dans cette histoire. Tu n'as donc pas à porter toute la charge. Mais comme tu l'as dit, ton âme n'a pas le porno encré en elle, et elle sait ce qui est bon pour toi et pour les autres. Aussi, la culpabilité, dans une certaine mesure (celle qui te tape un peu sur l'épaule pour te "rappeler à l'ordre" quand tu fais un truc mauvais pour toi ou pour les autres), peut être un levier et un allié puissants.


l'amour tout simplement.

Oui la pornographie c'est un univers de domination et de violence, et en effet, ça inhibe la capacité à aimer. Mais cela n'est pas absolu, et tu as toujours dans ta vie la possibilité d'apprendre à cultiver l'amour en toi. Certaines techniques de méditation* (pas les méditations analytiques ou genre mindufullness) incluant des visualisations, des symboles personnels permettent de cultiver et de faire grandir cet amour pour soi-même. Tu es tout à fait capable d'aimer profondément et sincèrement Arfty.

*je te donnerai des exercices de méditation pour diminuer les tensions sexuelles, l'anxiété, et te faire grandir l'amour intérieur (ça fonctionne vraiment, ça s'appelle le "Higher Consciousness Healing", ça vient de Tara Springett).

N'hésite pas si tu veux m'écrire, si tu as des questions sur mes articles que je t'ai mis en lien.

COURAGE A TOI
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 22:23    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Hetfield merci pour ta réponse et l ensemble de tes conseils, heureusement qu'il y a des gens comme toi sur ce site je me sens soutenu, la nuit précédente a été un calvaire pour moi, réveillé en plein milieu de la nuit avec une envie de porno.. j ai lutté et tenu, pas de masturbation non plus pour le moment, j alterne moments de manque et de fierté de vouloir m en sortir, d avoir enfin ouvert les yeux sur mon problème. Je ne sais pas si je tiendrai, si je réussirai mon pari mais j ai envie que le 07/12/2017 devienne un tournant pour moi. Je vois déjà les effets bénéfiques de l arrêt du porno à moins que ce ne soit placebo: vitalité, projets, sport. J essaie de m occuper au maximum, par exemple ce soir j ai rangé mon armoire de fond en comble, chose que je n avais pas fait depuis des mois. J ai prévu une activité pour tous les soirs de la semaine histoire d occuper mon esprit et avoir une vie sociale. Le porno a l effet inverse, une soirée classique de semaine aurait consisté à passer deux heures de ma soirée sur divers sites en consultant les mêmes scènes qui finalement ne m excitaient plus... pour ensuite finir par me masturber seul dans le lavabo ou les toilettes... Quelle superbe vie ! Autant d énergie pour quelque chose qui n apporte rien.. si la dégradation de l estime de soi...!nous sommes victimes de cette génération porno, de l'effet que cela a sur notre cerveau, il faut penser que nous pouvons très bien vivre sans, comme nous pouvons vivre sans clopes ou alcool finalement, soyons forts !J+5, je me sens serein, je sais que je vais traverser des moments durs, j espère tenir ! Bon courage à tous
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Déc 2017 - 13:38    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonjour à tous, aujourd'hui cela fait sept jours que je n'ai pas consulté de porno, ni masturbation, j égale ainsi mon record qui c était produit alors que j etais en vacances. Je me sens assez bizarre, un peu fatigué car j ai eu de mauvaises nuits dues au manque. Aujourd'hui j ai l impression de retrouver une partie de moi même, ma façon de penser et j en suis fier. J ai envie de laisser ce poison qui a empoisonné ma vie durant des années. Depuis mon arrêt j ai beaucoup plus de temps pour moi, pour le sport, et j ai l impression d avoir un moral meilleur, plus de confiance. Finalement, c'est un peu comme si je sortais d un état dépressif dans lequel l abus de porno avait fini par me faire sombrer. Pour l instant j ai l'impression de ne plus avoir du tout de libido, ce qui est certainement du au reboot de mon cerveau. C'est cela qui fait un peu peur mais c'est un mal nécessaire. Je croise les doigts d arriver à tenir, encore, et encore. Courage à vous tous
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 326
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Déc 2017 - 21:03    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
C'est normal Smile

Tu vas voir tu vas alterner période bien période pas bien ...

C'est dans les périodes de pas bien qu'on est plus sensible à la "chute"

Après une chute n'est pas grave en soi si tu l’étudie (pourquoi j'ai chuté ? pourquoi j'ai besoin de porno ? etc)

Si tu atteints la "flatline" ne fais rien deviens "moine" jusqu'a ce qu’inconsciemment ton cerveau décide de ressortir ta vieille libido ...

Vigilance le cerveau n'aime pas le changement et choisira en dernier la solution d'oublier le porno ...

Courage Okay
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 894
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Déc 2017 - 00:01    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonsoir Arfty,

Tu as choisis l'abstinence de masturbation.

Je pense que mon retour d'expérience peut être utile ici. Il faut savoir que dans les différentes visions du sevrage, il y a grosso modo 2 visions extrêmes.

L'une consiste à s'interdire totalement la masturbation coûte que coûte.

L'autre consiste à s'autoriser la masturbation sans pornographie, mais sans aucun "contrôle" de la pratique masturbatoire (sur laquelle il faut apprendre à exercer une auto-discipline), ni de reconditionnement des fantasmes.

Je pense que l'idéal est de trouver un juste milieu, où la masturbation n'est en aucun cas stigmatisée, pratiquée sans aucune honte, mais avec par contre rigueur et discipline (fixé une fréquence, un lieu, un moment précis...) en s'exerçant à une technique de gestion des fantasmes.
Tu peux utiliser celle que j'ai utilisée moi-même :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2017/12/05/la-masturbation-controlee/

La règle à ne pas oublier c'est qu'il vaut TOUJOURS mieux se (re)masturber que de retourner voir du porno. Voilà.

SOyons bien d'accord je ne suis pas en train de dire que la méthode d'abstinence de masturbation ne fonctionne pas (elle peut d'ailleurs apporter des résultats plus rapides en terme de reconditionnement), et d'ailleurs, étant donné ta fréquence de consommation de porno et le fait que tu sois en Flatline au bout d'1 semaine c'est que je pense qu'un break peut te faire du bien. Je ne t'encourage donc pas non plus à revenir à une pratique masturbatoire régulière (en tout cas pas tout de suite, et surtout si les choses se passent bien pour toi).

Le seul point que je veux marquer c'est plutôt pour te rappeler de ne pas faire l'erreur de mettre masturbation et porno sur un même niveau...

D'autant qu'on ne parle pas ici de masturbation "en roue libre" pratiquée de façon totalement compulsive, mais bien d'une technique pour gérer cette compulsion, et le tout sans support visuel (voir le lien que je t'ai mis au-dessus). Pratiquée ainsi avec sérieux, cette forme de masturbation n'a rien à voir.

Ensuite, sache que si tu es trop dans le "non je ne me masturberai pas quoiqu'il arrive" (sans porno évidemment) il faut savoir que l' "addiction par intermittence", peut aussi se produire si justement tu t'interdis tellement de te masturber à tout prix et qu'en fait tu te retiens tellement qu'un soir tu "pètes un plomb" et tu rechutes VRAIMENT.

Je te propose de lire l'article de Gary Wilson (yourbrainonporn) à ce sujet, qui rappelle que la masturbation occasionnelle comme "soupape de sécurité" vaut toujours mieux que 1 - une rechute de porno 2 - une masturbation pratiquée de façon compulsive.

https://pornosciencesante.blog/2017/10/18/493/


Je te dis tout ça EN PREVENTION. Mais si ça se passe bien pour toi continues ! D'ailleurs la "Flatline" peut en effet être un tremplin !

D'ailleurs si jamais tu as des questions, inquiétudes sur la Flatline (période sans libido), tu peux lire ça :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2017/07/11/le-sevrage-de-porno-et-la-my…

COURAGE Okay
Revenir en haut
LibrePourAimer


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2017
Messages: 90
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Déc 2017 - 15:24    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Hetfield, tu devrais ouvrir un cabinet de coaching anti porno tu te ferais des sous !  Wink


Je reviens ici après plusieurs jours bien occupés, et je vois que si je suis le premier à avoir écrit à notre ami Artfy, je ne suis pas le dernier et je m'en réjouis.


Courage l'ami, ça en vaut tellement la peine.
_________________
« Enfin libres, enfin libres, merci Dieu tout-puissant nous sommes enfin libres. » - Martin Luther King Jr. - 1963

“Free at last, Free at last, Thank God almighty we are free at last.”
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Ven 15 Déc 2017 - 23:01    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
J+9 de résistance, moi qui n'avait jamais tenu au delà d'une semaine. Ce soir ça a été particulièrement dur de résister mais à chaque fois je pensais à mon cerveau, aux centaines d heures de sexe que je lui ai imposé, aux dégâts que cela lui a provoqué, à l isolement que j'ai subi. Cette semaine, j'ai eu une vie sociale que je croyais avoir perdu, je ressens déjà les effets bénéfiques sur mon moral et mon corps. Pas de masturbation non plus, j espère avoir un rapport sexuel ce week-end et avoir un peu de libido. Je pense avoir passé une première étape mais que le plus dur reste à venir. Merci à ceux qui écrivent et conseillent sur ce site, c'est grâce à vous que j'arrive à sortir un peu la tête de l'eau. Prochaine étape pour moi tenir deux semaines. A très bientôt
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 894
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Déc 2017 - 00:15    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Hetfield, tu devrais ouvrir un cabinet de coaching anti porno tu te ferais des sous !

Merci beaucoup ça me touche vraiment. Mais c'est déjà un projet qui est en cours en fait Smile
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Déc 2017 - 20:03    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
J+11 aujourd'hui... Je me sens à plat, moins de motivation qu'au début mais je tiens bon, j ai pas fait tout cela pour rien, c'est déjà mon record personnel..! Hier j ai eu un rapport sexuel et ce n était pas fabuleux, comme si je n étais pas connecté à mon cerveau, j ai réussi mais bcp de difficulté à atteindre l orgasme, il me faudra du temps..! En tout cas, l arrêt du porno a un impact positif sur ma vie, sur ma confiance et mon physique, j ai l impression de prendre en masse musculaire ! J ai lu plusieurs articles sur les effets du porno sur le cerveau, je me rends finalement compte que je me suis détruit à petit feu depuis des années.. le porno a engendré chez moi une addiction au sexe et plans sans lendemain.. Aujourd'hui je suis seul sans enfants, isolé par le porno mais je veux m en sortir et réussir ma vie. Courage mes compagnons de galère, nous ne cederons pas face au virtuel !
Revenir en haut
LibrePourAimer


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2017
Messages: 90
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Déc 2017 - 21:09    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Tu dis que tu as moins de motivation qu'au début, mais tu nous encourages quand même.


Moi j'appelle ça de la ténacité. La vie se chargera de te montrer que ton effort n'est pas vain, j'en suis sûr.
_________________
« Enfin libres, enfin libres, merci Dieu tout-puissant nous sommes enfin libres. » - Martin Luther King Jr. - 1963

“Free at last, Free at last, Thank God almighty we are free at last.”
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 894
Masculin

MessagePosté le: Lun 18 Déc 2017 - 22:24    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonsoir Arfty,

Oui tu ne reçois que du positif quand tu arrêtes. Tout ce qui s'est détraqué se remet doucement en place :

- les émotions se régulent de plus en plus,
- tu retrouves une meilleure capacité de concentration,
- ta mémoire s'améliore
- tu retrouves plus de matière grise,
- il devient plus facile de s'investir dans des projets à long terme car tu es moins tenté par la gratification (récompense..) immédiate,
- les niveaux de GABA sont réhaussés, l'axe HPA, la corticoréline et la norepinephrine se remettent en place (tout ça participe à réguler le stress et l'anxiété),
...

Si tu veux connaître mes sources bien entendu je te les donne. Mais pour l'instant je te sent sur une bonne pente. Inutile de trop penser à tout ça. Reste loin du porno et tout va se rééquilibrer doucement.

Courage !
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Déc 2017 - 20:47    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonsoir à tous, aujourd'hui fait 15 jours que j'ai arrêté porno et masturbation pour ma première tentative, je suis assez fier de moi même si je suis loin d'être guéri. Les envies de retourner voir les sites sont assez fréquentes mais je ne peux m empêcher de penser à tout le mal que le porno procure en moi, alors je résiste. Je ressens de gros effets bénéfiques mais aussi beaucoup de stress. Avec la fatigue parfois l envie est plus pesante. J ai eu pour l instant trois rapports sexuels qui n ont pas été fabuleux mon cerveau faisant un reboot. Je m occupe beaucoup l esprit et je fais pas mal de sport pour retrouver un certain bien être. Je combats cette addiction avec vous, vos commentaires m'aident à tenir et à être fort. Prochain objectif... Un mois ! Bonnes fêtes à vous tous
Revenir en haut
LibrePourAimer


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2017
Messages: 90
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Déc 2017 - 21:19    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Super !!! Tu es un battant, c'est impressionnant. Tu t'inscris le 8 décembre et hop c'est parti !


J'espère que ça va encourager ceux qui se sentent complètement dépassés. Après 17 ans d'addiction, c'est un super témoignage. On a toujours besoin de savoir que OUI C'EST POSSIBLE même après des années et des années.


On a toujours besoin (j'ai toujours besoin) de lire des témoignages récents ou en cours, c'est incroyablement stimulant.


Merci l'ami, continuons de ramer ensemble.
_________________
« Enfin libres, enfin libres, merci Dieu tout-puissant nous sommes enfin libres. » - Martin Luther King Jr. - 1963

“Free at last, Free at last, Thank God almighty we are free at last.”
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 326
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Déc 2017 - 22:39    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Tu marches dans la bonne direction Artfy Wink


Mais je te conseilles d’y aller molo avec les rapports sexuels les premiers temps pour que ton cerveau ai le temps de rebooter ... 


Je l’ai vu... les premiers mois je ne bandais pas en présence de filles et 4 mois plus tard sans aucune relation sexuelle et une seule chute bah j’ai fait l’amour toute une nuit a en crever la nana Very Happy 


C’est juste que tu as habitué ton cerveau a masturbation = porno > fille reelle et si tu t’acharnes a coucher tout le temps pour avoir des orgasmes tu vas ralentir le processus de reboot ... j’ai commencé mon sevrage fin mars dernier (j’etais puceau et je ne bandais pas ... hormis pour les bisoux et les caresses ... normal c’est pas lié au porno ca ...) j’ai fait une chute et j’ai des erections normales avec les filles maintenant. 


Je n’ai pas fait le nofap mon record de nofap est de 23 jours (mais je le faisais sans porno) donc la priorité est d’arrêter le porno le cerveau va se recalibrer tout seul.


Neanmoins, si tu peux tester ton « avancé » dans ton sevrage avec une fille ne te prives pas Smile


courage  Okay
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Déc 2017 - 10:11    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonjour à tous, aujourd'hui cela fait 24 jours sans porno ni masturbation et que c'est dur.... J enchaîne moment de bien-être et de déprime profonde, je fais beaucoup d insomnies et je suis extrêmement stressé. D'un autre côté je me sens plus libre, je retrouve un peu des pensées normales. Pour l instant j'ai tenu bon pour ma première tentative, je le rappelle j'ai 16ans de porno journalier derrière moi. Mon cerveau réclame sa récompense tous les jours mais il est de temps de changer, le sevrage est indispensable. J'ai tout de même eu quelques orgasmes lors de relations sexuelles, je m'en suis pas trop mal sorti mais j espère que cela ne va pas enrayer le processus de reboot. Prochain objectif un mois le 07 janvier, j espère que mes angoisses vont disparaître au fil des jours sinon je suis bon pour prendre des somnifères. Bonne fin d'années à vous tous
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 326
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Déc 2017 - 15:14    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
C’est normal Arfty Smile


Les orgasmes peuvent ralentir le processus ou pas en fait ca depend de la personne ! Ne pas s’empecher de fréquenter des filles est une bonne chose car ton cerveau en a besoin pour son reboot.


Concernant tes effets secondaires liés au sevrage : c’est normal ton cerveau n’a pas sa dose ! Donc il te le fait comprendre par tout les moyens ! Je suis passé par la 😉


Je peux te conseiller de prendre du magnésium en ampoule ou en sachet : mag2 et le donormyl (pas le générique...) Ce ne sont pas des somnifères, mais ca aide a dormir et a reduire le stress et les pb de sommeil. Pour le donormyl j’en prend la moitie car l’entier assome un peu au reveil (a prendre quand tu peux faire la grasse matinée 😉)


Courage arfty Smile
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
Arfty


Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Jan 2018 - 17:22    Sujet du message: Porno dépendant Répondre en citant
Bonjour à tous, aujourd'hui cela fait 37jours de sevrage. Je ressens beaucoup d'effets bénéfiques, plus de maux de tête, meilleur concentration, moral stable, pleine forme, meilleure vue, prise de masse musculaire, plus de temps libre. Niveau sexuel ce n'est pas encore tout à fait ça mais j'ai confiance en l avenir. J encourage tout le monde à lutter contre ce fléau, ce n'est pas évident, surtout les deux premières semaines. J'ai l impression d'être un nouvel homme mais je regrette d'avoir gâché une partie de ma vie à cause du porno, j'espère que je vais guérir totalement et ne pas rechuter. Si je tiens bon pour ma première tentative c'est que j'ai bien réfléchi et me suis beaucoup documenté sur cette drogue qui est le porno. Je suis fier de tenir bon et j'ai le moral. Il me semble loin le temps où je pourrais des heures chez moi à me masturber devant des scènes de plus en plus gore.. C'était pourtant il y a peu de temps... Mon cerveau se reconditionne en même temps que ma libido, soyons forts et j encourage toutes les personnes du site à tenir bon.
Bonne année 2018 et à bientôt
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:10    Sujet du message: Porno dépendant
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com