17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
JeanB


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2017
Messages: 2
Masculin

MessagePosté le: Jeu 12 Oct 2017 - 12:52    Sujet du message: 17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour Répondre en citant
Bonjour à tous,

Voici un bref rappel de ma situation : 40 ans, marié (fou de ma femme), 2 enfants. Dépendant depuis que je suis pubert (donc environ 27 ans de dépendance...).

J'ai pris conscience que j'avais un problème en juillet 2014. J'ai entamé plusieurs sevrages (15 jours à 6 mois) avec rechutes successives jusque fin mai 2016, où j'ai entamé un nouveau sevrage.

Et depuis fin mai 2016, je tiens. Aucune rechute, ce qui veut dire aucun visionnage de porno et très, très peu de masturbations.

Alors, victoire, me direz-vous ?

Et bien pas du tout. Je me sens encore ultra dépendant et j'ai l'impression que je n'avance pas et que je n'en sortirai jamais.

Concrètement, je pense tout le temps à ça et pour évacuer, j'essaie d'avoir le plus possible de relations sexuelles avec ma femme. Je ne me masturbe pas, mais je ne tiens pas plus de 2 semaines sans éjaculer. Au bout d'une semaine, j'ai des douleurs insupportables avec un besoin "physiologique" et "mental" d'éjaculer. Du coup,  je fais le forcing avec ma femme pour qu'on fasse l'amour ou qu'elle me soulage, mais là, j'explose et me libère en 2 secondes.

En revanche, si on fait l'amour régulièrement, alors je suis assez performant et on a de très bons rapports.

Mon problème, c'est que malgré un très beau sevrage en cours réussi, je souffre énormément pour tenir et je sens bien que dans ma tête, je suis encore aussi dépendant qu'au premier jour.

Je suis désolé si mon histoire refroidit ceux qui sont en cours de sevrage et qui auraient aimé lire qu'au bout de 17 mois, on se sent vraiment mieux et moins dépendant. Je suis vraiment désolé, mais ce n'est pas mon cas. De plus, je ressens un tel manque et une telle frustration que mes fantasmes peuvent prendre de plus en plus de place et je me sens même en danger de franchir des pas que je n'aurais jamais franchi avant, comme aller voir des escorts par exemple.

Bref, je me sens désemparé, démuni et profondément meurtri car j'ai le sentiment de n'être pas du tout récompensé de mes efforts.

Merci de m'avoir lu et n'hésitez pas à me transmettre votre regard sur ma situation.

Bon courage à tous,

JeanB

PS / Je n'ai jamais parlé à personne de ma dépendance et il est 100% exclu que je le fasse. Inutile donc d'essayer de m'en convaincre.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Oct 2017 - 12:52    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
mgrroucas


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2017
Messages: 11
Masculin

MessagePosté le: Jeu 12 Oct 2017 - 16:35    Sujet du message: 17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour Répondre en citant
Wow alors là je suis sidéré, j'ai trouvé un camarade de combat qui vit à peu prés la même souffrance que moi ! J'en suis à 12 mois de sevrage, et tout comme toi, j'ai l'impression que je ne sortirais jamais de ce cercle vicieux. Certes les envies sont beaucoup moins présentes, et celle qui restent sont faciles à réprimer, mais bordel y'a un moment ou on arrête de penser à ce foutu porno?

Tout comme toi, j'aime le sexe avec ma femme dont je suis également fou amoureux. On en est à 10 ans de vie commune et on a un enfant de bientôt 5 ans. Et tout comme toi, si on a des rapports réguliers, je suis plutôt normal sur la durée, mais dès que cela s'espace je me redécouvre comme un petit puceau.

J'aimerais beaucoup faire l'amour régulièrement avec ma femme mais notre quotidien actuel est très compliqué à gérer. Ma femme à changé de cap professionnellement et s’investit énormément dans sa nouvelle branche. Et pour être honnête cela à généré beaucoup de tensions à la maison, ce qui fait que les parties de jambes en l'air s'espacent beaucoup.

Parfois, je la supplie de me soulager, et je fais également pas mal de forcing :-(

J'ai cependant céder à quelques masturbations en solo, relativement minables et rapides, 10 secondes chrono, sorte de vidange hygiénique.

Je suis désormais ton post, avec énormément d’intérêt, et j'espère que l'on pourra échanger entre combattants avancés dans le sevrage.
_________________
Porno = spectacle du sexe! Pas la réalité!
Revenir en haut
Blmiss


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2017
Messages: 53
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Oct 2017 - 08:40    Sujet du message: 17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour Répondre en citant
Bonjour
Ça fait effectivement peur 😱. Le sevrage ne conduirait pas au bonheur ?
Je n'ai pas vu vos messages précédents. Vos femmes sont elles au courant de vos démons ? Sont elles au courant de vos victoires ?
Courage ne lâchez rien. Vouloir avoir un contact par semaine avec sa femme est plus que légitime. Faire l'amour ne détente pas vos compagnes ?
Revenir en haut
Cassis


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2016
Messages: 144
Féminin

MessagePosté le: Ven 13 Oct 2017 - 08:53    Sujet du message: 17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour Répondre en citant
Le porno venait combler un manque, un vide.
Est ce que vous vous êtes occupé de combler ce vide autrement? Sinon, c'est normal qu'il appel à être rempli.

Et sinon, je pense que 27 ans de porno laissent des marques peut-être plus longtemps chez certains que chez d'autres.
Gardez courage, la récompense viendra en temps voulu Wink
_________________
Compagne d'homme en cours de réhabilitation
Revenir en haut
JeanB


Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2017
Messages: 2
Masculin

MessagePosté le: Ven 13 Oct 2017 - 16:16    Sujet du message: 17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour Répondre en citant
Bon bah nous voilà pas très avancés...
@Mgrroucas, as-tu également des douleurs quand l'abstinence est trop longue (à partir d'une semaine) ? Pour moi, c'est vraiment pénible et douloureux, ce qui fait que j'y pense tout le temps et que ça finit par m'obséder. Du coup, je pense que j'entretiens un cercle vicieux qui fait que j'y pense encore plus et seule l'éjaculation peut me soulager.
Ressens-tu la même chose ?
Pour reprendre ton expression, que pensez-vous de la "vidange hygiénique" ?
En tout cas, je désespère d'en sortir un jour. Je ne sais plus quoi faire.
Bon courage à tous,
JeanB
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 858
Masculin

MessagePosté le: Mar 17 Oct 2017 - 00:06    Sujet du message: 17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour Répondre en citant
Bonsoir JeanB,

Je pense que ton témoignage est super important, mais ne doit SURTOUT PAS DECOURAGER, ni toi ni les autres.

Il n'y a pas à avoir peur, mais simplement à apprendre de cela.

Voilà ce que je peux en dire, bien que je ne te connaisse pas. Mais ça fait des années que je discute avec des personnes dépendantes, et j'ai vécu ce même phénomène que toi, particulièrement lors de mon premier sevrage. J'ai passé 12 mois sans internet et sans porno. Une autre fois, 8 mois sans porno ni masturbation. Je n'étais pas guéri, et j'éprouvais encore de la tentation, et un sentiment d'insécurité face au porno.

Voilà mon explication que je te propose ici. Peut-être que tu seras pas d'accord, ou que ça ne t'aidera pas. Mais j'espère pouvoir éclairer un tant soit peu ta lanterne.

Pour reprendre l'idée de Cassis, je confirme à partir de ma propre expérience que tu peux réussir un sevrage "performant" (resté sans porno ni masturbation pendant des mois), sans que cela ne te guérisse.

Comme l'a dit Cassis, l'addiction remplit un "vide". Arrêter le porno comme tu l'as fait c'est formidable. Vraiment.

Mais, l'abstinence ne "suffit" pas je crois pour la plupart des dépendants. Certains peuvent guérir comme ça oui je crois. Il n'y pas de généralités forcément. Mais comme toi j'ai eu une addiction "longue durée", et là à mon avis, il y a peut-être un travail de fond à entreprendre.

Tranquille, en douceur, à son rythme.

Parfois, il semble que guérir n'est pas plus dur ou plus facile que de "juste" s'abstenir, c'est en revanche différent, et nécessite d'intervenir sur différents axes. C'est une autre approche.

Laquelle ? A chacun de le découvrir je crois.

Mais il me semble qu'il est fondamental d'aller traiter les causes, d'aller agir sur son psychisme pour comprendre pourquoi il persiste cette sensation de manque, et qu'est-ce qu'il faut changer dans sa vie pour pouvoir remplir ce vide. Entamer une psychothérapie me semble être particulièrement important.

Ces derniers temps, je me suis intéressé à comparer cette guérison que j'ai vécu ces derniers mois, et ce que les autres anciennes personnes dépendantes font comme témoignage, et tout converge globalement :

pour beaucoup, la guérison ce n'est pas "juste" arrêter le porno.

Attention, il ne s'agit pas de donner des leçons ici. Moi-même, mon cerveau et ma sexualité ne sont pas totalement guéris (14 ans de dépendance). Mais par contre, je suis serein et en paix avec la matériel pornographique, et ce depuis la première fois. Et c'est justement parce-que mon approche du sevrage a été très différente cette fois-ci et plus profonde, plus holistique.

Je crois que nous avons pour la plupart besoin d'apprendre à mieux nous connaître pour pouvoir mieux agir sur nous-mêmes et avoir une vie qui nous comble, un équilibre mental qui nous permet de nous sentir plus paisibles.

J'espère que ça t'aidera. Sincèrement.

Courage à toi JeanB Wink

PS : les douleurs génitales pendant l'abstinence ça arrive à plein de dépendants. J'en ai eu moi aussi.

Okay
Revenir en haut
Zhoelala


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2015
Messages: 205
Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Oct 2017 - 09:54    Sujet du message: 17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour Répondre en citant
Salut, ton témoignage confirme l'approche que certains d'entre nous proposent de privilégier : 

- un sevrage seul est bénéfique mais il ne suffit pas
- une thérapie (avec un spécialiste des addictions) sur le plan psychologique droit être envisagée


ta sexualité se trouve encore bouleversée par ton état de dépendance, eu une thérapie de fond pourra t'aider à te retrouver et à établir un rapport sain à ton corps, à ta propre sexualité (incluant la masturbation) et à éviter d'avoir à faire du "forcing" pur obtenir du sexe avec ta compagne (ce qui s'avère frustrant pour tout le monde); 


Pardon pour l'aspect un peu expéditif du message. je ne détiens pas la vérité sur tout et je ne souhaite donner de leçon à personne. Juste témoigner, pour que les situations difficiles et les épreuves que j'ai vécues ne servent pas qu'à moi.


A mon sens tu dois repenser ton exigence de base qui est de n'en parler à personne. 


Tu dois te faire violence pour engager un travail avec un thérapeute. D'ailleurs, ta réticence à faire appel à personne extérieure ressemble à ce que l'on peut appeler de la résistance. 
Peut être existe-t-il, au delà de cette dépendance (qui n'est qu'un symptôme) une chose que consciemment, ou pas, tu refuses d'aborder... 


Un tour sur mon carnet pourrait te fournir quelques clés, mon parcours antérieur étant quelque peu similaire au tiens. 


@ plus et bon courage 
_________________
mon parcours : http://pornodependance.vraiforum.com/t3199-3-Semaines-de-sevrage.htm?q=#p92…
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:13    Sujet du message: 17 mois de sevrage en cours et toujours dépendant. Au secour
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com