Carnet de Anonyme_030

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 01:29    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Bonjour à tous, 

 
Je suis malheureusement un nouveau membre du forum. Ce n'est pas ma première visite sur celui-ci car je suis venu lire plusieurs témoignages et articles pour tenter de m'en sortir. 

 
Voici mon histoire (probablement semblable à plusieurs autres) :  

 
Donc j'ai 22 ans (Québécois), baccalauréat que je viens tout juste de terminer et maintenant aux études supérieur. J'ai pris beaucoup de temps à m'avouer ce que je suis, un pornodépendant...  

 
J'ai commencé à regarder de la porno à l'âge de 15 ans environ mais seulement quelques fois car je culpabilisais à chaque fois. Par la suite, rendu vers 16-17 ans, je me sentais plutôt seul à cette période et je me disais que je serais probablement seul durant longtemps. J'ai donc commencé à regarder de plus en plus de porno, 1 fois par semaine, 2 fois, 3 fois... et vous connaissez la suite. Je me sentais moins seul dans ces moments, en fait, je ne pensais plus aux problèmes quotidiens de la vie. Je suis arrivé à un moment que j'en regardais plusieurs fois par jour, je veillais tard pour en regarder pour trouver la vidéo parfaite et fatigue le lendemain pour les cours. Je me disais, '' à quoi bon d'arrêter'', c'est un moment à moi que j'appréciais...  

 
Par contre, un moment donné, j'ai commencé à remarquer des changements néfastes à cause de la porno. Je ne voyais plus la sexulité comme avant, je ne voyais plus les filles comme avant, j'ai remarqué que je sortais avec des amis de moins en moins, je faisais de moins en moins mes passes-temps favoris (sport, jeux vidéo, etc.) et je restais enfermé de plus en plus chez nous à regarder des vidéo durant des heures parfois. J'ai tenté plusieurs fois d'arrêter mais à chaque fois j'ai retombé. Je ne m'avouais pas être dépendant, je croyais pourvoir arrêter n'importe quand.  

 
J'ai été comme cela durant environ 3 ans.. Oui je sais c'est humiliant... Jusqu'au moment ou j'ai rencontré une fille incroyablement belle, intelligente, ambitieuse, une fille que l'on ne veut absolument pas perdre... La connection s'est fait instantanément avec elle et je suis tombé amoureux de cette fille. J'ai donc décidé d'arrêter complètement le porno. Elle a été un boost incroyable pour arrêter.  


 
Je lui ai notamment parlé de mon problème de porno durant ces années sans vraiment mentionné une addiction. Ma copine est contre le porno à un niveau très très élevé. J'ai arrêté durant presque 2 ans... 

 
Jusqu'à il y a quelques mois... En regardant la TV tard le soir (que je ne regarde jamais, sauf pour le hockey) je suis tombé sur un film porno... À ce moment, tous les mauvais sentiment, pulsion, besoins, etc. sont revenu. J'ai tenté de les combattres durant plusieurs jours, même semaines... J'ai commencé par la suite à aller voir seulement des débuts de vidéo sans rien d'explicite jusqu'à retomber complètement... Je me suis dis, bon je peux toujours en regarder seulement 1 fois par semaine... Mais non je n'ai pas été capable. Tous les mauvais effets sont revenu... Cela revient tranquillement me nuire dans mes études et autres... Mais ma plus grande peur est de détruire mon couple... Je sais que si elle l'apprend, notre relation sera probablement terminé même si je lui explique ma dépendance... J'ai donc essayé à plusieurs reprises d'arrêter comme j'avais fait il y a 1 an et demi. Mais aucun bon résultat... J'ai découvert votre site en tentant de trouver des moyens d'arrêter. Mais la goûte a fait déborder le vase aujourd'hui.  

 
J'ai donc décidé d'agir autrement d'ou mon inscription sur ce forum pour parler avec des gens qui ont eu un problème semblable. 

 
Je vais comme la plupart d'entre vous venir écrire quelques phrases sur mon évolution, et n'espérons pas, sur mes rechutes... 

 
Donc voilà un texte un peu long mais que j'avais besoin d'écrire pour m'aider dans mon longue route. 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 01:29    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2017
Messages: 311
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Sep 2017 - 07:06    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
bienvenue l'ami
top ton arrivée pour déposer ce fardeau
courage nous sommes un groupe d'entraide pour toi, pour nous tous
tu es retombé dedans (comme moi maintes fois) mais la sortie est possible
il FAUT FAIRE des CHOSES pour çà !! Smile
on en reparle
découvre les carnets des autres.. il y a des choses top à prendre pour soi
COURAGE
RELEVE LA TETE
C'EST PARTI !
Hugo
_________________
Hugo

" DECIDER DE CHANGER : c'est CHANGER
et CHANGER : c'est GAGNER
donc, DECIDER DE CHANGER c'est QUOI ????????????????? "
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 04:40    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Après 5 jours, j'ai seulement réussi à tenir 2 jours...Je me fais avoir à chaque fois...
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 161
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 06:29    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Bienvenue sur ce forum: tu y trouveras plein de pistes pour t'aider..
1ère étape: avoir pris conscience que le porno c'est mauvais pour toi; et mesurer ton degré de dépendance
Aller sur le www.pornodependance.com
puis choisir 05. J'évalue mon niveau de dépendance à la pornographie".

2ème étape: vouloir arrêter: prendre la décision; détruire le matériel éventuel que tu as stocké sur ton ordinateur; supprimer tous les liens vers les sites en question; efface ton historique
3ème étape: prendre des moyens pour t'aider car la volonté ne suffit pas; dans les moments de tentation, elle ne peut plus résister sans aide quand on est dépendant.
un des moyens, c'est ce forum, mais ce n'est pas suffisant
mettre un logiciel de filtrage par exemple
mais il y a aussi plein d'autres choses à mettre en place pour avoir un meilleur équilibre de vie
courage
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Sep 2017 - 23:54    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Merci pour tes conseils, j'ai effectué le questionnaire, ca fait réfléchir...
Revenir en haut
Sébastien24


Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2017
Messages: 16
Masculin

MessagePosté le: Mer 13 Sep 2017 - 12:39    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Bonjour.


C'est un bel effort d'en prendre conscience et de vouloir s'en sortir.
T'es tombé dedans sans t'en rendre compte et une fois que t'as voulu en ressortir ... trop tard, le piège été refermé depuis un bout de temps.


La bonne nouvelle, c'est que tu as déjà combattu la chose auparavant, par amour (de ce que j'ai cru comprendre) afin de te conformer au norme de ta copine. 


Ca reste louable, mais, cette fois ci, fais le pour toi, pour te garantir une vie libre, plein de saveur, autre chose que des pixels et du temps de perdu devant un écran ou une sexualité complètement faussée.


Il est toujours frustrant de se voir tomber dans un truc dont on s'est extirpé plus tot. Mais, ne te blame pas ... Le contexte était différent, amour débutant ... passion folle, ça donne des ailes a n'importe quelle motivation.


Aujourd'hui, peut être une mauvaise passe, le porno se pointe, et hop, t'as glissé, comme un ancien alcoolique qui retombe dans la bouteille un soir de noël en famille, après un verre de champagne ...  


je ne connais pas trop le climat et norme sociale au Canada, si le porno est mal vu ou au contraire mis en valeur, comme quelque chose d'éducatif comme en France. 





Bon courage pour le sevrage, on te suit
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Mer 20 Sep 2017 - 23:29    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Merci à toi Sébastien


Presque une semaine sans tomber.... encore une rechute... Je recommence... Difficile de se motiver lors d'une rechute. J'ai comme truc de repenser aux moments de vie que j'ai eu sans cette dépendance...
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 161
Masculin

MessagePosté le: Jeu 21 Sep 2017 - 06:33    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
AAR :
A comme apprendre de ses échecs : repérer la cause de ma chute
A comme ajuster : ajuster ce qui a besoin de l’être
R comme repartir
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Sep 2017 - 02:04    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Je dois recommencer à nouveau... Ça pourrit la vie...

Merci du conseil Ultreia
Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2017
Messages: 311
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Sep 2017 - 20:31    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
bonjour
tu vas repartir MAINTENANT et recommencer
quand on comprend (çà m'a pris des années) que la chute fait aussi partie de la guérison
quand bien sûr cette chute est accueillie, non refoulée, un peu analysée avec recul et honnêteté : pourquoi j'ai fait çà ? quel est mon besoin ? j'ai envie de quoi quand je fais çà ?
bref les chutes s'espacent et on guérit petit à petit
courage
hugo 
_________________
Hugo

" DECIDER DE CHANGER : c'est CHANGER
et CHANGER : c'est GAGNER
donc, DECIDER DE CHANGER c'est QUOI ????????????????? "
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Mer 18 Oct 2017 - 23:50    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Ça fait quelques temps que je ne suis pas venu sur le forum.... Un peu de découragement et je ne voulais plus venir dire mes échecs ici...

Je reviens car je crois que ça peut m'aider encore...


Je recommence...  Neutral
Revenir en haut
Zhoelala


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2015
Messages: 205
Masculin

MessagePosté le: Jeu 19 Oct 2017 - 13:34    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Salut, 


Je ne vais pas y aller par quatre chemins, tu es un excellent sujet, et ta situation est loin d'être désespérée. 


Le constat tres positif est que tu est capable de te sevrer et de tenir pédants une très longue période. 


ton problème ce sont les déclencheurs ou plutôt une difficulté à résister au passage à l'acte en présence de déclencheurs, comme tout addict. 

Je perçois aussi une grosse pression extérieure, provenant de l'opinion que se fait ta copine au sujet de la pornographie.


Mon conseil est : -  entame un sevrage (normal)


MAIS SURTOUT : entame une thérapie pour réparer ta sensibilité aux déclencheurs (apprendre à résister)


Dans un premier temps, si j'étais toi, j'essaierai l'hypnose (avec un thérapeute spécialiste des conduites addictives). Rapide, pas trop cher et souvent efficace sur les cas pas désespérés comme le tien.


Si ça ne marche pas, tu pourrais faire une thérapie comportementale et cognitive (TCC). ou alors, carrément une psychanalyse si tu est vraiment dans la poisse avec des problèmes de dépression etc... 


je parle en connaissance de cause 


En tout cas, il faut arrêter de stresser et reprendre confiance en toi. 


@ plus et bon courage 
_________________
mon parcours : http://pornodependance.vraiforum.com/t3199-3-Semaines-de-sevrage.htm?q=#p92…
Revenir en haut
Blmiss


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2017
Messages: 105
Féminin

MessagePosté le: Jeu 19 Oct 2017 - 15:33    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Bonjour Anonyme,
Déja, je t'envoie mes sincères félicitation pour ta démarche. Et n'oublie pas, il n'y a pas de honte à retomber.
Arrête de stresser et fais ton confiance.
J'aimerai te faire partager ma vie. Je suis une compagne de dépendant qui me le cache depuis longtemps. Ma vision de la pornographie est la même que celle de ta copine. J'ai changé mon regard sur l'homme que j'aime qui me cachait sa dépendance qua j'ai compris que pour lui c'était comme pour un alchoolique qui voulait sa bouteille. Je penses que le fait de cacher cela à ta copine est pour toi un lourd poids à porter. Mais tu le dis, elle est intelligente.
Es tu sur qu'elle ne saura pas entendre ta douleur ?
Es tu sur qu'elle ne saura pas trouver la force en elle de t'aider et de t'aimer ?
Je ne te conseil pas de lui dire, je ne sais pas quel age elle a.
Mais pose toi la question.
En tant que compagne, je peux te dire que cela change la sensualité d'un homme et qu'il est illusoire de croire que vos compagnes ne savent pas que quelque chose à changer.

Courage dans ta démarche, nourris toi des belle rencontre que tu fais ici.
Blmiss
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Oct 2017 - 20:54    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Merci beaucoup pour vos conseils, c'est très apprécié
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 492
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Oct 2017 - 06:54    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Salut Anonyme.

Je viens de lire ton carnet et je te félicite pour ta démarche. Je peux également comprendre la tentation de ne pas revenir sur le forum pour parler de ses échecs mais n'y cèdes pas. Parler avec d'autres personnes qui comprennent ton problème est la meilleure des choses.

En plus je trouve que les messages que tu reçois sont pleins de très bon conseils, surtout les derniers. Alors essayes d'en tirer profit.

Enfin je connais le problème de voir sa motivation initiale pour se sevrer perdre de sa force avec le temps et ne plus suffire à résister aux sirènes du porno. J'ai eu le même problème. Mon conseil : cherches au fond de toi-même de nouvelles raisons de te sevrer. Je suis certains que tu en as plein, comme nous tous. Trouve celle ou celles qui te motiverons même si elles te semblent futiles ou mesquines. Peu importe du moment que cela marche.

Et surtout ne reste pas sur un constat d'échec. Tu as tout pour t'en sortir, à commencer par une prise de conscience bien plus précoce que pour beaucoup d'entre nous. Alors ne baisses pas les bras.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Ven 17 Nov 2017 - 20:08    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
J'ai tenté plusieurs tentatives, j'ai réussi quelques intervalles entre 2 et 4 jours. Bref, je l'avais remarqué mais j'en avais pas nécessairement pris conscience, je suis facilement capable de m'en passer lorsque je n'ai accès à rien. 


De plus, depuis quelques temps, je remarque que lorsque que rechute, je n'ai pas envie de regarder de la pronogrpahie. Je le fais comme si je n'avais pas le choix. Difficile à expliquer comme sentiment mais je crois trouver certains points positifs pour m'en ressortir progressivement.


Merci encore de votre soutien
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 492
Masculin

MessagePosté le: Sam 18 Nov 2017 - 02:24    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Salut Anonyme.


Je suis d'avis en général de voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide alors je dirais que oui, c'est -globalement- positif. Le point négatif dans ce que tu écris c'est que tu es dans la situation type du dépendant qui consomme juste pour avoir sa dose et non par goût. Cela confirme que tu es dépendant ce qui n'est jamais une bonne nouvelle. Mais bon, j'imagine que tu le savais déjà.


La bonne nouvelle c'est que tu peux t'en passer pendant plusieurs jours, ce qui tendrait à démontrer que tu peux t'en passer plus longtemps en te mettant dans les bonnes conditions. L'autre bonne nouvelle c'est que si le porno ne te plais pas vraiment en dehors des sensations qu'il te procure il devrait t'être plus facile de t'en détacher.


Restes maintenant à réunir les bonnes conditions et à repartir.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Nov 2017 - 01:07    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Oui, en effet, la dépendance semble bien présente. Je tente de réunir les bonnes conditions. Je me rapproche tranquillement du but...
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Sam 9 Déc 2017 - 23:00    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Allo tout le monde, après quelques semaines je viens faire mon résumé...

Encore quelques périodes de temps sans flancher mais rechute après quelques temps. Je semble écrire cette même phrase à chaque fois mais de manière différente. Bref, j'essaie de changer la manière de voir mes échecs. Je l'a place de côté et je reprend la route.
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 492
Masculin

MessagePosté le: Dim 10 Déc 2017 - 01:11    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Salut Anonyme.

As tu essayé de comprendre les raisons de ta rechute et ce que tu pourrais faire pour l'éviter à l'avenir. Si oui n'hésite pas à nous le faire savoir.


Bon courage pour la reprise.
_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 1 052
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 19:13    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Bonjour Anonyme_030,

J'ai lu ton carnet en entier. C'est courageux de ta part de venir t'exprimer ici. Je te souhaite la bienvenue.

Je suis un ancien dépendant, et je peux te dire que globalement, arrêter la pornographie n'est pas nécessairement long. C'est long parce-que souvent on patauge pas mal en perdant du temps et de l'énergie dans des approches inadéquates (qui sont souvent trop axées sur l'aspect comportemental et sur l'abstinence).

Guérir demande clairement du courage et de la volonté. Toutefois, et je suis désolé à l'avance car je ne dis vraiment pas ça pour te "piéger", mais il ne faut pas croire qu'il est "normal" de stagner indéfiniment. Les phrases comme "il faut des années pour s'en sortir" sont des poncifs. Tenir quelques jours et systématiquement ressentir une tentation grandissante de retourner voir du porno est signe qu'il manque une pièce pour que le puzzle de la guérison progresse. C'est souvent au niveau soit d'une certaine prise de conscience que ça bloque, soit sur la gestion de la masturbation, de la libido et des fantasmes. C'est les deux principaux éléments qui posent problème et que je retrouve très souvent chez les personnes en sevrage. Pour parler de façon plus précise, l'abstinence de masturbation pour déconditionner le cerveau est encore trop souvent perçue comme la seule technique de sevrage. Ce qu'on sait moins, c'est que non seulement cela peut au contraire être contre-productif et favoriser les tensions sexuelles, mais qu'en plus, d'autres personnes s'en sont sorties en APPRENANT à se masturber en contrôlant les fantasmes pour reconditionner le cerveau. C'est d'ailleurs ce que j'ai fait.

Après six ans passés à échanger avec des personnes dépendantes, et toute une année à échanger avec des professionnels travaillant dans le champs précis de l'accompagnement professionnel des personnes pornodépendantes, voilà en gros un petit résumé de ce que j'ai appris :

guérir c'est un processus contenant en effet une certaine approche comportementale (outils concrets pour améliorer le quotidien sous différents angles et à différents niveaux, comme par exemple : gestion de l'anxiété et des tensions sexuelles, travail sur l'aspect relationnel), mais aussi souvent, un travail de fond. En effet, l'installation de la dépendance est très souvent en lien avec une insécurité affective, et le début de la consommation (surtout quand elle démarre à l'adolescence) est en fait dans ce cas en général une "prise de refuge".

L'idéal peut être dans ce cas de démarrer une psychothérapie, pour aller résoudre les problématiques qui sont restées en suspens.

Une Conseiller en addictologie spécialisé en pornodépendance peut être une aide utile, mais pour travailler sur le fond, entamer une psychothérapie est souvent un facteur de changements durables et plus solides. Mais là encore, tout ceci ne signifie pas que la guérison sera longue. Plusieurs facteurs entrent en jeu.

Si tu choisis d'aller voir un psychothérapeute, 1 seul conseil : prendre ton temps et faire appel à ton ressenti pour trouver un thérapeute

- qui ne minimise pas ta souffrance,
- qui ne dit pas des choses comme "voir du porno c'est normal" ou "tout le monde en regarde, où est le problème ?",
- et surtout, une personne avec laquelle tu te sente en confiance, et qui ne te "caresse pas toujours dans le sens du poil".

S'il est essentiel de se sentir en confiance avec le psy, c'est aussi justement pour pouvoir le laisser nous guider un peu sur certaines choses à propos desquelles nous faisons un peu l'autruche (ce qui est parfaitement humain), ou des choses qui nous sont restées en "travers de la gorge" et qui parfois même des années, maintiennent une tension non relâchée en nous.

Pour revenir à la masturbation, qui est souvent un des premiers obstacles dans le sevrage, voilà ce que je te conseille. Tu es en couple, favorise au maximum une activité sexuelle partagée, et donc les relations sexuelles avec ta partenaire, en essayant d'y mettre des sentiments et du partage. Tu peux par exemple lui proposer de faire davantage de calins, de plus vous embrasser pendant l'acte, et d'éviter de faire l'amour d'une façon ou dans des endroits qui induisent trop en toi l'excitation compulsive pornographique.

Pour autant, il ne s'agit pas de te flageller et de t'en vouloir quand parfois tu as des fantasmes porno pendant l'acte. Quand tu en prend conscience, reconcentre-toi à nouveau sur ta petite amie, en essayant d'y mettre des sentiments et de la tendresse.

Toujours dans la demi-mesure, sans te détester, mais tout en installant une sorte de routine sexuelle stricte où tu reconditionnes progressivement ton cerveau et ta sexualité.

LA masturbation n'est pas à bannir, mais à encadrer avec rigueur et discipline, via un cadre et une technique des gestion des fantasmes adéquats. Je reviendrai vers toi sur ce sujet mais avant, j'ai besoin de savoir ceci :

- est-ce que tu te masturbes pendant les périodes ou tu essaies de stopper le porno ?

- si oui, à quelle fréquence ?

- Est-ce que pendant ces périodes tu as l'impression d'éviter les rapports sexuels avec ta copine pour te masturber ?

Enfin, je ne dis pas que le fait de ne rien dire à copine est un mauvais choix. Mais je pense que le fait de rester silencieux sur le sujet créé une tension en toi. Peut-être que tu pourrais commencer par aborder le sujet de la dépendance (sans forcément parler de toi directement, mais en lui montrant par exemple ça :

https://pornosciencesante.blog/2017/08/26/adolescent-brain-meets-highspeed-…

COURAGE, n'hésite pas à m'écrire si tu le souhaites.
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 21:22    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Ppasmoi : 
En fait, je constate que souvent ma rechute provient du stress. Lorsque j'ai un stress moyen à élevé ou que je me retrouve seul, j'ai tendance à rechuter... 

 
Hetfield :  

 
Salut à toi, merci pour ton message très constructif.  
Au niveau de la consultation d'un psy, je ne sais pas si je suis encore prêt à  m'y lancer. J'espère encore être capable de me sevrer comme j'avais fais la première fois. De plus, je me sentirais humilié de consulter un psy pour parler d'un problème comme celui-ci que je trouve, sans vouloir offenser personne, très gênant et tabou pour en discuter avec une autre personne. J'ai l'impression que ce problème n'est pas très bien compris dans notre société (malgré que je puisse me tromper à ce niveau). Pour préciser mes propos, je n'ai absolument rien contre les psy, j'en ai dejà consulté un durant un certain temps au niveau d'un problème de stress et cela m'a été très bénéfique, même encore aujourd'hui. 

 
Ensuite,au niveau de la masturbation et de mes relations sexuelles, pour répondre à tes questions 
Lorsque j'essais d'arrêter le porno, il n'y a aucune masturbation 

 
Au niveau de mes rapport sexuelles, je sens que le tout est impacté. Je névite pas nécessairement d'avoir des rapport sexuelles pour me masturber mais je ne fais plus nécessairement les premiers pas pour avoir des rapports. Également, lorsque je suis dans une rechute, j'ai l'impression de vouloir reproduire certaines positions plus ''porno'' afin d'être plus exité par peur de la perdre en faisant l'amour selon une vraie réalité... Je ne sais pas si tu me comprends bien à ce niveau. 

 
Un point plutôt ironique, parfois lorsque je consulte de la porno, j'essais de trouver des éléments ressemblant à ce que je vis avec ma copine ou un physique ressemblant à ma copine au lieu de seulement attendre d'être avec elle pour le faire.... Bref, ce parapgraphe peu sembler vide de sens... Difficile à décrire par écris. 
Revenir en haut
Anonyme_030


Hors ligne

Inscrit le: 07 Sep 2017
Messages: 17
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 21:28    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Au niveau d'en discuter avec ma copine... Je ne crois pas être encore prêt pour le moment. Je ne me sens pas encore extrêmement coincé ou désespéré pour lui en parler. Je préfère tenter de régler ce problème à l'interne. La connaissant, je sais que je lui ferais beaucoup de peine et elle aurait beaucoup de colère et je ne serais pas capable de la voir ainsi. Je crois qu'elle aurait beaucoup de difficulté à comprendre que cela pourrait même à ne plus se voir durant quelques temps. Malgré qu'elle a déjà vu un membre proche de elle avoir une dépendance également. C'est le seul point en faveur d'une potentiel compréhension. Pour le moment, je crois qu'elle ne remarque rien de flagrant et je sais qu'elle est heureuse. Je me sentirais vraiment comme un cornichon de lui en parler. 
Revenir en haut
Blmiss


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2017
Messages: 105
Féminin

MessagePosté le: Mar 12 Déc 2017 - 13:55    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Bonjour anonyme
Bravo pour la poursuite de ton combat.
Bravo pour ton courage. Toi seul peut savoir si tu dois en parler à ton amie ou non ?
Le paragraphe qui te semble vide de sens me paraît rempli d'espoir.
Je ne sais pas ce que les autres en pensent. J'avoue personnellement avoir du mal à comprendre que certains hommes préfèrent regarder des films plutôt que de les jouer (attention je ne dis pas que la sexualité visible dans la pornographie est à reproduire). Mais en cherchant des liens avec ta sexualité avec ton amie, c'est à mon sens que ton cerveau se rends compte que le porno n'est pas tout. Le sexe sans l'amour Bof.
A toi de petit à petit basculer du côté de bonheur.

Plein de courage à toi
Revenir en haut
ppasmoi


Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 492
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Déc 2017 - 14:39    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Salut Anonyme.


Avouer sa porno-dépendance à son amie/compagne/épouse, ou ne pas le faire, c'est une question que toutes les personnes en couples se posent tôt ou tard. Je comprend tout à fait ta réticence, surtout si tu sais que ton amie est très opposée à la pornographie. Je comprend aussi tout à fait ta gène d'en parler. A titre d'exemple voilà ce que j'écrivais il y a de cela quatre ans :


« Ce qui m’amène à ce dernier point : vais je lui dire que je suis porno dépendant ? A certain moment je m'imagine le faire ou mieux, lui montrer ce carnet. Je sais qu'elle acceptera, qu'elle sera fière de ma démarche et de ma confiance, que tout ira bien...
Et puis la honte, la honte totale, absolue. Le genre de honte qui vous donne envie de changer de nom, de visage, de pays et là de vous enterrer dans un trou pour qu'aucune des personnes qui vous ont connu ne puissent jamais vous retrouver. Non, vraiment là je ne me vois pas lui dire. »



A titre personnel j'ai attendu d'avoir plusieurs semaines sans pornographie, quatre très exactement, pour lui annoncer. Je pouvais ainsi présenter la chose sous un jour plus favorable ce qui rendait la confession moins gênante. Quelque chose dans le style de : « Ma chérie, je dois t'avouer une chose : j'ai un problème d'addiction à la pornographie mais je suis en train de travailler dessus et voilà où j'en suis. » Évidemment je simplifie ici à l’extrême.


Mais quoi qu'il en soit ce choix diffère pour chaque individu, chaque couple et vu que celui qui fait la confession, ou choisi de ne pas la faire, doit vivre ensuite avec les conséquence de son choix il n'y a que lui qui peut décider. Mais quel que soit ton choix soit sur d'y avoir bien réfléchi.


Bon courage pour la suite.

_________________
Le prix de la liberté, une éternelle vigilance
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 1 052
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Déc 2017 - 19:22    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
merci pour ton message très constructif.

Je t'en prie. Je fais mon devoir c'est tout. Attention je te préviens, je t'ai posté un message ENORME. Je suis désolé pour ça, mais c'est parce-qu'il propose une vision sur 3 sujets qui me semblent fondamentaux : - l'anxiété/le "stress", - la masturbation, - l'accompagnement professionnel thérapeutique.

Prend-toi un café, et encore désolé pour l'espace occupé. Je ne suis pas psy, ni médecin. Aussi, je t'encourage à analyser tout ce que je te dis, et à garder du recul sur tout ce que tout les gens disent en général.

En fait, je constate que souvent ma rechute provient du stress

Bon là par contre de façon objective, il faut savoir que c'est le principe même de l'addiction qui intervient ici. Le stress est le facteur de rechute numéro 1 (même si le stress peut prendre plusieurs formes). D'une façon générale, l'addiction est en général une réponse à une forme de stress, et très souvent, d'une TENSION, d'anxiété. Le porno est utilisé comme anxiolytique, comme moyen d'apaiser une tension interne, mais en fait c'est précisément ce qui fait que ça augmente encore plus les tensions et l'anxiété et autres troubles. C'est le principe de l'addiction, que cela soit alcool, héroïne ou pornographie. Voilà, ça c'est véritablement une des base de l'addictologie.

Quand tu décides de sortir du processus, du cercle vicieux de "Stimulus stressant" - Tensions/Malaise - Consommation - Tension/Malaise..., il faut faire en sorte de mettre en place des soins visant à éviter de se sentir submerger par l'anxiété qui "remonte" quand tu te prives de la substance en question (ou du comportement, le comportement compulsif donc). Une des méthodes consiste à travailler directement sur la relaxation de ces tensions. S'il existe des approches plus cognitives, l'approche pyscho-corporelle (techniques de visualisation, avec recherche de concentration et de détente corporelle par la respiration) semble être la plus efficace et la plus cohérente, la plus pertinente, puisque l'anxiété est par définition une Tension, essentiellement corporelle, contrairement à ce qu'on croit souvent.

C'est pour ça que de plus en plus d'études sont menées par exemple sur les effets des techniques de relaxations traditionnelles ("Jacobson" -déconseillée aux personnes trop angoissées ou avec des psychoses, délires ou chocs post traumatiques, "Schultz", "Vittoz" etc...), mais aussi sur des méthodes moins connues chez nous (yoga Nidra, yoga Yin...).

Quoiqu'il en soit, je peux T'AFFIRMER que la pornographie est un anxiolityque à (très) court terme, mais un anxiogène ENORME à moyen et long terme (je peux te ramener des études si tu veux, idem pour les bienfaits de la relaxation).

Cette année, je me suis senti guérir véritablement entre autre parce-que c'est la première fois que j'ai pratiquer la relaxation, pour apprendre à diminuer l'anxiété. Là-dessus, certains psy peuvent t'aider, mais tu peux utiliser la technique du "Higher Consciousness Healing", de plus en plus utilisée et qui pour l'instant a toujours fonctionné très bien pour tout le monde (la personne qui a inventé cette méthode vit au Royaume-Uni, et je la connais personnellement, et je pratique moi-même cette méthode, qui d'ailleurs s'adapte à la personne).

J'ai écrit un article sur cette méthode et l'explique en détails ici :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/meditation-amour-compassion/

Ce que je te conseille c'est très simple :

AVANT d'essayer la Relaxation (que ce soit celle que je t'ai mise en lien ou une autre), EVALUE TON NIVEAU D'ANXIETE SUR UNE ECHELLE DE 0 à 10.

(0 tu es totalement calme, 10 c'est la panique).

APRES la séance de relaxation (qui prend de 15 à 30 minutes si tu choisis celle que je t'ai postée, selon le temps que tu as et la motivation, qui elle-même dépendra de si la méthode te plait et si ça marche), EVALUE A NOUVEAU L'ANXIETE SUR LA MÊME ECHELLE.

Tu verras, normalement, ça a beaucoup diminué.

En pratiquant la relaxation tous les jours (à toi de trouver les exercices qui fonctionnent le mieux, mais en évitant de trop t'éparpiller, sinon tu ne sauras pas qu'est-ce qui te fait réellement progressé), tu verras ton niveau global d'anxiété chuter de plus en plus.

La méthode "Higher Consciousness Healing" que je t'ai mise en lien est celle que je recommande le plus, et j'explique pourquoi dans l'article en question. Mais si je la recommande autant, c'est aussi parce-que contrairement à beaucoup d'autres méthodes plus traditionnelles, celle-ci est très "SAFE", car c'est une méthode qui permet de ne pas avoir à revivre des éventuels traumatismes, ou autres situations anxiogènes.

C'est une méthode de Visualisation, qui s'apparente plus à une "méditation relaxante", et qui vient directement apaiser profondément l'anxiété et les tensions (à la fois physiques et corporelles), sans avoir à les revivre.

Je sais ça fait un peu méthode miracle, mais franchement j'ai testé "Shultz" (training autogène), Nidra, Yoga en général, "Jacobson", hypnose... Rien n'arrive à la cheville de cette méthode. Et je ne suis pas le seul à le dire, c'est pour ça que j'en parle souvent. Cela dit, je n'exclue pas l'éventualité que tu trouves chaussure à ton pied dans une autre méthode, si tu décides de pratiquer la Relaxation.

L'anxiété est souvent prise à la légère, avec une vision un peu dualiste, qui consiste à penser que l'anxiété va partir quand on arrêtera le porno.

En fait, cela n'est pas toujours aussi simple.

L'anxiété généralisée induite par l'addiction a créé des tensions surlesquelles il vaut mieux travailler en parallèle, pour apporter directement du mieux-être. L'anxiété est réellement un symptôme qu'il vaut mieux traiter à part entière, car encore une fois, l'addiction a modifié les circuits de stress cérébraux.

Ce n'est pas forcément une vérité absolue je précise quand même. J'ai déjà vu des personnes s'en sortir, guérir et revenir à un niveau de calme intérieur sans être passé par la case Relaxation. Mais si tu es sensible au stress (et tu dis avoir un passé avec consultation de psy suite à des soucis de stress d'ailleurs) et que tu rechutes souvent quand tu es stressé, et que ton addiction était forte, je te conseille de prendre le réflexe de noter, évaluer ton anxiété régulièrement au cours de tes journées, et d'apprendre à la faire descendre, encore et encore et encore.

Peut-être vas-tu t'apercevoir qu'en fait ton anxiété grimpe à 7 ou 8 sur 10 dans certains moments de ta journée ? Et là, dans ces moments-là, tu es alors bien entendu vulnérable au stress. Si c'est le cas, je te recommande fortement la relaxation.

[petite anecdote, le "yoga nidra" est par exemple souvent utilisé pour les personnes en période de rétablissement suite à de la toxicomanie, ou chez des anciens soldats.]

Voilà pour ce topic. Je ne te recommande aucune autre méthode que celle que je t'ai postée. Le yoga nidra est déconseillé pour les personnes souffrant de psychoses. Jacobson est également controversé. La seule méthode que je connaisse et qui ne présente pas de contre-indication (je l'ai même fait pratiquer en urgence, démuni face à une personne souffrant d'autisme, phobie sociale et trouble bi-polaire, et qui a fait une crise chez moi. Et je peux te dire que la personne est passée de 9 à 0 en anxiété en quelques minutes...)

De plus, je me sentirais humilié de consulter un psy pour parler d'un problème comme celui-ci

Tu peux aussi essayer de voir s'il y a des psy dans ta région qui ont déjà une expérience dans le domaine. Si tu es en Ile-e-France, je peux t'en recommander plusieurs. Tu as aussi les CSAPA, dont de plus en plus traitent les troubles de dépendance au cybersexe et pornographie.

Tu as aussi Stéphanie LADEL, qui gère ce trouble depuis longtemps, et qui propose des séances par téléphone.

https://cabinet-social.fr/qui-suis-je/

Lorsque j'essais d'arrêter le porno, il n'y a aucune masturbation

Alors là par exemple, autre poncif : pour guérir de l'addiction il faut stopper la masturbation.

Cette année à force d'échanger avec ex-dépendants, conseillers en addicto, j'ai appris qu'en fait cette façon de procéder peut marcher très bien, ou alors pas du tout du tout...
Donc surtout ne pas rester bloqué forcément sur cette approche. Nous n'avons pas tous les mêmes besoins en terme "d'évacuation des tensions sexuelles", et nous ne vivons pas tous l'abstinence avec la même frustration. Certains vivront la "flatline" occasionnée par la méthode "Nofap" avec une certaine joie, alors que d'autres vivront la privation de masturbation comme une maltraitance (mauvais pour l'estime de soi du coup), et une accumulation de tensions qui peut mener à rester coincé dans une "addiction par intermittence".

Lis donc ça si tu as le temps :

https://pornosciencesante.blog/2017/10/18/493/

Donc là encore, je t'encourage à ne pas t'enfermer dans une façon de faire trop "binaire", et pourquoi pas, d'utiliser la masturbation non comme une fuite de tes rapports sexuels avec ta petite amie, mais plus comme "soupape de sécurité" pour éviter, en cas de trop grande tension sexuelle, de rechuter en "tombant de très haut".

Personnellement cette année je n'ai PAS cessé la masturbation, mais je la pratiquais de façon non compulsive, avec cette technique :

http://laveritesurleporno.unblog.fr/2017/12/05/la-masturbation-controlee/

COURAGE A TOI !

PS : surtout n'hésite pas, je ne suis pas psy et je ne pourrais jamais remplacer un psy, mais j'essai d'aider à mon niveau comme je le peux. Tu trouveras peut-être d'autres infos et outils utiles sur mes sites. Si tu as des questions sur ce que j'ai dit ou autre, je ferai mon possible pour te proposer des pistes.
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 1 052
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Déc 2017 - 19:42    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
PS : je précise qu'avant de pratiquer la Relaxation "Higher Consciousness Healing" cette année, j'ai déjà pratiqué Jacobson, Schultz, et autres exercices pendant plusieurs mois. Sinon je ne me serai pas permis d'intervenir ainsi.
Revenir en haut
Blmiss


Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2017
Messages: 105
Féminin

MessagePosté le: Mer 17 Jan 2018 - 13:33    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030 Répondre en citant
Bonjour cher anonyme.
Pas de nouvelles veut il dire bonne nouvelle ?
L'hypnose t'a t'elle aidée ?
Tiens nous au courant.
A bientôt j'espère
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:27    Sujet du message: Carnet de Anonyme_030
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com