Carnet de Artyom
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 10:19    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Bonjour à tous,


J'ai 31 ans et j'ai été accro au porno et à la masturbation compulsive de très nombreuses année. Depuis le collège en fait.
J'avais alors 12-13 ans et cela a commencé avec des VHS que l'on s'échangeait à l'école jusqu'à l'apparition d'Internet où ma consommation a littéralement explosée.


Je n'ai jamais eu de relation sexuelle, ni de petite amie.
La totalité de mon temps libre, je le passais avec le porno au point de m'isoler hermétiquement du monde.
Et puis, plus le temps avançait et moins j'avais envie de sexualité, de vivre, de rire, etc. Seul le porno m'importait au point d'user du porno pour oublier le porno...


C'était mon refuge face à une vie qui m'effrayait.


Bref, je ne vais pas décrire cette vie que beaucoup connaissent. 
J'y reviendrai probablement au cours des mes écrits.


Il y a 2 ans et demi j'ai rejoint une structure de l'ANPAA suite à mon appel à drogues info service et j'y ai rencontré des gens merveilleux qui m'écoutent et me soutiennent. Grâce à eux je retrouve le goût de vivre sans être attaché au porno. Je ne cache pas que c'est très difficile et douloureux... mais ils sont en train de m'apprendre à me sauver de cet enfer. Je les aime beaucoup.


Je me suis inscrit ici car j'ai des difficultés et je voudrai avoir des témoignages sur quelque chose qui me bloque et m'empêche de me libérer totalement du porno...


Alors voilà, passé 2 semaines sans porno ni masturbation compulsive je me sens mieux.
En fait je me sens vivant! Sauf que j'ai du mal à accepter d'être libre !
C'est tellement perturbant de se dire que l'on va bien... de lâcher-prise par rapport à tout ce qui faisait qu'on vivait.


Comment faites-vous ?
Comment faire pour accepter de vivre sans porno ?
Comment faire pour accueillir tout ce ressenti après tant d'années où le porno à aider à supprimer les stimula de la vie ?


J'ai ce sentiment de laisser un vieux compagnon... A la fois, sans regret, mais aussi avec une pensée émue car sans lui, j'aurai probablement mis fin à mes jours. 


Et puis... comment faire pour se libérer du porno alors qu'il explose ?
Comment faire pour vivre sans porno, comment vous faites vous pour vivre sans porno alors qu'il prend de plus en plus de place dans le monde ?


Comment vivre avec cette idée ? 
Surtout comment accepter l'idée ?


Bref, cela fait beaucoup de question, je vous remercie de m'avoir lu  Wink
A bientôt.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 10:19    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
BigUp


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2017
Messages: 29
Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 13:53    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Salut Artyom,
 

ton témoignage me laisse penser que l'inconnu qui se profile devant toi en te débarrassant du porno te fait peur.
une vie plus épanouie et enrichissante t'attend, mais peut être que tu la craint car c'est sortir de ta zone de confort.
si je tape dans le mille, sache que c'est quelque chose que j'ai vécu. et peut être que sans m'en rendre compte c'est encore le cas.
tout ça pour dire que se projeter(notamment avec de la visualisation créative) dans un avenir merveilleux est parfois contre-productif.
une petite analogie pour m'expliquer:

tu décides de te mettre a la guitare, car tu aimes ça, mais comme chaque passion çà nécessite du travail pour progresser, donc de la motivation.
pour te motiver, tu projettes dans l'avenir, tu te vois comme un guitar hero, super bon, célèbre, les filles se jettent a tes pieds, tu remplis des stades, etc...
maintenant si tu projettes ton statut de débutant sur une scène avec 10000 personnes devant. ça fait flipper non? il y a quoi, tu es a des années lumières de ta zone de confort.
autrement tu peux te projeter vers un avenir a plus court terme: première mélodie, première chanson, premier concert,...
petit a petit tu deviens une rockstar sans t'en rendre compte. car ce qui t’était inconnu hier devient la norme de ta vie d'aujourd'hui.

en revenant a un passage de ton message
"Alors voilà, passé 2 semaines sans porno ni masturbation compulsive je me sens mieux.
En fait je me sens vivant! Sauf que j'ai du mal à accepter d'être libre !
C'est tellement perturbant de se dire que l'on va bien... de lâcher-prise par rapport à tout ce qui faisait qu'on vivait."

est ce que ça te fait peur de vivre mieux, avoir une vie pus sociale et plus riche, du succès avec les filles,...? 

 
bon courage a toi




 
Revenir en haut
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 15:04    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Salut BigUp,


Je te remercie pour ton message.
C'est exactement ça. 
J'ai peur de l'inconnu et peur de sortir de ma zone de confort.


Avec le porno je me suis coupé du monde.
Le porno me permettait également de soigner mes blessures et mes chagrins, etc. comme un refuge.


Sans porno, beaucoup de choses naturelles reviennent; une libido, une énergie, des envies, des émotions, la capacité d'agir...
Ce sont des choses que je me suis interdites d'avoir et le porno m'y a beaucoup aidé.


Vivre sans porno c'est génial mais c'est effrayant à la fois parce que c'est hyper nouveau.


Quelque chose de difficile à admettre est que, sans porno, je suis un être sexué et qu'une sexualité, une envie de sexualité, une libido, un désir, etc. sont naturels. C'est très loin d'un schéma porno-masturbation et c'est extrêmement difficile à assumer après toutes ces années de dépendance.


J'ai aussi beaucoup souffert de la dépression dans ma vie. 
Celle-ci a énormément été alimentée et entretenue par le porno.
"Aller bien" voir "envisager d'aller bien" c'est nouveau et c'est effrayant.


Alors voilà, d'un côté, ça me fait peur parce que ça me change complètement ma vision du monde et mon ressenti avec celui-ci.


Et enfin, d'un autre côté, ça me fait peur car j'ai du mal à accepter de vivre dans un monde où le porno existe...


Lâcher-prise sur ces points et prendre le risque de vivre sont mes travaux actuels.
Revenir en haut
BigUp


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2017
Messages: 29
Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 17:24    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
ok, je te suggère de lire un livre, bien que ce n'est pas un livre qui va te faire devenir un Jedi, les fondements je pense pourrait beaucoup t'aider:


"Le pouvoir du moment présent" D'Eckhart Tollé.


pour faire très court, tu y apprends que ce qui est important c'est ici et maintenant.
le passé n'existe plus et le futur n'existe pas non plus.


je connais aussi la dépression, le manque de gout pour tout ce qui m'entoure.
ce qui m'aide toujours pour aller de l'avant c'est d'avoir toujours un Projet en tête: faire un voyage, apprendre les échecs, perdre du poids, se mettre au jardinage,...


aussi tu parles du lâcher prise, un truc important c'est de retourner son focus de notre première préoccupation. car sinon tu y penses trop.


plutôt que de penser "il faut que je me débarrasse du porno" penses plutôt a " par quoi pourrais je remplacer le porno de pas toxique" 
une fois que tu as trouvé, tu y penseras beaucoup moins au porno.














 
Revenir en haut
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Aoû 2017 - 20:33    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Oui tu donnes une bonne idée pour le livre.
Je le possède et l'ai déjà lu, mais le relire me fera le plus grand bien.


Disons que j'apprends à vivre sans porno avec tout ce que ça comporte.


Pour reprendre l'image de la guitare, je ne veux pas jouer de la guitare pour éviter le porno.
Je veux apprendre à jouer de la guitare parce que j'aime ça, et je veux apprendre à ressentir toute la palette d'émotions liée à cet amour. Sans culpabiliser, sans honte.


C'est difficile à expliquer, mais comme tu dis, quand on a évolué avec le manque de goût pour faire les choses, on s'y habitue et on le recherche tant les stimulis de la vie paraissent impressionnant.
C'est quelque chose qui est si ancré qu'on en vient à se sentir coupable d'être vivant (en tout point de vue). Bref, si on ne connaît pas ce sentiment on ne peut pas le comprendre.


Je vais avancer sur cette voie : lâcher-prise sur le passé, mes anciennes habitudes, mes anciens modes de pensée...


A l'ANPAA on me fait actuellement travaillé sur la construction du moment présent à l'aide de la visualisation méditative. Je vais faire ça et trouver du temps en parallèle pour relire le livre. 
Revenir en haut
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Ven 25 Aoû 2017 - 20:57    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Je trouve qu'accepter sa sexualité est extrêmement difficile, voire déroutant quand on a un lourd passif dans la noyade pornographique.


Je me souviens, au début, lors de la découverte du porno (et encore plus avec l'arrivée d'internet) de ce sentiment d'infinie accessibilité.


Puis petit à petit la routine est arrivée et les visionnages se sont faits plus durs, plus longtemps et toujours plus violents pour provoquer un minimum d'effet.


La vie a côté me paraissait fade.
J'étais incapable de mener une vie sentimentale et sexuelle dans la réalité. Je n'en n'avais plus les moyens physiquement et mentalement.
Alors par dépit, j'oubliais cette incapacité avec le porno. Ce porno même qui avait contribué à la créer.


A la fin, le dégoût était tel que j'usais du porno pour supprimer toute trace d'envie sexuelle.


Maintenant, je n'ai plus cet état d'esprit.


J'ai envie d'une sexualité et d'une vie sentimentale mais comment ne plus la relier avec tout ce passif ?
Souvent je me dis que je devrais déposer le sac de pierres, lâcher-prise et voir les choses comme une grande expérimentation et une grande découverte. Ne plus avoir honte de mon passé, ne plus avoir honte de cette autodestruction.


Pour ce point j'accorde du temps à faire "le deuil" de cette période et j'apprends à me regarder avec bienveillance.
J'ai besoin de lui faire une place en moi.
Un peu comme si on lui érigerait un monument à l'entrée d'une ville. ça ne veut pas dire que le porno fait toujours parti de la vie de la ville, mais plutôt que, à cause et grâce à lui, la ville a su tirer les enseignements nécessaires pour se construire. 
Et puis, la vérité est que sans le porno, ma vie n'aurait eu aucun sens à une époque... Malgré tout, il m'a maintenu "vivant". Quelque part, il a sa place dans mon cheminement.


Mais quand est il de ma sexualité de maintenant ? Je ne m'identifie pas du tout au gavage d'images passées, je m'identifie encore moins à la sexualité des médias, des séries, des "sexperts de la radio" et des magazines.


La question peut paraître bizarre! Mais comment au juste est une vie sexuée quand on sort du porno ? Comment dénouer l'envie, le désir, l'amour de la pulsion pornographique ? Comment accepter de passer à une situation où le contrôle était total (le porno, les "modèles", les catégories, le moment, etc.) à une situation plus aléatoire ?


Autre crainte, comment fait-on pour utiliser internet sereinement ?
J'ai besoin d'internet pour m'inscrire sur des forums, rechercher des infos, synchroniser mes données, etc. Mais j'ai une trouille bleue de tomber sur des liens porno.


Je vais donc travailler sur ces points :
- faire le deuil,
- assumer et apprendre à ressentir mon corps, mon énergie, ma sexualité. Tout cela reste dans l'optique de vivre le moment présent. Ce sera des séances de méditations guidées, comme conseillées par l'anpaa,
- réapprendre à utiliser l'ordinateur et internet sans diaboliser pour autant.
Revenir en haut
Winner243


Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2016
Messages: 56
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 04:10    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Force a toi man ... j'suis dans ce combat avec toi
_________________
Avec Dieu; nous vaincrons!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 06:48    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Me forcer à ?
Est-ce que tu pourrais être plus précis car je ne vois pas où tu veux en venir ?
Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2017
Messages: 299
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Aoû 2017 - 22:53    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
salut artyom,tu t'es inscrit tout récemment comme moi : bienvenue !
ON AVANCE ENSEMBLE
A bientôt,
Hugo
_________________
Hugo

" DECIDER DE CHANGER : c'est CHANGER
et CHANGER : c'est GAGNER
donc, DECIDER DE CHANGER c'est QUOI ????????????????? "
Revenir en haut
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Dim 27 Aoû 2017 - 10:57    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Salut Hugo,


Merci pour ton message d'accueil ! 
A bientôt.
Revenir en haut
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Dim 27 Aoû 2017 - 23:36    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Je n'arrive pas à trouver le sommeil.


Je suis tourmenté par l'énorme gâchis qu'a entraîné le porno dans ma vie. 


Rien n'est perdu et vouloir s'en sortir est, au fond, miraculeux. 


Mais quand même, la réalité est dure  Neutral  


Je ne peux également m'empêcher aux ravages qui sont en train de se produire dans la société. 


Mais bon, je ne peux changer la société, mon seul moyen d'action c'est d'agir sur moi-même. 


Drôle de vie que d'avoir vécu cloîtré dans le porno. Difficile de me regarder avec bienveillance. Difficile d'admettre que sans le porno, la vie me paraissait bien trop triste.


J'y repense, je ne peux changer le passé, j'ai simplement besoin de faire le  deuil de cette période.
Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2017
Messages: 299
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Aoû 2017 - 00:03    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
bonsoir artyom
normal que tu sois chamboulé  Okay  tu es normal !!!


quand j'ai trouvé l'ami qui était lui aussi passé par là et qui m'a aidé à me faire parler au début : tu ne peux pas imaginer ce que j'ai pleuré : de mal être, de tristesse, de honte, de colère, d'humiliation, pourquoi moi ? comment vais je m'en sortir ? je vis planqué dans ma misère depuis si longtemps... et si çà se sait ... sortir de ma tanière a été dur 


il faut passer par cette étape de mise en lumière de ta personne : elle est indispensable. Pour cela 2 conseils ce soir :


1/ trouver un parrain dans cette affaire, qui est passé par là et qui est guéri ou en voie de l'être. personne n'est jamais vraiment guéri de ses fragilités donc on se calme sur le héros parfait qui va te sauver : il n'existe pas (à part Dieu mais çà c'est ma foi à moi que je ne t'impose pas). Déballe tout à ce parrain. Mais ne te trompe pas de parrain ! il faut faire un reboot system en se mettant à la lumière // à soi et c'est ce que tu commences à faire ici, c'est top.


2/ mon 2ème conseil : il faut te forcer à bouffer du sport à haute dose dès demain, çà ne veut pas dire s'épuiser ... mais ton corps va devoir également être "nettoyé". çà veut dire concrètement : aller courir 3 à 4 fois par semaine, faire des pompes, étirements... commence par des séances de 20 min. max : c'est jouable non ? en changeant drastiquement de rythme, ton corps va guérir plus vite


3/ un dernier truc : si tu as envie de pleurer, pleure ! lâche toi, çà lave le coeur.. on en reparlera Smile


bonne nuit


Hugo
 








 
_________________
Hugo

" DECIDER DE CHANGER : c'est CHANGER
et CHANGER : c'est GAGNER
donc, DECIDER DE CHANGER c'est QUOI ????????????????? "
Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2017
Messages: 299
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Aoû 2017 - 00:07    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
un dernier truc : ce que l'on a vécu, ce que l'on vit est très dur
(que l'on soit ou non responsable, coupable... on s'en fout ici, c'est pas la question)


alors, sois doux avec toi même, parle toi gentiment, prends soi de cet ado qui a souffert et qui est tombé dans le PMO.. console le .. essaie et dis moi
 
à+
hugo  
_________________
Hugo

" DECIDER DE CHANGER : c'est CHANGER
et CHANGER : c'est GAGNER
donc, DECIDER DE CHANGER c'est QUOI ????????????????? "
Revenir en haut
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Aoû 2017 - 04:21    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Bonsoir Hugo,


Je n'ai finalement pas beaucoup dormi. Ce n'est pas bien grave, je dormirai mieux cette nuit  Smile
Là, je profite d'être réveillé pour prendre le temps de petit-déjeuner avant de partir au travail.


Je n'ai pas usé de porno ni de masturbation compulsive bien entendu.


Ce fut douloureux, mais tu vois, je suis de ton avis et je me dis que c'est normal d'avoir des états d'âme. On doit simplement apprendre à les vivre, nous qui plongions dans la fuite pornographique à la moindre difficulté.


C'était un des gros avantages du porno; la facilité, maintenant ce n'est plus le cas.
La souffrance, on n'y est pas vraiment habitué puisqu'on la zappait quand elle se présentait.


Merci pour les conseils, je te réponds par rapport à ceux-ci.


1. Je suis extrêmement bien entouré à l'anpaa. J'arrive à parler de l'addiction ouvertement avec eux, je les aime beaucoup d'ailleurs pour m'avoir appris à le faire. J'ai aussi eu l'occasion d'aborder le sujet plusieurs fois avec des personnes que je côtoie, grâce au travail sur moi-même, toujours dû à l'anpaa bien entendu. Je prévois aussi dans un futur plus ou moins proche de donner de mon temps libre pour aider et mettre des mots à des personnes qui souhaitent sortir de cette addiction. Mais ça, bien sûr quand j'en serai capable.


2. Je vois l'idée t'inquiète  Smile
J'ai également prévu de faire des activités de groupe à l'extérieur (c'est la rentrée, les associations recrutent!) pour rencontrer du monde. En fait, d'une façon plus général j'ai fait (enfin on m'a fait faire) des listes d'actions sur mes envies, mes projets, etc.
Dorénavant il y a des choses dans ma vie pour combler "le vide" laissé par le porno et pour me construire une vie. J'ai aussi mis du vide parce que c'est important de ne rien faire, de se détendre et de se relaxer.


3. En fait c'est ça le plus dur... Sans porno ni masturbation compulsive je me sens mieux et me sens revivre... et c'est bizarre car j'ai cette impression de ne plus être anesthésié à tous les niveaux (physique, émotionnel, etc.).
Les repères ne sont plus les mêmes, la déprime se retire et le ressenti est neuf.
Bien sûr j'apprends, mais ça reste relativement nouveau.


Vraiment, je trouve que ce côté acceptation de soi, de son corps, de ses sensations, etc. le plus difficile de tout. Je bloque toujours un peu avec ça car ce n'est pas encore apprivoisé.


Ce qui m'est difficile c'est d'admettre que le porno existe et fleurit au sein de nombreux foyers. j'aimerai tant qu'il disparaisse de la surface de la Terre!


Bref, pour ces point, je vais continuer sur le chemin du travail de la pleine conscience.


Merci pour ton message et bonne journée !
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 149
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Aoû 2017 - 12:36    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Artyom, bienvenue à toi sur ce forum d'entr'aide
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2017
Messages: 299
Masculin

MessagePosté le: Lun 28 Aoû 2017 - 23:22    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
bonsoir Artyom,


excuse moi je n'avais pas retenu qu'en effet l'anpaa t'accompagne depuis longtemps et que c'est un super soutien régulier : c'est canon.


j'ai relu ton carnet et tu as les idées claires sur toi et ta situation. çà aussi c'est une réelle force. bravo car il faut aussi du courage ici.

j'aime ta citation car en effet j'ai utilisé des fuites pour fuir le réel, ma vraie vie. 


et aujourd'hui, à 3 ou 4 reprises, j'ai fait une petite pose en M'écoutant (avec un grand M, moi, ma personne, Hugo) : qu'est ce que je ressens là ? est ce que je vais bien ? mon corps çà va ? je suis tendu ? je suis heureux ? 


et OUI je suis heureux : car aujourd'hui j'ai fait PLEIN de choses utiles pour ma maison, ma famille, ma création de boite, l'accueil de locataires mercredi, l'organisation d'un événement associatif, j'ai appelé une amie, j'ai fait le ménage 3h. non stop pour que ma femme n'ait pas à le faire à son retour de vacances  etc.. 


et j'étais heureux de finalement prendre ces 30 sec. pour moi, pour prendre SOIN de MOI et faire aussi plaisir aux autres ! j'ai réalisé que faire çà, me permet de reprendre vite le contrôle sur ce qui est flottant en moi, mes émotions.


attention face au tsunami  Evil or Very Mad , je suis souvent très vite balayé  Mad  mais je m’entraîne  Razz
 
et je me suis vraiment apporté du SOIN uniquement en faisant une petite pause et en disant : Hugo, comment tu vas ? tu en es où là ? ... comme mon meilleur ami qui me l'aurait demandé et j'ai trouvé çà si BON !


Faire çà me fait souvent pleurer (j'ai mal) et c'est normal car l'amour gratuit touche la pureté de mon coeur profond si souvent obstrué par le PMO. Alors quand j'accède à mon espace pur, çà brûle .. mais çà guérit.


je vais donc m'entraîner à être mon meilleur ami en pleine conscience


A bientôt et courage dans ton SUPER CHEMIN de VIE ! 
  
Hugo




  
Artyom a écrit:
La souffrance, on n'y est pas vraiment habitué puisqu'on la zappait quand elle se présentait.


_________________
Hugo

" DECIDER DE CHANGER : c'est CHANGER
et CHANGER : c'est GAGNER
donc, DECIDER DE CHANGER c'est QUOI ????????????????? "
Revenir en haut
jerome77170


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2016
Messages: 130
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Aoû 2017 - 09:07    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
superbe message
c est vrai que la méditation de pleine conscience me parait un bon outil pour (r)établir le lien avec soi même : Qu est ce que je ressens? de quoi j ai vraiment envie à ce moment précis?
dans mon cas, c est très compliqué car je suis incapable d'être spontané par exemple. donc je ne sais pas vraiment définir ni qui je suis, ni ce que je ressens. Et quand on est pas au clair avec soit, on a tendance à compenser par des comportement compulsifs ou addictifs pour comble rle vide!

Hugo, j ai aimé ton message qui m a insufflé de l 'énergie positive. et donné envie de continuer à chercher le vrai moi
_________________
prise de conscience car problème d érection avec ma femme
envie d en sortir pour ne pas la perdre et redevenir un homme "normal"
Revenir en haut
Hugo


Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2017
Messages: 299
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Aoû 2017 - 13:06    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
salut Jérôme > oui je suis d'accord avec toi. En effet, quand on a la tête dans le guidon, notre esprit travaille tout seul et s'écrit le film tout seul et çà peut durer des heures entières.


si tu n'y prends pas garde, ton esprit te commande et t'envoie devant le pc !! Etre simplement présent à soi qques fois par jour me fait un bien ENORME (depuis peu)


pour moi c'est une super trouvaille.


je me mets une main sur l'épaule, j'arrête 20 sec. et je suis juste moi ici présent


c'est bon


je n'ai pas forcément la réponse mais je suis avec moi, présent
pour cela il faut du silence qques jours.. je suis rentré à la maison avant le retour de la famille pour la rentrée et je peux me poser, réfléchir, prier.


Jérôme COURAGE et JOIE AUSSI !


Hugo




 
_________________
Hugo

" DECIDER DE CHANGER : c'est CHANGER
et CHANGER : c'est GAGNER
donc, DECIDER DE CHANGER c'est QUOI ????????????????? "
Revenir en haut
Arctic


Hors ligne

Inscrit le: 24 Aoû 2017
Messages: 14
Masculin

MessagePosté le: Mer 30 Aoû 2017 - 11:52    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
C'est bien ça, être dans le présent permet d'être lucide et offre la possibilité de faire des choix. 

Et non plus d'être dépendant de quelque chose (le porno par exemple). 


Mais c'est difficile d'être dans le présent parce que tout ce qui était occulté revis. Ça fait beaucoup à gérer je trouve.

Ressentir ses choses avec lâcher-prise ? Les accueillir comme nouvelles et peut-être avec une pointe de naïveté ?

Je ne sais plus où j'avais lu que vivre le moment présent et lâcher-prise sont les choses les plus faciles à dire mais les plus difficiles à faire Wink
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 271
Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Aoû 2017 - 16:34    Sujet du message: Carnet de Artyom Répondre en citant
Hello Artyom !

Je me permet d'intervenir tardivement car mon histoire ressemble à la tienne !

J'entame mon 6eme mois sans porno et je peux te dire que je n'y retournerai pour rien au monde ! Okay

J'ai jamais eu autant confiance en moi, j'ai pris en masse musculaire et je me sens séduisant ahah

Tu peux lire mon carnet ainsi que celui de Xptitmou : nous avons réussi à nous sortir du porno. Tu pourras y trouver des conseils pour ton sevrage Wink

N’hésite pas à demander des conseils par messages privés !

Courage  Okay
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:53    Sujet du message: Carnet de Artyom
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com