Prise de conscience douloureuse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
LePornoCettePlaie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2017
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 16:37    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant


Bonjour,


Oui, je suis pornoaddict, et cette phrase n'est pas anodine, car elle symbolise une prise de conscience toute récente (3 jours), et douloureuse !


Je poste ce message pour me purger, commencer à faire le vide de tous ces ressentiments. Cela ne permettra absolument pas de régler mes problèmes, mais marquera d'une pierre blanche ma volonté d'en finir avec cette souffrance, qu'elle soit une réussite ou non.
Il est curieux d'en parler ici, pour la toute première fois de mon existence, avec de parfaits inconnus. Mais j'ai le sentiment que les expériences douloureuses et tabou que nous avons en communs nous rapprochent plus encore qu'avec n'importe quel ami d'enfance.




Je suis donc dépendant à la pornographie. J'en regarde au minimum 3 fois par jours, matin midi et soir, avec une régularité presque médicale. Mais cette fréquence peut s'élever beaucoup plus haut, jusqu'à une dizaine de fois.
C'est devenu une habitude, qui ne nécessite pas forcément de désir. Le fait est que quand je me réveille, je ne me vois pas commencer la journée sans me masturber. De toute façon mon ordinateur est juste à côté de mon lit et les pages internet déjà ouvertes n'attendent que ça.
Je peux difficilement repartir au boulot le midi sans le faire également, quitte à être en retard.
Et le soir il n'y a plus de limite, le temps passé devant les sites me prend l'essentiel de ma soirée. Et à peine fini je veux déjà recommencer.
Cette "activité" représente finalement l'essentiel de mon temps libre. Quand je n'est rien à faire, je ne me pose pas longtemps la question, je file directement vers mon ordinateur. Ça m'a souvent causé du tord dans ma vie sociale et professionnelle : retards au boulot, arrivées très tardive en soirées.
Je n'ai pas vraiment de limite pour les lieux. Je le fais le plus souvent chez moi bien sûr, mais également régulièrement au travail ; et ça m'est déjà arrivé dans des toilettes publiques. Récemment j'ai passé un nouveau cap, lors de déplacements professionnels en voiture, je mets une vidéo sur mon portable, et je le fais dans la voiture, mais je ne vais pas jusqu'au bout tout de même.
Je connais tous les sites pornographiques par cœur, j'ai mes boites de production et mes actrices favorites. Mon disque dur est littéralement saturé par ce contenu. Ça été d'ailleurs l'origine de ma première prise de conscience : lorsque que je téléchargeais sans retenus, mon ordinateur m'a informer qu'il n'y avait plus de place de stockage. A présent, pour chaque nouveau téléchargement, je dois effacer un autre film, et rien que ça c'est une déchirure. 
Autre anecdote : l'autre jour, je regardais un documentaire sur l'univers du X avec des potes, et je me suis rendu compte que je connaissais toutes les actrices qui étais interviewées. Mais hors de questions de le faire remarquer haut et fort, cela aurait trahis mon addiction.
Jusqu'à présent, j'avais commencé à prendre conscience de cette addiction, et je le vivais mal. Mais c'était loin de suffire pour m'arrêter, j'étais accro, c'étais ma raison de vivre, mon activité principale. 
Et surtout, je n'avais pas la moindre idée des conséquences sous-jacentes que cela aurait pu avoir sur ma vie sexuelle qui, jusqu'ici, était absolument inexistante ! 


On en vient donc à ma relation avec les filles. Mon expérience peut être résumée très simplement comme ceci : je n'ai jamais eu la moindre relation sentimentale ni sexuelle avec une fille...et j'ai 28 ans !
Je suis d'une timidité maladive. Et cela depuis toujours, bien avant que je commence à avoir une consommation intensive de pornographie.
Je suis tout simplement incapable d'établir une relation de séduction.
Je peux tout à fait parler avec des filles, rire et passer de bons moments, mais lorsqu'il s'agit de séduire, je n'arrive pas à passer le cap ; ou en tout cas je ne sais pas comment le faire. J'ai déjà essayé de draguer bien-sûr, mais je suis persuadé qu'elles ne se rendent même pas compte que je les drague.
Je tombe régulièrement amoureux, oui à ce point là, sans même que la personne concernée ne le saches jamais.
C'est une réelle et profonde souffrance. On finit par se dire qu'on n'y arriveras jamais, on est jaloux des couples qui nous entoure, on ne comprend pas comment ils font. On envie ces mecs qui choppent à chaque soirée, avec une facilitée déconcertante. On a l'impression qu'il nous manque un truc, qu'on est pas fait pareil, qu'on  est sur une autre planète, qu'on est moche, sans charisme, invisible.
On finit par vivre avec, par se résigner, même si on ne s'habitue JAMAIS à cette souffrance, intense, profonde, continue. On a des idées noire, parfois très noires, voire morbides ...
On cherche donc des compensations à ce manque chronique d’affection, et on plonge aveuglément dans la pornographie.
Avec le porno je me rendais compte que j'étais surtout en manque de tendresse, mais pas tellement en manque de sexe, pour ça le X me suffisait presque ; et ça, ça aurait dû me mettre la puce à l'oreille.


J'en vient donc à l'expérience que je n’attendais plus. Lors d'un festival de musique, une fille me dit clairement qu'elle veut coucher avec moi. C'est donc possible, je peux plaire, mais c'est bien la preuve qu'avec moi, le premier pas ne peux venir que de l'autre personne.
Je n'en reviens pas, je panique presque, je ne sais quoi répondre, mais j'accepte bien entendu. Par le passé j'avais déjà loupé quelques occasions à cause de cette foutue timidité.
Elle me fait cette proposition en début de soirée, j'ai donc toute la soirée pour cogiter : qu'est ce que ça va donner ? est-ce que je vais assurer ? je ne vais pas être trop maladroit ? combien de temps je vais tenir ? Bref toutes les questions que se pose un puceau de 16 ans ! 
En vient donc le moment tant attendu, et là arrive une chose que je n'aurais jamais soupçonné : je n'arrive pas à bander. Mais après tout, je picole en continu depuis 2 jours, donc il y a des circonstances atténuantes. Je suis très déçu bien-sur mais je ne relève pas plus que ça. Et cette fille souhaite tout de même me revoir. 
Elle me propose de passer le week-end chez elle quelque semaines plus tard. J'appréhende un peu, mais j'ai envie de la revoir, donc j'y vais. Je me pose quand même quelques questions : était-ce vraiment à cause de l'alcool que je n'ai pas pu bander ? qu'est-ce que ça pourrais être d'autres de toute façon, je suis en pleine force de l'age. 
Je ne suis tout de même pas très serein. Et il y avait de quoi : je n'ai finalement pas pu bander une seule fois de tout le week-end, et ce n'est pas faute d'avoir essayé plusieurs fois. Mais cette fille est incroyablement compréhensive. Elle me demande si elle fait quelque chose mal. J'en vient donc à être obligé de lui dire ce que je voulais gardé secret : je n'ai jamais couché avec une fille, ça permet au moins qu'elle ne culpabilise pas, et ça me soulage légèrement. 
Mais je suis au fond du gouffre. Je ne comprend pas ce qui m'arrive. Comment est-ce possible, j'ai 28 ans putain ! Moi qui ai toujours craint que ma première fois soit au contraire trop courte. Moi qui était capable de bander rien qu'avec une pensée, n'importe où, et même de recommencer à 5 minutes d'intervalles. Mais voila, ça c'était avec le porno.
Une fois rentré, alors que mon morale a rarement était au plus bas. Je commence à prendre conscience du problème.
Je fais des recherches sur internet et je comprends. 
Comprendre n'est pas résoudre, mais c'est un début indispensable.


Moi qui était déprimé, mélancolique, voir pire, pendant tant d'années à cause de la solitude, voila que je ressens un sentiment encore pire, l'impuissance, à cause de ce que j'avais cru être un remède : la pornographie.
Je suis impuissant ! Je n'aurais jamais cru pouvoir dire ça un jour, en tout cas pas avant une quarantaine d'années.
Je serais donc condamné à être soit seul, soit me sentir misérable avec une fille ? 
Le voila l’électrochoc qui m'était indispensable. Ça risque d'être très difficile. D'autant plus que je n'est aucune certitude de résultat, et que m'a fréquence de rapport avec une fille est de l'ordre d'une fois tous les 10 ans. Mais je ne peux me permettre de ressentir un tel échec une fois de plus, un tel traumatisme.


Depuis que je suis rentré de ce week-end je n'ai donc pas retouché au porno. De toute façon pour le moment j'en suis dégoûté, quand je vois l'effet que ça me fait. Pourvu que ça dure. 


Je ne sais pas si une seule personne lira l’intégralité de ce texte, mais je pouvais difficilement faire plus court. N'ayant jamais dis le dixième de tout ce que je déballe ici, il y a à peu près 10 ans d'états d'âme dans ce post. Mais au moins ça aura le mérite de me faire un tout petit peu de bien.


Je ne vois qu'une seule chose pour finir : merci à l'administrateur AFREG, pour son travail, son implication. Je me suis reconnu dans beaucoup des symptômes décrits, et ça m'a beaucoup aidé à me convaincre de commencer mon sevrage ! 

 
Je commence donc avec 3 jours d'abstinence.  
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 16:37    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 504
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 18:15    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Hello !


Moi j'ai lu ton post jusqu'au bout et je ne peux m'empêcher de penser :
" Putain encore un ... "


Question caractère , fréquence de porno et timidité , je n'étais pas du tout comme toi . Je pense que mon ami Vesper69 viendra te conseiller sur ce sujet mieux que je ne pourrais le faire .

Mais côté libido et érection , la bien sur j'etais exactement dans le même cas que toi ... Cad aucune libido et aucun moyen de parvenir à une érection avec une vraie fille .
Et pourtant je suis un yes life, j'ai aucun pb de timidité au contraire je suis un charmeur. J'en ai mis des dizaines dans mon lit sans rien réussir à faire du tout , donc je comprends aisément ta détresse ....


Moi le soucis , c'est que j'ai mis dix ans à trouver le problème et mettre le doigt sur le porno . Je ne savais pas d'où tout ça pouvait venir , j'avais essayé tellement de choses mais rien ne changeait tout ça ...



Rassure toi , il y a de l'espoir . Tu as trouvé la cause du problème , maintenant la guerre commence . Chacun est différent et je ne peux te dire combien de temps cela prendra , car dans ton cas , plusieurs paramètres entrent en jeu :
- le porno
- le manque d'expérience / angoisse de la performance / peur de la première fois.
- la difficulté à séduire / timidité .


Sache que le sevrage et ce que tu va devoir faire pendant va agir sur ces trois points . Tu va petit à petit te détacher de cette " habitude " en renouant contact avec la vie réelle , les gens ... Car il va falloir remplir le temps que tu alouais avant au porno .. il faudra également dépenser le surplus d'énergie avec du sport ( c'est le plus efficace ) , ce qui va également booster ton physique , ton estime de toi , ta confiance et j'en passe . Tu trouveras tout plein d'infos sur les différents carnets ... Tu verras vite des changements dans ton attitude et ta vision des autres , puis un moment ça stagnera , mais ne perds pas le cap , il faut s'armer de patience !


Sache que je suis en sevrage depuis 8 mois maintenant et que j'ai pu faire l'amour depuis peu plusieurs fois , et avec plusieurs filles . J'ai de nouveaux des érections nocturnes , matinales , des envies de chair et non de pixel , je reprends possession de mon corps et découvre enfin ma sexualité après 30 ans . Je ne suis pas encore complètement " guéri " car j'utilise des aphrodisiaques afin de me mettre en confiance ( mais avant même ceux ci n'avaient aucun effet ) . Je pense que je n'en aurais bientôt plus besoin si ce n'est pas déjà le cas .


Je te conseille de lire mon carnet , celui de Vesper69 et de te rapprocher des derniers arrivants qui sont dans ton cas ( Winnie , bigup ... ) . Et n'hésite pas a participer également si certaines choses sont trop privées , tu peux communiquer par Message privé .


Voilà !


Foi et volonté !


X.
Revenir en haut
LePornoCettePlaie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2017
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 18:45    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Merci Xpetimou, autant pour ta réponse, que pour ta patience d'avoir tout lu.


Je remarque que ce site est une vrai communauté, où tout le monde suit les progrès de chacun et s'entraide, et ça fait chaud au cœur. 
Mais j'imagine qu'il faut au moins ça pour vaincre cette saloperie qui nous bouffe la vie.
 
En effet on a des profils différents, et je t’avoue que je ne pensais pas que l'on pouvais être addict au porno, tout en ayant la capacité de ramener des filles régulièrement dans ton lit. Comme quoi ça peut vraiment arriver à tout le monde, il n'y a pas de profil type.


[font=Arial, sans-serif]Mais je vois que tu t'en sors, et ça fait plaisir.[/font]
[font=Arial, sans-serif]
[/font]
[font=Arial, sans-serif]J'en profite pour te demander : au bout de combien de temps de sevrage tu as réussi avoir de nouveau une érection avec une fille ?[/font]
Revenir en haut
Purple


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2017
Messages: 28
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 20:28    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
J'ai également lu l'intégralité de ton histoire.

Bravo pour ta prise de conscience et ta volonté de publier ton histoire dans ce forum, c'est déjà un grand pas en avant !

Dans la communauté d'entraide, nous sommes sans doute une majorité à avoir les symptômes que tu décris si bien : connaissance encyclopédique du monde du porno, régularité des heures de visionnage et de masturbation, explosion du disque dur et nécessité d'un tri régulier (j'ai vidé le mien tout à l'heure, pas loin d'un teraoctet de supprimé... il fallait bien ça pour le sevrage), absence/perte de confiance en soi, difficultés érectiles pendant l'acte, etc.

Nos histoires sont différentes mais se rejoignent sur les symptômes et les racines du mal : le porno.

Pour ce qui est de ton impossibilité à avoir une érection avec une fille, il y a deux moments dans ton sevrage où tu devrais connaître ça pour deux raisons différentes : au début bien sûr, étant donné l'habitude que tu as à te masturber face à des pixels ; ensuite, pendant une période appelée la "flatline", variable d'un individu à un autre de quelques semaines à quelques mois, où ton cerveau se réorganisera, rebootera, et au terme de laquelle tes érections reviendront le matin et pendant l'acte.
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 017
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 20:54    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Bonjour,
j'ai lu ton post
bienvenue sur ce forum d'entr'aide
tu es encore relativement jeune, mais ton addiction est forte
il va te falloir du courage pour en sortir, mais cela va transformer ta vie: alors, n'hésites pas, lance-toi dans cette lutte contre cette addiction qui te pourrit la vie !
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 504
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 21:09    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Re !


Pour répondre à ta question , et en complément du commentaire de purple . Des le début du sevrage , je suis très vite tombé en flatline ( absence complète de libido , d'envies , et zizi mou qui se cache ^^ ) . Je dirai au bout de une semaine sans porno , peut être deux . J'ai eu de la chance car pour le sevrage , ça a du bien m'aider car je n'ai pas eu trop de mal à refouler le porno . Après forcément mes dizaines d'électrochocs ont bien aidé car j'avais enfin trouvé la cause de mon problème après tant d'années . Des témoignages , des cas similaires . Enfin !

À vrai dire , à chaque fois que j'avais une copine , je stoppais net le porno , instinctivement c'était comme si je le considérai comme un remplaçant en attendant une belle ... Du coup , j'ai compris après la découverte de ce forum , qu'a chaque fois que j'étais en couple , ben le temps que je mette la fille dans mon lit , ben j'étais en flatline ... Ironique non !? .
Bref j'ai rencontré une fille fin décembre , le temps qu'on se decide à aller plus loin , ben j'avais dans le savoir entamé mon sevrage et était en flatline .... Après l'inévitable fail j'ai repris mes recherches et suis tombé ici ... Hallelujah !!

Tout s'explique et enfin je comprends . Je décidé donc de m'accrocher . ( Alors que les fois précédentes , ben après plusieurs fails d'affilé les nanas me quittaient gentiment , et moi je retournais au porno , et comme ça marchait , ben je cherchais la cause ailleurs ... )


Cette fois ci , j'étais tombé sur une fille peu disponible , nos emplois du temps croisés ont fait qu'on n'a pas pu retenter l'expérience trop vite . Et j'ai continué mon sevrage . La flatline à duré deux mois je dirai ( un peu long , c'était difficile je me demandais si un jour ça reviendrai ) . Mais je ne perdais pas confiance et tentais le coup dès que je le pouvais ( je compensais avec ma forte expérience des préliminaires ... On fait avec ce qu'on a ^^ ) . Et un jour , au bout de 3 mois complet de sevrage ( aucune série tv , aucun jeux vidéo en ligne , aucun porno ) , un matin je me fais réveiller par une érection . OMG j'en avais pas eu depuis mes 14 ans ! ( Je précise que je me suis masturbé quelques fois sans support , afin de suivre l'évolution de la libido , en sachant qu'au début c'était impossible d'avoir une érection sans porno , petit à petit j'ai réussi à prendre plaisir à l'imagination , mais à des fréquences faibles ... Je dirai une fois tous les 15 j , faudrait revoir sur mon carnet ) .
Au bout de trois mois de sevrage , j'ai de nouveau fail , impossible d'y arriver , et l'angoisse du manque d'expérience faisait aussi son effet , j'avais peur de me lancer . C'est là que j'ai ouvert mon carnet qui s'appelait à l'epoque " 90j sans PMO . Tjs désespéré " ... Oui les résultats n'étaient pas satisfaisant pour moi , j'étais impatient ... Forcément je sentais que la miss perdait patience . .. mais j'ai continué et participer aux autres carnets m'a beaucoup aidé .

Puis quelques semaines plus tard , les érections matinales et nocturnes devenaient régulières et on a eu l'opportunité de retenter l'expérience ... Aucun changement tjs aucune érection ni pulsion pendant les préliminaires et les câlins . Je me suis dis merde jette toi à l'eau quand même osef . Nu comme un ver , elle a commencé à me toucher le soldat , et c'est venu . C'était très ( très ) instable , trop pour une pénétration , mais elle a quand même réussi à me masturber jusqu'à l'orgasme ... C'était la première fois que je jouissais avec une vraie fille ... Je dirai donc au bout de 3/4 mois de sevrage . J'ai du mal avec le temps , cette année est passée tellement vite .


J'avais déjà passé une étape , mais loin d'être victorieux ...
Puis ça s'est terminé avec cette fille forcément ... Sauf que cette fois ci ... Je ne suis pas retourné au porno !


Au bout de 7 mois de sevrage et avec l'aide des aphrodisiaques qu'on m'avait conseillé surtout pour être en confiance , je me suis retrouvé avec une fille qui me plaisait de fou , une érection d'enfer ( première fois sous aphrodisiaques ) , j'étais sûr de moi , j'enfile le préservatif sans difficulté sauf qu'au moment d'y aller ... Je debande ... Et impossible de repartir ! Ooomg cette déception ... Ça m'a permis de me rendre compte que j'avais tout simplement " peur " d'aller là bas dedans . Pour plein de raisons , toutes ces questions tu te les ai deja posées .... Mais j'avais passé un nouveau cap , j'avais réussi à avoir une érection stable lors des prelis ...


Puis quelques temps plus tard avec une autre fille , j'ai décidé de changer de façon de faire , d'arrêter les préliminaires interminables et compagnie ... Je me suis dis " dès que t'es prêt t'y va ! Tu gardes le contrôle , c'est ta décision ! " . Et après quelques minutes de câlins , elle a commencé à me stimuler . Au bout de 10s j'ai dit " c'est bon je suis prêt ! " Et j'y suis allé direct sans attendre ! C'était ma décision , je n'ai pas attendu , j'en avais envie et je me suis lancé ! Et ça a marché ! C'était super .


Depuis , plus aucun fail , j'ai tenté l'expérience avec plusieurs filles et ça marche à chaque fois !


J'espère que je me sentirais bientôt prèt à tenter l'expérience sans aphrodisiaques ... Bientôt bientôt 😉



Wow le pavé ! Bref en conclusion , la patience et la persévérance , ça paye !


Foi et volonté !


X.
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 252
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Aoû 2017 - 10:02    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Hello j'ai répondu à ton mp ! Smile

Je t’apporte juste quelques conseils issu de ma propre expérience !


 
Citation:

Je suis d'une timidité maladive. Et cela depuis toujours, bien avant que je commence à avoir une consommation intensive de pornographie.
Je suis tout simplement incapable d'établir une relation de séduction.
Je peux tout à fait parler avec des filles, rire et passer de bons moments, mais lorsqu'il s'agit de séduire, je n'arrive pas à passer le cap ; ou en tout cas je ne sais pas comment le faire.





J’étais comme toi jusqu’à l'age de 21-22 ans à peu près !
Tu as trouvé l'origine de ta consommation de porno : ta timidité et ton manque d’expérience vis à vis des filles !

Le porno t'as fait sacralisé la gente féminine mais je pense que tu le faisais également et ce en n’étant pas encore addict ! La preuve tu peux discuter avec des filles qui ne t'attires pas mais dès qu'une fille te plait : paf, tu sais pas quoi faire, ton cerveau devient le théâtre de millier de questions, tu stress et le cercle vicieux continu !


 
Citation:

J'ai déjà essayé de draguer bien-sûr, mais je suis persuadé qu'elles ne se rendent même pas compte que je les drague.



C'est faux !
Une fille sait très bien /trop bien quand elle se fait draguer ! Ce sont ses signaux d’intérêts qui te montrent si elle accepte ou pas ! Si elle ne t’envoies pas chier, t'insultes ou te frappe tu peux continuer de draguer à ta manière. Il faut bien que tu commences un jour Smile
Petit bonus : elles ne savent pas cacher leurs intérêts mais par contre nous pouvons le faire très bien ahah
 
 
Citation:

J'en vient donc à l'expérience que je n’attendais plus. Lors d'un festival de musique, une fille me dit clairement qu'elle veut coucher avec moi. C'est donc possible, je peux plaire, mais c'est bien la preuve qu'avec moi, le premier pas ne peux venir que de l'autre personne.



Ça m'est jamais arrivé qu'une fille me dise très clairement qu'elle veuille couché avec moi ahah
Tout le monde peut plaire quelque soit son niveau de drague etc. Nous sommes 7 milliards : tu trouveras toujours quelqu'un qui voudra bien de toi ! Wink
Tu peux travailler ton estime de soi, ton inner game


 
Citation:

Le voila l’électrochoc qui m'était indispensable. Ça risque d'être très difficile. D'autant plus que je n'est aucune certitude de résultat, et que m'a fréquence de rapport avec une fille est de l'ordre d'une fois tous les 10 ans. Mais je ne peux me permettre de ressentir un tel échec une fois de plus, un tel traumatisme.



Pourquoi garder cette fréquence ? Passe à une tous les 6 mois puis tous les 3 mois etc Okay

Ton électrochoc va te faire réagir ! Tu ne te morfondra pas dans ton ancienne vie mais tu voudras la changer !
Regarde ces trois vidéos de développement personnel :
https://www.youtube.com/watch?v=WZaRMKi33lE
https://www.youtube.com/watch?v=beks2M2TTBo
https://www.youtube.com/watch?v=8B2XcRF4J1c&list=PLlnSzmN_JmCoqnwfLVxvO…
Tu peux regarder sa chaine entière : ce type est génial !


 
Citation:

Depuis que je suis rentré de ce week-end je n'ai donc pas retouché au porno. De toute façon pour le moment j'en suis dégoûté, quand je vois l'effet que ça me fait. Pourvu que ça dure. 




Pourquoi pour le moment ? C'est à cause du porno que tu as stagné toutes ses années ! N'y retourne plus Smile


Tu as la raison essentielle pour te battre ! Et tu peux te soigner très vite Smile
Prend ce sevrage pour quelque chose de fun ! Profites en pour te développer personnellement ! Sors de ta bulle de confort constamment ! Tu as fait quelques de très courageux : tu as révélé à une fille ta virginité c'est pas rien !

Courage LP !
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
LePornoCettePlaie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2017
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Aoû 2017 - 10:39    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Merci à tous pour vos encouragements, ça fait chaud au cœur et c'est réconfortant de se savoir soutenu, et surtout de prendre conscience que l'on est pas le seul dans cette situation. 
C'est incroyable toutes les personnes à qui ça arrive, tous ces profils différents. Ils devraient mettre des messages d'alertes sur les films pornographiques, prévenant des possibles conséquences, comme pour les clopes.


Purple, je suis désolé que ton mariage est eu à souffrir de ton addiction. J'espère que ça marchera avec ta nouvelle copine. Si jamais tu sens qu'elle commence à perdre patience, je pense tu devrait lui expliquer ton ancienne addiction. Si elle tient à toi, elle comprendra. Ça expliquera tes problèmes d'érections, et ça vaudra mieux que de la perdre.
Je pense que tout comme toi je vais bientôt effacer toute ma vidéothèque, ce poison qui pollue mon ordinateur. C'est clairement un passage obligé.


Ultreïa, je n'ai pas encore pu lire toute ton histoire. Tu en es où de ton sevrage ?



Xpetimou, malgré tes échecs passés, ton optimisme et ton obstination sont remarquables. Tu semble t'en sortir peu à peu. J'en suis heureux pour toi. Je vois que tu est très solidaire sur les différents forums, ton implication fais plaisir à voir, tout comme toutes les personnes présentes ici. 
As-tu réussi à avoir une relation sans aphrodisiaques ? Par curiosité, quels aphrodisiaques prends-tu ?


Vesper69, j'ai vu t'as réponse en mp. Merci d'avoir pris le temps d'y répondre, et d'avoir répondu point par point à mon histoire. C'est très altruiste de ta part de continuer à venir sur ce forum alors que tu es pratiquement guéri.

2 petites remarques par rapport à tes réponses :
    - quand je dis que j'ai une occasion d'avoir une relation avec une fille une fois tous les 10 ans, ce n'est pas un choix, juste un fait, dû à ma timidité, mon manque de confiance en soi. Mais je ne perds pas espoir d'évoluer sur ce point, de faire un travail sur moi-même.

    - quand je dis que je suis dégoûté du porno "pour le moment", ça ne signifie pas que je veuille y retourner plus tard, bien au contraire. C'est juste que je crains que ce dégoût, lié à cette mauvaise expérience, ne finisse par passer, et que mon cerveau ne se rappelle de ces vieilles habitudes. Mais je n'ai pas l'intention de me laisser faire, je dois garder cette expérience douloureuse marquée au fer rouge dans ma tête. C'est d'ailleurs pour ça que j'ai choisi ce pseudo : "LePornoCettePlaie". Pour me rappeler pourquoi je me bats contre ce poison.



Encore une fois, merci pour votre soutien, j'aurai besoin de vous.
Revenir en haut
Purple


Hors ligne

Inscrit le: 07 Aoû 2017
Messages: 28
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Aoû 2017 - 16:40    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Bon courage à toi LP !
Nous sommes comme des frères d'armes luttant contre un ennemi commun : la dépendance au porno, la dépendance à la dopamine circulant à flots jusqu'à nos neurotransmetteurs suite au visionnage de contenus porno, ce n'est que de la chimie après tout, résistons ! Réinventons-nous !

D'autres frères ont lutté avant nous et ont triomphé. Leurs carnets sont archivés
D'autres viendront après nous et triompheront. Leurs carnet n'ont pas encore été commencés.
Cette fois, c'est à notre tour de mener le combat. Nos carnets sont ouverts
Revenir en haut
LePornoCettePlaie


Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2017
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Aoû 2017 - 16:38    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Bonjour à tous.


Je suis très fier de vous annoncer que j'en suis à 2 Semaines de sevrage. Cependant ce temps est à prendre au relatif car ces trois derniers jours j'ai eu des moments de faiblesse et je suis allé sur des sites pornos, mais sans me masturber, ou très peu, en tout cas sans jamais aller jusqu'à l'éjaculation. Je ne sais donc pas si on peut considérer que ma période de sevrage sans porno est toujours d'actualité, ou si l'on considère que je doive remettre les compteurs à zéro. 
Pouvez-vous me donner votre avis là-dessus.


La 1ère semaine avait été plus facile, à pars 2 ou 3 fois ou j'étais retourner sur des sites porno en période de stress ; mais je quittais avant d'avoir la moindre érection.


Maintenant ça commence à être dur, mais je tiens bon. J'ai repris le foot, mais je dois absolument trouver des occupations supplémentaires.


Aussi, j'ai supprimé toutes les vidéos pornos de mon ordinateur la semaine dernière, j'en avais pour 250 Giga, mais ce chiffre n'était limité que par la capacité de stockage de mon ordinateur.


PS : Xpetitmou, merci pour ton message privé.
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 504
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Aoû 2017 - 22:23    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse Répondre en citant
Salut ! 




Je suis plutôt un optimiste , mais si tu consultes les sites porno , même sans masturbation , c'est remise à zéro 😞 . En tout cas pour ma part , mieux vaut Mo sans support que porno dans M . Ce n'est que mon avis . 


C'est quand même positif tout ça . Malgré tout , c'est du réel dont tu as besoin , zappe l'ordi ! 






Foi et volonté ! 


X. 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:50    Sujet du message: Prise de conscience douloureuse
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com