RIP ma libido

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 12:41    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour à tous,
 
Voilà, je me lance dans l’ouverture de mon carnet.
Je me présente tout d’abord, je suis un garçon de 30 ans, plutôt beau garçon, avec un bon job, sportif, et aujourd’hui en combat contre cette addiction à la pornographie.
Comme j’ai pu le lire à la demande de certains membres du forum sur d’autres carnets, je vais vous décrire mon histoire.
 
Mon 1er film X remonte à Mai 1999, j’avais alors 13 ans, et c’est à cette occasion que je me suis masturbé pour la 1ère fois de ma vie avec éjaculation. Avant cela bien sûr, comme beaucoup, je regardais les dernières pages d’entrevue, ou des catalogues de lingerie.
Très vite, avec l’arrivée de l’ADSL, j’ai continué à augmenter ma consommation, à aller de plus en plus loin, de plus en plus régulièrement, puis avec du contenu de plus en plus hard surtous les sites que l’on connait. 
 
Aujourd’hui, je n’ai malheureusement plus aucune libido,mais cela n’a pas toujours été le cas.
En effet, je me suis dépucelé à l’âge de 16 ans, avec une fille qui m’excitait beaucoup, et avec qui je suis resté environ 4 ans. Ma 1ère fois a bien sûr été catastrophique, mais cette fille aimait à l’époque elle aussi les films X, ce qui fait qu’en dehors de soucis d’éjaculation (normal je me masturbais tout le temps), nos relations se déroulaient plutôt correctement et plutôt de manière décomplexée.
 
Ensuite, j’ai eu une nouvelle copine, aux alentours de mes 23 ans, plus timide, et là déjà des difficultés apparaissaient. Pour pallier ces difficultés, je devais prendre des génériques du viagra achetés sur le net, je m’en sers toujours parfois d’ailleurs, mais nous allons y revenir. Je suis resté 1 an avec cette fille, et je me disais que peut être elle ne me plaisait pas, ou alors que je stressais souvent, ou que ce n’était pas mon style … bref je me voilais la face.
 
C’est aux alentours des 24 ans que j’ai alors pris conscience que quelque chose clochait. En lisant  quelques forums je m’apercevais déjà que certains membres conseillaient de réduire la consommation de pornographie, mais c’était plus facile à dire qu’à faire comme vous le savez, et je me disais « tu as le temps ».
 
Ma vie va alors basculer à mes 26 ans. Je rencontre la femme parfaite : je m’entends bien avec, elle me plait physiquement, moralement, nous discutons beaucoup. Je tombe rapidement très amoureux, le genre d’amour qui vous empêche de manger, celui qui vous serre le cœur dès que vous êtes loin de la personne. Amour agréable, passionnel, mais destructeur dans certains côtés.
Côté sexe, tout me plait, à l’exception bien sûr que de mon côté je prends quasi systématiquement des génériques viagra pour être performant. Je me mets énormément la pression car je ne veux pas que notre relation échoue à cause de mes pannes. Au fur et à mesure je m’améliore, et j’arrive de plus en plus à me passer des cachets même si j’ai parfois quelques pannes que je camoufle au travers de la fatigue.
Au bout d’un an environ, les choses vont alors encore se compliquer car nous emménageons ensemble. Au début tout se passe bien, mais très vite dès qu’elle a le dos tourné je m’empresse de regarder du porno, de me masturber sous la douche, et de manière générale alors que nous avons comme tous les couples des sujets de désaccord, elle me reproche souvent que nos rapports sont irréguliers car j’alterne clairement des pics et des creux de libido de plusieurs jours parfois semaines. 1 an et demi plus tard, elle me quitte. Il me faudra 6 mois pour m’en remettre avec une petite dépression, j’ai alors 28 ans et croyezmoi je suis tombé comme jamais, plus bas que terre, et le déclic survient, je dois IMPERATIVEMENT stopper la PMO, cette fois si pour de bon.
 
Aujourd’hui j’ai une copine depuis 8 mois, nous nous aimons, de mon côté cet amour est plus  réfléchi, plus cérébral je dirais. Nous cherchons à emménager ensemble mais tout cela me fait peur et me rappelle l’échec en partie liée à mon addiction (à noter qu’elle n’est pas au courant de mon addiction). Côté sexe malheureusement, nous ne le faisons que très peu, je n’ai plus aucune libido qui a en partie été ruinée non seulement par toutes ces années de PMO, mais aussi par le tsunami émotionnel que j’ai vécu lors de ma dernière rupture et qui est comme un traumatisme, très présent dans mon esprit.
 
J’ai bien entendu tenté depuis 1 an et demi plusieurs tentatives d’arrêt, généralement comprises entre 10 et 14 jours, mais au-delà c’est rechute systématique.
Aujourd’hui j’en suis à 31 jours de no MO (sauf éjaculation avec madame pour les peu de fois où j’ai réussi à y parvenir). 
J’ai toutefois durant ces 31 jours regardé de temps en temps un peu de porno, quelques minutes, sans jamais aller jusqu’à la MO. Tout cela est malgré tout un véritable record pour moi qui m’encourage à atteindre mon objectif de 90 jours. Je dois maintenant maintenir ma vigilance et éviter de regarder même occasionnellement et de loin des images porno, même très rapidement comme ce fut le cas pendant ce mois.
 
Enfin, si je devais décomposer ces 31 jours je dirais : des envies les 7 1ers jours, puis plus aucune libido depuis, j’ai même mon sexe qui rétrécit je crois… et j’avoue que je commence à avoir peur car j’aimerais quand même que mon corps m’envoie des signaux positifs, ce qui pour le moment n’est pas le cas… Affaire à suivre donc.
 
Merci de m’avoir lu, j’espère que ça n’aura pas été trop long.
Bon courage à tous.
 
J31.
 
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 12:41    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 14:45    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bienvenue !!
Je viens de publier également il y a qqes jours et cela fait 9 jours sans pour moi.
On peut se motiver l'un l'autre si tu veux.
Ma plus longue période sans a été de l'ordre de 7/8 mois je pense mais je n'ai pas compté car je n'y pensais plus du tout
Je n'ai jamais connu ces périodes sans libido même au plus fort de l'addiction nous avions des rapports presque tout les jours avec ma femme mais il m'arrivait de dériver dans mes pensées à savoir que je lui faisait bien l'amour mais j'avais besoin de ptits scenarios pour terminer sinon j'étais parti pour 3h...
C'est quand même la tête qui pilote "l'engin" et tu est pollué il faut te purifier l'esprit en quelque sorte
Je n'ai rien qui rétréci et je ne mesure rien il vaut mieux Wink
Toute expérience est bonne à prendre et est source de motivation.
Bonne chance
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 509
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 15:00    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Salut player !


Bravo pour ta demarche !

Ne t'inquiète pas . Ton absence de libido et ton sexe qui retrecit est tout à fait normal .
C'est.ce.que l'on nomme la flatline . J'ai eu la même chose exactement des la 2e semaine de.mon sevrage . Cela a duré 2 mois pour moi , mais ça.depend de.chacun .


C'est.bon signe car cela veut dire.que ta volonté de te.sevrer est réelle . En effet ton soldat à compris que tu ne veux plus lui.donner sa dose de porno . Résultat , il fait le mort , se.cache , afin de.tenter de te faire croire qu'il ne revivra pas sans sa dose . Laisse le faire le mort , tkt il repointera le bout de.son nez quand il aura fini de bouder .

C'est une chance et un atout intéressant pour le.sevrage car finalement , sans libido , tu auras moins de difficultés pour eviter le porno .

Tu va forcément douter et te.dire
" quand même faudrait que je.verifie si ça marche toujours !? "

NON NE TOMBE PAS DANS LE PANNEAU CA.REVIENDRA TOUT SEUL .

Par contre., Cela risque de te poser problème au niveau des.relations de.ton couple . Peux être que tu pourrais en parler à.ta.douce . Mais je sais que c'est dur ....
Revenir en haut
Vesper69


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2017
Messages: 358
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 16:17    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Hello Player92 !

Tout d'abord bienvenue sur ce site Okay

Si ce n'est pas deja fait, je te conseil d'aller lire tout les articles de ce site http://votrecerveaudansleporno.com/ qui est une traduction du site orignal https://www.yourbrainonporn.com/

D’après ce que j'ai lu la flatline peut durer 1 semaines à plus de 6 mois. Tout dépend comment le porno a altéré ton cerveau.

Tu as un avantage : tu es en couple MAIS pour que ton sevrage marche, il est fortement conseillé de lui parler de ton sevrage. Le mieux que tu puisses faire est de lui montrer cette vidéo : http://votrecerveaudansleporno.com/effet-du-porno-grande-etude

Gary Wilson explique super bien tout ce qui concerne cette nouvelle addiction et comment s'en défaire Okay

Cela lui montrera que tu tiens à elle est que tu fais des efforts surhumains POUR elle ! Crois moi, elles ne sont pas des méchantes qui vont courir cafter ton secret à toutes ses copines !

Mes conseils perso :

- évite le maximum de stimulii sexuel pour ne pas réveiller tes pulsions et laisser ton cerveau faire son reboot d'usine.
- pas de masturbation.
- évite le maximum d'orgasmes ça ralenti le processus de reboot.
- néanmoins, des relations sexuelles doux sans orgasmes avec ta douce sont fortement conseillées Wink

Courage, le cerveau est extrêmement versatile tu retrouveras ta libido de tes 12 ans ahah
_________________
C'est quand on a touché le fond qu'on est libre de faire ce que l'on veut
Tyler Durden
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 159
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 21:18    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
je viens de lire ton carnet
courage à toi
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 21:55    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonsoir les amis,


Tout d'abord merci pour vos soutiens. J'ai pu parcourir certains de vos carnets et je me retrouve dans pas mal de vos galères.


@Fabian : aucun soucis pour s'entraider. Par contre si j'en suis les différentes sources scientifiques réalisées au sujet de cette addiction, tu devrais pourtant avoir des problèmes d'érection non? Car moi honnêtement si je n'avais aucun problème d'érection mais juste des pensées, je ne suis pas vraiment sure que je m'alerterai. Mais peut être que le sujet est plus complexe que ça. Cependant quelque soit l'origine de ton combat, 9 jours est un premier pas et j'espère que tu vas t'accrocher comme il se doit.


@Xpetimou : ton histoire m'a énormément touchée, et je crois que c'est celle qui se rapproche le plus de ce que je vis également. Je n'ai pas parlé dans ma description mais j'ai aussi essayé 1 escort, échec total...
Ce qui e fait peur dans ton histoire, c'est que tu  en es à plus de 6 mois et tu commences à entrevoir certains résultats. Le chemin semble long pour sortir de cette addiction. Mais j'espère que tu as trouvé ta voix et ton chemin où chercher tes pistes d'évolutions personnelles.
Me concernant, j'avais en effet parcouru à plusieurs reprises YourBrainOnPorn, ou divers comptes youtube traitant du rétrécissement du pénis mais je t'avoue que là je suis étonné, j'ai du perdre 4cm mdr. En tout cas merci de tes encouragements mon ami! Au plaisir de te rendre la pareille.


@Ultreïa : Merci infiniment pour tes encouragements, j'ai également parcouru ton carnet et je viendrai te saluer régulièrement !!


@Vesper69 : Merci également pour tes encouragements. cela me fait peur concernant cette fameuse flatline, mais si je peux retrouver mon érection de mes 12 ans alors j'attendrai ça c'est sur !!!
Pour ce qui est de ma copine, honnêtement je ne me vois vraiment pas lui dire, il s'agit de quelque chose que je cache et que je souhaite garder secret.
Si elle doit me quitter pour le sexe alors tampi, mais je ne me sens pas prêt à affronter cela. Et puis si je devais à en arriver à une rupture je suis rodé maintenant...  Smile




Bon courage à vous en tout cas !!
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 22:16    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonsoir Player,
Je dois avouer que ma femme m'excite 100fois plus qu'un porno car elle est très open ça facilite l'érection p-ê...
Je ne vais pas m'épancher ici c'est ton carnet donc moi jamais eu ce problème mais pq c'est la question
Je pense que tout fini par se savoir et cela fait bien plus mal longtemps après si c'est elle qui le découvre ma femme a été anéantie et je pèse mes mots.
Quand une femme se pose des questions, elle cherche et trouve le plus souvent p-ê dans quelques temps profite de cette chance qu'elle n'ait rien trouvé car après les questions, doutes et remises en question sont permanentes...
Je dis aussi que je suis rodé si elle part mais au fond de moi je sais que c'est la bonne et le sexe fait partie intégrante d'un couple autant que la confiance
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 509
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 23:02    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Hello !


Héhé j'avoue que six mois c'est long , et je n'en vois pas encore le bout .

Mais ça avance ! Doucement mais sûrement ! ( J'espère )

En tout cas je suis en ce moment une méthode plutôt " agressive " pour décoincer ma libido dans le monde réel .... Malheureusement cela risque d'être incompatible avec ta situation de couple 😂😂


Sinon ça marche les pilules ? J'ai testé une fois il y a dix ans mais la nana a fait sa fatigué . Pourtant j'étais chaud ! Grrr
Mais j'ai peur de ça , peur de ne pas pouvoir m'en passer . Je devrais essayer une fois de nouveau , j'en sais rien .


Sinon tu les trouve ou ces nanas sérieux ? 😎😎😋 Moi 3/4 mois sans sérieux ... Ciao ! Mdr
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 509
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Mai 2017 - 23:04    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
4 cm !!

OMG . Mais en érection ça change rien tkt ! Ah ben non c'est bête , c'est la flatline ...pas.d'erection .


Sournois le porno ...😈


C'est juste.une illusion .


Foi et volonté

X
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 05:43    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour les amis,
@Fabian : pas de soucis pour mon carnet c'est pas grave tu peux t'y exprimer en toute liberté  Very Happy .
Tu as de la chance pour ta copine cela facilite clairement la libido.
Pour ma copine elle pense juste que je ne suis pas forcément brancher cul, elle a pris l'habitude, ça me convient comme elle ne l'est pas spécialement non plus! C'est sure qu'à 20 ans comme nous tous je pouvais avoir 5 rapports par jour. Aujourd'hui si j'arrive à 1 par semaine rien que ça ce serait magnifique.


@Xpetimou : quelle est ta méthode agressive? Peut etre il y a t-il des actions que je pourrais mener en sous marins avec madame?
Oui les pilulles fonctionnent je te confirme, même avec une dose "faible". Niveau accoutumance je dirais oui et non, c'est sure qu'avec une pilulle tu bandes comme un cheval et tu es performant sur la durée, après soit tu en profites, soit tu ne le montres pas au moment du rapport si c'est avec une fille sérieuse.


En tout cas ton dernier point soulève de vraies questions relationnelles. C'est en effet très compliqué de trouver une nana sérieuse "de qualité". J'ai sans doute comme toi rencontré beaucoup de femmes "pauvres" intellectuellement, j'entends par là avec peu de discussion, peu de principes, à passer son temps sur je ne sais quel réseau social. Par contre dès que tu parles d'un sujet d'actualité il n'y a plus personne. Donc oui c'est compliqué... mais pour ma copine actuelle j'ai davantage misé sur les principes de fidélité justement, plutôt qu'à la recherche uniquement d'un physique. C'est aussi pour ça que malgré ma libido de *erde elle reste, car elle sait que je suis fiable et que même pour elle c'était une galère à trouver lol.
Et tu vois quand je lis ici les carnets des membres, pour beaucoup vous savez tous bien vous exprimer, avec pour certains ça se sent beaucoup de culture, à croire que l'éducation est un terrain propice à la dépendance.


J32.
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 08:13    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Hello,
La mienne est très branchée cul et ouverte à plein de choses donc c'est parfait j'ai/avais beaucoup de chance.
Je te rejoins sur ce que tu écris après, avant ma femme actuelle je ne trouvais aucun centre d'intérêt digne de ce nom avec les précédentes car à part la mode, les ongles et je ne sais quelle futilité il ne fallait pas leurs demander qui était obama ou je ne sais quoi d'autre et je ne suis pas le plus cultivé des hommes mais je m'améliore et suis tjs avide de découvrir.
Tu dis que pour ta copine tu avais misé sur la fidélité mais n'estimes-tu pas la tromper avec le porno ?
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 11:41    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
De manière générale de toute façon il y a un appauvrissement intellectuel dans notre société.


D'un point de vue masculin, si je regarde autour de moi mes amis qui avancent dans la vie, la majorité sont avec des filles étrangères : sud-africaine, portugaise, latine, .... Pourquoi à votre avis? 


J'ai un peu réfléchi à la question et je pense qu'il s'agit de reconnaissance, de culture, de tendresse, avec une place de l'homme beaucoup plus marquée qu'avec nos chères françaises. C'est mon avis, je ne veux choquer personne ni faire de généralité.


@Fabian : pour ce qui est de ma copine je crois que nous avons tous un jardin secret. Conserver des choses dans ce jardin me semble normal dès lors que cela n'impacte pas les valeurs du couple à mon sens. Cette addiction est clairement une faiblesse, un handicap et pour préserver cette relation je préfère à ce stade la stocker dans ce jardin secret.
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 509
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 11:44    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Yo !


" C'est sure qu'à 20 ans comme nous tous je pouvais avoir 5 rapports par jour. "

Ah bon !? Pas moi 😀😀



Je vais y réfléchir pour tester pillule et voir un docteur .


Lol . Ma méthode " agressive " mdr . J'essaie de prendre un max de plaisir dans mon temps libre , je fais beaucoup la fête , je renoue des liens avec ma famille et mes.amis .
Et surtout ... Je drague tout ce qui bouge et qui me plait . Je me suis mis en quelque sorte en mode " bout de viande "... Venez croquer les filles , gros défi à relever !

En ce moment, elles sont 4 à tenter de raviver mon désir lol ... Je te déconseille donc de mener ce genre d'actions en " sous marin " mdr .


Je suis souvent tombé sur des filles futés , qui savent ce qu'elles.veulent et ce qu'elles ne veulent pas .. en l'occurrence elles ne voulaient pas.d'une relation sans sexe ( et moi non plus d'ailleurs )


Foi et volonté !

X
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 11:50    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
LoL Xpetlmou.


En effet ta méthode me semble inadaptée à ma situation mdr. Mais par contre je suis curieux de voir ce que ça peut donner!


Te concernant, et pour répondre au fait qu'à 20 ans j'avais des rapport et toi non, je connais la cause.
Ma 1ere copine donc, soyons clairs, faisait comme dans les films X. J'avais le droit aux stripteases, preliminaires, toutes les positions, etc etc.
En fait, j'étais déjà largement addict au porno, mais le faire de faire comme dans les films et bien je ne sentais pas la difference, je me prenais pour un acteur en quelque sorte!


Quand ça s'est terminé, je savais très bien que j'allais lutter pour retrouver la même chose, et d'ailleurs je ne l'ai jamais retrouvé. Et là pour bander c'était une autre histoire ...
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 12:29    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Tu ne penses pas si bien sire je suis allé chercher ma femme en Russie et je peux te dire qu'au niveau intellectuel, culturel et raisonnement c'est le jour et la nuit.
Maintenant la culture est différente mais au niveau intellectuel il y a du répondant je me trouve même stupide parfois.
Avant j'avais l'impression d'être l'instituteur et maintenant c'est l'inverse et puis c'est très stimulant à tout les niveaux.
Il y a jardin secret et jardin secret pour moi là c'est une addiction comme la drogue, le tabac, etc etc
Si tu voulais arrêter de fumer ou boire tu lui demanderais de t'aider et elle le comprendrait.
Ici on touche à l'affectif et au couple donc c'est plus profonds et plus difficile à comprendre pour l'autre.
Si tu y arrives sans qu'elle ne soit affectée tant mieux et bravo !!
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 12:32    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Player92 a écrit:

Ma 1ere copine donc, soyons clairs, faisait comme dans les films X. J'avais le droit aux stripteases, preliminaires, toutes les positions, etc etc.
En fait, j'étais déjà largement addict au porno, mais le faire de faire comme dans les films et bien je ne sentais pas la difference, je me prenais pour un acteur en quelque sorte!


Quand ça s'est terminé, je savais très bien que j'allais lutter pour retrouver la même chose, et d'ailleurs je ne l'ai jamais retrouvé. Et là pour bander c'était une autre histoire ...

idem avec ma femme mais je n'ai pas besoin de tout ça je peux faire l'amour normalement dans le noir ou sans "artifice" sans aucun soucis.
vous avez dit bizarre ??
chaque cas est unique en fait
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 19:57    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Fabian, j'avais en effet entendu que les femmes russes étaient "supérieures" aux autres sur tous les points que tu énonces, et en un sens ça ne m'étonne pas. Tu as de la chance !


Comme tu dis chaque cas est unique. Mais j'ai cerné ton style de dépendance, tu as des espèces de troubles compulsifs d'envie de consommation de porno et de branlette. J'avoue que je préférerais quand même être dans ton cas même si ce n'est clairement pas facile non plus...


En attente de ton retour sur l'hypnose Wink
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 21:58    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Oui j'ai de la chance c'est un diamant mais je la perds un peu plus chaque jours car elle rumine en permanence ce qu'elle sait et cherche d'autres failles.
Elle est rentrée dans un cercle vicieux.
Tu m'as bien cerné ce sont les mots que je n'arrivais pas à mettre je pense Embarassed
C'est vrai c'est plus facile mais ça te prends la tête aussi longtemps et intensément
Pour le moment je cherche encore à poser les mots exacts sur ma dépendance mais ça se rapproche de ce que tu as écrit en plus de quelques névroses d'enfances.
Je parle de l'hypnose sur mon carnet juste après.
Et toi ? toujours fort dans la tête ?
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 22:03    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
J'espère que ton couple tiendra le choc...


Me concernant demain je serai à J33, tout va bien j'ai un sexe de 2cm comme si j'étais aller à la piscine, et une libido morte et enterrée. Niveau PMO très peu de risque de rechute donc lol.


Ok je vais aller voir ton carnet  Very Happy
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 23:06    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
tu vois le côté positif à ton sexe de bébé c'est déjà ça Wink
plus sérieusement maintenant car je me pose des questions
ta femme ne se rend vraiment compte de rien et ne pose aucune question ?
elle doit "sentir" quelques chose non ?
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mer 31 Mai 2017 - 08:52    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour à tous,


J33.


Je souhaiterais que nous ayons une pensée pour toutes les libidos tombées sous les balles du porno, la mienne s'en est allée un soir froid et pluvieux de Novembre 2015, depuis j'attends son retour, elle qui ne figure semble-t-il pas encore sur la liste des décédées au combat.




@Fabian : en fait ma copine n'est pas tellement portée sur la chose, et de mon côté cela du coup ne me derange pas, je peux me rétablir doucement comme ça!


Bien à vous mes amis!
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Mer 31 Mai 2017 - 11:40    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
On tiens bon et on allume la flamme du soldat inconnu Wink

tu as du bol dans ton malheur car la mienne est ultra suspicieuse mais avec mes antécédents c'est normal la tienne est encore "pure"
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mer 31 Mai 2017 - 13:47    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour Player 92
Je viens de découvrir ton carnet. Bravo pour ce début et bon courage. J'en suis juste un peu plus loin que toi (45 jours) et plus loin aussi dans ma vie Very Happy
Je pense que l'humour va t'aider. Tu prends les choses intelligemment et positivement. Je n'ai pas lu ce qu'un de tes interlocuteurs a écrit sur l'hypnose, mais si ça t'intéresse, je ne peux que t'encourager. Ca peut aider énormément.
Ton carnet m'a aidé car je n'avais pas totalement identifié que j'étais en flatline. Maintenant je vois de quoi il s'agit et j'y ai bien droit aussi : le calme plat, une tisane et au lit comme un enfant du lundi au dimanche. Very Happy
Je suis heureux de savoir que ça peut avoir une fin. Je n'écris pas beaucoup dans mon carnet parce que je n'identifie pas de problème, mais j'ai sans doute tort car ça c'en est un dont j'aurais pu parler.
J'ai écrit un long billet aujourd'hui sur les difficultés qui apparaissent avec les semaines. Si les choses intellectuelles t'intéressent, je m'aide beaucoup de philo aussi. Il y a des textes tout simple qui décrive bien la difficulté à être libre, à résister à la tentation, et qui donnent des petits trucs pour aider. On pourra en reparler si ça t'intéresse, en fonction de tes besoins. A suivre si tu veux.
Bonne chance pour la suite. Je crois qu'il faut que tu t'amuses. Il faut surmonter le problème aussi en n'y pensant pas tout le temps, en s'engageant à fond dans du travail, des loisirs, et dans la vie avec nos proches. Je te souhaite plein de plaisirs de toute sorte avec ta copine, pour fortifier votre couple et te rapprocher encore d'elle. Si vous vous aimez, ça aidera énormément.
Et un autre encouragement : compte tenu de nos âges respectifs, je fais le pari que tu sortiras de la flatline avant moi, petit veinard.
Bonne fin de journée
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mer 31 Mai 2017 - 20:33    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonsoir Thierry,


Tout d'abord merci pour ton message.


Même malgré des différences d'âge, nous pouvons tous être concernés malheureusement par cette addiction.
Avant ta flatline comment se manifestait elle? Libido HS ? Irritabilité? Troubles compulsifs?
Il est vrai que cette flatline n'est pas spécialement évident à vivre dans la mesure où on se sent impuissant, c'est le cas de le dire, mais même d'un point de vue relationnel avec les femmes. Personnellement que ce soit avec ma copine ou même avec une femme avec qui je peux discuter dans mon boulot je me dis "de toute façon même si j'étais célibataire je ne pourrais rien lui faire" lol. C'est triste...


Je vais aller consulter ton carnet, et si le mien a pu t'aider j'en suis ravi.
D'ailleurs avec plaisir pour la philosophie! Si tu as des références n'hésites pas à me les envoyer.


Enfin, félicitations à toi aussi pour ton parcours, 45 jours nous nous talonnons, et le 1er qui rechute a perdu...
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Juin 2017 - 09:08    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour à tous
Merci Player de tes réponses. Trois remarques sur la question du compteur, que tu as très bien fait d’aborder, et ta réflexion est très utile ; ensuite, je te dirai à quoi je pensais sur la philo.
Excuse-moi, je vais être long alors que c’est ton carnet. Mais je suis plus à l’aise dans la conversation que dans le monologue, et dès lors que je m’adresse à toi spécifiquement j’ai envie de venir vers toi pour te dire les choses. J'ai copié les choses aussi sur mon carnet, mais je les avais d'abord rédigées pour toi et donc je les mets aussi ici.
1) Tu as raison sur le compteur : dire J+4 quand on a tenu deux mois et que quatre jours plus tôt on a eu une faiblesse et qu’on a passé une heure sur du porno, ça me semble très décourageant et assez déconnant. On n’en est pas à quatre jours. On en est à deux mois, avec un écart qui montre que c’est encore fragile et qu’il faut être très vigilant.
2) Mais en même temps, sans doute que compter peut aider à se rassurer : 46 jours = j’avance. Tu écris toi-même que je suis à la moitié d’un objectif de trois mois. Il faut bien compter pour pouvoir le dire. Je peux me dire : je suis fier de ces 46 jours. En commençant, je ne suis pas sûr que j’y croyais. J’aurais donné beaucoup pour être sûr d’arriver déjà jusque-là. Je crois qu’il ne faut pas tout à fait se priver de ces réflexions-là. Mais tu as quand même tout à fait raison sur la dramatisation que le compteur provoque, et le découragement qu’il peut produire.
3) En plus, il risque d’empêcher de vivre dans le présent. Je peux me demander toutes les heures où j’en suis. Alors, en faisant ça, je reste enfermé avec mon problème. Ce dont je rêve : vivre totalement dans le présent, profiter des heures que je ne passe pas sur internet devant des films porno, et ne même pas y penser, être à 100% avec les amis que je fréquente où le livre que je lis. J’ai peur que compter entretienne une attitude différente, un peu comme celle d’un avare qui observerait en permanence le niveau de son compte en banque, où d’une personne anorexique qui passerait sa vie sur la balance. Résoudre le problème, c’est aussi ne plus être enfermé avec ce problème. Me concernant, le compteur tourne sans rechute et c’est bien. Mais je viens plus sur ce site qu’il y a trois semaines environ, ce qui veut dire que j’y pense plus, et c’est aussi une petite régression. Il faut que je fasse l’effort de sortir, de voir des gens, etc.
En philo, j’ai été beaucoup aidé par Alexandre Jollien. C’est une personne très handicapée de naissance, qui sait ce que c’est de devoir vivre avec une très grosse vulnérabilité, en se battant contre le handicap pour trouver sa place dans la société, en combattant le découragement, en subissant le regard des autres. C’est un modèle d’honnêteté, d’humilité et d’intelligence mise au service d’une belle vie. Il s’appuie sur des philosophes classiques mais utilise une langue simple pour dire des choses profondes qui peuvent nous aider à surmonter bien des difficultés dans la vie. En même temps, il est modeste : il ne prétend pas avoir résolu tous les problèmes, seulement nous aider un peu à vivre avec les problèmes et avec nos faiblesses. Je crois que le mieux pour commencer est « Eloge de la faiblesse ». Il y raconte un peu sa vie. Ça aide à se situer par rapport à un exemple à la fois très différent, mais avec des dimensions communes. Je le trouve remarquable aussi dans un gros livre à trois : « Trois amis en quête de sagesse », mais là, c’est une lecture longue. Il a aussi consacré un livre à l’attitude à adopter quand ça va mieux, mais qu’on a du mal à accepter que cela ne s’améliore pas plus et plus vite : « la construction de soi ». Je le trouve moins bien, moins clair, mais il y a des choses utiles. Si un jour ça t’intéresse, je pourrais rechercher le mien pour te conseiller des passages. En fait, il y a beaucoup de choses utiles, mais il faut faire davantage d’efforts, je trouve, pour saisir en quoi elles le sont.
Tu vois, je suis effectivement très long. Very Happy Merci de ton hospitalité sur ce carnet. Je n’ai vraiment pas envie d’écrire sur le mien car je préfère savoir à qui je m’adresse. Mais je vais maintenant y copier ce message.
A bientôt
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Juin 2017 - 11:48    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour à tous,


@thierry77 : j'ai bien lu ton message, je te répondrai d'ici ce weekend sur ton carnet si tu préfères. Bien entendu le mien est complètement ouvert et tu peux t'y exprimer librement Smile.




J35 de mon côté.
C'est marrant je sens une grosse fatigue, est ce lié au sevrage ou à la chaleur je ne sais pas.
D'autre part, je ressens quelques légères pulsions pour aller voir du porno.
La vigilance est de mise, mais quitte à choisir entre des pulsions pour du porno difficilement contrôlables ou la flatline, je crois que je préfère la flatline.


Vivement le retour à la normale avec une saine libido...


Bon courage à tous!
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Sam 3 Juin 2017 - 19:12    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonsoir Player
Bon courage pour faire face aux pulsions. De mon côté, j'ai davantage investi mon propre carnet. Mais je continuerai à regarder le tien. Si tu me réponds je te lirai avec beaucoup d'intérêt. Je suis heureux quand j'ai de tes nouvelles, et qu'elles sont bonnes. Continue. Tu es en bonne voie.
Avec toute ma sympathie
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Juin 2017 - 12:15    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour à tous,


Tout d'abord Thierry je te remercie énormément pour ton message, et une fois celui-ci publié je vais sur le tien  Smile .


En tout cas de mon côté me voici à J37 et il y a quelques news.


Je ressentais hier quelques tensions, une forte envie d'orgasme depuis 2 jours environ (suite à mon dernier message) ...
Ma copine et moi avons fait quelques préliminaires hier et j'ai pu avoir une érection dure comme du béton jusqu'à l'orgasme.


Cette fois, je suis actuellement confronté au "chaser effect" que l'on peut lire sur des sites américains, c'est à dire que mes pulsions pour avoir un orgasme se sont intensifiées depuis hier suite à cet orgasme avec ma copine.


Je reste donc très vigilant, c'est maintenant que le risque de rechute est le plus fort.


Suis je donc sorti de la flatline? Affaire à suivre mais je m'attends à des pics et creux de libido à venir tout de même dans les prochains jours, ce serait trop facile sinon!
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Juin 2017 - 12:38    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour
Même si tu dois être vigilant, je trouve que ce que tu racontes est une excellente nouvelle. Félicitations pour ce succès "en béton" Very Happy
ça produit une menace dans l'immédiat, mais tu es prévenu donc tu vas la surmonter. En plus, comme ce que tu racontes est le signe d'améliorations très tangibles, ça doit t'encourager à ne pas céder à la facilité.
Après plus de cinq semaines, tu sais comment faire. Si la tentation est trop forte, sors, appelle un pote, reste avec ta copine...
Voilà, je lis dans ton message une très bonne nouvelle. Il faut alors savoir que les bonnes nouvelles sont parfois suivies de mauvaises nouvelles, et donc rester sur tes gardes.
Mais ton message m'a mis en joie. (J'ai un immense sourire en t'écrivant)
Merci aussi de celui que tu as mis sur mon carnet. J'y ai répondu. L'essentiel de ma réponse est : il est très percutant ; il ne lève pas à 100% mes doutes, mais m'aide beaucoup à garder le cap pour les jours qui viennent. Donc un grand merci.
T.
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Juin 2017 - 12:41    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Merci Thierry.


Cette addiction nous réserve des surprises à venir, merci pour ton message et bon courage à toi !
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Dim 4 Juin 2017 - 12:48    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Rebonjour
Oui, nous devons nous attendre à des surprises : il y en aura de bonnes, comme celle que tu viens de raconter, et nous serons plus fort si nous savons qu'il y en aura aussi de mauvaises, et que nous préparons à y résister, en sorte de ne pas être surpris et déçus.
Aujourd'hui, sur ton carnet, la priorité est à la réjouissance. En effet, je viens de relire ton tout premier message (car je finis par risquer de ne plus savoir qui est qui). Tu écrivais que tu espérais que ton corps t'enverrait des signaux positifs !!! C'était il y a quelques jours seulement et tu viens d'avoir ce signal. Tu vois ainsi le chemin parcouru en un peu plus d'un mois, alors même que tu as la prudence de dire qu'une première étape prend trois mois). Tu dois continuer avec une détermination intacte et une force décuplée.
Bravo pour la clarté et la force de ce que tu écris. J'ai toute confiance pour toi.
T.
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017 - 10:37    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Salut l'ami,

Alors comment ça se passe ? tu tiens bon ?
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017 - 21:26    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonsoir à tous,


Et bien aujourd'hui j'en suis à J41.
À noter que j'ai pu faire l'amour avec ma copine 2 fois mais pendant 2 minutes chacune, ce n'était pas évident mais je dirais que j'ai eu quelques bonnes sensations lors des érections, comme si j'avais un "muscle" plus costaud pour maintenir mon sexe dur.
C'est donc une bonne nouvelle, mais à voir dans le temps.


@thierr77 merci pour ton message, tu as raison quelques bons signaux mais pour le moment je ne suis pas guéri c'est sur, j'ai des envies de porno (j'ai été voir un site 2 minutes hier...) et mes érections même si elles sont légèrement meilleures, elles sont loin d'être satisfaisantes.


@fabian et bien écoute on s'accroche, j'espère que de ton côté c'est pareil. je vais aller voir ton carnet !


J41 donc, bon courage à tous. 
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017 - 21:44    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour
Particulièrement heureux d'avoir de tes nouvelles. Bravo pour les deux fois deux minutes. ça peut faire sourire, mais franchement, un pas après l'autre et il n'y a pas d'autre façon de faire. Tu es dans la bonne direction et ça va aller crescendo alors, oui, tous les signaux positifs sont bons à prendre pour conforter ta détermination.

En revanche, fais gaffe au porno : les deux minutes, là, elles ne me font pas sourire. Ce n'est peut-être pas hyper grave, mais à condition de ne pas recommencer parce que derrière c'est la descente en vue. Franchement, qu'est-ce que ça t'apporte, ces deux minutes, à part ralentir les choses ?
Je devrais aller rechercher les mots précis avec lesquelles tu m'as aidé : résiste aux "sirènes" !
Je te conseille les douches froides. Very Happy (Je pratique régulièrement, c'est tonifiant) Ou venir ici (ça prend pas plus de temps que le porno).


Et merci pour ton message sur mon carnet.
C'est un peu un message de toi que je guettais en venant ici : parce que ta façon hyper directe de t'exprimer m'a beaucoup fait rire (les trois commentaires sur la branlette !) et parce que comme tu le vois, je suis très sérieusement ton conseil. C'est pas si dur et donc je pense que tu as raison : autant faire les choses à fond pour que ça marche et que ça marche vite. Mais franchement, 9 jours sans jouïr, je pense que quand tu es né ça ne m'étais déjà pas arrivé depuis pas mal d'années, alors tu imagines ? Very Happy

Que tu te connectes peu : no problem. Pas question de faire de ce site une obligation. Je suis super heureux quand j'ai de tes nouvelles, mais je vais assez bien pour pouvoir attendre sans problème. Je devrais aussi espacer mes venues, d'ailleurs.

Bonne soirée et à bientôt, ce qui peut être dans quelques jours.
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017 - 22:07    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonsoir Thierry,


Tu as parfaitement raison pour les sirènes, c'est parfois très dur d'y résister, d'où les 2 fameuses minutes.
En fait j'ai l'impression d'aller consulter juste pour me rappeler que je ne dois pas y aller. C'est assez complexe, j'y vais, je regarde, je me dis "ah en fait non", puis je ferme la fenêtre. Mais crois moi ton message m'a lui aussi reboosté et je n'y retournerai plus, tout du moins je vais tenter de résister dur comme fer.


De toute façon je suis en déplacement 3 jours à compter de vendredi donc je n'aurais que mon tel et moins de possibilité de me connecter, donc 3 jours de plus "faciles" au compteur sachant que je pars avec des amis, c'est toujours bon à prendre ces 3 jours sans les voir passer.


En tout cas merci encore Thierry, toi aussi tu es un bon coach !!


Bonne soirée!
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mer 7 Juin 2017 - 22:13    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Sûr que je suis un bon coach : je prends exemple sur toi ; j'imite ton style. Je suis un bon singe. Very Happy
Sérieusement je n'aurais pas écrit de moi-même comme ça. Mais retiens ça : que tes propres paroles peuvent t'aider si tu te parles comme tu parlerais à un autre.
Je comprends ce que tu dis de la connexion pour voir et se rappeler qu'il faut se dire non. J'ai failli le faire. Demande-toi ce que tu dirais à quelqu'un d'autre prêt à fiare ça : qu'il déconne !
Profite bien de ces trois jours : travail + amis : la meilleure configuration pour l'activité, l'estime de soi, le goût de la vie. Et au retour tu en seras à ton tour à la moitié de ces 90 jours dont tu parles tant, ou vraiment tout près.
A bientôt
Amicalement
T.
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Lun 12 Juin 2017 - 08:50    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour
J'espère que ton WE s'est bien passé, qu'il a permis une coupure salutaire, et que tu reviens en très bonne forme. Je t'ai laissé un message privé, et je te le signale car de mon côté je pense peu à regarder les miens.
De mon côté, RAS. La dernière semaine était dure côté boulot et je suis particulièrement heureux de l'avoir traversée sans encombre. ça va être plus relax et il était temps. Je reste fidèle au no PMO auquel tu m'as fortement encouragé.
Bonne semaine et à bientôt.
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Lun 12 Juin 2017 - 22:25    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour à tous,


Bon, j'ai plein de bonnes nouvelles à vous annoncer !!


Tout d'abord le petit séjour en Angleterre de 3 jours m'a permis de passer facilement 3 jours de sevrage, donc génial.


De plus, 2 supères nouvelles :
1) J'en suis à mon 46ème jour de sevrage, j'ai dépassé les 45 jours soit la moitié de mon objectif premier. Je talonne mon ami Thierry77, accroche toi j'arrive !! D'ailleurs j'ai bien vu ton message j'y répondrai d'ici demain (je vais faire un tour sur vos carnets).


2) Je viens de raccompagné ma copine ce soir, et je lui ai fait l'amour 2 fois d'affilée, et pas 2 minutes cette fois! Et incroyable, j'ai eu une érection dure, stable, naturelle, sans aucun effort. Elle était là et je pouvais tenir longtemps !!


Je suis clairement sur le chemin de la guérison, croyez moi une érection comme ça je n'en ai pas eu des tonnes dans ma vie!!


Quand je pense à toutes les opportunités de sexe que j'ai raté entre mes 20 et 30 ans en me disant "tu n'arriveras pas à bander" ou "elle ne te plait pas assez pour bander", franchement c'est dur à digérer.


Bien entendu, mon optimiste reste sous contrôle, ne me croyant nullement guérit, mais bon cool quand même je profite du moment  Very Happy


Bon courage à tous!


J46
Revenir en haut
Fabian


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2017
Messages: 728
Masculin

MessagePosté le: Lun 12 Juin 2017 - 22:35    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
👍hello l'ami 
Content pour toi c'est une super nouvelle et maintenant que tu y es ne t'arrêtes pas en chemin ce n'est que le début mais il est parfait alors autant continuer. Bravo !!
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Lun 12 Juin 2017 - 22:43    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Merci Fabian, le combat est loin d'être fini c'est sur!!
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 509
Masculin

MessagePosté le: Lun 12 Juin 2017 - 22:44    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Cool ! 😋
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Juin 2017 - 16:05    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour

Un grand merci pour ton message sur mon carnet, auquel j'ai répondu. ça m'aide beaucoup : 1/ de te lire ; 2/ d'écrire en ayant un destinataire précis.

Je suis très heureux de ces bonnes nouvelles. Mais je te préviens : tu me talonnes pour le compteur no-porn, mais tu ne ma rattraperas pas car je ne vais pas replonger. Tu es très en avance pour la branlette et manifestement pour les effets positifs du reboot. Je m'incline. Mais sur le porno, j'ai définitivement gagné. Very Happy En tout cas, je ne peux rien imaginer d'autre aujourd'hui.
Ceci dit, la compétition trouve ses limites dans le fait que je l'ai fait en partie grâce à tes conseils.

La description de tes ébats est réjouissante, si je peux me permettre ce terme. Very Happy Continue comme ça mon vieux. Le bilan, c'est pas seulement deux belles érections. C'est surtout un rapprochement avec ta copine, de la liberté, de la confiance en toi.

Dernier commentaire : tu regrettes les dix ans, entre 20 et 30 où tu es passé à côté de beaucoup de vrai plaisir sexuel. Je comprends bien cela, mais est-ce grave ? J'ai la conviction que non. C'est le passé, il est comme ça, et il a aussi ses bons côtés car ce qui compte, c'est la vie que tu te construis maintenant, et ce passé t'y a conduit, finalement. Ce qui serait grave, ce serait de replonger. Mais après avoir mangé ton pain noir, avec la dépendance, tu commences à manger du pain blanc. Or je suis convaincu que ce pain sera d'autant meilleur que tu as dû faire un apprentissage sur toi même pour pouvoir y avoir à nouveau accès. Ce ne sont pas que des érections et des orgasmes qui sont en jeu. C'est aussi toute une reconstruction de toi, avec une réflexivité accrue, une meilleure connaissance de ton corps, une sagesse durement acquise dans le rapport aux plaisirs, pas seulement pour le sexe, mais pour le reste aussi. Le rapport au plaisir n'est pas facile. Il y a toujours un équilibre à trouver entre le trop peu et le trop plein qui peut conduire à l'addiction avec quasiment tout. L'hédonisme est un art délicat. Je suis persuadé que dans ta génération notamment, même si tous les mecs ne tombent fort heureusement pas dans la dépendance au porno, beaucoup ont des difficultés avec la frustration, avec le renoncement à des plaisirs, avec le fait de ne pas avoir ce que le voisin a... La pathologie la plus rencontrée par les pédopsychiatre, c'est l'enfant-roi !
Tu n'as que 30 ans (je me souviens bien ?) et tu as déjà acquis une sagesse rare, et qui serait précieuse à beaucoup de tes camarades. Le prix a été très élevé, certes. Il ne faut surtout rien faire qui puisse te conduire à payer l'addition une seconde fois. Mais ce n'est pas au moment où les bénéfices vont l'emporter sur le coût, qu'il faut avoir des regrets. Tu seras plus distancié par rapport à la focalisation sur l'érection et le coït (tu sais qu'on peut survivre aux pannes, que la relation peut y survivre, que le plaisir reste possible...), et cela va te permettre de mieux goûter d'autres plaisirs, subtils mais délicieux, souvent interdits à des garçons de ta génération qui, sans être allés jusqu'à la dépendance, ont abîmé leur représentation de la sexualité avec du porno. Si tu deviens impuissant en vieillissant, tu le vivras mieux que beaucoup d'hommes. Et puis comme je l'écrivais plus haut, ça peut changer tes rapports à d'autres plaisir, au contrôle de ton désir en général, à ta capacité à t'écouter, ce qui ne veut pas dire te regarder le nombril ou être complaisant...
En un mot, qui peut ressembler à un cliché que j'exècre (il faudrait souffrir pour s'améliorer...), mais auquel je crois profondément en l'occurrence : tu seras une plus belle personne que sans cette épreuve.

Je dois décrocher.
Bonne continuation
A bientôt pour d'autres échanges "analytiques".
Amicalement
T.
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h


Dernière édition par thierry77 le Mer 14 Juin 2017 - 18:00; édité 2 fois
Revenir en haut
MoiFutur


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2017
Messages: 22
Masculin

MessagePosté le: Mer 14 Juin 2017 - 16:34    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Je me retrouve en partie dans ta peur de passer à l'acte.
Et ca, le reboot suffit pas mais participe à sa solution.


C'est motivant de lire tes posts.


Souffrais tu d'éjaculation précoce?
Revenir en haut
Player92


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2017
Messages: 43
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Juin 2017 - 20:36    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonjour à tous, bonjour les amis.


Désolé de ne pas trop m'être connecté ces 2 dernières semaines mais entre mon boulot, mon sport (j'essaie de perdre du poids), ma copine et notre recherche d'appartement je n'ai pas eu le temps nécessaire pour me poser et vous écrire correctement.


J'en suis aujourd'hui à J58, mais il y a un MAIS, j'ai eu 2 petits écarts, aux alentours des J48. En effet, alors qu'à 2h du matin, impossible de me rendormir à cause d'une érection énorme, j'ai eu une soudaine et très forte envie d'aller voir du porno.
Après un visionnage de quelques minutes, j'arrête. Et c'est peut être 10 minutes plus tard que je décide de me masturber pour pouvoir m'endormir. Même scénario 2 jours plus tard... Depuis bien sur tout est ok.


Ces écarts m'ont permis de me dire que je n'étais pas guérit, que je devais rester vigilant, et croyez moi ma vigilance à quadruplé depuis. Et preuve en est, je n'ai même pas visionné même 2 minutes de porno depuis.


Aujourd'hui d'ailleurs, j'ai pu à nouveau faire l'amour à ma copine sans trop de difficulté.


@Thierry77 : j'espère que tu vas bien mon cher ami, tu as quand même failli me distancer avec ces petits écarts. J'ai pensé à nos discussions d'ailleurs ce qui m'a permis de me remettre dans le bain!
En tout cas pour répondre à ta question sur mes 20 à 30 ans, tu vois j'ai eu énormément de sollicitations de femmes pour un soir, de très belles femmes, et je me souviens me dire que ce n'était même pas la peine que j'y aille, alors je trouvais de vieilles excuses pour me dérober.
Je me souviens d'une année plus jeune j'étais parti avec mon meilleur ami en vacances, et le dernier soir je me retrouve sur un transat à minuit avec une fille qui n'a qu'une seule envie c'est qu'on aille dans ma chambre... Et bien j'ai du me défilé comme un lâche. Et ça je l'ai eu trop de fois... Je dirais donc que non ce n'est pas si grave, mais j'aurais eu plus de souvenirs je dirais sur ce point.
Enfin, tu as raison par rapport à la vision du plaisir, mais je constate qu'une femme insatisfaite est dangereuse aussi, qu'en penses tu?


@Moi Futur : salut l'ami. Pour répondre à ta question, non je n'avais jamais été éjaculateur précoce. Avec le sevrage j'avoue par contre que si je ne me contrôle pas je peux jouir en quelques secondes.
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Dim 25 Juin 2017 - 22:35    Sujet du message: RIP ma libido Répondre en citant
Bonsoir mon ami
Heureux de te voir de retour, et surtout que les nouvelles soient bonnes. malgré les deux petits écarts. Ils ne me semblent pas gravissimes, puisque tu ne retombes jamais durablement. Mais c'est un peu dommage quand même de ralentir le processus. Et surtout, il ne faudrait pas qu'à partir d'un de ces petits écarts, tu commencent à rapprocher les pratiques néfastes.
Bon courage pour toutes tes activités. Tout ce que tu fais est impressionnant.
De mon côté, bonnes nouvelles.
Pour répondre à ta question, non, mon ami ne sait rien (ou ne montre pas qu'il sait). Pour info, c'est un mec. Il est possible que je ne l'aie jamais écrit car ça ne change rien pour moi. Je suis homo, tout le monde le sait autour de moi, mais je n'en fais pas une "identité" à proprement parler et j'ai un mode de vie très "classique" : quasiment vingt ans de vie commune (résidence, vacances, loisirs...). Seule différence avec beaucoup de couples : pas d'enfant.
Oui, je le redis, ton message il y a un peu moins d'un moins sur les trois raisons d'avoir zéro branlette a été un tournant pour moi, ou un coup d'accélérateur. J'imagine très mal de retourner vers le porno. Pour la branlette, je ne sais pas, mais en tout cas je réagirai vite si j'en ai de trop rapprochées.
Sur les occasions que tu as manquées entre 20 et 30 ans, je ne crois pas qu'il y ait matière à avoir des regrets. J'ai le problème inverse : trop de partenaires, et c'est une autre forme d'addiction, plus difficile peut-être à combattre car elle est directement dans le réel (il ne suffit pas d'éteindre un ordinateur). Trop de beaux mecs rencontrés, dragués. Des rapports y compris avec beaucoup d'hétéros, en profitant qu'ils étaient frustrés. ça fait bien longtemps que j'ai cessé, ne serait-ce que parce que ce n'est plus possible à 50 ans comme à 20 ou 30. Mais pour ce qui te concerne, je t'assure qu'il vaut mieux te mettre dans la tête qu'une sexualité satisfaisante et épanouissante sur le long terme, ne peut pas être une sexualité qui repose sur la multiplication des partenaires. Comprends que, porno ou pas, tu n'avais pas besoin de ces femmes avec qui tu n'as pas couché. Tu avais et as toujours besoin d'une belle relation. Tu as eu des passions et des relations stables, et c'est plus important que tout.
Bonne continuation. Pas de problème de mon point de vue si tu te connectes rarement, du moment que les nouvelles sont bonnes quand tu reviens. Very Happy
A bientôt
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:35    Sujet du message: RIP ma libido
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com