Témoignage et reprise en main

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Corazone


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2017
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Mai 2017 - 18:58    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Bonjour,

Nouveau sur le forum, je crois qu'il est nécessaire que je fasse un point sur mon addiction et plus généralement sur les effets dévastateurs que j'ai pu endurer ces dernières années. C'est un sujet dont je n'ai jamais parlé à personne, évidemment c'est très délicat d'en toucher un mot à son entourage. Mon témoignage risque d'être particulièrement long et douloureux, mais il faut que je pose cela une bonne fois pour toutes.

J'ai actuellement 20 ans et toujours vierge, point frustrant quand on se remémore les opportunités manquées.

J'ai commencé à consommer du porno à 12 ans par le biais de vidéos qui circulaient dans mon collège, sur du contenu "straight classique". C'était très fascinant au début, même sans masturbation mon cerveau était émerveillé. J'ai commencé à surfer tous les jours sur les sites de porno; en trouvant des alternatives parce que évidemment mes parents n'étaient pas dupes. A partir de la troisième, mes relations amicales ont commencé à se restreindre c'est également à cette période que je me suis mis a regardé des catégories plus hardcore, "gangbang" "interaccial" "anal". Au lycée, j'ai connu des épisodes dépressifs, j'étais très jaloux des autres lycéens qui vivaient pleinement leur adolescence, sorties tout ça tout ça. J'ai passé beaucoup de temps sur les jeux vidéos à cette période pour passer le temps essentiellement.

Ici commence une souffrance que je ne peux même pas décrire. Ma première année universitaire a été terrible, alors que c'était une occasion rêvée pour repartir de zéro. J'ai mis un temps fou à arriver à vivre indépendamment et créer de nouvelles relations. Je me masturbais tous les soirs devant du contenu de plus en plus violent et dégradant. Je parle là de vidéos légales, je pense que vous avez compris de quoi il s'agit mais je peux simplement pas l'écrire. C'est également la période durant laquelle mes quelques amis ont rencontré des filles. J'ai fait une grosse dépression pendant un mois,qui a eu des répercutions sur l'année universitaire suivante. J'étais devenu un être asocial, incapable d'acheter une baguette de pain, incapable de lancer une conversation de plus de trois mots. Toute cette souffrance s'est transformé en une peur du monde extérieur. J'ai développé l'eurotophobie, la peur de rougir. C'était un cercle vicieux, je ne voyais pas de porte de sortie. En perspective pour combler un manque à nouveau, je suis passé a du contenu "transexuel/shemale". Je me suis posé des questions sur mon orientation sexuelle, des pensées suicidaires ont commencé à émerger.
Le plus étonnant c'est que tout ça restait dans ma tête, les gens de mon entourage ne se doutaient de rien. Je pensais aux jeunes qui sont victimes de cancer, qui sont maltraités, qui vivent dans des pays délicats et je culpabilisais encore plus.

Puis la vie vous fait des petits cadeaux. J'ai rencontré des gens qui ne me jugeaient pas, mon cercle d'amis s'est un peu élargi. J'ai ensuite eu l'occasion de partir à l'étranger dans le cadre de mes études. Je pensais avoir repris confiance en moi, mais créer du relationnel était encore compliqué. Je suis retombé méchamment dans l'addiction au porno, plusieurs fois par jour sur de longues séries. En tombant sur une vidéo Ted traitant de l'addiction j'ai vraiment compris que cette phobie sociale était liée au porno. C'est fou, il m'a fallu huit ans pour m'en rendre compte.

J'ai fait une session abstinence pendant 10 jours. C'était dur de tenir plus, mais pour une première fois j'étais content. En revanche les deux jours suivants c'était la panique émotionnellement, je pouvais passer de la joie à une immense détresse en l'espace de 5 minutes. J'ai démarré une nouvelle session abstinence pendant 15 jours. La par contre j'ai eu l'impression de revivre; je redécouvrais les femmes de la vie réelle, elles étaient fascinantes à nouveau! Je prenais un plaisir fou à écouter de la musique, à faire du vélo à respirer tout simplement. Puis j'ai craqué à nouveau il y a trois jours mais ça va assez bien. Je fais du sport tous les jours depuis plus d'un mois, je découvre des nouvelles séries, je communique d'avantage, je suis clairement sur la pente ascendante. Je veux surtout pas m'emballer, j'ai trop peur de plonger à nouveau. L'objectif actuel est d'arrêter le porno pendant 60 jours pour me concentrer sur le relationnel.

Mes efforts à la salle se font ressentir, je prends plaisir à m'habiller pour l'été. Peut-être que la gente féminine y sera sensible, l'avenir le dira.

Je vous souhaite bien du courage à me lire, mais sachez que je suis soulagé. Bonne soirée :-)
_________________
Si vous trouvez une machine à voyager dans le temps pour m'empêcher de commencer à regarder du porno faites moi signe.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Mai 2017 - 18:58    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 506
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Mai 2017 - 22:30    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Hello ! 




Je ne serais peut être pas la meilleure personne pour te conseiller , car nos parcours sont différents , ou à l'inverse nos questionnements seront peut-être complémentaires . Je l'espère .  


Poser des mots sur la situation , est toujours source de bienfaits . Tu es en très bonne voie . 


Sache qu'ici , tu trouveras du soutien , du non-jugement ,sûrement même des amis . 


N'hésite pas à poser des questions ... 






Foi et volonté ! 


Xpetimou
Revenir en haut
Corazone


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2017
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Mar 8 Aoû 2017 - 21:07    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Bonsoir. Tout d'abord merci Xpetimou pour ton soutien c'est vraiment sympa! Je n'ai pas lu tes carnets depuis deux mois mais j'espère que tu avances dans ta quête Smile

Je me permets de te déterrer ce témoignage qui date un peu, pour faire un point.

Ce soir je clôture le 42ème jour de mon abstinence PMO, soit quasiment la moitié du sevrage. Je me suis battu contre la tempête à de nombreuses reprises. Autour des 20ème et 30ème jours j'étais au fond du gouffre. J'endurais vraiment la dépression et les flashs de P décrits dans de nombreux témoignages. Mais j'ai tenu c'est bien la l'essentiel. Je me sens bien avec l'esprit libre, les effets positifs se font grandement sentir.

Arrêter en cette période estivale est une affaire difficile pour moi. Loin des grandes villes j'habite chez mes parents pour un boulot d'été et du coup je peux vite me retrouver isolé et tenté.


Mais la bien bonne nouvelle c'est que dans 3 semaines j'emménage dans une nouvelle ville en collocation avec un ami. Mes problèmes d'anxiété sociale commence à se régler, je jure de profiter de cette prochaine année universitaire sous toutes ses coutures ! (en gardant évidemment en ligne de mire les résultats au exams). Finies les excuses pour rester chez moi à rien faire; je compte bien utiliser mon temps libre à des fins sociales.

Je sens bien que je me transforme, j'ai l'impression que certains goûts changent, je me laisse moins marcher sur les pieds aussi. C'est assez étrange, je ne sais plus trop qui je suis. Il faudra du temps pour que je me redécouvre.

Je me booste avec une citation d'un film que j'ai adoré. "The broken are the more evolved! Rejoice! Rejoice!

Tenez bon, le plus loin vous serez du porno le mieux vous vous porterez Wink
_________________
Si vous trouvez une machine à voyager dans le temps pour m'empêcher de commencer à regarder du porno faites moi signe.
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 506
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 11:42    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Coucou .


Super d'avoir de tes nouvelles ! Et franchement félicitation pour ton combat , c'est rare de voir quelqu'un qui disparait après son premier post pour revenir deux mois plus tard dans la réussite . Tu mènes ton combat avec confiance ! Bravo ! Tu as compris la bonne façon de faire je pense , qui est de renouer avec la vie et avec les gens . Continue !


De mon côté ça va , j'ai bien avancé dans ma quête , j'ai passé le cap et atteint ce que je voulais , à un petit détail prêt qui je l'espère se résorbera de lui même ...


Courage et continue !


Foi et volonté !


X.
Revenir en haut
Ich bin malade


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2017
Messages: 362
Masculin

MessagePosté le: Mer 9 Aoû 2017 - 17:45    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Salut,

Encouragements ! pour être plus ou moins dans la même situation que toi avec 2 ans de plus , je peux comprendre la frustration que le porno t'a donné alors lâches pas
Revenir en haut
sevrage réussi


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017
Messages: 366
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Aoû 2017 - 11:47    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Bienvenu corazone et bcp de courage, tu as un avantage, tu as pris conscience des effets néfastes du porno tôt ce qui est intéressant, ne relâche pas.
Revenir en haut
sevrage réussi


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2017
Messages: 366
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Aoû 2017 - 12:40    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
42 jours de sevrage c'est du costaud, bravo. Je te souhaite d'atteindre tes objectifs et de profiter de tous les délices de la vie, tu le mérites. Tu trouves que tu ne sais pus qui tu es, c'est normal, le porno a dévoré ta personnalité avec toutes ses qualités laissant place à la honte, culpabilité, le manque d'estime de soi, la faiblesse, qui ont miné ta vie, je vis cela aussi, je suis à la découverte de qui je suis en réalité.


Courage pour la suite de ton processus de rédemption.
Revenir en haut
Combattant


Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2012
Messages: 450
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Aoû 2017 - 13:03    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
42 jours ! Total respect  Okay
Revenir en haut
guitare


Hors ligne

Inscrit le: 17 Nov 2016
Messages: 187
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Aoû 2017 - 14:04    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Félicitations et courage pour la suite 
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 149
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Aoû 2017 - 17:06    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Merci corazone d'avoir donné de tes nouvelles, 
et félicitations de tenir bon comme tu le fais: te voilà sur la pente ascendante de la sortie de cette dépendance; grâce à ton témoignage, on se dit qu'on peut y arriver: tu nous boostes ! 
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Hetfield


Hors ligne

Inscrit le: 05 Sep 2011
Messages: 823
Masculin

MessagePosté le: Sam 12 Aoû 2017 - 17:28    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Bonjour Corazone,


Ton témoignage me touche tout particulièrement, car chez moi aussi, le porno a induit la phobie sociale, chose que je dois encore affronter aujourd'hui, dans une moindre mesure et un contexte différent, mais encore aujourd'hui, aller vers les autres représente souvent une source d'anxiété voire d'angoisse. 


Je suis plus âgé que toi, mais je me retrouve vraiment dans ce que tu partages aujourd'hui avec courage. Tu sembles intuitif et sensible, et suffisamment intelligent pour comprendre que la pornographie est une abomination, et qu'en modifiant la structure du cerveau, elle amène à l'isolement, et à la détérioration de la personnalité. On perd le contrôle sur soi-même, et sous l'effet de la culpabilité et de la honte (typique des addictions, mais particulièrement présents chez le pornodépendant, de par le matériau en lui-même, qui met en scène une forme de violence à laquelle pourtant, oui, une partie de notre cerveau adhère et dont il se nourrit - le Centre de récompense), on perd nos facultés sociales.


Tu as déjà réussi à faire le lien entre la ps et l'addiction au porno, et tu es déjà en train de te transformer. Je te félicite ! Pour la ps, c'est une pathologie qui enseigne certaines choses, et peut apprendre à "sentir" les autres. On est hypersensible aux ondes que les gens dégagent, et cela incite à s'entourer de gens avec qui on se sent vraiment à l'aise. Chose primordiale.


Pour le fait de parler de l'addiction... Parfois on croit qu'on peut pas en parler et qu'on ne sera pas compris. Mais je crois que ça peut être extrêmement bénéfique néanmoins. Là encore il faut trouver la bonne personne. 


Dernière chose : je ne sais pas quels rapports tu entretiens avec tes parents, mais en parler avec eux peut faire partie de la guérison. Personnellement, j'ai mis les miens face à leurs responsabilités. Sans chercher à culpabiliser, mais simplement rétablir la réalité. Tant que tu es enfant/ado et sous leur toit, ILS sont sensés te protéger des dangers d'internet. 


Je ne dis pas que c'est facile, et qu'il ne faut pas faire preuve de compréhension, mais néanmoins, je crois que cela est important. La responsabilité de l'addiction apparue chez l'enfant est partagée par définition, car à cet âge là nous sommes irresponsables. J'ai été exposé au porno à 10 ans pour ma part, sur l'ordinateur du salon.


Courage à toi !


et n'hésite pas à venir regarder ceci : http://laveritesurleporno.unblog.fr/le-cerveau-de-lado-face-au-porno-de-linternet-haut-debit/


Tu peux aussi montrer la vidéo à tes parents d'ailleurs. Car les parents doivent être mieux informés, et se responsabiliser.
Revenir en haut
Corazone


Hors ligne

Inscrit le: 22 Mai 2017
Messages: 5
Masculin

MessagePosté le: Mer 16 Aoû 2017 - 21:51    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
Merci les gars pour tous vos messages de soutien, je les ai lus hier soir avec beaucoup d'attention et ça m'a fait un bien fou. Ce soir je clôture mon 50ème jour, c'est un peu anecdotique de préciser la durée exacte maintenant mais c'est toujours bon pour le moral.

Je me connecte assez peu, ca peut paraître assez égoïste de ne pas aider les autres dans leur challenge mais le simple fait de lire certains mots m'excite en quelque sorte. Une fois mon sevrage réussi, j'apporterai ma pierre à l'édifice Wink

Merci Hetfield pour tes commentaires perso. Concernant l'anxiété sociale on est sur du mieux ces jours-ci, notamment parce que j'avais pas de problèmes de ce coté la quand j'étais plus jeune. Alors évidemment ça peut toujours s'améliorer surtout du coté sentimental. Je compte bien travailler dans ce sens cette année, sans me mettre de pression particulière.

Parler de son addiction à son entourage j'imagine tout à fait que ça puisse être vraiment efficace. Mais dans mon cas ça me semble délicat. Déjà parce que mes parents ont des petits soucis de santé et financiers en ce moment. Mais aussi parce qu'ils ne comprendraient pas le réel impact qu'a eu le porno sur ma santé mentale. J'ai toujours était hyper sérieux et au top dans les études (d'ailleurs encore). Vue de l'extérieur on dirait pas trop je pense que j'ai été un dépendant PMO. Peut être qu'un jour je ferai le pas Wink

D'un autre coté je leur en veut pas trop, simplement parce qu'ils ont pas vécu le monde internet tel qu'il l'est maintenant. J'ai quand même un peu les boules d'avoir "raté" une des parties les plus croustillantes de mon existence à savoir, l'adolescence et la post-adolescence.

Je rêve beaucoup ces temps-ci, incluant des scènes assez anciennes, d'avant la période porno. Et je me suis souvenu de ma première prise de contact avec cet univers. C'était un jeu téléchargé sur Emule à l'époque; un vieux Pacman où chaque niveau débloquait du contenu érotique. Mes parents s'en étaient pas trop rendu compte et quand ils étaient pas la j'en profitait. Avec le jeu, y'avait en plus une histoire de récompense qui faisait monter la production de dopamine, c'était un cocktail explosif Bannir
_________________
Si vous trouvez une machine à voyager dans le temps pour m'empêcher de commencer à regarder du porno faites moi signe.
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 149
Masculin

MessagePosté le: Mer 16 Aoû 2017 - 22:29    Sujet du message: Témoignage et reprise en main Répondre en citant
50 jours, te voilà sorti d'affaire a priori; à toi d'être vigilant pour ne pas retomber dans cette dépendance
bonne continuation !
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:38    Sujet du message: Témoignage et reprise en main
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com