Démarrage d'un sevrage
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 04:17    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bonjour. Je suis français, mais je suis à New York. J'ai commencé un sevrage hier à 9h heure locale, 15h en France. ça fait donc 38 heures. Fin du porno depuis 38h. Dernière masturbation il y a 48 heures. Et j'espère que ce n'est qu'un début.
50 ans, une vie de couple, addiction à la pornographie depuis plusieurs années, masturbation compulsive, occasionnellement recours à des escorts  dans le passé, mais ça j'ai arrêté il y a plusieurs mois. Ce que je n'ai alors pas arrêté, c'est regarder des sites d'escorts, en plus de films X.
Vie sexuelle de couple mise à mal. Travail perturbé. Perte d'estime de moi. Temps perdu.
Ce soir, à 18h, j'ai cru que j'allai replonger. J'ai eu le bon réflexe et c'est cela qui compte. J'ai appelé un vieil ami à qui je donne peu de nouvelles. J'ai eu de la chance : il était libre. Nous avons bu un verre puis diné ensemble. Puis je suis rentré à pied, j'ai profité de la ville, dans une ambiance agréable de printemps.
Je rentre heureux, content d'avoir eu ce réflexe, content de ces cinq heures gagnées et de la tentation qui s'est éloignée.
Demain je travaille. Il me faut tenir jusqu'à 8h en ensuite je serai protégé par une journée et probablement une semaine chargées. J'ai donc tenu hier dimanche et aujourd'hui jour férié. J'ai commencé par le plus difficile : un week-end.
Bonnes résolutions : bien dormir car la fatigue est source de stress. Eviter de rester toute la journée chez moi avec un ordinateur. Appeler des amis dès que je sens un danger. Objectif : tenir jusqu'à samedi. Ensuite, je rentre en France. Ce sera plus simple.
Ce site m'aide.
Bonne chance et bon courage à tous. Il faut savourer chaque victoire comme une satisfaction, et connaître les portes de sortie quand le danger arrive. Il y a des satisfactions, il faut les vouloir de tout coeur : une vie digne, une vie de liberté retrouvée, une vie de relations épanouïes avec les gens qui nous entourent.
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 04:17    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 13:41    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bonjour
Une bonne nuit. Dans quelques minutes, ça fera 48h que mon sevrage a commencé. Je vais bientôt pouvoir compter en jours. Smile Je sors tout à l'heure pour le travail (je suis aux EU et il est à peine 9h) et je sais qu'ensuite la journée se passera bien.
Bon courage à tous ceux et toutes celles d'entre vous qui êtes en sevrage. Il faut tenir. C'est dur mais la liberté n'a pas de prix. En cas de rechute, il faut arrêter à nouveau le plus vite possible et chercher à comprendre pourquoi on a craqué, réfléchir à des protections (sortir, appeler des gens, rendre inaccessibles les sites porno). Vous savez tout ça aussi bien que moi, mais il faut le dire et le redire pour avoir le bon réflexe en cas de besoin. Dites-le vous et rappelez-le moi ça peut aussi m'être utile. Smile
A bientôt
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Madanar


Hors ligne

Inscrit le: 06 Aoû 2015
Messages: 445
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 14:37    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bienvenu sur le forum Thierry !
Bravo pour cette prise de conscience, j'ai déjà un premier pas important dans la libération.

Bravo aussi pour ces 48h passées sans porno c'est quelque chose, il faut le remarquer.

Continue sur cette lancée, il faut à tout prix rester concentré sur ce que l'on fait pour ne pas avoir les idées qui vont dans tous les sens et se perdre après en recherchant du porno.

Continue comme ça tu as mon soutien !
_________________
La chute fait parti de l'expérience du grimpeur mais il remonte ensuite la pente. Il ne faut pas oublier les erreurs mais surtout se souvenir des succès réalisés. Grimpons ensemble vers un monde sans porno Wink
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Avr 2017 - 14:56    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bonjour à toi Madanar, et merci de ce premier message de soutien.

Je vais me déconnecter juste après t'avoir répondu, pour aller travailler. Et grâce à toi, je suis heureux d'avoir eu cette réponse et de me sentir moins seul.

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu écris : tout faire pour éviter les échecs ; les accepter et en tirer les conséquences s'il s'en produit ; repartir avec la même détermination et une expérience accrue. Je prends cette expérience comme un apprentissage : il y a des pièges partout, en moi et dans le monde, mais il y a une solution pour chaque piège et il s'agit d'apprendre à bien utiliser ces solutions pour rester le plus fort.

Avec le temps les pièges seront de plus en plus rares et de moins en moins dangereux en apparence, mais il faudra alors apprendre à continuer à les identifier avec la même vigilance, car le danger après plusieurs mois me semble être celui-ci : croire que c'est gagné et tomber dans le premier traquenard venu (une sollicitation qui arrive par hasard, un peu de stress, un long week-end seul chez soi avec un ordinateur...).

J'ai tout cela en tête (j'ai même réfléchi à la suite qui m'attend) et c'est ce qui est nouveau par rapport à mes tentatives antérieures.

Bonne fin de journée à toi, merci encore, et à bientôt

Thierry

PS : j'ai laissé un long message sur le fil ouvert par Tonneli, pour lui dire comment je regarde ce sevrage comme un apprentissage... Mais j'écris surtout pour moi : ce que j'écris est plus clair pour moi et m'engage. Si ça peut un peu servir à d'autres, ça me fera plaisir.
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 04:31    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bonsoir ou bonjour
J'en suis à 62 heures. Après ce message je vais dormir. Demain matin, j'en serai à 72h et je pourrai commencer à compter en jours. Very Happy Beaucoup de travail les jours qui viennent, des sorties le soir (un diner avec des amis, un concert...). Puis retour vers la France. Je dois atteindre une semaine très facilement. Ensuite, beaucoup de travail à nouveau...
J'ai choisi le bon moment : heureux d'avoir résisté au lundi férié de Pâques, seul dans un hôtel dans cette ville pleine de sollicitations qu'est NYC. J'engrange tout de suite un petit capital de satisfaction et de confiance. C'est toujours dans ces situations, en voyage, que j'ai replongé. Cette fois-ci, je commence un sevrage beaucoup plus réfléchi que d'habitude justement dans ces circonstances difficiles. D'avoir tenu le choc m'aide à me dire que je suis tout à fait capable pour la suite. Je sais qu'il y aura des tentations et des pièges, mais j'ai beaucoup lu ici, beaucoup réfléchi, et je me suis fait ma petite boite à outils pour déjouer ces pièges, écarter ces tentations.
Bonne chance et bon courage à tous. Trouvez des moyens de vous faire plaisir, de cultiver votre goût d'une vie joyeuse et saine.
Je vais dormir. Je devrais le faire un peu plus tôt, mais là encore, il n'y a pas de catastrophe, par rapport à toutes les fois où j'ai passé toute la nuit sur internet. Je suis un peu plus reposé chaque jour et ça aide aussi. En fait, si on déjoue les pièges qui se présentent inévitablement, le temps joue pour nous. C'est aussi ça qu'il faut se dire.
Bonne chance, bon courage, bonne nuit ou bonne journée.
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
GayTemps


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2013
Messages: 558
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 05:52    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bravo Thierry,

tu es bien parti.

Tu es vraiment en mode solutions et c'est ce qu'il faut.

Je te lève mon chapeau.

Bonne route vers la liberté cher compagnon.

Okay
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 13:21    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Merci beaucoup gaytemps pour ton message de soutien.

Allez, j'ai assez confiance pour arrondir le compteur : dans trois quarts d'heure j'en serai à trois jours pleins. J'attaque ma quatrième journée et je cesse de compter en heures. Smile

Bonne nuit bien qu'un peu courte. J'ai peut-être eu tort de rester tard devant l'écran. Mais pas pour du porno. Et pas une nuit catastrophique non plus. Quand je serai absorbé dans le travail, je ne sentirai plus la fatigue.

Bonne journée ou bon après-midi à tout le monde.

Thierry

 
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
warkill


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2017
Messages: 68
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 15:04    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Salut Thierry et bienvenue à toi ici Smile C'est clair qu'a cet âge ce n'est pas facile d'arrêter mais voilà, faut trouver des solutions et surtout prendre des initiatives qui font les journées se compléteront. Si tu arrives à tenir 1 semaine complète c'est déjà pas mal et c'est ça qui donnera la motivation de continuer ce sevrage même si par moment y'a des points de rechutes, il faut savoir résister Wink Ce soir je serai à mon 4e jour de sevrage, c'est la 1re fois que j'arrive à ça et j'en suis même étonné et fier Very Happy 
Bon courage dans ce combat qui est un des plus dures et comme le dis GayTemps, en route vers la liberté Smile
_________________
"Si tu abandonnes une fois, cela peut devenir une habitude. Alors, n'abandonnes jamais!"
M.Jordan
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 506
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 22:52    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Hi Thierry !


Bienvenue sur le forum .

Je voulais te dire un petit mot concernant les sites d'escorte . J'en ai également fréquenté quelques une , mais pas pour assouvir des fantasmes , plutôt pour tester ma libido ( quasi inexistante devant une femme ) D'ailleurs ce fut très " inefficace" ( bon y avait quand même le massage 😎 )
Bref tout ça pour dire que j'ai également accédé à elles par l'intermédiaire de " CES " sites .
Au début de mon sevrage , je eu peu de pulsions pour le porno , j'ai eu de la chance . De temps en temps je trippai à regarder les annonces , mais vite fais . Je ne comptais pas appeler , je faisais même pas gaffe .
C'est un soir que j'ai eu une grosse pulsion de regarder s'il n'y avait pas de nouvelles filles . (Tjs sans l'intention d'appeler ) .
C'est là que j'ai eu le déclic, mon déclic car il ne correspond pas à ta situation , mais je me suis dis :

" C'est le choix mon problème ! J'aime avoir le choix , et choisir ! Mais après ... On fait quoi ? 😂

Bref j'ai donc compris que ces sites suivent EXACTEMENT le même schéma que le porno sur internet . ( C'est également le même procédé qu'utilisent les sites de vente en ligne populaires ) .


Donc MEFIES toi en comme la peste .


Sinon , tu cherchais des gens de ta tranche d'âge dans ton cas , rapproche toi de Raspoutine .

Foi et volonté !

X
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Avr 2017 - 22:53    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Merci beaucoup de vos réponses, Warkill et xpetimou

Sur les sites d'escorts, entièrement d'accord : c'est l'abomination absolue et m'en écarter, ce qui est déjà ancien, a été une étape importante.

Pour répondre, à Warkill, c'est dur mais pas tant que ça. J'ai trois grandes chances :
- je vis en couple depuis très longtemps
- j'ai de nombreux centres d'intérêt
- ma consommation de porno a toujours été intermittente. J'ai arrêté quand je sentais que j'étais en train de glisser, puis je reprenais. Donc arrêter ne me fait pas vraiment peur.

Deux choses sont nouvelles par rapport aux arrêts antérieurs :
- j'ai fait un vrai travail, sur ce site, pour prendre une décision radiclae et m'en donner les moyens ;
- mais il y a une difficulté en plus : cette fois-ci, il faut renoncer tout à fait, sacraliser le renoncement. Je ne m'autorise plus à me dire : je m'en passe mais bientôt, si je le veux, je peux en profiter à nouveau.

Donc ce n'est pas si difficile mais il y a quand même un petit travail à faire.

Merci à tous ceux qui répondent. Je vais sortir, diner avec un collègue, donc je déconnecte et c'est très bien ainsi.

Bonne soirée ou journée.

Bon courage, mais amusez-vous un peu aussi. Je trouve le ton de ce site trop négatif. C'est peut-être parce que j'ai une addiction moins forte que d'autres, que je peux avoir un ton un peu léger. Mais vraiment, je crois qu'il faut donner une place au plaisir, sinon on n'y arrive pas : n'importe quoi de sain : la littérature, la cuisine, les animaux, le golf, le tennis, les matchs de foot entre potes, la musique, la danse. Si tout cela n'est pas présent, ressasser que le porno est mauvais ne suffira pas.
Voilà la petite contribution que je voulais apporter. Merci à tous
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Avr 2017 - 15:26    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bonjour à tout le monde

Petit message rapide après presque deux jours sans connection. Un travail de ouf, un concert génial, des sorties moins fun mais qui m'ont occupé. Aucune tentation ou presque. Le bonheur est dans le divertissement intense.
Pas de nouvelle connection avant plusieurs jours, je parie : mon retour en France a partir de demain, les élections et tutti quanti, ça fait que je vais être bien pris et tant mieux. :-)))
OCCUPEZ-VOUS. NE VOUS MORFONDEZ-PAS. Le dégoût du porno, c'est in-dis-pen-sa-ble !!!!! Mais vous allez pas construire vos vies seulement là-dessus !!!!! Vive le printemps, le soleil, les terrasses, les marches en forêt ou en ville, les stades de foot et les petits matchs du dimanche.
Bon week end à tout le monde.
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
warkill


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2017
Messages: 68
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Avr 2017 - 19:37    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Salut Thierry
Effectivement si on reste chez soi à rien faire, on va d'office retomber dans les enfers, surtout que c'est le début du week-end il faudra s'occuper un maximum, ici j'ai eu une semaine +/- chargée sauf que depuis hier matin au réveil et le soir avant de dormir, je commence à avoir des érections ainsi que des flash de scènes, ça me fait trop peur, peur que ça reste encré dans ma tête et que je passe à l'acte en me masturbant par la pensée mais sans porno mais pour le moment j'ai résister.


Bon week-end à toi aussi et je vais essayer de pas trop me préoccuper de ça, surtout au réveil et au coucher... 
_________________
"Si tu abandonnes une fois, cela peut devenir une habitude. Alors, n'abandonnes jamais!"
M.Jordan
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 23:00    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bonjour à tous
J'attaque la deuxième semaine. Merci à ceux qui m'ont laissé des messages. Bon courage à tous, et pensez aussi à des choses agréables. Very Happy
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 508
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 23:05    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Salut Thierry, 


Félicitation pour ton parcours ! Tu m'a l'air plein de sagesse et de bonne intentions, continue comme sa ! N'oublie jamais que le porno et les escortes t'enlève une partie de ta liberté ! 


Force et amour a toi  Exclamation
_________________
Les choses sont comme elles sont, nous souffrons parce que nous les avons imaginés différentes.
Revenir en haut
Ex-branleur


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2016
Messages: 106
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Avr 2017 - 10:00    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Excellent départ Thierry ! 
Tu es sur la bonne voie. Si la tentation se fait trop suppliante, essaye de t'accorder un moment de réflexion pour ne pas succomber tout de suite. Par exemple, "je prends une douche" ou "je fais une petite balade". ET réfléchis à ce que tu as à perdre ou à gagner. En espérant que cela t'aide.
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Avr 2017 - 19:31    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bonsoir à tous
Merci pour les messages laissés ici. Je vais répondre à ex-branleur ci-dessous. Tout va bien de mon côté. Des tentations, mais pas insurmontables. Il y en aura sans doute de plus dangereuses. La fatigue et trop de travail me donnent envie de me trouver un refuge dans la PMO. Comment l’éviter, si la pression devient trop forte ? Je réfléchissais à cette question tout à l’heure, et j’ai envie d’écrire ici ma réponse. J’ai déjà écrit l’importance que j’accorde aux multiples plaisirs de la vie, au fait de ne pas s’enfermer seul face aux tentations, aux relations avec les amis. Rester passivement chez soi en comptant les jours, je crois que c’est aller au-devant des difficultés. Mais que faire quand la tentation est là, et qu’elle est forte ?
Sortir peut être une solution. Ou appeler quelqu’un. Mais si on est seul chez soi, au milieu de la nuit, avec nulle part où aller et un ordinateur sous la main ? C'est là que je veux répondre à ex-branleur. Oui, entièrement d'accord. Je pense qu'il faut réfléchir. Plus précisément, je pense qu’il faut tout de suite se poser la question suivante : qu’est-ce que je veux vraiment ? Et ne se mentir ni sur la question, ni sur la réponse. Est-ce que je veux replonger ? La réponse est non. Alors, ne rien faire qui pourrait conduire à replonger. Est-ce que je veux regarder un site pendant cinq minutes et passer à autre chose ? C’est cela que décrivent les gens qui ont replongé : ils ont voulu s’accorder quelques minutes de plaisir sans conséquence, puis passer à autre chose. Mais ça n’est pas possible ! Des centaines de témoignages montrent que céder provoque inévitablement des souffrances et rend la suite plus difficile. Il faut avoir ça en tête et donc se poser la question suivante, bien plus honnête que la précédente : est-ce que je veux m’offrir un peu de plaisir dont les conséquences seront de la souffrance, de l’abattement, une baisse de l’estime de moi, et finalement des jours, des semaines ou des mois d’efforts ruinés ? NON, NON et NON. Si on se pose clairement cette question-là, alors on doit se dire : je ne le veux pas et je ne le fais pas ! Ce n’est pas moi qui le veut. Ce sont des pulsions qui me traversent, mais je suis libre de les refuser, d’attendre qu’elles se passent en me relaxant, et je tiens à garder cette liberté. Si je résiste, je serai libre et fier de cette liberté conquise ; mes efforts auront été utiles. Si je craque, ce seront des souffrances et une baisse de mon estime de moi.
Si la tentation est faible, il doit être facile d’y résister. Si elle forte, c’est que le danger est grand, et donc il est d’autant plus important de ne pas y céder.
Voilà ce que je voulais écrire, qui prolonge ce qu'a écrit ex-branleur, en espérant que cela aidera certains d’entre vous.
Merci encore
A bientôt
Thierry
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
warkill


Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2017
Messages: 68
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Avr 2017 - 19:48    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Bonsoir thierry, Bon courage pour cette deuxième semaine, on doit continuer les activités habituelles comme cela était la semaine précédente, si on compte nos jours c'est clair que la rechute peut arriver à tout moment, force à toi Wink 
_________________
"Si tu abandonnes une fois, cela peut devenir une habitude. Alors, n'abandonnes jamais!"
M.Jordan
Revenir en haut
thierry77


Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2017
Messages: 216
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Avr 2017 - 19:51    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Merci. :-)
_________________
Thierry, 50 ans, en cours de sevrage depuis le 16 avril à 3h
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 149
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Avr 2017 - 21:28    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Thierry77, ce que tu écris est puissant: refuser un plaisir éphémère pour une joie plus grande ! Merci !
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Ex-branleur


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2016
Messages: 106
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Avr 2017 - 23:10    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage Répondre en citant
Entièrement d'accord avec ton analyse Thierry. Je te réponds rapidement car il est tard. Ces plaisirs éphémères ne méritent pas de longs mois de souffrances et une baisse de l'estime de soi, une baisse d'énergie, de la culpabilité..  On se rapproche de certaines réflexions philosophiques sur la liberté. Pour gagner en liberté selon moi, il faut être capable de réfléchir en son âme et conscience ce qui est bon ou pas, positif ou négatif pour nous, et prendre les bonnes décisions en conséquence. Et ce sont les bonnes décisions que l'on prendra qui nous rendront plus forts. L'enchaînement des victoires dope la confiance en soi ! Je garderai tes réflexions en tête. Forza !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:49    Sujet du message: Démarrage d'un sevrage
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com