Episode III - Un Dernier Espoir
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mar 28 Mar 2017 - 09:00    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Je réouvre un carnet où l'idée est de partager le concret de mon sevrage et de limiter au maximum voir au néant tout post négatif et dieu sait que c'est un challenge pour moi. Pour remettre les choses dans leurs contexte, je suis un dinosaure du forum, présent depuis 7 ans sans avoir réussi à faire évoluer ma situation, dans le flou niveau professionnel depuis 1 an d'inactivité, détruit par un physique qui s'est altéré avec ma lourde dépendance et m'ayant entrainé bien plus loin que je ne pouvais l'imaginé.

Ma pornodépendance lié à la culpabilité/honte due à une forme d'addiction aux rapports avec prostitués depuis mes 21ans, ainsi qu'un mal-être physique réel (et non lié à mon apparence extérieur mais à une pathologie bien particulière) s'étant développé en lien avec cette honte du passé me pourris la vie et fait voir tout en noir; Les détails de cela sont développé en long en large dans la fusion de mes 2 précédents carnets soit plus de 150pages.  Tous cela m’incite à croire que jamais je ne reverrais la lumière du jour et resterait cet être sombre, ternis par ces années de passivité vis à vis de ma vie (sevrage et investissement dans la vie pro).

Je veux maintenant limiter mes état d'âmes sur cela, je dois simplement accepter cet état de fait. Je dois faire le deuil de ce jeune homme que j'étais qui a pris cette mauvaise décision qui m'a mené à enchainer les mauvais choix depuis dans bien des domaines (pro et perso), faire le deuil de celui que j'aurai pu être si je n'avais pas fait ce choix, faire le deuil de cette "normalité" de mon corps que je n'ai plus à cause d'années à rester dans la passivité.

Episode III - Un Dernier Espoir, pour le 3eme et dernier carnet que j'ouvre, dans celui-ci je dois vraiment changer mon approche du forum comme je l'ai expliqué au début.

Ma dépendance je la connais et j'ai tellement souvent négocié avec elle, pour moi tous supports peut être détourné en support porno et j'ai tous fait, les videos classique, les annonces de prostitués, les sex.cam et cam.roulettes, l'inscription aux sites échangistes alors que je n'en suis pas et le plus complexe pour moi les sites de rencontres car même si cela n'est pas du porno cela fait remonter des pulsions et m'oriente sur des recherche de plan.culs et aucunement dans la recherche d'une partenaire avec de réelles affinités donc même ceux-là je dois les exclure car je ne suis pas capable de les utiliser correctement. Si je veux rencontrer qq1 cela doit passer par le réel d'abord, un jour peut être j'aurai la maturité pour y avoir recour mais pas aujourd'hui, à bientôt 30 ans c'est malheureux mais c'est comme ça.

Je connais ma dépendance par cœur, il serait temps de réellement essayer de me sevrer et d'investir en moi même, chercher réellement et sérieusement du taf, et arrêter de trop réfléchir, j'ai tous vus tous lus sur l'addiction: le site yourbrainonporn.com, un nombre incalculable de vidéos no-fap ou sur la méditation mais je ne fais rien pour m'y engager.


Donc je vais vraiment me faire plus rare, j'ai aussi ce besoin de me détacher du forum car j'y entretien une relation bcp trop régulière à consulter plusieurs fois par jour les carnets de chacun, cela ne m'aide pas à me d"tacher de mon statut de dépendant. Je dédie ce carnet à l'action et au concret, à bientôt 30 ans si je ne change pas, je vais répéter ces années de passivité jusqu'à la fin de mes jours.
     

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 28 Mar 2017 - 09:00    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 508
Masculin

MessagePosté le: Sam 1 Avr 2017 - 12:08    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut bibop !

Je suis de tout coeur avec toi . Il ne faut jamais perdre espoir !
J'ai également 30 ans et traine ce problème depuis longtemps sans le savoir où sans l'accepter . Je n'ai jamais pu entretenir une relation sexuelle normale avec une personne réelle et il semble que j'ai le " syndrome du chic-type" donc je peux comprendre ta frustration .
Je suis passé à côté de nombreuses choses mais j'ai pu en faire d'autres et aujourd'hui je me recrée petit à petit sans négliger l'expérience que j'ai apprise jusque là .
C'est mon tout premier sevrage ou je suis " conscient " de mon addiction et je trouve que je m'en sors plutôt bien . Il n'est jamais trop tard et je te certifie qu'à 30 ans on est loin d'être vieux . Je suis aujourd'hui au sommet de ma forme physique grâce au sport intensif / Je me fais draguer par des jeunes femmes et suis même sorti avec une fille de douze ans de moins que moi . Surtout ne te ferme pas à la trentaine ! Pique une crise ! Révolte toi ! Repense toi !

Je vais faire un tour sur tes anciens carnets que je n'ai encore jamais lu et espère pouvoir profiter de ton expérience de "dinosaure" aha et qui sait pouvoir t'aider​ en retour .

Foi et volonté !

Xpetimou
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 508
Masculin

MessagePosté le: Sam 1 Avr 2017 - 12:55    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Re !

À ouais tu es un vrai " tête de brique " comme je les appelle ^^

😉

X
Revenir en haut
intention


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2016
Messages: 167
Masculin

MessagePosté le: Sam 1 Avr 2017 - 17:07    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Être sans arrêt en train de penser au sevrage n'aide pas. C'est comme l'arrêt de la cigarette, tu y penses tout le temps ce qui rend la tâche difficile. Trop traîner sur ce forum te plonge dans ton sevrage et indirectement au porno. Chaque mot, chaque phrase d'autres carnets peut éveiller des pulsions. 


Bon courage à toi  Okay
_________________
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Avr 2017 - 08:45    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
En effet intention, rester focaliser sur le forum et ma dépendance n'aide pas et me maintient dans une position obsessive vis à vis de la dépendance et de ce qu'elle a fait de moi...cela complique mon investissement personnel dans tous le reste, trouver un taf (entre autre), cela m'immobilise d'une certaine façon.

Xpetimou, même si a 30ans je peux peut être encore me reconstruire, j'ai du mal à y croire...mes précédents carnets ont été un déversoir de mon mal être, qu'il soit mental ou physique comme depuis plus récemment. Au final ça n'arrange rien de me plaindre ou plutôt de vouloir me faire plaindre par les autres du fait de ma situation atypique.

Grosse session PMO compulsive avec bcp de vidéos ce WE alors que j'avais limité aux seules photos lors de mes dernières rechutes. Je vais essayer d'arrêter de ruminer tous ce que j'ai pu voir...pas évident car c'est une sale habitude mentale que j'ai développé à constamment me remettre en mémoire le contenu visionné.

 

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Zhoelala


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2015
Messages: 205
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Avr 2017 - 09:35    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Dan tous les cas, et selon mon expérience, un sevrage seul ne suffit pas. Il faut accomplir une démarche de changement intérieur qui s'avère difficilement envisageable si l'on est pas accompagné. 

As-tu pensé à te faire aider par un professionnel? - sachant que si ce forum est bien utile, il ne peut pas se substituer à un accompagnement psychologique. 
_________________
mon parcours : http://pornodependance.vraiforum.com/t3199-3-Semaines-de-sevrage.htm?q=#p92…
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Avr 2017 - 09:58    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Oui Zhoelala, je ne l'avais pas mentionné dans mon 1er message ici, mais je suis accompagné par un psy_sexologue spécialiste de ces problématiques d'addictions sexuelles en CSAPA (Centre de Soin, d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) et après avoir consulté différents professionnels ces dernières années, celui-ci est me semble t'il le plus compétent.
Mais même si cela m'aide beaucoup ce changement intérieur doit venir de moi et de mes actes pour évoluer réellement et abandonner tous mes mauvais schéma mentaux et accepter ce qui est et que je ne peux changer (notamment  mon passé et les petits soucis physique que j'ai et sur lesquels je n'épiloguerai plus)

Beaucoup à faire et même si rien n'évolue depuis longtemps, je me dois de continuer ma "pseudo révolte"et tenter de briser ce cercle vicieux négatif infernal pour qu'elle devienne bien réelle.

 

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Zhoelala


Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2015
Messages: 205
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Avr 2017 - 10:50    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
il y a beaucoup de culpabilité dans ce que tu exprimes. Une phrase aussi anodine que "ce changement intérieur doit venir de moi et de mes actes pour évoluer réellement et abandonner tous mes mauvais schéma mentaux et accepter ce qui est et que je ne peux changer" en est pour moi le signe. 


à te lire, on peut penser que tu es atteint d'un vice fondamentalement mauvais et que tu dois à tout prix changer quelque-chose pour évoluer. et si la solution était déjà en toi? et si cette façon de penser (je dois changer ce qui est mauvais) était un des obstacles entravant ton évolution?  
une voie plus simple et plus sereine réside dans l'amour et la compassion que l'on porte à soi-même. 
Essaies de te voir comme quelqu'un qui a emprunté une voie de manière innocente, sans considération morale. Que te manque-tel pour agir différemment dans l'avenir mais aussi dans le temps présent? 
je ne vais pas tenter de te persuader que tu es quelqu'un de bien et que tu ne mérites pas de te mésestimer autant - ça ne marche pas -
le premier pas vers cela, c'est l'indulgence envers soi-même. 


Je suis passé par de multiples rechutes dans mon parcours. Et bien je peux dire que je suis un peu plus sorti de la dépendance lorsque j'ai réalisé que le sentiment de culpabilité lié aux rechutes m'enchainait à cette dépendance. 


L'indulgence envers moi même m'a libéré de ma culpabilité et, chose inattendue, a diminué l'intensité de mes rechutes et leur fréquence.


Aujourd'hui, l'idée de rechuter ne me fait plus peur. Je peux même dire que je m'en fiche. Je sais que si je rechute, il y a une raison à cela, et je tente à chaque fois de trouver pourquoi. 


L'échec, ce n'est pas la rechute, mais d'en ignorer ou en nier la cause. Savoir pourquoi tu te branles devant des vidéos, et pour quoi tu ne fais pas autre chose à la place, t'aide à faire un choix. Le faire ou faire autre chose ...


mais sois indulgent avec toi même, la culpabilité n'est qu'une torture supplémentaire que l'on s'inflige à soi même, incitant à fuir, à se fuir soi-même dans l'oubli .
_________________
mon parcours : http://pornodependance.vraiforum.com/t3199-3-Semaines-de-sevrage.htm?q=#p92…
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Avr 2017 - 18:28    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Je vois ce que tu veux dire mais pas facile quand on fonctionne comme ça depuis des années, la violence de cette honte/culpabilité de mon passé est très forte, liée au fait que j'ai bafoué ma moralité et mes valeurs...et  même si j'essaie d'être indulgent je suis en réalité très dur avec moi car j'ai gâché clairement ma construction professionnel et sentimentale à cause de tous ça. Mon physique incommodant est tel qu'il est, j'essaie de faire avec au quotidien mais il me ramène de façon permanente à mon passé, à mon statut de dépendant...ça yé je continue d'en parler de ça alors que je dois simplement accepter cela.

Je tâche d'être moins dur avec moi vis à vis de mes rechutes, il y en aura encore sans doute encore, à moi de les aborder différemment.

Je vais tâcher d'assumer ma situation, ma vie, ne plus me plaindre constamment et agir pour mon futur. Cela passe par un détachement du forum, je vais vraiment essayer de m'y tenir.

A+

J1
 

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
plissken


Hors ligne

Inscrit le: 24 Jan 2017
Messages: 27
Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Avr 2017 - 21:35    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut BIBOPCHANGE,

Je passe ici pour te dire que ton post m'a touché et que je me reconnais beaucoup dans ton parcours (porno, prostitution, cam et toutes ces merdes).

Je tenais juste à te dire que je suis de tout cœur avec toi.
Ne lâche rien, tout est réversible. Tu as beaucoup de belles années devant toi.

Bon courage.
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Avr 2017 - 06:26    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Content d'avoir de tes nouvelles; tu démarres un 3ème carnet (mais ne l'appelle pas le dernier)
courage
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Avr 2017 - 17:50    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Merci les gars, ça fait toujours du bien de vous lire, vous tous qui m'apportez un boost de positivité malgré ma situation stagnante.
 

C'est toujours très dur, avec ces rechute à répétition tous les 3-4jours. Le conflit intérieur que je porte me mine depuis tant d'années, j'ai du mal à lâcher prise, mais le travail avec mon psy est très positif mais cela ravive beaucoup de chose du passé et j'ai du mal à me détacher de tous ces regrets. Mon fameux inconfort s'étant incrusté durablement dans mon physique rend la tâche du détachement vis à vis de ma dépendance encore plus compliqué car je le ressens de façon permanente H24.(je n'épilogue pas sur le sujet même si je l'évoque, tous cela est détaillé dans mon précédent carnet, les aspects "technique" de cet inconfort si particulier-qui n'est en soit rien de grave mais dur à vivre)

"95% de nos rechutes sont des erreurs bêtes, déjà commises" Cette phrase de Saucey me parle tellement. Je répète sans fin les mêmes erreurs et tourne en rond encore et toujours. L'inconfort physique est dernièrement l'argument massue pour justifier mes rechute, entre autres car il y en a évidemment bcp d'autres et à chaque fois, je baisse ma garde car je me dis que le changement que je dois opérer est trop grand, qu'il s'agisse d'accepter mon physique, prendre des risques dans la vie, m'ouvrir malgré la posture de fermeture et de victime que je porte depuis très longtemps, bien avant d'être dépendants (cannabis puis porno), alors je m'enterre en mode technique de l'autruche la tête dans le sol et on fait comme si de rien n'était.
2017 est une année encore longue et malgré les difficulté dont l'inconfort physique arrivé fin 2016, j'espère pouvoir amorcé un réel changement car je me vois pas vivre comme ça encore longtemps...loin de moi l'idée d'attenter à ma vie, ce n'est pas au goût du jour et je me promets que cela ne le sera jamais.

Lourde rechute hier, avec mes supports habituels et surtout une escalade avec le visionnages de vidéos clairement trash/glauque ce qui n'avais jamais été vraiment le cas dans mes rechutes.

Malgré tous cela je veux reprendre du poil de la bête en ce début de printemps et égaillé un peu plus ma vie.
  


J1  

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Avr 2017 - 22:17    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
même si tu retombes, tu as au moins ton cœur levé vers le cap que tu voudrais atteindre, et ton moi profond est donc sauf.
ne te culpabilise pas.
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Cassis


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2016
Messages: 144
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 16:04    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut Bibop,

Il parait qu'on recommence encore et encore les même choses, tant qu'on a pas compris ce qu'on avait à comprendre dans la situation donnée.

Toi, au lieu de chercher à comprendre de quoi il s'agit, tu t'interdis de revivre ce moment (que tu ne veux pas), mais la pulsion est plus forte et tu le vis en mode "zombie" sans être vraiment présent à toi même et sans pouvoir comprendre.

Je sais pas si c'est possible et si ça marcherait, mais au pire tu peux essayer, tu n'es pas à une rechute près (en étant purement objective, rien de méchant là dedans).

Ne te retiens pas, mais observe-toi. Quand est ce que la pulsion arrive? Toujours à la même heure, ou non? Toujours au même endroit ou non? Toujours après un enchaînement d'activité, ou non?
Sois présent en toi, cherche à voir ce que tu ressens comme émotion, au fond. De la colère? De la peur? De la frustration? etc...
Cherche à comprendre ce que tu ne comprends pas et qui t'oblige à revivre toujours en boucle le même événement. Essais de voir si ça te rappelle quelque chose, une sensation de déjà vu. Une odeur, une couleur, une musique etc...

Tu ne fais pas ce que tu veux et tu fais ce que tu ne veux pas, tu es donc "prisonnier" ou "esclave", mais de quoi?
Pas juste du porno, le porno est la conséquence, ce qui vient masquer le reste pour ne pas voir et ne pas penser.

Bref, bienveillance et observation envers toi. Ça vaut le coup d'essayer, qu'est ce que tu en penses?

Amicalement.

Cassis
_________________
Compagne d'homme en cours de réhabilitation
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 16:45    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Oui Ultreia, je suis conscient que ça n'est pas une situation qui peu perdurer encore longtemps et je veux réellement pouvoir changer la donne, la prise de conscience c'est bien mais il me faudrait dépasser ce stade ce que j'ai du mal à faire.

Je tourne en rond et répète constamment les même erreurs. Oui Cassis j'ai bien identifié ces moments de pulsions (en semaine lorsque je dois chercher du travail ou le lendemain de soirée) et ces émotions y étant liées: frustration du présent, colère vis à vis des soucis physiques, angoisse du futur. Avant même si j'allais rarement au delà de 5j au moins j'essayais, j'étais combatif; là je dois l'avouer dernièrement je ne lutte même plus et dès que les pulsions se manifestent je les laisse s'imposer à moi.

Encore aujourd'hui /angoisse du futur/ vis à vis de ma situation pro qui n'évolue pas car je suis constamment angoissé devant mon ordi lorsque je commence à faire des recherches de taf, donc plutôt que d'assumer cette émotions et de réellement chercher un job, j'arrête au bout de 10min et je pars dans la PMO ce qui élimine tout investissement dans mes recherches pour la fin de la journée, c'est mon échappatoire classique pour rejeter mes responsabilités (trouver un job et commencer ma vie) et bouder ces problèmes physique qui le temps d'une PMO n'existe plus. Je fuis encore et toujours.

Rien n'évolue, je stagne comme toujours et répète les mêmes erreurs comme si je pensais que rien n'évoluera positivement pour moi. "un dernier espoir" j'en ai encore de l'espoir mais va falloir que je me prouve que je suis capable de me reprendre et arrêter cette perdition, sinon ce nouveau carnet n'aura servit à rien et va devenir la copie du précédent. 

J0 - Le vrai problème, c'est que je ne veux pas grandir, ce passé lourd ou ces problèmes physique sont une sorte d'excuse pour moi pour ne pas faire comme tous le monde...grandir, vivre une vie d'adulte. C'est ce que je sais depuis longtemps en réalité et me cache derrière ces pbs et cette loudres dépendance...Le syndrome de Peter Pan


 

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 17:51    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut BIBOPCHANGE,


Je viens de lire ton carnet, cette noirceur que tu décris, ces erreurs qui se répète, cette négociation avec l’addiction, je pense que ça parle a beaucoup d’entre nous.
Tu dis qu’actuellement tu ne veux pas grandir, mais les enfants sont souvent heureux ! Tu n’as pas l’air d’être dans cette situation, je me permets de dire sa parce que moi aussi j’ai l’impression d’être en enfer depuis longtemps maintenant, la porno dépendance étant un problème parmi tant d’autres.
Je ne veux certainement pas avoir l’air plus malin qu’un autre ou quoi, j’ai les compétences pour devenir la personne la plus pathétique d’internet, mais je pense qu’il faut que tu changes BIBOPCHANGE !


Qu’il faut que tu le veuille, que tu dois te concentrer sur ce que tu veux, et non sur ce que tu ne veux pas ! Par exemple ne pas se dire je veux arrêter la masturbation et le porno, mais je veux être libre ! Ou alors ne pas dire je ne veux plus être au chômage mais je veux du travail, tout ça dans une certaine confiance, regarde ce que la vie nous a amenés à faire, regarde notre position si désagréable !!


Mais de quoi avons-nous peur maintenant ? C’est bon on connait la douleur, on l’entretien on l’a pratique, allons essayer autre chose maintenant, pourquoi pas hein et au pire si sa marche pas est ce que se sera pire ? J’en doute.


Je dis ça c’est très positif, mais je suis quelqu’un de très sombre aussi, cependant il faut essayer, on a que ça à faire maintenant, on va mourir en attendant essayons de vivre.


Je n’espère ne pas t’avoir agressé ! Si c’est le cas n’hésite pas à me le dire, je suis comme toi Bibopchange, et je suis loin d’avoir dépassé ma peine.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Cassis


Hors ligne

Inscrit le: 27 Aoû 2016
Messages: 144
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 21:14    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Je me permet de relever 2-3 choses dans ta réponse précédente.

Le syndrome de Peter Pan... ne pas vouloir grandir.
Qu'est ce qui te fait peur dans le fait de devenir adulte? Qu'est ce qui, dans le faite de devenir adulte de rebute au point de fuir?

Est ce que tu as conscience que tu n'es pas obligé de devenir "l'adulte modèle" tel que tu ressens des attentes (parents, société, amis, ou autres) sur toi?
Est ce que tu t'es déjà dis "Moi, je veux être un adulte comme-ci, ou comme ça?"
Déjà, qu'est ce que tu voudrais?

Est ce que tu t'es déjà dis, que peut-être, tu PMO après 10 minutes de recherche de taff parce que ton inconscient ne veut tellement pas de la vie qui va avec ce genre de taff, que tu t'auto-sabote?

Tu as dis que tu aimerais être physiothérapeute, c'est juste?
Peut-être qu'il faut VRAIMENT commencer à envisager comment rendre ça possible, ça ou quelque chose de très proche et compatible avec tes possibilités.

Tu es juste en train de refuser une vie que tu ne veux pas. Enfin, c'est mon impression.

Courage à toi, quoi qu'il en soit et tout mon soutient.

Cassis
_________________
Compagne d'homme en cours de réhabilitation
Revenir en haut
Xpetimou


Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2017
Messages: 508
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Avr 2017 - 22:13    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut bibop !

J'avais écris un pavé mais mon tél est tombé en rade ...

Pour faire bref :

Écoute les filles ! 😉
Deviens l'artisan de toi même ! ( Super facile à dire en tout cas ^^ )


Cassis , tes commentaires sont comme une touche de couleur dans nos carnets . Merci sincèrement .


Foi et volonté !
X
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Avr 2017 - 09:35    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Sur que je ne suis pas heureux jerzy, mais me lancer dans le bain de la vie, me confronter aux autres avec ce que cela implique, sachant que je n'arrive pas à me voir dans le miroir, et bien je ne prends aucun risque.
La vérité c'est que je ne sais pas ce que je veux niveau pro, oui Cassis je parlais du taf de kinésythérapeute, 5ans d'études alors que j'ai 30ans sans être sure d'être sélectionné déjà, et mes parents qui si je le suis ne croient pas réellement en moi et en cette intérêt tardif pour ce métier. C'est peut être une forme de fuite pour ne pas me confronter à ma situation qui est de trouver un taf, même si ce n'est pas le taf rêvé à cause des mauvais choix d'études que j'ai fait mais j'en suis là...mes parents ont payé bcp d'argent au fil des années pour que j'ai un diplôme et moi je refuse tout en bloc pour éviter de me confronter au monde. Fin bref je pense quand même retenter l'inscription et si je choisi de le faire il faut que je soit prêt à la faire seul sans le soutient de mes parents, j'ai accepté cette idée.
D'un autre côté j'aurai une réponse pas avant Septembre (dépôt du dossier en Aout) et je dois aussi m'investir pour trouver un taf qui puisse m'assurer un salaire et qui me plaira peut être et dans lequel j'arriverai à me projeter.

Tu ne m'as pas du tout aggressé jerzy, à priori ça ne peut pas être pire comme tu dit donc il est peut être temps de réellement sortir de cette dépression/angoisse permanente de la vie, j'essaie mais j'y suis accrocher...quand bien même j'ai créé mon mal être physique à cause de mon inaction à me sevrer et à ne pas réellement considérer cette somatisation de mon mal être, je ne peux pas justifier de rechuter sans fin à cause de lui; je dois m'y confronter et arrêter de l'oublier par la PMO chronique, car le temps d'une PMO sont impact diminue mais il revient toujours...Ce n'est pas une solution.

Ce qui me rebute dans la vie d'adulte Cassis, c'est que j'ai l'impression qu'elle n'est pas pour moi, incapable de socialiser correctement, surtout avec les femmes mais aussi les hommes, je n'ai aucun sens des responsabilité avec une mère qui m'a couvé et tous fait pour moi, un père qui m'a tous donner sans jamais devoir réellement m'arracher pour obtenir qqch. Le fait aussi que la vie d'adulte à 2 c'est mieux mais je me vois et me sens à cause de mon passé et mon pb physique tellement infréquentable, que je peine à penser qu'un jf veuille d'une épave telle que moi... Voilà c'est dit.
Je sais que tous cela est emprunt de mon négativisme légendaire mais c'est comme ça que je me suis construit au fil des années de dépendance, même si j'étais à la base qq1 de très timide et introverti c'est pas comme ça que cela aurait dû se passer pour moi, je me suis autosabordé avant même de commencer ma vie...je travaille à la regagner/la récupérer mais je retombe tjs dans la complaisance vis à vis de ma situation

  

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Rob


Hors ligne

Inscrit le: 02 Avr 2017
Messages: 30
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Avr 2017 - 17:36    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut Bibop, ce petit message pour t'encourager. Paradoxalement, ton dernier message me laisse croire que tu es en train de progresser. Voilà, j'avais juste envie de t'encourager. Ne baisse pas les bras. Il y a toujours de l'espoir (raison pour laquelle je n'aime pas le titre de ce carnet, un dernier espoir. en effet, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Ne l'oublie jamais). Et pour bien lancer ton sevrage, pourquoi ne pas partir quelques jours en vacances si tu en as l'occasion? Un changement d'environnement peut aider à casser certains schémas comportementaux.  Dans un de tes carnets tu as fait un voyage en Espagne et tu avais tenu bien plus long sans porno que d'habitude. Je suis persuadé que ce n'est pas un hasard.
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Avr 2017 - 18:11    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut Bibopchange²,


Quand je te lis, je sens vraiment, que tu t’en veux, tu portes le poids de tes erreurs en permanence, ce poids t’enfonce.


Il faut que tu réapprennes à t’aimer, que tu te pardonne, que tu oublies le passé, il n’existe pas.


Tu peux te dire « Ouais c’est facile de dire sa j’aimerai bien t’y voir » tu aurai raison car j’essaie précisément non sans peine, mais crois moi, j’ai des complexes physiques qui m’amène a la conclusion que je n’arriverai peut être jamais à m’accepter et par conséquences a me faire accepter, je me sens comme un débile dans ce monde qui ce veux complexe, faisant partie de cette espèce humaine qui se prétend intelligente en détruisant tout et en favorisant les apparences futiles.


Je n’ai jamais été a la hauteur de ce qu’attendaient mes parents, mais au contraire tout en dessous de celle dont il ne voulait même pas.
Mais justement, on en a tellement bavé, retournons cette force qui nous plaque au sol, retournons la vers le ciel ! C’est concrètement possible, arrêtons de réfléchir a oui sa c’est comme ça, mais a non à cause de ça, oublions tout, allons-y juste.


Aime toi Bibopchange, tu a la même valeur que tous les êtres humains quel que soit tes actes, tu n’es pas Adolf Hitler, respire, oublie, pardonne toi, va vers l’inconnu, ne te focalise plus sur l’échec.


Regarde comme tes pensées t’éloigne du bonheur. Ressens !
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Ven 14 Avr 2017 - 22:21    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Je signe
Il faut que tu réapprennes à t’aimer, que tu te pardonne
tu a la même valeur que tous les êtres humains quel que soit tes actes
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Dim 16 Avr 2017 - 12:33    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
salut Rob et Merci pour tes conseils et encouragement, tu as raison tant qu'il y a de la vie je continuerai à me battre pour la liberté de mon âme. Je vois que tu es remonté à loin dans la lecture de mes carnets, en effets c'était début 2014, une des meilleures période, 3-4semaines tenue malgré des petits écarts, mais c'était positif, compliqué de repartir comme ça compte tenu de ma situation actuelle que je repousse continuellement à savoir me trouver un taf et commencer à vivre...Je ressens bien que la dépendance est un moyen de "m'accorder" volontairement un sur-place et ne pas agir pour mon avenir. Même si je ne pars pas e vacances je dois être capable d'affronter ma vie et d'assumer les responsabilités qui m'incombes, je peux pas rester éternellement ainsi, vieux garçon (29ans) diplômé sans job, replier sur soi notamment à cause des rechutes chronique qui jalonne mes semaines (tous les 3J), ma vie.

Vous avez raison jerzy et Ultreia, on est premièrement humain et sortir de la mésestime de soi n'est pas évident pour moi mais c'est une des clefs indispensable pour avancer, c'est évident. Je pense avoir accepté mon passé, n'en suis pas fier mais c'est ainsi je ne peux le changer, mais en rechutant dans la PMO chronique tous les 3j, je maintiens ce sentiment de honte/culpabilité et bcp d'autres négatifs sur moi même, mes capacités...comme si cela maintenait la cicatrice ouverte et rendant cette"guérison intérieure"impossible.  Après le physique est ce qu'il est, je dois composer avec, et je vais tâcher de ne plus trop l'évoquer, cela ne doit pas devenir l'excuse pour rester dans ce sur-place encore des années, cela en a dejà bien pris le chemin car je radote là dessus mais NON je dois stopper cela et vivre avec, focaliser dessus n'y changera rien.

DESOLE d'avance pour le pavet qui arrive.
J'ai eu une expérience des plus particulière ce WE, un pote m'avait proposer un plan à 3 avec une fille qu'il voit de temps en temps et j'avais dit non une 1ere fois il y a qq semaine; ce WE j'ai craqué et on a vu cette fille; sans rentré dans les détails c'était totalement bizarre et négatif, j'ai un peu participé mais très peu (pas de pénétration), et j'étais en gros plus spectateur de la scène, et n'ai rien fait avec elle. même si j'étais "un peu excité", (en vrai elle ne me plait pas du tout) impossible de bander réellement (l'alcool doit jouer sans doute), mais au final j'étais totalement extérieur à la scène, j'étais là mais ne prenais aucun plaisir, un poil excité, mais comme si c'était parce que je "devais l'être", ils sont ensuite aller faire leur affaire dans la chambre car je n'étais pas vraiment surper-réceptif, je n'avais aucune réelle envie qqsoit et au final je regrette car je savais qu'il n'en ressortirait rien de bon. La meuf n'était pas si à l'aise avec moi, voyant que je ne prenais pas de réel plaisir, ne bandant pas et voyant que je kiffais pas plus que ça.
J'ai comme une impression d'avoir été utilisé, mais bon on ne m'a pas forcé. Il avait je pense plus envie que moi de ça, et moi une fois dans le truc pas de marche arrière possible mais indépendemment du fait que je ne bandait pas, j'étais pas excité du tout par elle, voir même le contraire, je me demandais un peu ce que je faisait là, avec une excitation faible à 25%, je bandais un peu mais bofbof, et elle a même essayé de me faire une fellation mais totalement inutile et plus rien 0% excitation...Comme si mon corps ne voulait pas d'elle car je m'étais forcé à la base. Ensuite ils sont allé à 2 dans la chambre. Au final je suis content d'avoir été "nul" et de fait de ne pas avoir pu en voir plus, ou participer davantage que cela...un bon gros echec mais qui "me fait plaisir" car je n'avais pas réellement envie de cela au final.

J'ai encore été faire un truc contre mes réelles envies...bon je pense qu'il n'y a pas mort d'hommes mais je sais que le sex à 3 non merci et je comprend aussi que même si elle me plaisait pas du tout les pb d'érection ne sont pas anodins, cela m'étais déjà arrivé dans le passé.

J'ai envie de considérer cette épisode comme la dernière étapes de ma poursuite de ma décadences sexuelles. J'ai envie d'être normal, d'aimer UNE seule fille. Franchement voilà tant pis, je l'ai vécut, pas la peine d'en faire un fromage, je sais que je repartirais plus là dedans que la fille à mon goût ou NON. Après je ne diabolise pas mon pote, il est bcp plus porté sur le cul que moi, il a bcp de partenaire, cela restera entre nous et puis basta, a moi d'essayer d'être maitre de moi même  et à l'avenir de refuser ce genre de propositions et éviter de chercher du "sex.facil" qqsoit la forme , il n'y a rien de bon a en retirer. Je ne le ferai plus.

Forcément après cet episode un peu troublant, grosse et longue session de PMO pour "oublier" même si je le répète ce n'est pas si grave que cela. Je reste humain, mais là yen a marre, je veux redevenir un humain maitre de son destin et non esclave de ces bas instincts et de ses pulsions sexuelle comme je le suis toujours.

J0
Merci au courageux qui ont le courage de me lire.
     

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Dim 16 Avr 2017 - 16:06    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut Bibop, 
 
 
 
Tu as l’air d’être dans un passage à vide, même si on a l’impression d’y avoir presque toujours été il y a des moments où ça va mieux que d’autres. 
 
 
 
L’inactivité dans le sevrage augmente sa difficulté je ne t’apprends rien, et du coup effectivement on peut avoir tendance à se dire je verrai sa plus tard, mais en attendant on souffre. 
 
 
 
Puis vu que dans ta situation d’après ce que j’ai cru comprendre tu te dis aussi, professionnellement je verrai sa quand j’irai mieux, tu es dans la spirale infernale. 
 
 
 
Il va falloir la cassé mon pote ! 
 
 
 
 
 
Ton expérience avec ton pote n’a pas l’air effectivement très attirante, dans la façon dont tu l’as vécu, rien de grave cela dit, tu as essayé un truc, ça n’a pas fonctionné et puis c’est tout. 
 
 
 
Moi j’aurai tendance, à te dire d’essayer d’aller vers l’acceptation, de te dire ok, les choses ont fait que je me suis mis dans de sales draps, ma vie est un cauchemar, je suis à mille lieues de ce que j’aimerai vivre, et l’acceptation c’est de se dire les choses sont ainsi et il n’y a aucune honte a sa, a aucun moment, que ce soit un problème physique, de performance, de consommation de porno, il n’y a pas de honte !!!!!! Les choses n’arrivent pas par hasard, les évènements on fais que, et c’est tout. 
 
 
 
Une fois que tu acceptes ta vie sans culpabilité, tu peux te dire ok, bon le bilan est sombre, comment vais-je l’éclaircir ? Un sevrage, c’est partie, une bonne alimentation pourquoi pas, faire un peu de sport bonne idée, orienté mes pensé sur des choses saines, un investissement rentable !  
 
 
 
J’espère ne pas avoir noirci le tableau, et je me sens très proche de la situation que tu vis, mais a un moment donnée on peut renverser la situation, notre douleur l’inversé, tellement on a souffert on peut trouver la force nécessaire pour aller dans la direction qui nous amène là où on veut aller, j’en suis à mille lieux encore une fois, mais c’est pas grave, tant que je ne serai pas bien j’essayerai, même si sa doit me prendre la vie, ou même plusieurs vie, qu’ai-je d’autre à faire que d’essayer d’aller mieux ?  
 
 
 
Il ne sera jamais trop tard Bibop, cela dit, le plutôt sera le mieux. 
 
 
 
De l’énergie positive pour toi !
 
 

_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Dim 16 Avr 2017 - 20:23    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Courage !
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 21:15    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Je reviendrais plus tard sur ce récent épisode si troublant, Nième dans ma glauque vie, rechute aujourd'hui après 7jours de sevrage alors que je pensais que ça serait différent cette fois-ci donc voilà j'épilogue pas sur la rechute, c'est encore et toujours les mêmes erreurs que je fais, beaucoup de mal à me détacher des multiples supports habituels de rechute. J'essaie de pas trop compulser, et ruminer la rechute... je vais essayer de reprendre le sevrage direct.
  

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Avr 2017 - 22:48    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut Bibop, 


Oui c'est assez dur, meme sans rechute, c'est difficile de changer, il y a different profil sur ce forum, des gens qui souvent finalement ne sont pas loin de leurs bonheur, et d'autre un peu plus.


De l'amour pour toi Bibop, n'oublie jamais que des forces que l'on ne peux estimer t'aiment.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Avr 2017 - 09:21    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut jerzy, pour ma part j'en suis à des années lumières de mon bonheur, à m'être peu à peu tuer intérieurement au fil des ans, je me sens tellement vide et focaliser à 100%sur mon sevrage, mon passé et mes divers problèmes physique qui en ont découlé.
Aucune perspective professionnelle, car n'ai aucune envie et ne fais littéralement rien (16 mois d’inactivité, c'est honteux!), malgré mon diplôme dans le commerce, rien ne m'intéresse, j'ai tellement fait tous au hasard qu'aujourd'hui je devrais prendre le premier truc qui vient mais je n'arrive pas à m'y résoudre, cela serait l'aveu que oui j'ai bien merdé dans les études et ne ferais jamais qqch que j'aime vraiment.

Donc status quo rien ne bouge et les PMO reviennent tôt ou tard, seul moment futile de bonheur dont je me satisfais alors que je sais que cela détruit toute résilience et envie de me battre pour l'avenir, mais j'y reviens toujours car je ne supporte plus cette situation donc je préfère oublier.

J'avais passé 7j et le cap de la rechute chronique mais la vérité depuis 2014 j'ai rarement dépassé les 10J de sevrage, qq pic à 3 semaines, c'est tous ce que j'ai réussi à faire depuis 2011 mais la vérité c'est pas le plus important c'est mon état d'esprit qui compte mais il est clairement en ruine totale. Ma vie est simplement en standby/sur pause, depuis prêt de 10ans, bien que j'ai finis mes études avec ce lourd fardeaux, je n'y était pas vraiment; j'aurai fait des meilleurs choix sinon (spécialisations, stages...) maintenant je me retrouve dans une merde noire.

Franchement je suis tellement dans une situation qui me semble insoluble que je ne me relève même plus et ne croit plus en rien. Malgré tous je vais recommencer le sevrage, essayer de m'engager dans ma recherche de travail et moins focaliser sur le sevrage/le forum (ce qui est maladif chez moi d'y être autant attaché). Je vais essayer de changer la donne parce que ma vie devient réellement pathétique.

J0 (J1 encours)

    

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Avr 2017 - 16:30    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Je peux ressentir, et je connais le désespoir dans lequel tu es Bibop, je t'assure. 


Le fond du fond, quand plus rien ne fonctionne.


Et pourtant c'est loin d’être une fin en soi. 


Tu va renaître, tôt ou tard, c'est une évidence, du chaos jaillira la lumière.


Oublie le passé il te rend dépressif, oublie le futur il te rend anxieux, positionne toi dans le présent il n'existe que lui.


L’échec est le fondement de la réussite, tu crois avoir perdu 10 années de ta vie, mais tu es entrain de construire quelques chose en toi de très fort.


Lorsque tu aura passé cette épreuve, les autres serons futiles.


Saute dans le vide Bibop, lance toi, n'est plus peur du vide, deviens celui que tu veux être, petit a petit.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Avr 2017 - 12:40    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Un petit mot de soutien.
Je prie pour toi.
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Avr 2017 - 14:52    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
J'en sais trop rien jerzy mais peut être que cela contribuera àqqch dans ma construction d'adulte car même si j'ai presque 30ans je suis loin d'en être un, cela me permettra de ne pas faire ces erreurs à35-40 ou50 vu que je les aurait dejà toute faites avant.

Je suis un rechuteur chronique, en rechutant tous les 3 à 5jours, en gros je rechute, je tiens 2à4-5J maxi puis je repars dans la PMO ne me laissant à peine ou même pas du tous le temps de souffler et de reprendre de la sérénité mentale, voilà comment je fonctionne depuis très longtemps.
Rebelotte aujourd'hui, j'ai tenu à peine 24H depuis dimanche et c'est la fuite de ma vie dans la PMO encore une fois.

Mes rechutes ont vraiment changer depuis que je connais les sites de chatroulette (en 2012), et là c'est pendant des heures que zappe esperant trouver une F avec qui prendre du plaisir mutuel mais c'est très violent, comme d'attendre un manège qui ne vient jamais car 95% des gens sur ces sites sont des hommes en mode crevard/j'en fais partie, donc on constate la misère humaine/sexuelle et aussi les gens qui se moquent, autre hic pas très moral c'est de faire des sex.cam avec des JF bcp plus jeune que moi car je paraîs bcp plus jeune, mais parfois/souvent j'ai honte car cela n'est pas correct (ment sur mon âge), l'amour n'a pas d'âge mais bon une meuf de 17-18ans il y a peu de chance que dans la vie réelle je m'y intéresse pour une relation, qqsoit, même si elle est jolie, la différence est trop importante, sur internet je fais comme si de rien car on est là mutuellement simplement pour s'exhiber mutuellement d'un commun accord...malgré tous j'ai vraiment honte/honte, honte.
Je dis tous, j'arrête les pipo, c'est pas normal comme comportement, ça doit s'arrêter. J'ai déjà dû le raconter dans mon précédent carnet mais j'ai continuer encore et toujours à y recourir.

Un réel sentiment addictif euphorisant/excitant se crée via cette recherche sans fin , même si ce n'est pas porno en tant que tel c'est très très excitant et me plonge dans une transe ou plus rien ne compte, je comprends totalement que l'on dise que la pornodépendance soit une dépendance à l'excitation car là c'est exactement ça, le phénomène excitant de la recherche. C'est très particulier car peu d'image porno  et peu d'ecahnges avec des F (90% du temps à zapper) mais le phénomène en tant que tel attise l'addiction et le systeme de récompense je crois d'u manière différente que la recherche de porno mais c'est très similaire.

Donc Xheures devant ces sites à zapper, et généralement je peux y rester facile 3Hen en moyenne voire bcp plus en espérant trouver une F, si c'est le cas; MO avec elle en mode exibition mutuelle et après une fois cela fini j'enchaine tjs avec des vidéos porno.

Donc chatroulette + videos porno = des rechutes qui peuvent durer très très très longtemps, puis via les chatroulettes on s'expose à tous le monde et c'est pas glorieux...

J'ai failli activer cette recherche frénétique aujourd'hui mais j'ai préféré PMO direct sur du porno, au moins la rechute a duré à peine 1/2H comme avant que je découvre ces putain de camroulette auquels je suis devenu addict. J'ai honte.

Donc voilà J0 - et merci pour vos soutient et encouragement, je parle bcp et prends bcp d'engagement que je ne tiens pas, j'aimerai bannir le porno du jour au lendemain de ma vie mais ce n'est pas si facile on l'aurait tous fait sinon, mais en tous cas je veux réellement m'engager à ne plus aller sur ces cam.roulettes ou sex.chat qui ont transformés mes rechutes en marathon de PMO avec pour conséquences bcp bcp d'heures gachés, d'amoralité (selon mon point de vue) et c'est aussi dangeureux car cela me maintien dans une vision purement virtuel de la sexualité et m'expose parfois à des propositions sexuelles peu conventionnelle que je regretterais si je passais à l'acte...donc quitte à PMO autant le faire sur une simple video rapidement, ça paraît con mais cela va être ultra dur pour moi de bannir ces supports de rechute qui sont depuis des années le point de départ de mes PMO.

Voilà je ne m'engage pas à arrêter le porno 36mois, je vais continuer d'essayer de m'en passer bien sur et continuer mon sevrage mais si je rechute je dois à tous prix ne plus avoir recours à ces supports ultra néfaste pour moi.


    

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Mar 25 Avr 2017 - 17:08    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Je crois en toi Bibop, ta situation peut a tout moment s'améliorer commence a y croire ! 
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Valdien


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2017
Messages: 220
Masculin

MessagePosté le: Mer 26 Avr 2017 - 07:31    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Bonjour, je suis très mal placé pour te conseiller. Mais, peux-tu décrire comment tu rechutes à chaque fois? Quel est le processus de la rechute? Si tu peux isoler ce qui est à l'origine de cette rechute, tu pourras mieux le contrôler et ainsi limiter tes rechutes.

"Pour chaque problème, il y a des solutions ou le problème est mal posé."

PS: Je dois aussi l'appliquer à moi-même car je ne suis pas du tout une référence.
_________________
Pour chaque chute, je me suis relevé. Je me relèverai toujours jusqu'au jour où je ne chuterai plus.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mer 26 Avr 2017 - 09:16    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Le processus je le connaît par coeur, lendemain de soirée arrosé où je suis littéralement en rut ou lorsque je suis devant mon écran à chercher du travail, situation anxiogène car j'ai du mal à me projeter dans les métiers de ma formation (sans entrer dans les détails, tous cela est développé dans mon carnet précédent/master commerce international mais formation très généraliste, plein de stage fait au hasard, pas de secteur qui m'attire, pas de fonction qui me plaise vraiment dans l'entreprise); donc cela me rends fou/nerveux anxieux vis à vis de cette recherche qui conditionne toute ma vie professionnelle, alors je fuis dans la PMO et ne fais rien...fin bref voilà...je dois malgré tous affronté ces situations, j'en suis capable mais c'est vraiment dur !
 

J0 (J1 en cours)
 

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Saucey


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 715
Masculin

MessagePosté le: Mer 26 Avr 2017 - 10:29    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut,

Je vois que ça n'a toujours pas changé... où peut-être as-tu enfin dépassé le cap des 5 jours d'absti? Quoi qu'il en soit, il serait temps que tu ouvres les yeux, mais je sais ce que ça fait quand on est manipulé par les pulsions et qu'on n'a rien à côté dans la vie pour mettre à profit son sevrage. Faut tout faire soi-même!


Allez, c'est pas si dur, tiens une semaine et on sera tous fier de toi, si c'est pas déjà fait! Sinon bah, dépasse ton record !  Okay


Bon courage, on sait tous que c'est dûr mais c'est pas une raison pour rester comme ça toute ta vie, regardes le nombre d'années perdues, si tu fais rien ça ne va PAS changer tout seul.


Bon courage surtout Bibop!  Okay
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Avr 2017 - 11:11    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
En effet toujours pas - J0
J'avais tenu 1 semaine mais rechuté dimanche dernier. Je sais donc que je peux le faire...Hier rebelotte PMO compulsive, je refais continuellement les mêmes erreurs, j'ai toute une liste de chose à mettre en place et faire pour aller mieux, évoluer, et essayer de réellement avancer dans le sevrage et ma vie en générale mais dès que cela se corse, j'abandonne et commets les mêmes erreurs.
C'est clairement pas tenable de vivre ainsi, toujours retombé dans les mêmes pièges volontairement, si j'ai bien conscience de mon mal être, je n'ai pas ce déclic pour amorcer ce réel combat, sinon j'aurai des périodes de sevrage plus significatives que mes rechutes tous les 3-4j.

J'essaie réellement de mettre de côté les cam.roulettes tellement néfastes pour moi mais au final si je n'y ai pas eu recours hier j'ai dérivé sur un autre support tout aussi dangereux, voir plus car amenant de des possibles rencontres dans la réalités basé sur les rencontres sans lendemains et très directes, mais je me suis désinscris au final et mis un terme à cette nouvelle mascarade mais bon comme avec les cam.roulette la session a durée toute la journée. Donc lorsque je m'engage à ne plus utiliser un support c'est un autre que j'utilise pour le remplacer. Je suis un vrai drogué de l'excitation.

Au final je réalise tristement que pour moi, sex et orgasme/jouissance que ça soit seul, avec (MO) ou sans porno(PMO), ou avec ou sans partenaire réelle, sont synonyme de honte/amoralité/culpabilité, c'est qqch de mal...et continuer à rester dans la dépendance ne fait qu'intensifier cette impression. Je me voie comme une personne amorale de part cette impression d'être un pervers uniquement guider par ces pulsions.


Mes structures de rechutes, devenue tellement longues et répétitives sont réellement devenue de vrai habitudes totalement ancrées dans ma vie mais je reste attachée à vouloir me sevrer si c'est encore possible. Toute ces comportements d'exib, de voyeurisme, de discutions lubrique sont des choses qui se sont intensifié et développer via ces supports de dépendance, je dois donc fermés le robinet du porno "classique"visuel (videos) mais de tous les autres supports et comportements déviants qui en découlent.

Je peine à croire que je vais y arrivé juste parce que je déclare sur ce post cet engagement dont j'ai conscience depuis longtemps et que je n'arrive pas à honorer.

Faut que j'arrête de laisser filer ma vie, je sais tous ce qui ne va pas, tous ce qui pourrait améliorer la situation donc aller on se bouge le cul bon sang !

J1 en cours
  

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Ich bin malade


Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2017
Messages: 371
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Avr 2017 - 12:34    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Tu as l'air d'avoir changé dans ta façon de penser, as tu finis de te plaindre pour reprendre le combat ?

Bravo d'avoir tenu 1 semaine, c'est la preuve que tu peux le faire ! accroches toi
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Avr 2017 - 12:52    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut Bibop,


Casse moi ce cycle, avant de rechuter par frustration souviens toi que tu remets du bois dans la cheminé de cette frustration, le manque appelle le manque.


On arrête l’apitoiement, on s’enlève cette douleur, on décide de dire c’est bon sa suffit maintenant bordel j’en ai marre de cette vie de merde.


Aide toi et le ciel t’aidera Bibop !


Aime toi, aime le monde, pour ce qu’il est, pour ce que vous êtes, pour ce que nous sommes !
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Avr 2017 - 14:54    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Apitoiement, fatalisme, négativisme...ces mots me correspondent.

Il est clair que j'ai encore du chemin à faire pour guérir mon âme et mon mental que je continue d'auto-flageller entre autre par cette dépendance; mais bien d'autres chose et challenge doivent être entrepris en parallèle de celui-ci.

Transparent, antipathique, sans saveurs, voilà ce que je suis devenu depuis 10ans, ce garçon timide que j'étais à totalement perdu toute envie, tous désir sincère (à part celui de plaisir sexuel qui n'a cessé de m'obséder), ou d'ambition...

Mon père qui a réussi dans son domaine totalement différent du mien, est totalement désemparé et pas loin de me foutre à la porte, peu importe ce que je fais il veux que je taf rapidement peu lui importe que je ne trouve rien de plaisant. Jamais eu de réel dialogue avec mes parents, à part m'assister dans tous (démarche administrative/donner de l'argent de poche assez tôt essentiellement utiliser pour financer ma dependance au cannbis ou mes beuverie) et payer pou tous (etudes et tuti quanti), je n'ai jamais manqué de rien mais cela a eu un effet pervers sur moi qui est que je n'ai jamais été responsabilisé à rien, à la dureté de la vie  tous m'étais donner direct, je le regrette j'aurai aimé devoir galérer et me battre pour obtenir les choses

Ils n'ont jamais réellement dialogué avec moi sur les divers sujets de la vie, ils ont bien vu je pense que je devenais à partir de mes années lycées de plus en plus "fermé" (jamais eu de copines), zéro ambition mais ne s'en sont jamais inquiété...Je regrette que personne ne m'ait guidé dans ma vie que cela soit niv pro (choix d'études et profession) ou perso  (inexistence de toute vie sentimentale), on est des étrangers au final...mon père travaillant bcp et venant d'une famille très conservatrice catho ou l'on ne dit rien... Il est trop tard pour rattraper le temps perdu mais l'amour ne se décrète pas il faut le montrer, je pense que paradoxalement j'ai manqué de ça, de soutien même si tout m'était donné...JE dois faire fils à papa egoiste mais cela ne m'a pas aidé.

Voilà où j'en suis à 30 piges, avec le comportement d'un gamin de 15ans, c'est vraiment...Fin bref, je repars de zero niv sevrage OK, mais dans ma vie dans sa globalité c'est pareil, je n'ai jamais rien fait, rien accompli et je ne m'en sens pas forcément l'envie.

Je vais prendre mes distance avec le forum (fin essayer mais je n'y suis jamais parvenu)qui me fait focaliser tjs sur ma dépendance mais reviendrai donner des nouvelles. Merci pour vos nombreux conseils, et bon courage à tous!
  

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Dim 30 Avr 2017 - 15:34    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Bon courage a toi Bibop, tu dit n'avoir rien fait. Mais qu'attend tu alors si cela te trouble ? Cool


Violente toi un peu !  Embarassed
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Mai 2017 - 10:22    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Honnêtement jerzy, je ne sais pas mais il n'y a pas moyen que je continue dans cette voie d'auto-destruction et léthargie encore très longtemps. Je ne vis que sur les regrets de mon passé, aussi bien niveau pro (études/carrière) que perso (les escorts, la dépendance et son escalade de supports, mon incapacité à endiguer ces problèmes), c'est sans fin et je rumine tous ça mentalement via la PMO chronique et mon pb physique sur lequel je focalise, ce qui m'empêche de me détacher de tous ça et d'avancer dans ma vie.

J'ai tous eu grâce à mes parents, mais je n'ai pas su profiter de cette chance, peut être je regrette cette distance évidente entre nous et qu'ils n'aient pas vu que je partais littéralement en vrille notamment du fait de mon manque d'implication dans ce que je voulais faire de ma vie pro et de l'absence totale de vie sentimentale. C'est ainsi, je ne peux pas leur en vouloir car j'ai été très bon pour dissimulé ce mal être, ils savent que je suis pas au top et que je vois un psy mais n'ont aucune idée du mal être dont je souffre, ils me prennent pour un gros fainéant basta, ce qui est sans doute vrai mais c'est honnêtement la dépendance qui me maintient dans cette inaction pour éviter de me confronter au réel.

Je me dois de m'éloigner du forum, de me mettre face à moi même et de me bouger pour ma vie, personne le fera pour moi. Faut que j'arrête de me donner des excuses, mon pb physique est bien réel et incommodant mais je me dois de faire avec, d'accepter et d'avancer.
Le forum m'a bcp aidé mais je dois l'avouer: j'ai développé une réelle accoutumance à consulter tous les carnets tous les jours (plusieurs fois /jour parfois), sans même forcément posté dessus, donc c'est moins pire que la dépendance au porno, la clope ou autres mais je focalise donc totalement sur ma pornodépendance et limite les actions essentielles pour relancer ma vie.
Je ne veux pas me donner de date mais j'aimerai réussir à poster au maximum 2X/mois sur l'avancé de mon sevrage que je n'abandonnerai pas.
   

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Mai 2017 - 12:10    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Bonjour,
tu as écrit: "je n'ai jamais manqué de rien mais cela a eu un effet pervers sur moi qui est que je n'ai jamais été responsabilisé à rien, à la dureté de la vie  tous m'étais donner direct, je le regrette j'aurai aimé devoir galérer et me battre pour obtenir les choses"
Ok, le passé, tu ne peux rien y changer
mais le présent est là: à toi de galérer maintenant et de te battre !!!

_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mar 2 Mai 2017 - 16:07    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Oui mais je veux dire "galérer" dès mon jeune âge afin de me responsabiliser sur le coût de la vie en travaillant à côté du lycée/études; cela ne ça m'aurait aidé à grandir et devenir adulte, me démerder seul et me responsabiliser, une construction plus saine où j'aurai rencontré des gens au travail et j'aurais peut être pas fait toutes ces erreurs, cela m'aurait aidé à construire ma vie et ne serai pas dans ce piètre état à 30ans.
Mais tu as raison, c'est dans une optique différente aujourd'hui que je me dois de "galérer"/faire avec le passé et ces stigmates psychologiques et physique, pour essayer d'aller mieux parce que là c'est vraiment dur sur tous les plans.

A bientôt !
- J1 -
 
 

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Mai 2017 - 11:40    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Malgré mon envie de me détacher du forum, c'est plus tôt que prévu que je reviens car j'ai besoin de poster pour me mettre en garde, même si j'ai tenu 6J, j'ai encore merdé. Via un site de rencontre sexuelle, je suis allé chez une femme bcp plus agée 48ans, mais une fois sur place, elle plutôt direct commence à m'embrasser, ce n'est pas plaisant (ce baisé de qq seconde), elle ne me plait pas, me dit "on monte" je commence à la suivre puis me rétracte et lui dit que je ne me sens pas très à l'aise, elle est compréhensive et je m'en vais. J'ai encore renié mes principes et mes goûts mais j'ai quand même fait le bon choix, alors que j'étais clairement en "auto-pilote" c'est à dire une fois lancé dans cette démarche, rencontrer que pour du sex, rien ne m'arrête surtout lorsque je suis aussi prêt du but...Fin bref pas glorieux, ce veieux bisous me hante mais j'ai bienfait de couper cours à cette mascarade, j'aurai encore plus de regret si j'étais allé plus loin.

Ma vie et un éternel recommencement, J6 validé hier et comme souvent je fais toujours les mêmes erreurs 95% du temps.

Avant quand je rechutais il y a de ça 10ans avant d'amorcer mes exp avec les prostitués, je faisais comme tous le monde, qq vidéos pendant 1 ou 2H, PMO et basta, ensuite les escorts ont fait dériver ma dépendance sur l'envie de réel, ainsi d'une pulsion même si je ne voulais pas y aller, je consultais les annonces et je me mettais dans ce mode "auto-pilote" à partir d'une pulsion et une fois la communication établis avec ces filles, une fois lancé j'y allais et y retournais à chaque nouvelle pulsion alors je savais ça n'avait pas de sens.
Ensuite les cam.roulette ont transformées mes PMO en marathon de PMO des après midi entière, auquel je combine(ais) les videos et autres supports porno.
Entre temps j'ai expérimenté les sites de rencontres mais n'étant pas patient, je n'arrivais pas à rechercher une réelle petite copine et la 1ere qui s’intéressait à moi et était ok pour un plan.cul je la voyais, donc j'ai tjs utilisé ces sites de façon compulsives et addictive. Après avoir enchainé qq plan.culs l'année dernière j'avais arrêté car je ne peux pas y recourir, un jour peut être si j'ai acquis la maturité et la patience nécessaire pour mener une recherche qualitative d'une fille qui me plaise réellement car aujourd'hui une fois inscrit cela devient obsessionnelle et je suis rivé dessus tous le temps.

Donc hier après 6J comme souvent je me dis, ça va tu vas réussir à gérer et utilisé ces sites de façon plus raisonné, allé inscris toi sur ce site/appli de rencontre gratuit, j'essaie donc de me convaincre que c'est pour trouver une copine, mais c'est pas vrai, c'est le phénomène de recherche/d'excitation addictif similaire sur ces sites  (comme sur les cam.roulette ou lors de la recherche de videos porno) que je recherche.  Je n'arrive pas à m'en détacher et en réalité je ne suis pas du tout dans un mode de recherche de partenaire reelle, car c'est l'excitation de la recherche qui est grisante; je me décide à supprimé ces profils de ces sites et m'avoue rechercher ce phénomène de recherche d'excitation et de potentiel plan.cul donc m'inscrit sur un site payant de rencontre très explicite où je mets de photo de nue (j'ai développé ce besoin d'être rassuré sur mon apparence/putain de malade de l'exhib), puis je suis dans cet océan de profils de femmes, de couples, de photos et vidéos amateur, dans du porno.amateur et plusieurs couples ou femmes veulent des rencontres, je n'avais jamais été aussi proche d'une rencontre réelle, en soit elle était réelle j'ai rencontré cette femme mais suis vite parti.

C'est donc sans fin, je vais tenir 1sem-3-6semaine et je vais refaire ce même cheminement mental qui est basé sur une envie de rencontre via des sites classique de rencontre mais trop frustrant car pas assez patient, je passe toujours au mode rencontre sexuel via ce site...fin bref le nombre de fois que j'ai pu payé un abonnement que ça soit sur un site de rencontre classique ou un site de rencontre sexuel puis ensuite supprimer mon compte, ça a dû me couter au bat mot au moins 500euros à vu de nez voir plus, fin l'argent n'étant pas l'argument 1er pour arrêter mais c'est toujours de la tune gaspillée.

J'avais quasiment réussi à me lancer mais dès que les pulsions reviennent, j'y succombe souvent, de cette manière pour déguiser la rechute, je la justifie derrière des envies de rencontre mais ça conduit tjs à cela, c'est pitoyable...C'est pas demain la veille que je pourrais utilisé de façon normale un site ou appli de rencontre pourtant en soit ça n'a rien de mal et je suis sure qu'il y a des filles bien avec qui je pourrais entamer une réelle relation mais n'en suis pas capables.

Pas de grosses session PMO via les videos qui reste incrusté dans ma mémoire mais c'est tous comme, mes rechutes sont de 3ordres:
-le bon porno direct
-les sex.cam +videos porno
-l'excuses de sites de rencontre évoquée ici qui me fait toujours vrillé de la même façon

Peut importe sur quel type de rechute il s'agit, rechuter tous les 3-4 ou 6-7jours me maintient dans ma léthargie générale, ma négativité, ma peine à me détacher du passé. C'est comme si ces rechutes m'empêchait de cicatriser la plaie que je me suis fait et qui est ouverte depuis presque 10ans, c'est un cercle vicieux sans fin...J'en ai ma claque et je fais le serment sur ma vie que c'est finit tous ça, les cam.roulettes, les fausses recherche de rencontres, j'ai bientôt 30ans et je vais pas continuer comme ça encore longtemps, la simple vérité et que je suis spécialiste des discours mais pas des actes mais je vois bien la criticité de ma situation soit je réagit aujourd'hui, cette année ou alors je ne le ferais jamais et cela restera comme ça pour moi ad vitam eternam et cela repassera par des rencontres glauques et de la solitude.

Je n'ai jamais pu amorcer un réel élan, cela va être dur de tordre le coup à toute ces envie et pulsions bizarre que j'ai créé avec ce point de départ des rencontres tarifés mais je ne veux plus avoir à faire à de tel comportements. Je fais le choix de m'aimer malgré tous et de reprendre le combat.

Je suis prévenu et ne ment jamais donc si je vient à rechuter via quelque moyens que ce soit, je le dirais probablement et cela ne sera pas dramatique mais je dois éviter (MO à privilégié plutôt que tous ce que j'ai évoqué), Rome ne s'est pas fait en un jour mais je dois réellement me responsabiliser. Je me laisse  aller depuis trop longtemps en jouant avec ces pulsions et ces sites de rencontres et de cam.roulette.


    

_________________
"être humain en reconstruction"


Dernière édition par BIBOPCHANGE le Lun 8 Mai 2017 - 12:05; édité 1 fois
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Mai 2017 - 11:51    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
C'est lourd mais j'arrête de ma voiler la face, tous ça est hautement anormal, ou en tous cas non assumé donc anormal pour moi.

La vie a tellement plus à offrir que ce que je m'inflige depuis si longtemps, j'en ai conscience et malgré mes multiples problèmes, je vais continuer mon chemin et si je rechute ce qui risque d'arriver j'éviterai au maximum ces rechutes basé sur les cam.roulette et site de rencontres, c'est la priorité!

Objectif, sevrage au jour le jour, se concentrer sur le présent et agir pour ma vie.
Voilà ma mise en garde: arrête de retomber toujours dans les méandres de ces rechutes qui sont teintés de pseudo réalité car les personnes qu'elles soient derrières leurs cams ou leurs profils sont bien réelles et c'est cette pseudo réalité qui renforce leur attractivités pour moi... une pseudo réalité relationnelle (via cam, tchat ou rencontre réelle) mais basé sur  un interface virtuel/les écrans, derrière lequel je me sens protégé, en sécurité.


Malgré la tristesse de ma situation, elle ne peut pas être pire, à par si j'allais revoir une prostitué après plus de 3 ans après y être allé pour une dernière fois. Donc je me dis que ça va, je vais remonter à la surface, fin j'essaie, je me dois de rester positif malgré les circonstances peu réjouissante.
  

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
GayTemps


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2013
Messages: 558
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Mai 2017 - 21:25    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut Bibopchange,

de ces temps-ci ce qui m'aide, c'est que j'ai adopté le principe du un jour à la fois.

Je fais tout pour qu'aujourd'hui soit une réussite.

Je fais tout ce qu'il faut pour protéger mon sevrage aujourd'hui, juste pour aujourd'hui. Pas pour demain. Pas pour le mois prochain.

Le tout pour le tout, aujourd'hui.

Demain sera un autre jour, et je serai libre de m'engager ou non dans le défi.

Pour moi, c'est aujourd'hui qui compte et sur lequel j'ai un réel pouvoir, et je fais tout ce que je peux pour réussir ce jour. J'y mets tout mon cœur et toute mon énergie.

Je trouve plus facile de me concentrer sur un jour, aujourd'hui, que de focuser sur des mois ou des années d'un très vague avenir.

Mon aujourd'hui est devant moi, je le vois, et j'ai le pouvoir d'y agir pour en faire quelque chose de bien.

Bonne route vers la liberté compagnon.

Okay
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Mai 2017 - 22:45    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Il faut que tu tape du poing sur la table Bibop, est que tu agisses ! Tu vas finir par le faire, avance vers ta libération, retrouve le souffle.
Accepte, et avance …
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Mai 2017 - 19:25    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Oui GayTemps c'est certain même si le but à long terme est un arrêt total, il faut que je prenne ce combat au jour le jour et m'y engager pleinement.
Il serait en effet temps jerzy!

Je me fatigue, je ressasse tellement mon lourd passé c'est plus fort que moi, rien ne sert de l'étaler encore ici, ce qui est fait est fait et je ne peux revenir en arrière, je dois composer avec ce psychisme et ce physique attaqués par de longues années de dépendance.

L'épisode de ce week-end s'ajoute à une longue liste d'évènements qui ont jalonnés mon parcours, je les nommerai mes "chocs", et celui-ci n'est pas le plus dure mais il est quand même compliqué à encaisser.

Comme je l'ai dit dans mes derniers post, les sex.cams.roulette et l'utilisation des sites de rencontres à mauvaise escient ou pire des sites de rencontres sexuelles sont clairement à proscrire totalement, même si je rechute je dois seulement utiliser les videos et plus ces supports là, cela sera déjà une grande victoire,

J0 - PMO très compulsive aujourd'hui mais juste sur videos.
J'aimerai vraiment pouvoir un jour utilisé les sites de rencontres de façon normale pour créer une réelle relation avec une fille qui me plaise mais pour cela il faudra que je sois bien stabilisé dans un sevrage sérieux, ce n'est pas demain la veille mais j'y arriverai, d'abords faudra se reconnecter au réel et peut être j'y parviendrai à moyen terme.

Je me connais à 100% vis à vis de ma dépendance mais me laisse avoir à chaque fois, depuis tellement d'années, inverser la tendance semble vraiment compliqué mais pourquoi ne pas croire en ma capacité de résilience, à réussir à enfin me sevrer et remettre ma vie en ordre, day after day !

 
    

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Mai 2017 - 20:58    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Décide, commence maintenant, ne te projette pas, juste commence. Eloigne toi du pc si tu sais que tu vas rechuter ! Tu vas le faire Bibop, ou sinon quoi 20 ans de chat roulette plus tard ? Tu ne peux pas te le permettre tu es conscient de tes addictions, faut que tu les terrasses mon pote !
Je me sens particulièrement male et défaitiste ces derniers temps, mais je vais arrêter cette merde se sera déjà ça en moins c’est possible Bibop ! C’est vraiment possible, on a juste à arrêter.
J’ai foi en toi il ne sera jamais trop tard, mais le plutôt sera le mieux
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Saucey


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 715
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Mai 2017 - 21:33    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
BIBOP CA SUFFIT BORDEL !


METS-Y UN TERME MAINTENANT


Je dis ça car il n y'a plus aucune limite à ce que tu fais, aucune "victoire" depuis trop longtemps ! Ça ne s'arrêtera que si tu le décides!
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Mai 2017 - 21:41    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
VALIDATION DU MESSAGE DE SAUCEY ! ON SE MOBILISE POUR ENVOYER LA FORCE NECESSAIRE A BIBOPPP !!!!


ON EST AVEC TOI !!!!!
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Mai 2017 - 21:53    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Merci à vous deux mais ma situation n'est pas évidente pour tout un tas de raison et je suis bien assez conscient que je dois malgré tous continuer, je sais que ça vient d'une bonne intention les gars votre "bouge toi le cul" mais seul moi peux me mettre ce coup de pied au fesses, personne d'autres.
Je suis clairement dans les méandres d'un mal être très profond que je n'arrive pas à accepter, et qui me bloque en tous point, qui m'enterre. Franchement merci quand même à vous tous. Je suis devenu une personne si négative, si morose, ma construction d'adulte et un fiasco complet...Je dois me reconstruire sur tous les plans de ma vie et ça me déprime tellement c'est un chantier gigantesque, mais je décide de continuer de me battre, maintenant et toujours !
A bientôt.

   

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Mai 2017 - 21:56    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
A bientot Bibop, il ne sera jamais trop tard ... Surprised
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Mai 2017 - 10:59    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Tu as raison, JAMAIS TROP TARD !!

Petit introspection relative à l'escalade de ma dépendance et où cela m'a mené.
En gros avant de perdre ma virginité avec une escort, impossible d'aller vers les filles, trop timides et ma dépendance au cannabis intensifiait encore plus cela en plus de ma pornodépendance  naissante dont je n'avais pas conscience.
Une fois ma 1ere exp faites avec une prostitués, fiasco, craquage de préservatif, parano de MST, j'y suis retourné encore et encore à cause de ces pulsions sexuelle qui se présentait ponctuellement et auxquelles je répondais avant simplement par un PMO sur video, mais ayant dépassé la ligne, j'ai assouvis ces pulsion dans le réel avec les escorts pendant des années.
Une fois cette étape "maîtrisée" et derrière moi même si tjs des envies d'y aller encore aujourd'hui parfois, découverte des sites de rencontres, enchainements des plan.culs avec la 1ere à qui je plaisais et qui me plaisait bof, fin juste pour du sex je m'en satisfaisait, j'avais à ce moment là bien diminuer ma conso de cannabis donc j'ai réussi à avoir qq relation légère "plus normale" ce que je n'avais jamais eu avant et ai pu partager une vrai sensualité avec, et découvrir que même si je suis pas le type le plus intéressant du monde bas j'étais capable d'avoir une discussion qqsoit avec une femme, en mode solo/séduction, ce qui ne m'était honnêtement jamais arrivé.
Comme je l'ai expliqué précedemment j'ai arrêté les sites de rencontre car aucun patience pour trouver "la bonne" celle qui me plaira physiquement et intérieurement, quand je m'y réinscrit je dérive systématiquement vers la recherche de plan.cul ou ensuite sur du porno, cela active les mêmes ressorts.
Je me rends compte que derrière mon ecran, je suis protégé, je ne m'expose pas à la réalité, au monde réelle, à la "vrai drague" ce dont j'ai besoin donc je ne prends aucun risque et ne gérant pas cela en plus cela rallume le feu de ma pornodépendance. Donc NON je ne peux pas y retourner.

Donc autant juste après le début de la perdition dans les escort il m'était impossible d'aller vers les femmes, cannabis à fond, porno à fond, honte du passé, tous ça au max, je me suis enfermé mais j'ai réussi à m'affirmer malgré ces rencontres de plan.cul un peu particulière et pensais être prêt à réussir à me trouver une copine normale que j'aime totalement et pas un simple plan.cul mais ma dépendance ayant fait naître un stigmate lié à une transpiration des fesses, ce fameux inconfort qui s'est déclaré il y a prêt d'un an à cause d'années à m'éponger le trou de c... Il est comme LA nouvelle barrière. Car déjà cela créer un inconfort terrible,  me rappelant tjs qu'il est lié au passé, à ma sexualité malade, et si j'arrivais à avoir un copine, j'aurai l'impression de la tromper en omettant cette partie de moi car oui on a tous notre jardin secret mais le mien est "observable" et elle s'en rendrait forcément compte à un moment, peu de chance qu'il disparaisse après moulte consultation de spécialiste, donc étant qq1 de droit avec des valeurs (normalement, je l'étais) j'aurai une impression de lui mentir, en ne me dévoilant pas totalement, genre lui expliquer ma dépendance au porno, aux escort, la honte, et l'apparition de cette tranpi puis de ce trouble, pourtant il faudrait que j'arrive à rencontrer qq1 et garder ça pour moi mais je ne sais pas si j'en serai capable sans avoir l'impression de la trahir

Je cogite bcp trop, je le sais mais ce raisonnement pour ma futur copine est sincère, mais bon malgré tous, je suis capable de vivre avec, il le faut, et de plaire à une fille malgré cela, je l'espère.

Ma dépendance m'a brisé, réduit en miette mon savoir être , parler à une fille, regarder qq1 dans yeux, gérer mon stress...c'est ultra dur, il se dégage de moi l'idée d'un mec pas à l'aise, qui a un pb, cache qqch...ça me fatigue.
Avec la dépendance j'ai mis ma carrière de côté fais les chose au hasard, et suis terrifié à l'idée de devoir travailler et devenir autonome dans un univers pro qui ne plaira pas forcément.

Je connais ma dépendance par cœur, ces moments où elle se manifeste, que je ne répèterais pas mais je comprends aussi que dans ces moments, c'est le mal être qui s'impose, l'angoisse, et pour remédier à cela le porno est juste magique, rien que d'y penser, mon cœur s'emballe, il palpite rien que de penser à telle ou telle actrice il s’accélère et c'est comme un shoot mental d'adrénaline sans même un seul support visuel, puis ensuite à peine avoir entré un nom avec qq mot clef salace dans google image, sans rien avoir vu le cœur s'emballe, c'est une palpitation maximale, une sensation totale de bien être, le grand shoot, sans aucun visionnage encore, ensuite une fois taper rechercher, je vois les photos infini de corps de telle ou telle actrice, et là s'est l'extase, mon nirvana...Voilà comment je fuis la réalité, c'est trop bon et cela via simplement google image et les photo mais c'est le même phénomène pour tous mes supports de PMO.
Hier j'ai suivi ce chemin encore une fois, mais plus dans une optique d'analyse presque scientifique de mon état physiologique vis à vis de la pulsion et de son passage à l'acte, donc vu à peine qq photos puis j'ai quitté, et malgré la tentation aucune mains dans le pantalon.

Tous cela est juste ultra excitant grisant, mon shoot de palpitation, qui me permet de sortir de la réalité, ma recherche de taf, ma capacité à essayer de draguer dans le réel, tous cela réduit à néant alors que cela devrait être les 2 choses qui guident ma vie, trouver un taf et essayer de draguer quitte à prendre des râteaux mais en réel.

donc oui j'ai ce problème physique mais continuer comme ça dans la PMO ne fera que retarder la possibilité de me reconnecter au réel donc SHIT même avec ce problème je peux réussir à améliorer ma condition actuelle même si ce truc est chiant à vivre, des gens sont bien plus handicapé que moi et sont sincèrement heureux, pourquoi pas moi? j'avoue avoir joué avec le feu hier, mais c'est une analyse/observation microscopique de ma dépendance et je ne le regrette pas, donc je continue sans rien remettre à 0 car cela n'a pas mené à de la masturbation ou réelle prise de plaisir devant ces images, même si oui j'ai eu un petit mon shoot, je ne peux le nier.

Mais voilà content de moi malgré tous -
J3 - et je suis remonter à bloc pour arrêter de commettre tjs les même erreurs, même si j'avais déjà bien conscience de tous ça, je l'avais oublié et je veux réellement investir sur ma personne et grandir malgré tous mes innombrables problèmes.

Big up à ceux qui ont eu le courage d'aller au bout, lol,  c'est plus pour moi ce post et pour me rebooster et tous ce constat est devant mes yeux depuis si longtemps mais j'élude ces problèmes et me complais dans ma condition de looser depuis tjs en fait

   

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Mai 2017 - 16:48    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
FAISONS LE ! Allons dans l'inconnu ! Courage a toi mon pote !
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Mai 2017 - 09:43    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Tu as raison jerzy, on continue d'essayer mais plus qu'essayer il faudrait le faire et amorcer un réel changement durable.

 
Encore énorme session PMO toute la journée hier après 4J tenu, j'ai volontairement accepté la rechute en commettant encore la même erreur...inscription à un site de rencontre sexuel...failli passé à l'acte dans le réel comme la semaine dernière mais je suis resté derrière l'écran à discuter pour envisager des rencontres...Mes problèmes étant tellement nombreux et compliqués, inconfort physique en 1ere ligne face auquel je ne peux rien faire, inaction totale vis à vis de ma recherche de travail car je me sens humainement pas à la hauteur alors je fuis dans le virtuel, dans la PMO et ces supports de pseudo réalité, ça avait commencé par un tchat puis escalade avec ce site de rencontre. C'est réellement sans fin cette histoire de dépendance qui est aujourd'hui je pense à son apogée. Je suis un putain d'accro au phénomène d'excitation et devenu un pro pour jouer avec ce phénomène de palpitation si enivrant via une recherche de photos comme décrit précédemment, de vidéos ou en se baladant et discutant sur les sites de rencontres.

Je suis la risé de mon entourage, de mes parents veulent me mettre dehors et ont honte de moi car je ne fais rien et mes amis n'en pense pas moins pour la plupart.

Je sais que je suis très malade, ma sexualité et cette dépendance à l'excitation via toute ces formes de supports et très compliqué a gérer malgré je me dois de positiver et de continuer à me battre, je relativise en me disant que physiquement des gens sont théoriquement plus à plaindre que moi et pourtant heureux donc à moi de vivre avec ça et je me dit que peut être je trouverai la liberté mais c'est un long chemin, au jour le jour, et pour cela essayé d'accumuler des petites victoires comme le disait saucey, peut importe le type de victoire, un jour de plus au compteur, une discussion sympa avec une jolie fille, un engagement dans ma vie pro...bcp de choses à faire.

- J0 - 
 
   

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Mar 16 Mai 2017 - 18:00    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Chaque chose en son temps mon pote, tout tes problèmes ne vont pas s’envoler d’eux même ! Mais il y a du boulot, comme je le répète infiniment sur le forum, il ne sera jamais trop tard mais le plutôt sera le mieux ! Et pourquoi pas maintenant ?


Regarde en toi Bibop, ne pense plus ! Ressent.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Jeu 18 Mai 2017 - 07:58    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
BIBOPCHANGE
J'ai pris le temps de lire tout tes longs posts, pour essayer de te soutenir.
Je crois que tu analyses très bien ta situation ; tu as tous les éléments de compréhension en main.
Il te reste à mettre en œuvre.
Il te faut prendre les moyens car ta volonté est trop faible :
quels moyens peux-tu décider de prendre aujourd'hui ?
Essaye de faire un petit pas chaque jour
Courage !
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Jeu 18 Mai 2017 - 08:42    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
C'est d'un déclic et d'un réel engagement dont j'ai besoin, ma peine continuelle liée à cette sensation physique d'inconfort est un réel obstacle parmi d'autres, mais le plus difficile à accepter/Si je continue à attendre une amélioration de ce côté là, je me condamne à vie à rester dans cette situation car si jamais cela s'améliore cela ne se fera que sur le moyen-long terme, voir pas du tous, donc en attendant je dois faire avec- ACCEPTER - Accepter la situation globale physique/psychologique pourrit dans laquelle je suis et faire avec, et compiler des petites victoires, un jour de sevrage en+, un engagement dans ma vie pro...retrouver peu à peu un peu de la sérénité indépendamment du physique qui continuera à me faire chier et m’inciter à tous envoyer boulet.

Tous les K9 ou systèmes de blocages ne me seront d'aucune utilité car on arrive tjs à contourner ceux-ci, ainsi j'ai K9 sur le PC mais pas de système de contrôle sur smartphone, le sevrage à mon sens ne peut être "forcé" car sinon il perds de sa valeur et on finit tjs par trouver une faille dans ces systèmes. Il faut faire les bons choix et arrêter de "s'autoriser" à la rechute, ce que je fais toujours finalement...et c'est vrai que c'est ultra bon et que la diversité de mes supports de rechutes est très large en plus, ce qui rends l'arrêt encore plus dure car  il faut dire au revoir au porno classique, à la mythologie des actricesX (tous ces noms gravés dans ma tête), à la recherche de leur photo via google, au sex.cam.roulette, au tchat, au sites de rencontres "normale" et échangistes, BD porno... Après qqjours je reviens toujours à l'un d'entre eux, souvent les sites de rencontres ou echangiste pour trouver un plan cul car pas capable de trouver une relation normale (qui est pourtant l'objectif de recherche), ou les sex.cam.roulettes très réelles, sinon les tchat ou BDporno dont je minimise le degré  gravité niv rechute mais qui m'amène fatalement aux autres supports.
C'est CHAUD mais je suis un pro de la PMO/de l'excitation, il ya tjs un supports qui viendra supplanter l'autre, toujours, et que je minimiserai car "ce n'est pas une vidéo"- Je dois faire mon deuil du cybersexe: tous ce que j'ai connus. C'est dur mais sans cela je continuerai à PMO.
 
J3 - le mini cap d'après rechute est passé à moi d'aller plus loin et surtout de réussir à être moins focaliser sur le forum et d'agir pour ma vie. Plus facile à dire qu'à faire.
       

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Jeu 18 Mai 2017 - 17:47    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Pas capable d'enchainer après 3J, putain !!! toujours les mêmes situations (angoisse devant le PC à rechercher du taf OU lendemains de soirée arrosée) et déclencheurs (cet inconfort physique de merde) que je connais et par lesquels je me laisse glisser insidieusement à la rechute.

Aujourd'hui encore, ainsi ça commence soft comme le WE dernier par des tchat, puis ensuite j'ai voulu me réinscrire à un site de rencontre sexuelle/échangiste, y créer mon profil (photo olé-olé), surfer et discuter avec des potentiels partenaires de rencontres (couples ou femme) mais ça m'a saouler car je sais que c'est plus l'excitation particulière procurée par ce support qui m'attire plutôt qu'un réel désir de rencontre donc j'étais en train de faire des photos pour la création de profil mais finalement j'ai arrêté et ne me suis pas inscrit, j'ai simplement fait une MO sans support et j'ai baisser en tension sexuelle d'un coup.

Malgré ma rechute, car s'en est une; via les tchat et le procéssus mental de me réinscrire sur ce site de merde; c'est quand même une petite victoire d'avoir réussi à dévier et faire tomber la tension via la MO...je ne suis pas libertin bon sang !!!  J'ai juste un putain de problème avec l’exhibition et le voyeurisme qui s'est développé avec tous ces supports...je ne prends pas ça à la légère et je dois vraiment abnnir tous ça, ni tchat, ni site de rencontre échangiste ou normale (car je ne peux le gérer aujourd'hui), ni sex.cam.roulette...c'est fondamentale d'arrêter tous ça, après le porno photo ou video c'est tout aussi important de stopper mais déjà si d'aventure je rechute et que j'arrive à totalement supprimer ces supports là ça sera déjà TOP.

J0 - remonter à bloc et malgré cette rechute pas vu de porno donc esprit moins embrumé. Je ne m'arrêterai pas.
    

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Jeu 18 Mai 2017 - 18:40    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
C'est bien Bibop ! Juste une MO sans support, c'est deja beaucoup ! Ne dévalorise pas tes efforts mon pote ! Petit a petit l'oiseau fait son nid, on est loin de ce que l'on a a accomplir ! Ne nous précipitons pas.


D'effort en effort, tu peux changer, on veut tout changer d'un coup d'un seul mais le sevrage, c'est vraiment une marche semer d’embûche ! 


Et oui en lendemain de soirée, il y a peu de terrain plus favorable a une rechute ! Peut etre a éviter de trop boire ! 


Affronte tes angoisses, fais leurs face, n'ai plus peur, c'est la peur qui t'enfonce, baise lui sa mère elle n'existe pas.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 09:31    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
C'est mieux oui mais la rechute en cascade n'est pas loin du tous:

Hier en rentrant de soirée, énervé par ma situation actuelle globale (léthargie à chercher un job et une place dans la société/regrets du passé//énervement dû à mon putain de physique inconfortable si bizarre) et par ce que je suis devenu (un looser en gros), j'ai été sur les sex.cams.roulettes puis après 1H dessus sans réellement trouvé de partenaire de jeux, j'ai quitté car j'étais blasé et surtout car je me disais qu'il valait mieux se reprendre plutôt que de faire perdurer cet écart...pas de MO cela dit mais une fois quitté, j'ai failli m'accorder une session google image/sur les actriceX qui s'en serait suivi de vidéos mais j'ai réussi à finalement l'éviter et me coucher vers 3H. Problème ce matin j'étais encore vraiment tenté par tous ça PMO via google.image et j'ai failli me réinscrire sur ce site de rencontre échangiste de merde (j'étais au stade prise de photo pour le profil il y a 1/4H) mais j'ai encore fait une MO pour tuer cette pulsion absurde, comme hier cela a fonctionné et l'envie a disparu.
 
Je dois assainir mon esprit et le deuil du porno et du cybersex dans son ensemble est obligatoire pour faire cela. Certains supports que j'ai évoqués impliquant l'exhib/voyeurisme sont les pires mais tous sont à proscrire et cela à priori pour le reste de ma vie. Je sais pas si ça sera possible vu comment je me laisse tjs séduire par tous ces supports confondus.

Je suis mal dans ma tête, à cause de ce que je suis devenu par ces années de léthargie/pas de combativité/pas de confiance et de niaque pour me trouver un job//tjs dans le regret de ce que j'aurai pu faire, mal dans ma peau à cause de mon inconfort qui me pèse sur le mental et me conduit direct à la rechute dans les contextes de pulsions. Donc même si ce matin j'ai réussi à limiter la casse comme hier les tentations vont encore revenir via tel ou tel support mais elles reviendront !

Ces 2 MO d'hier et d'aujourd'hui m'ont permis d'éviter la rechute"totale" et de ne pas trop m’imbiber l'esprit de souvenir porno puisque je n'en ai pas vu mais les tentations vont revenir à la charge, je suis toujours au fond du trou et il va falloir réussir à contenir ces tentations pour avancer et non pas me MO à chaque fois qu'elle surviennent, cela me semble tellement inimaginable en fait de ne plus consommer de porno du tous, peut importe le support, cela fait tellement parti de moi.

- J0 -
PS: C'est raté pour le post synthétique, mais cela m'a fait du bien et évitera peut être que je rechute"totalement". Beaucoup de choses à travailler, à accepter, à dépasser pour enfin réussir à vivre dignement mais je n'abdique pas encore malgré tous ces challenges
  
  
  

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Obelisk


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2012
Messages: 40
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 13:00    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut BIBOP,


J'espère que tu vas bien ça fait longtemps.
Je passe ici pour voir un peu les avancés de chacun, pour ma part je continue toujours mon combat...


De ton côté je vois que tu galères toujours autant, tu vas peut être finir par devenir administrateur du forum à force?? (je rigole).


Tu vois, à te lire je me dis que tu devrais essayer dans un premier temps de ne pas te masturber quand tu vas consulter tes sites cam etc,... 


Car mine de rien le cerveau associe porno = plaisir = éjaculation.
Si tu t'abstiens de toucher à ton sexe, tu modifies un peu le cercle en devenant porno = plaisir.
Biensur ce n'est pas la solution ultime, mais c'est un premier pas. En tout cas quand je rechute les premiers jours ou semaines c'est ce que je fais.


A plus tard!
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 14:13    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
un mot de soutien: surtout, ne perds pas courage
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 16:25    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Salut Obelisk, ouai depuis le temps, depuis 2011 que je suis ici et mon état n'a fait que stagner voire empirer par l'escalades des supports que j'utilise.
Merci du conseil mais si je fais la démarche d'aller sur un supports de rechute ça sera obligatoirement la totale, ne pas se masturber devant un support pour moi est illusoire, ça rallume le feu et je me masturberais tôt ou tard après même si sur le coup je m'abstient...tant mieux si ça marche pour toi.

zéro volonté alors que je croyais avoir endigué cette envie d'inscription sur les sites échangiste, échec total, réinscription/création de profil, mais désinscription 20min plus tard donc j'ai réussi malgré tout à ne pas rester des heures dessus à planifier des rencontres, peut être aussi car peu de monde en après-midi alors j'ai préféré supprimer mon profil plutôt que de le garder et revenir plus tard et ainsi faire durer la rechute toute l'aprem, voir encore demain sur la journée si j'étais rester inscrit...C'est putain de maladif ce site de merde, tous comme les sex.cam et tchat//...après ça bonne rechute"totale" via photos et videos. Les tentations reviendront je le sais bien, via ce support ou les autres; j'en ai ma claque, j'aimerai retrouver de la dignité mais je ne m'accorde pas ce droit de part mes galères perso (taf) et  inconfort physique qui me pèse moralement, ainsi je nie tout en bloc et refuse de voir la piètre réalité avec laquelle je dois pourtant composée/je fuis et je continue de me faire du mal d'une certaine manière.

La dépendance m'a fait salement merdé sur tous les aspects de ma vie, et j'ai assimilé ces comportements de PMO/ces supports particuliers (de pseudo-réalité/cam, tchat, site de rencontre echangiste) comme des supports de PMO banals de ma dépendance mais ils ne le sont pas, les seules videos/photo porno c'est de cela que je devrai me contenter quand je rechute mais je suis aller tellement loin avec ces supports et si souvent que c'est ainsi devenu quasi normal pour moi de rechuter avec eux, ils sont totalement ancrés dans ma dépendance.

J'ai du mal à encore croire en un renouveau mais si je reste ainsi, jamais je ne pourrai être heureux, c'est évident, la dépendance continuera à me broyer, me tuer à petit feux.

Merci pour les encouragements Ultreia, malgré le fait que je crois très faiblement en ce prochain essai de sevrage, je m'y engage quand même dès maintenant et vais tenter d'éviter les PMO en cascade pour le reste de la journée et reajuster le cap direct et reprendre mon chemin de sevrage au jour le jour.

J0 - Malgré cette Nième déconvenue, je ne lâche pas l'affaire...même si c'est pitoyable de galérer comme cela, d'être au même stade depuis tant années, même pire en fait qu'au début mais je veux me prouver que je peux amorcer qqch, un mouvement vers la dignité et la sérénité d'esprit et de vie. Sans ça je vais pas pouvoir tenir comme ça longtemps, j'en peux plus de cette déchéance.
    

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 152
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 18:27    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
L'espérance... ne pas désespérer... mais si on retombe, toujours se relever... c'est le propre de l'homme: tu as une dignité, et tu n'es pas réduit à ton addiction: courage !
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Ven 19 Mai 2017 - 19:22    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Oublie ton passé ! Il est mort. Tu es mort toi aussi Bibop ! Renais maintenant.
 
De l’amour.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Mai 2017 - 09:44    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Oui se relever encore et toujours mais finalement je fais que ça depuis des années, à rechuter chroniquement sans réussir à créer un élan de renouveau, de renaissance, de changement. Je me suis laissé détruire intérieurement années après années, résultat ma dépendance s'est aggravée (avec ces multiples supports évoqués) et ma vie professionnel complètement occulté à faire les choses au hasard depuis près de 10ans, et au point mort avec aucune envie, aucune détermination, aucun savoir être (la base quand on fait des études management/commerce)...conflit familial avec mes parents qui n'en peuvent plus de me voire rien faire, éloignement des amis qui eux évoluent dans leur vie privé et perso.

Et le top du fiasco c'est cette focalisation sur mon putain d'inconfort physique qui me brise intérieurement en plus d'être désagréable de part le grattement chronique que j'ai à cet endroit (au niveau du trou de C...) et qui fait que j'arriverai jamais à acquérir une normalité et sérénité d'esprit ou physique.
Je me sens condamné, envie de me jeter dans la PMO mais ça n'est pas la solution mais le hic sevrage ou pas, je pense pas qu'il y ait de solution à mon problème, à ce gâchis que j'ai fait de ma vie.

Je suis dure mais réaliste sur ce constat, impossible d'envisager quelconque amélioration aujourd'hui, ce n'est pas possible, merci le net,  merci la dépendance au porno et au cannabis qui m'ont amené sur ces chemins,  bafouer ma morale à eu un coût fort élevé que je ne fais que regretter, encore plus dernièrement avec cet inconfort physique qui sort de nul part, et que je regretterais toute ma vie.

Ya pas d'issue à mes putains de problèmes, c'est comme ça, mais je n'arrive pas à l'accepter
    

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Mai 2017 - 11:30    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Tu réfléchis trop Bibop ! Tu a dressé ton mental a réfléchir essentiellement dans l’apitoiement.
 
Oublie tout ce que tu connais, il n’y a aucune normalité, elle est imaginaire, elle sort tout droit de tes croyances.
Arrête de réfléchir mon pote ! Tu te bute à petit feu, arrête des maintenant. Fais ou ne fais pas ce qu’il faut sans réfléchir, tu pourras réfléchir plus tard.
 
N’essaye surtout pas de comprendre comment ces problèmes vont se résoudre, agis un peu mon pote ! Va à la boite d’intérim et prend le premier boulot qu’il te propose, range ton pc au placard, bouge change, agis mais arrête de te torturer l’esprit ! Tu vois bien que ça ne sert à rien alors arrête Bibop !
 
Il faut traverser l’enfer, toi tu es assis par terre et tu ne bouges pas.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Mai 2017 - 16:59    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Et béh oui, mais c'est ainsi, Je suis un mec de base anxieux et stressé, je ressasse mon passée en permanence, n'agit pas sur le présent car terrifié par l'avenir qui ne présage rien de très bon pour moi.
Je suis devenu une caricature du dépendant, à ne presque jamais dépasser les 1 à 2 semaines de sevrage, et ce depuis plus de 6 ans ici. S'en est pitoyable, et à me plaindre de cet inconfort physique si incommodant, qui accentue encore plus la situation merdique dans laquelle je suis, car à vivre c'est juste un calvaire/ mais c'est ainsi le répéter 10,20 ou 100 fois ne changera rien à cet état de fait.

Alors rechute encore et toujours, et à chaque nouvel essaie de sevrage ce dégoût clair du porno sous toute ces formes (il y en a bcp chez moi avec tous les supports évoqués dernièrement) et cette illusion que malgré les centaines de rechutes (c'est affolant, à raison d'une rechute tous les 4J, j'ai du rechuter approximativement 550fois depuis 2011) je me dit: "cette fois pourrait être la bonne", ainsi comme aujourd'hui j'ai envie d'y croire mais il est fort probable que je ne tienne que qq jours puis rechute encore comme dhab, puis revienne encore ici me plaindre de si de ça, et à coup sure de mon pb physique...Ce petit manège ne peux plus durer: Putain de boucle qui ne s'arrête jamais...

Je vais essayer d'agir plus, et d'arrêter de déverser mes excuses comme ce putain de problème physique ou que NON je n'arrive pas à trouver un taf qui me plaise...AGIR BORDEL, FINI LE BLABLA
Le conflit avec mes parents est de plus en plus frontal et dur, mon père va m'envoyer bosser à l'usine si je ne trouve rien d'ici qq semaines et me foutra probablement à la porte.

Comme je l'ai dit  je connais par coeur ma dépendance et ses ressorts, à moi de me relever malgré cette situation déplorable et faire germer les graine pour de meilleures lendemains...Sinon je vais enchainer encore les rechutes et plus jamais j'arriverais à m'en sortir...Je me suis construit ma vie d'adulte et sexuelle sur la honte/culpabilité, de 21ans à 30ans, je suis totalement dysfonctionnel cette étape au passage à la maturité d'adulte, je ne l'ai jamais fait, s'occuper de qq1 d'autre que soit, une copine, être responsable/raisonnable, ça forge un homme aussi je pense, ça fait parti de l'apprentissage de la vie, je sais que je ne sais rien et suis un pauvre type névrosé totalement, physiquement et psychologiquement.

A bientôt.
Je me dois d'agir prendre de la hauteur sur le forum et de me bouger le cul putain, c'est pas possible de rester cloitrer, river sur le forum, rechuter tous les 4J et espérer pouvoir changer.
   

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Saucey


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2014
Messages: 715
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Mai 2017 - 18:25    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Ça va continuer encore longtemps comme ça ??? Tu te rends bien compte que si à chaque fois tu lâches un gros pavé avec rien de neuf dedans, t'es bon pour être toujours comme ça passé 60 ans ?


Bref, c'est toi qui décide quand tu vas arrêter, soit tu arrêtes de te mettre des bâtons dans les roues et tu te décides à souffrir un peu pour une vie meilleure plus tard. Soit, bah tu restes comme ça et tu réécris les mêmes choses en boucle sur le forum. 


Navré d'être aussi cru mais c'est la réalité. Depuis que je te suis t'as jamais dépassé 5 jours. Ça doit faire des années que t'es sur le forum en plus, allez quoi !


C'est pas si dur, je sais qu'on est parfois trompé par la tentation mais y'a toujours moyen de s'en sortir dans ces cas là! Courage! 
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Mai 2017 - 21:13    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Merci d'insister là dessus Saucey, ton post semble teinté de critique, genre ce mec est incompréhensible, cause perdue à rechuter tous le temps comme ça, genre t'es saoulé par mes post...et oui tu as raison, je t'en veux pas mais si tu as bien lu mon post, j'essaie de dessiner le contour d'un engagement nouveau dans ma vie et vis à vis du sevrage à commencer par agir, moins focaliser sur le forum et réellement me bouger pour mon avenir, en 1er lieux trouver un taf.
Je suis trop dans dans le larmoyant sur mes soucis et états d'âmes (physique, ou avec mes parents) c'est plus fort que moi, c'est plus des choses que je devrais développer avec mon psy qu'ici car il n'y a pas de réponse à cela, seul moi peu trouver les réponses en agissant au lieux d'attendre que le changement s'opère magiquement par le simple sevrage, que je n'arrive pas à amorcer d'ailleurs.

Fin bref, je me ferais plus rare ici,
 

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Mai 2017 - 21:36    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Saute dans le vide Bibop, lance-toi, ton mental est conditionner par l’addiction, pour l’instant tes raisonnements ne t’amèneront nulle part, commence le voyage et après tu pourras te positionner pour l’instant ton mental ne peux pas t’aider, agis, trouve-toi un boulot même si c’est à l’usine ! Qu’à cela ne tienne si tu fais un an d’usine en parallèle d’un an de sevrage ce sera peut-être la plus belle année de ta vie !
 
Saucey a été un peu rude mais je suis d’accord avec lui, tu tourne juste en rond.
Je suis aussi un peu comme ça attention je ne me prétend pas être plus fort !
 
Oublie tout ce que tu connais, et redeviens toi-même, ce petit garçon heureux.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Valdien


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2017
Messages: 220
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Mai 2017 - 10:15    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Bipo, accepte ce que tu es. Ensuite, tu pourras enfin travailler à devenir une autre personne sans ces problèmes de PMO. C'est très dur de se considérer comme un bon à rien, un dégueulasse etc. Ensuite, ce sont des faits: tu es sans-emploi, tu es adddict à la PMO. Mais, je vais aussi te dire que c'est ton état en ce moment et que ce ne sera pas forcément ton état dans le futur.

Si tu n'y arrives pas à mener la bataille de front: sevrage et changements brutaux, change de stratégie et vas y plus tranquillement. Prends ton rythme. Ce problème dure depuis des années et ça n'est pas une catastrophe si tu prends plusieurs années à en sortir. Le but n'est pas d'être sevré demain mais d'être sevré définitivement.

N'oublie pas ce que tu veux devenir.
_________________
Pour chaque chute, je me suis relevé. Je me relèverai toujours jusqu'au jour où je ne chuterai plus.
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Mai 2017 - 15:07    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Vous avez bien raison mais je reste bloqué comme cela depuis des années et encore plus cette dernière année ayant accumulée 15 mois d'inactivité dans mon domaine, donc cela risque d'être compliqué de me ré-insérer dans le marché du travail...Forcément si je ne fais rien cela ne risque pas d'arrivée.

Au final, j'entretiens toujours de nombreuse habitudes "parasite" qui me maintiennent dans ma léthargie et passivité vis à vis de ma vie pro/et me pousse à la PMO...je glande royalement, je ne reviendrais pas en détails sur toutes ces habitudes mais celle d'être rivé sur le forum et plus que contre-productive, j'ai développé une relation de dépendance vis à vis du forum, à le scruter tous le jours, cela ne m'aide clairement pas et me fait focaliser sur ma dépendance. De plus quand j'y viens c'est toujours pour me répéter d'une façon ou d'une autre, parler des multiples supports qui ont constitués l'escalade de ma dépendance (et sur lesquels j'ai rechuté) ou rabâcher mon problème physique qui m'exaspère toujours autant mais avec lequel je suis bien obliger de composer.

L'idée est de clairement me détacher du forum pour y venir vraiment périodiquement et non le scruter tous les jours, même plusieurs fois par jours comme actuellement, que je poste sur mon carnet perso ou pas je suis toujours obliger de voir ce qu'il s'y passe...ça ne sert à rien. J'ai dû le dire tellement de fois que j'ai du mal à croire que j'y arriverai mais je veux vraiment m'y engager fermement et ainsi mobiliser toute mon attention sur ma vie à moi et la prendre en main au lieu de laisser dépérir comme ces derniers temps.

Parfois je me dis que mettre un terme à ma vie qui part complètement en cacahuète et ne fait que s'aggraver depuis qq années serait un moyen de faire taire tous ce vacarme intérieur et d'éviter le problème, mais bon malgré tous j'ai toujours un peu envie de me battre mais j'avoue que la montagne à gravir me paraît réellement infranchissable mais pire qu'aujourd'hui...je vois pas comment cela serait possible donc je compte bien remonter à la surface et faudrait que je commence à réellement changer beaucoup de chose et à faire, plutôt que de ma plaindre et blablater sans poser aucun acte fort.

Je reviendrais dans qq temps vous dire ce qu'il en est de mon combat, et je continuerai cette lutte au jour le jour, seul loin du forum pour le moment, c'est presque vitale pour moi de prendre de la distance.
   

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
GayTemps


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2013
Messages: 558
Masculin

MessagePosté le: Mer 24 Mai 2017 - 15:55    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Allô Bibopchange !

moi aussi mon ami quand je regarde le sommet de la montagne à gravir je suis pris de vertige et je ne suis plus capable d'avancer.

Je sais que la montagne est là.

Je dois commencer par regarder le début du sentier, regarder où je mets les pieds pour faire des choix qui ne me poussent pas à côté du sentier.

Je dois oublier la montagne. Je dois me concentrer sur chaque petit pas à faire, un à la fois. Ce sont mes choix de chaque jour et de chaque instant qui me feront avancer. Aussi insignifiant qu'a l'air d'être ce petit pas que je me prépare à faire, si je ne le fais pas je n'irai nul part.

Courage compagnon. Je suis de tout coeur avec toi.

Okay
Revenir en haut
Jerzy


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2017
Messages: 510
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Mai 2017 - 00:02    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
+1 pour Gaytemps, petit a petit l'oiseau fais son nid, faut commencer maintenant.
_________________
Le mental est victime du désir, de la sensualité, de la colère, etc. Cherchez-en la source, observez comment ils prennent naissance. Maintenez-vous dans cette source.
Revenir en haut
Redemption in process


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2012
Messages: 479
Masculin

MessagePosté le: Jeu 25 Mai 2017 - 08:17    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Un pas de recul,


Et oui c'est pas facile d'être comme un bout de bois ballotté à la surface de la mer en pleine tempête,
Et si on prenait un peu plus de profondeur et on s'enfonçait là où les mêmes eaux sont beaucoup plus calmes.
Si on comprenait que ce n'est pas parce qu'une voix intérieure parle plus fort ou de façon plus menaçante qu'elle est celle qu'il faut écouter.
Si on comprenait une bonne fois pour toutes que les choses à changer sont intérieures et pas extérieures (site de dating, ...)
Si on choisissait le chemin de la paix.


Bon entraînement de l'esprit ! Il ne te manque plus que ça ! 
_________________
Soyons enthousiastes dans l'effort
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Mar 30 Mai 2017 - 09:50    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
Je vois ce que tu veux dire Redempt, la réponse est à l'intérieur et non pas à l'extérieur mais je suis dans une sale situation et continue à me faire du mal avec un support de rechutes très dangereux alliant porno et rencontre réelle; j'y reviens systématiquement, sans y rester longtemps ni en passant à l'acte dans le réel fort heureusement... quand ce n'est pas celui-là c'est un autre support "moins honteux" qui remplace l'actuel, du porno plus classique en somme.
J'en discuterais avec mon psy que je vois demain car cela devient très limite et si je passe à l'acte cela me replongera pour de bon dans la déchéance totale, qui m'empêchera d'espérer pouvoir un jour redevenir qq1 de normal, ce que je ne suis plus depuis prêt de 10ans depuis que le poids de la culpabilité/honte a pris toute la place en moi.

Oublier la montagne GayTemps est je pense indispensable, et ainsi se battre au jour le jour en oubliant notre état de dépendance et le compteur après avoir réussi à démarrer le sevrage, je me donne des excuses mais cela est presque impossible pour moi et ce depuis très longtemps car la manifestation physique de ma culpabilité/honte (transpi des fesses) qui fait parti de moi depuis tellement longtemps maintenant me ramène tjs au passé, c'est devenu encore pire depuis qu'elle a créé un réel inconfort physique(ce fameux grattement mal placé chronique) s'additionnant à celui de la transpi; ainsi oublier ma dépendance et comme mission impossible mais bon malgré ça je vais quand même essayer de m'y atteler mais j'ai peu d'espoir.

Ma vie est en jeux ici mais même si ces soucis peuvent être annodin en comparaison à des personnes qui ont de vrai troubles physique plus lourds ou maladie, cette double anormalité inconfortable me pèse et m'incite à la rechute, car ma voie intérieur me dit que ces maux m'empêcheront de stabiliser ma vie de devenir qq1, alors je rechute (via ce putain de support dangeureux) et je stagne.


Alala, le mec n'évolue vraiment pas, tellement de gachis lié à cette léthargie et procrastination dans ma vie pro et perso...ma vie est bien vide et triste. Mais en dépit de cette mission quasi impossible de réussir à accepter ma situation physique et perso, je tente le coup sans grande conviction.
J'ai qq échéances à venir dans le mois qui arrive et cela ne sera pas évident des les assurer mais je vais quand même essayer en reprenant ce cheminement au jour le jour dès aujourd'hui.

J1 en cours
L'éloignement du forum c'est raté mais c'est un objectif que je me fixe et qui m'aidera à vivre et assumer ma vie.
  

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
BIBOPCHANGE


Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2010
Messages: 2 008
Masculin

MessagePosté le: Ven 2 Juin 2017 - 08:32    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir Répondre en citant
J3

Honnêtement m'éloigner du forum est vital pour moi mais je n'y arrive pas, je suis rivé sur ma dépendance et ne bouge pas dans ma vie, et venir le clamer ici tous le temps ne changera rien.
Notamment avec cette somatisation de mon inconscient (la transpi de l'entre-jambes et du fessier) dont j'ai conscience depuis de nombreuse années et que je savais être la manifestation de mon mal être/honte/culpabilité à cause de mes actes passés(la 1er prostitué et l'escalade de la dépendance à ces relations tarifés coupables pdt qq années). Ce mal être c'est aggravé avec la manifestation de séquelles physiques mal placées lié au grattement chronique(je vous fais pas un dessein) qui se combine au pb de transpi et rends mon ressentis physique sur cette zone du corps encore plus insupportable et permanent.

J'ai honte, je ressasse le fait de n'avoir pas pris en compte cette somatisation et l'avoir laissé s'aggraver. J'ai honte d'avoir été impatient en allant voir une 1ere prostitué et avoir amorcé ce cycle infernal de la honte qui ne s'arrête plus, même si j'ai arrêté d'aller en voir, c'est le physique dégradé et la PMO chronique qui entretienne ce sentiment de honte et de mal être/physique et psychique.
Jaloux, énervé, d'être si atteint par cette composante physique, de ne m'être pas de suite soigner en allant voir un psy dès le début de ce cycle négatif alors je savais que qqch clochait, mais n'ayant pas conscience du phénomène de porno-dépendance j'y suis retourné, coupablement, mais retourné encore et encore, ce qui a permis à ma dépendance au porno de s'accentuer, et à mon physique de continuer à se dégrader.
Je me sentirais pour cela toujours comme pire que les autres, car cela m'accompagnera probablement toute ma vie, car on guérit de la dépendance peut être, mais de ces pb physiques là c'est peu probable.


Donc je vient ici, répéter encore et toujours quasiment les même choses, cela n'a plus de sens, au début cela était une aide le forum mais depuis qq années je tourne en ronds ici, fin depuis le début même, comme si j'attendais que qq1 me dise qu'il a lui aussi vécut ces séquelles physique là et que l'on s'en remets bien au bout du compte OU que la communauté viennent m'exprimer une forme d'absolution par rapport à mon passé comme si le pardon devait venir des autres comme si j'étais un coupable/pervers/délinquants de crime sexuel, ce qui n'est pas la cas.


Le forum me permets de me cacher encore et toujours derrière mon passé, derrière ma sexualité malade, derrière ce physique dégradé pour ne pas avancer d'un pas dans ma vie, clairement je ne fais rien, et cela depuis longtemps, jamais pris mon destin en main, fait de ma vie pro un enchainement de choix par défaut sans envies, jamais essayer de reconstruire ma sociabilité, LA LÉTHARGIE TOTALE.


C'est sans doute dure comme constat comme à mon habitude mais c'est la réalité. Si je ne bouge pas personne ne le fera pour moi, et personne d'autre que moi n'a à me pardonner, ou ne pourra vivre avec mon problème physique si particulier.

Quitter le forum pour moi et un réel crève cœur, un réel déchirement mais la relation que j’entretiens avec n'est pas bonne et ne plus y venir va être compliqué mais je dois m'y engager, j'y reviendrai un jour peut être dans qq mois ou dans une année ou plus s'il existe encore mais je me dois de faire une réelle rupture avec lui.
de plus je n'en veut à personne qu'à moi car comme je l'ai répéter je comprends que peu de personne se sente l'envie de me répondre, même quand c'est le cas cela n'a que peu d'impact sur moi, car je n'agit pas malgré le multiple bon conseil qu'on a pu me donner au fil des ans, je parle bcp sur ce que je devrais faire, me critique durement mais ne fait clairement pas grand choses.


Espérant sincèrement que je tiendrais cet engagement d'éloignement et ne revienne pas dans 10jours, une forme de double sevrage commence pour moi; PMO et forum, bizarre oui mais je suis persuadé d'en avoir vraiment besoin.

Bonne route à vous et à bientôt,
        
        

_________________
"être humain en reconstruction"
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:06    Sujet du message: Episode III - Un Dernier Espoir
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com