Je me lance pour en parler
Goto page: <  1, 2, 3, 4
 
Post new topic   Reply to topic    www.pornodependance.com Forum Index // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Previous topic :: Next topic  
Author Message
rasmu


Offline

Joined: 20 Dec 2018
Posts: 263
Masculin

PostPosted: Wed 24 Jul 2019 - 22:44    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Bonjour Fuego,

- Un passage à l'acte n'est pas une rechute (succession de passages à l'acte).
Si le passage à l'acte n'est pas suivi d'autres dans les prochains jours, c'est juste une consommation.
Et encore il faut nuancer la consommation avec le contenu regardé, la durée.
Quels sentiments as-tu eu après la masturbation ?
Y-a-t'il eu de la culpabilité, honte, perte d'espoir, autre souffrance psychique, ... ?

De plus, tu ne repars pas à 0 à chaque passage à l'acte.
Je sais que bcp de personnes raisonnent comme ça mais ce n'est pas une approche qui représente la réalité du sevrage (et je l'ai fait aussi au début).

https://addict-porno.fr/sortir-addiction-porno#schema-pensee-rechute


- Quels ont été les progrès dans ta vie depuis 54 jours ?
Plutôt que de voir seulement l'arrêt de l'addiction, tu pourrai poser des objectifs de recherche de bien-être, mieux gérer les émotions et pensées négatives, améliorer l'estime de soi, etc...

Je n'ai pas relu tout ton carnet mais qu'est-ce que tu aimerais améliorer chez toi, quelles aptitudes aimeraient-tu avoir, quelles valeurs sont importantes pour toi, ... ?
_________________
Informations sur l'addiction au porno https://addict-porno.fr
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Wed 24 Jul 2019 - 22:44    Post subject: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Sat 27 Jul 2019 - 17:36    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Salut Rasmu,

Merci pour ton message, ton point de vue est intéressant.

Je suis repassé à l'acte hier donc ça fait une légère succession, ya encore une certaine sensibilité, donc je continue mon sevrage.

Après la masturbation sur porno j'ai eu un peu de déception et pas vraiment de plaisir en fin de compte, d'ailleurs j'ai vu une femme dans une vidéo qui avait des paroles qui m'ont pas excité du tout bien au contraire. C'est là que je me suis rendu compte que j'étais vraiment dans une escalade à une certaine époque.


Depuis que je masturbe principalement avec l'imagination et sans que ce sois compulsif, je prend beaucoup plus de plaisir.


Je ne repart pas à zéro, disons que je franchit un palier. La remise à zéro du compteur à chaque fois ça me permet juste d'avoir une traçabilité et une visibilité sur la progression, le temps moyen entre chaque rechute, la durée de la rechute etc. Je ne me focalise pas dessus et ne déprime pas non plus quand je le remet à zéro. Avec le temps, j'en fait plutôt une force et une partie intégrante et nécessaire au processus de sevrage.

A part ça je suis d'accord avec ton point de vue, ces 54 jours ont été très bénéfiques, des prises de consciences, des projets, des initiatives.

J+1
Back to top
Bonaparte


Offline

Joined: 21 Jul 2019
Posts: 15
Masculin

PostPosted: Sat 27 Jul 2019 - 23:35    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Salut Fuego,


Ta dernière remarque sur le compteur est très juste . A priori, c'est une manière raisonnable de considérer nos efforts en plus.


Bonne chance dans cette nouvelle étape 
Back to top
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Sun 28 Jul 2019 - 14:45    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Merci pour ton message bonaparte


3ieme jour de rechute. Manque total de controle.Aujourd'hui j'ai juste voulu mettre un fond sonore de porno pour me masturber mais bon, ça a vite déraper sur du visionnage purement et simplement.


Il va falloir que je prenne du recul sur cette rechute. 
Dire que tout ça est parti d'un souvenir de porno.

Soyons positif, tout ceci n'est que temporaire, je n'abandonne pas, je garde le cap, ces souvenirs seront toujours là il faut l'accepter.

J+0
Back to top
rasmu


Offline

Joined: 20 Dec 2018
Posts: 263
Masculin

PostPosted: Sun 28 Jul 2019 - 21:18    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Une fois le 1er passage à l'acte passé, ton excitation perdure et ton cerveau en veut encore.
Les 2/3 jours d'après sont assez risqués en terme d'addiction.

Pour ne pas rechuter plusieurs fois d'affilée, se mettre en mode vigilance en se disant en début de journée que l'on est sensible aux stimuli, se protéger en ne regardant pas avec insistance des photos / vidéos pouvant exciter, les femmes dans la rue.
_________________
Informations sur l'addiction au porno https://addict-porno.fr
Back to top
Visit poster’s website
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Sun 18 Aug 2019 - 16:19    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Salut salut,

Période de rechute qui se prolonge. Étonnamment c'est accentué depuis que je suis en vacances, j'ai de grosses envies de masturbation lorsque j'ai besoin de repos ou de tranquilité, mais les heures passées a se masturber fatiguent davantage j'ai l'impression, une fausse détente, sans commter le sentiment d'échec qui va avec.


J'essaie pourtant de méditer et de me reposer pour combler ce besoin de détente mais pour l'instant le besoin compulsif de masturbation est toujours là et la consommation de porno qui va avec.


Je viens déposer le témoignage en espérant que ça marquera le coup d'un sevrage nouveau.


Bon courage tout le monde.
Back to top
LetsDoIt


Offline

Joined: 01 Nov 2016
Posts: 351
Masculin

PostPosted: Sun 18 Aug 2019 - 17:26    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Salut Fuego, la fatigue c'est un gros trigger pour moi aussi, ça déclenche des pulsions et ça diminue aussi nos capacités à bien y répondre. J'espère que tu vas arriver à reprendre pied rapidement. 
Back to top
Ultreïa


Offline

Joined: 12 Aug 2013
Posts: 2,255
Masculin

PostPosted: Sun 18 Aug 2019 - 18:14    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Bonjour Fuego27,
Après ta belle période de sevrage, tu as rechuté et tu as tendance à rechuter encore et encore...
Quand on lit les témoignages des alcooliques, on retrouve cela: quand on a été dans une forte addiction, on ne peut plus se permettre d'en reprendre seulement un peu; on retombe alors, et encore davantage: les alcooliques nous disent que s'ils reboivent, ils vont reboire encore plus qu'avant, car ils reprennent directement là où ils en étaient dans leur consommation.
J'ai fait moi-même cette expérience fin juillet; après plusieurs semaines de sevrage, je me suis permis d'y retourner un soir, puis le lendemain soir, et ainsi de suite 5 soirs de suite: une consommation plus important qu'avant (avant, j'y allait en général une fois tous les 4 ou 5 jours, mais pas plusieurs jours de suite)
Il faut donc que tu te dises qu'il ne faut pas y retourner, pas même s'autoriser une petite fois en passant....
Bon courage
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Back to top
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Wed 28 Aug 2019 - 21:56    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Bonjour !


Merci pour vos messages letsdoit et ultreia.


ça fait je crois 4 jours que je n'ai pas revu de pornographie.


C'est vraiment les situations où je suis fatigué, stressé, anxieux conjugué avec le fait d'être tout seul chez soi à l'abri des regards qui déclenche ces pulsions.

La soif de détente et le fait de se sentir à l'abri des regards est vraiment un gros facteur de déclenchement.


C'est dur, il faut vraiment reconnaître que c'est une faiblesse comme un ancien alcoolique. ça me donne envie de pleurer je vous promet, mais je ne vais pas abandonner.


Bon courage !  
Back to top
rasmu


Offline

Joined: 20 Dec 2018
Posts: 263
Masculin

PostPosted: Wed 28 Aug 2019 - 23:58    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Salut Fuego,

"C'est dur, il faut vraiment reconnaître que c'est une faiblesse comme un ancien alcoolique. ça me donne envie de pleurer je vous promet, mais je ne vais pas abandonner."

=> C'est une fragilité/sensibilité que nous avons au cerveau qui s'atténue avec le temps.
Cela montre la grosse difficulté d'arrêter une addiction et la valeur de nos efforts pour en sortir Okay

- Etre à l'abri, je vois bien ce que tu veux dire, on ferme les volets et c'est parti !
Tu peux mixer 2 stratégies : pour ne pas trop s'exposer laisser les volets ouverts (si c'est faisable), et laisser de temps en temps les volets fermés pour t'exposer.

- Dès que tu as une envie, je te conseille d'observer l'envie grâce à l'exercice "Surfer sur la vague" : https://www.youtube.com/watch?v=M0VRNelJ_tg

Et gérer tes émotions négatives avec des techniques de défusion cognitive (bien lire toute le chapitre pour comprendre l'objectif): https://addict-porno.fr/sortir-addiction-porno#defusion-cognitive
La défusion cognitive fait partie de la thérapie ACT présentée ici : https://www.lareponsedupsy.info/therapie_acceptation_engagement
_________________
Informations sur l'addiction au porno https://addict-porno.fr
Back to top
Visit poster’s website
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Thu 29 Aug 2019 - 00:16    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Merci pour ton message rasmu


Je parlais des moments de stress de fatigue et d'anxiété mais je voudrais ajouter que c'est aussi pendant les periode d'ennui que je suis exposé aux pulsions.
Back to top
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Fri 30 Aug 2019 - 13:44    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
6 jours sans porno, mais masturbation tout les jours.

Stress, anxiété, fatigue, ennui, solitude, mal-être. Autant de facteurs déclenchant fantasmes et envie de masturbation irrépressible.

J'essai de méditer pour laisser passer les pulsions, mais pour le moment je vous avoue que c'est plus fort que moi. Impossible de me lever du lit le matin sans masturbation. C'est comme si je n'acceptais pas de commencer ma journée et n'avais pas de motivation à bouger sans masturbation préalable.


Autant dire que perdre deux heure dans le lit le matin et être en complet décalage de journée à cause de cette fichue masturbation, c'est un vrai calvaire. Tout ce temps et cette énergie non productive gaspillée. Ce matin j'était pas bien, en bad, mal au ventre tellement mon corps était obsédé à vouloir un orgasme.

J'ai encore du chemin je vous le dit.


Donnez moi votre avis s'il vous plaît ceux qui passent ou qui sont passés par là.
Back to top
Cédric Eliott


Offline

Joined: 27 Aug 2019
Posts: 10
Masculin

PostPosted: Fri 30 Aug 2019 - 14:57    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Salut Fuego27,

J'ai lu ton post et je me suis dis : encore un facteur commun avec mon expérience ! Jamais je n'aurais cru trouver autant d'autres vivant les mêmes détresses.

En deux mots je voulais te communiquer mon expérience. C'est du commentaire, j'ai peu de temps devant moi, mais c'est du fonds du cœur - puisses-tu en tirer du positif !

Pendant bien trois ans, avant d'avoir une copine, j'ai passé 365 par an à ne pouvoir me réveiller ET m'endormir sans masturbation. La période du sommeil était pour moi un sas de « mort mentale » compris entre 2 masturbations. Tout cela s'est imposé sans que je ne le voie, petit à petit. Du stress, de l'angoisse, de la solitude avant de dormir, une masturbation et la pression descend. A force la machine s'inverse et même sans stress avant de dormir, c'est la masturbation obligatoire, mécanique, qui, si elle n'est pas exécutée, devient un stress. J'ai compris que j'étais devenu prisonnier de mes masturbations. Avoir une compagne, un compagnon, ça aide. Parce qu'il est difficile de faire autrement et puis... se blottir contre elle/lui apporte (souvent) une dose de détente, sinon identique, au moins minimum.

Le réveil est une période terrible ! et je suis solidaire. A six jours de sevrage, chaque matin va être un enfer, pire si les rêves nous stimulent... je suis dans la même barque actuellement et si tu as besoin n'hésite pas à me solliciter pour qu'on pagaie ensemble.

Je lis que tu perds du temps au lit, le matin, à lutter, vainement. Je suis stupéfait de toutes ces ressemblances entre dépendants. Il m'est arrivé de lutter des heures et c'est un cercle vicieux car plus je luttais plus j'étais envahi de pensées, d'images. J'ai essayé de me jeter du lit, physiquement de me faire basculer sur le sol : aucun changement sauf un peu de ridicule, de quoi rigoler... La seule chose, à défaut d'être accompagné, qui ait vraiment fonctionner pour moi : le travail ! Devoir me réveiller, tôt qui plus est et avec 8 heures de sommeil (ça m'aide aussi d'avoir un gros cycle, pour un réveil plus naturel ! je ne sais pas toi ?) pour un job qui me plaît me permettait d'échapper à cette étape qui cloue au lit ! pas toujours hélas...

Mon psy-prof-de-méditation - depuis je ne médite plus du tout, continue si tu le peux c'est une très bonne voie je crois ! - me disait souvent qu'il ne fallait pas culpabiliser de rater une fois ou deux, alors : de tous ces réveils avec masturbation ne garde pas qu'amertume et regret ! tu es sur la bonne voie c'est certain... et qui connaît demain, camarade ?
Back to top
Théo M


Offline

Joined: 30 Aug 2019
Posts: 38
Masculin

PostPosted: Fri 30 Aug 2019 - 18:43    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Salut Fuego,


J'ai lu en diagonale ton sujet car je viens de m'inscrire sur ce forum, donc excuse moi si je dis des choses qui ont déjà été dîtes.




Ton parcours est très encourageant. Tu as réussi à tenir de longues périodes sans pornographie, mais tu rechutes parfois. C'est normal, j'y suis passé. Le sevrage à la pornographie est très enrichissant. C'est seulement lorsque l'on croit avoir gagné que tout s'écroule. Alors on se remet en question et on se dit qu'il y a du boulot.



Le matin et le soir tu dis ne pas pouvoir commencer ou terminer ta journée par de la masturbation. Je pense fortement que cela est dû à une focalisation excessive de ton cerveau sur ça. J'ai l'impression que tu penses sans arrêt au sevrage et à la masturbation, donc tu cèdes.

Tiens-tu une liste d'objectifs à réaliser dans la journée ? Notes-tu ce que tu dois accomplir sur ton portable ou sur feuille ? Faire cela t'aiderait, je le pense, à détourner ton esprit vers un ou plusieurs buts précis.


Par ailleurs, le matin tu peux tenter des approches toutes différentes les unes que les autres. Je suis adepte de la séance de sport une heure après mon réveil pour me défouler, comme j'aime aussi prendre une bonne douche froide en me levant ou en me couchant.


LE PLUS IMPORTANT DANS LA LUTTE CONTRE LA MASTURBATION EXCESSIVE, c'est d'avoir des choses à faire, des tâches planifiées, de sortir de chez soi et de rencontrer du monde (en interagissant ou pas avec eux).




J'espère avoir pu t'aider.
Au plaisir;


Théo
_________________
Libérez-vous de vos chaînes www.goodbyeporno.fr
Back to top
Visit poster’s website
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Sun 1 Sep 2019 - 12:30    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Merci pour vos messages Theo M et Cedric Eliott.


Ca fait beaucoup de bien de se sentir soutenu par la communauté.


J+8


Pas de pornographie. Comme d'habitude j'ai l'impression que cela déclenche la masturbation compulsive compensatrice et une forme d'anxiété de performance qui nous fait vérifier par la masturbation si l'engin fonctionne toujours bien malgré l'absence de pornographie.
Accompagné d'une petite dépression plus ou moins longue.

Une sorte de bad trip comme toute période post sevrage de n'importe quelle drogue en faite j'ai l'impression.


Je me questionne surtout sur la phase masturbation au réveil et au coucher.
Je ne pense pas que cela sois normal de devoir absolument prendre du plaisir pour pouvoir s'endormir ou pour démarrer sa journée, on devrait plutôt prendre plaisir a s'endormir ou à découvrir sa journée.


Aujourd'hui je suis en phase plutôt mélancolique, mais vos messages m'ont fait comme une bouffée d'oxygène et je vous remercie énormément.


J'espère un jour passer en LOWFAP ou NOFAP. Et pouvoir vivre sans dépendre de la masturbation.


Je pense que je m'éloigne beaucoup de la pornographie en moyenne, et que ma prochaine phase et surtout le LOWFAP, le combat contre la masturbation compulsive et réduire à moins d'une fois par semaine.

Avec toutes les études qui ressortent aux USA sur le NOFAP, je ne voit aucune raison de ne pas y arriver.
Back to top
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Wed 11 Sep 2019 - 20:07    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Grosse Rechute après 18 jours  Sad

Je manque vraiment de volonté, je vais travailler là dessus.
Back to top
Turarbb


Offline

Joined: 31 Mar 2014
Posts: 156
Masculin

PostPosted: Wed 11 Sep 2019 - 23:47    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
je n'ai pas tout lu depuis le début mais je sais que c'est normal d'avoir des rechutes pendant un sevrage. Relève toi ! Tu vas y arriver, courage ! Et puis réfléchis à pourquoi tu as rechuté et essaye de pas répéter le même schéma la prochaine fois tu vois.


Bonne soirée ! tu vas y arriver ! 18 jours c'est déjà énorme !
Back to top
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Thu 12 Sep 2019 - 18:44    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Rechute encore et encore sur du porno
Merci pour ton message turarbb


J+0
Back to top
Théo M


Offline

Joined: 30 Aug 2019
Posts: 38
Masculin

PostPosted: Thu 12 Sep 2019 - 18:56    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Bonsoir Fuego,


Je pense qu'il serait intéressant de trouver la raison des tes rechutes. Les facteurs qui font que tu replonges sans cesse. Tu dois mettre la main sur cela pour avancer.


Théo
_________________
Libérez-vous de vos chaînes www.goodbyeporno.fr
Back to top
Visit poster’s website
LetsDoIt


Offline

Joined: 01 Nov 2016
Posts: 351
Masculin

PostPosted: Thu 12 Sep 2019 - 20:57    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Soutient dans ce moment difficile Okay Mais bon c'est finalement comme ça qu'on apprend. Si on chute c'est qu'on n'a pas encore trouvé la bonne approche, qu'il faut peut-être modifier le plan de bataille
Back to top
Fuego27


Offline

Joined: 17 Apr 2016
Posts: 181
Masculin

PostPosted: Sun 15 Sep 2019 - 11:21    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Salut,


Théo, par rapport aux facteurs, je sais plus trop, je suis perdu en ce moment, cette rechute est interminable pour l'instant et après presque deux mois de sevrage ça me flingue le moral, je me sens vraiment comme un drogué qui peut pas s'empêcher de replonger.

Je sais même plus comment ça a commencé, je pense que c'était du à de la masturbation, j'en voulais toujours plus, j'arrivais plus à bander du coup j'ai été sur du porno pour avoir une excitation suffisante.
Maintenant, savoir pourquoi cette envie de se masturber à tout prix, c'est peut être là dessus que je devrais réfléchir.

J'avais tenu une semaine et au bout d'un moment et avec les rêves érotiques, j'avais envie de me masturber au réveil mais sans aller jusqu'à éjaculation, je me retient parce que je me vide trop souvent ça devient invivable.

Maintenant ya des fois je peut rester une semaine sans me masturber et il suffit d'une fois pour en vouloir toujours plus, comme si j'en avais jamais assez suite à une décharge de plaisir, c'est comme si mon cerveau demandais toujours plus de dopamine après qu'il en ai reçu une dose avec la masturbation.

Honnêtement, je comprend pas, peut être que mon système de récompense est déréglé, ya des fois je me masturbe après avoir réussi quelquechose et des fois aussi après un échec. Je sais plus trop quoi en pense.
Ce que je sais, c'est que quand j'ai fait une séance de sport je me masturbe pas le même jour enfin rarement, alors que les jours sans sport c'est beaucoup plus récurrent.


Merci pour vos messages!
Back to top
LetsDoIt


Offline

Joined: 01 Nov 2016
Posts: 351
Masculin

PostPosted: Yesterday at 11:36    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Ton système de récompense est déréglé comme celui de tous les addicts, tu n'es pas seul là dedans Wink Effectivement souvent la consommation est à la fois une manière de fuir le stress, l'anxiété, la souffrance ET une manière de se récompenser dans des phases plus positives.
Back to top
Théo M


Offline

Joined: 30 Aug 2019
Posts: 38
Masculin

PostPosted: Yesterday at 13:18    Post subject: Je me lance pour en parler Reply with quote
Effectivement je pense que tu devrais travailler sur tes envies masturbatoires. Car je ne connais pas ta fréquence de masturbation, mais je sais que j'ai eu une période où, pour consoler ma souffrance de ne pas avoir ma dose de porno, je m'autorisais de me masturber plusieurs fois. Et comme le cerveau en veut toujours plus, mon imagination ne le satisfaisait plus et il me demandait du contenu pornographique.
J'ai vraiment avancé dans mon sevrage lorsque j'ai laissé de côté la masturbation pour transférer mes pulsions sexuelles dans la mise en oeuvre de projets qui me tiennent à cœur dans ma vie.
_________________
Libérez-vous de vos chaînes www.goodbyeporno.fr
Back to top
Visit poster’s website
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 16:43    Post subject: Je me lance pour en parler
Back to top
Post new topic   Reply to topic    www.pornodependance.com Forum Index // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 of 4

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2019 phpBB Group