Carnet de lindigene

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Mar 2014 - 16:35    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour,


Je suis nouveau sur ce site. Cela fait près de vingt ans que je lutte pour me débarrasser définitivement de la pornographie. 


Au cours de cette période, j'ai remporté un certain nombre de "petites victoires" (je suis resté 2 mois, 6 mois, parfois 1 an sans y toucher). Mais j'ai toujours fini par replonger. Et chaque fois j'ai l'impression de m'être souillé mentalement et moralement. J'ai du mal à me regarder dans la glace. J'éprouve un sentiment de dégoût. 


Si je suis venu sur ce site, c'est parce que je l'ai trouvé au cours de mes recherches sur internet. Je voulais m'associer à l'expérience d'autres personnes en lutte avec ce problème. 


J'ai pris aujourd'hui la ferme résolution de m'en sortir définitivement. C'est pourquoi je mets en place un compteur à partir d'aujourd'hui. 


J'incrémenterai ce compteur aussi souvent que possible, mais au minimum une fois par semaine, car je ne dispose pas de beaucoup de temps. 


Merci de m'accueillir au sein de ce forum et merci par avance de votre aide et compréhension. 








   
 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 20 Mar 2014 - 16:35    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Néo PMD


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2013
Messages: 1 903
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Mar 2014 - 17:48    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour lindigène et bienvenue. 
 
 
J'espère que ta présence ici, parmi nous, va t'aider pour enfin te débarrasser définitivement de ta consommation de porno.  
 
 
J'avoue que ton témoignage m'a donné des frissons. On sait qu'on reste toujours fragile, à vie même. Et que ce qu'on recherche tous s'est de ne plus consommer afin de retrouver une vie "sans" et de ne plus subir les effets très négatifs de l'addiction. Mais avoir la preuve qu'on peut rechuter après plusieurs mois fait froid dans le dos. 
 
 
Cela me permet de rester vigilant, moi qui vient juste de fêter mes 9 premiers mois ... Alors merci à toi. 

_________________
Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. Bertolt Brecht
Revenir en haut
Plus que vainqueur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2012
Messages: 2 011
Masculin

MessagePosté le: Jeu 20 Mar 2014 - 20:24    Sujet du message: . Répondre en citant
Bonsoir Indigène et bienvenue,

Je te remercie pour ton message car ça m'a fait prendre conscience que je devait être encore plus vigilent car je suis à quelques jours des 6 mois. C'est quand tu as dit que tu as rechuté après un an, ça m'a mis une belle claque! et je t'en remercie encore.
_________________
Je puis tout par celui qui me fortifie.
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Mar 2014 - 21:14    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci à "Néo PMD" et à "Victoire Incarnée" pour votre message d'encouragement. Vos paroles vont sans aucun doute m’aider dans ma détermination. 
En effet, malgré la fermeté des résolutions et le dégoût éprouvé après avoir regardé des images porno, la bête immonde (c’est comme ça que je l’appelle)est toujours là, à l'intérieur de soi, à l'affût, même des mois plus tard. C'est pourquoi la vigilance doit être incessante. Et c’est quand on se croit sorti d’affaire, qu’on se croit fort que l’on rechute. J'ai lu dans un article spécialisé sur cette question qu'il ne faut pas compter un sevrage total avant 18 mois. C'est sans doute vrai dans mon cas. J'ai rechuté après 403 jours d'abstinence totale (record en ce qui me concerne). Je pense que la situation est comparable à celle d'un alcoolique. Le moindre verre même après des mois d’abstinence fait replonger.
 
En ce qui concerne le porno, le problème est, me semble-t-il plus subtil. Des schémas ou des modifications ont dû se former dans le cerveau et c’est sans doute cela qui nous rend fragile et nous ramène souvent au point de départ, malgré le désir intense de ne pas rechuter. Seule la durée de sevrage peut effacer avec le temps de telles empreintes et nous rendre notre liberté. Le combat est donc de longue durée, mais il est gagnable. Il n’est pas gagnable seul, je l’ai constaté moi-même. C’est pourquoi je me suis rendu sur ce forum.
 
Je repars donc à zéro depuis hier, et aujourd’hui je suis à J +  1 sans P ni M.
Mes objectifs sont les suivants : battre mon record de 403 jours puis arriver au 18 mois recommandés. A partir de ce moment-là je m’estimerait « sevré ». Mais il faudra ensuite que je fasse encore attention, en ne jouant pas avec le feu et en me tenant éloigné le plus possible de ce qui pourrait être une tentation.
 
Afin de parvenir à cet objectif final de 18 mois, je me suis fixé des objectifs intermédiaires : 1 mois, 3 mois, 6 mois, 1 an et 18 mois. Chaque étape sera importante. Je viendrai régulièrement faire le point et livrer mes impressions sur ce combat. 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Néo PMD


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2013
Messages: 1 903
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Mar 2014 - 21:24    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Je te suis, te précède, t'accompagne ... les 3 en même temps.  Okay
_________________
Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. Bertolt Brecht
Revenir en haut
Redemption in process


Hors ligne

Inscrit le: 20 Juil 2012
Messages: 479
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Mar 2014 - 21:48    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bienvenue Lindigène.Je te rejoins sur les modif dans le cerveau qu'il faut d'une part arrêter d'entretenir pour en finir avec l'ancien schéma et en même temps construire le nouveau qui nous mènera à l'épanouissement.
Double tâche et l'une ne va pas sans l'autre. T'avais fait quoi pendant tes un an de sevrage? T'avais juste lâché le pn ou tu as aussi essayé de recréer un schéma plus vertueux et en accord avec tes désirs car ceux là aussi il faut trouver un moyen de les prendre en compte. ils ont leur place dans notre vie ...
Bon courage
_________________
Soyons enthousiastes dans l'effort
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Mar 2014 - 22:26    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci "Rédemption in process" pour ton message de soutien.
Pour répondre à ta question. Oui, pendant les périodes de sevrage je me suis investi dans des occupations plus "vertueuses" afin de faire oublier si possible les séquelles laissées par les images porno. Mais cela n'a pas suffi pour me rendre invulnérable. Il a suffi de laisser traîner mes yeux sur des images suggestives ou érotiques sur des sites qui, apparemment non rien à voir avec le porno, comme Youtube, par exemple. Je trouve d'ailleurs que ce site a énormément changé en quelques années. Au début, tout ce qui s'apparentait à des images sexuellement explicites était sévèrement censuré. Mais maintenant les choses sont bien différentes. On a collé des images sexy provocantes sur des tas de vidéos et films dont le contenu est pourtant anodin. Cela démontre l'astuce et la puissance des producteurs de porno qui veulent instiller ces images partout pour créer inconsciemment chez les internautes le besoin de consommer du porno. 
Le piège est donc subtil pour celui qui, par simple curiosité clique sur une image érotique en ce disant qu'après tout il ne risque pas grand chose. Malheureusement, c'est à ce moment là que va que risque de se déclencher un processus qui va l'amener à vouloir se repaître toujours plus de ces images. Le 1er maillon de la chaîne risque de ne s'arrêter qu'après la masturbation car il est très difficile de le stopper en chemin.  






  
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Plus que vainqueur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2012
Messages: 2 011
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Mar 2014 - 22:46    Sujet du message: . Répondre en citant
De rien Indigène,

nous somme là pour ça ;-)

Je suis pas très d'accord avec les articles qui disent qu'il faut un certain temps pour se sevrer car nous avons tous des addictions différentes avec des histoires différentes et des autres paramètres différents. C'est impossible de généraliser la durée d'un sevrage. C'est mon avis. Maintenant, si tu sens que tu as besoin de 18 mois pour être sevré totalement, alors là je suis d'accord.
Pour ma part, je sens que j'ai besoin de plus que ça pour me sevrer.
Je pense qu'il me faut un bon gros deux ans et demi, voir trois ans pour me sevrer et voir apparaître des améliorations. Je ne vise pas trop haut et je ne suis pas trop sévère avec moi-même, c'est juste une estimation personnelle.
_________________
Je puis tout par celui qui me fortifie.
Revenir en haut
LOUIS16


Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2013
Messages: 351
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Mar 2014 - 03:34    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut Indigène et bienvenu à toi sur le forum. Tes messages sont très instructifs et montrent la fragilité que creuse sournoisement l'addiction au porno et à la masturbation. Je te dirais 2 choses:
1. Tu es plus fort que ton addiction. Peut-être pas en ce moment, mais dans l'absolu et la réalité de ton humanité. C'est toi le maître, c'est toi qui décide. Il faut trouver le moyen de retrouver ton autorité pour dompter tes pulsions. Mais en fin de compte dis-toi bien qui c'est toi qui gagnera. 
2. Je doute personnellement de l'efficacité du "mode recors" ! Il me semble que le sevrage doit s'accompagner d'un but plus valorisant et constructif intérieurement, humainement, que l'accumulation de jours sans porno ou masturbation. Je ne dis pas qu'il ne faut pas se fixer de buts: une semaine, un mois. Mais il faut y adjoindre autre chose. As-tu des activités qui te plaisent où tu t'investis affectivement, mentalement ? En tous les cas je suis heureux pour toi de ta décision de venir sur le forum. Tu vas nous aider et on va faire ce que l'on peut pour toi. Tu as toute mon estime.  Okay
_________________
Le propre de l'amour c'est de s'abaisser
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Mar 2014 - 07:27    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
LOUIS16 a écrit:


2. Je doute personnellement de l'efficacité du "mode recors" ! Il me semble que le sevrage doit s'accompagner d'un but plus valorisant et constructif intérieurement, humainement, que l'accumulation de jours sans porno ou masturbation. Je ne dis pas qu'il ne faut pas se fixer de buts: une semaine, un mois. Mais il faut y adjoindre autre chose. As-tu des activités qui te plaisent où tu t'investis affectivement, mentalement ?  Okay



Merci "LOUIS XVI" pour ton intervention. Tu as sans doute raison, le mot "record" a mal été interprété. Dans mon esprit, il s'agissait simplement de la durée maximale à laquelle j'étais parvenu dans mon combat pour l'abstinence. Mais cela constitue pour moi une étape importante car ça fait plusieurs années que la durée de mes abstinences se sont situées bien en-deça de 403 jours. 
Tu as aussi raison quand tu dis que le sevrage doit s'accompagner d'un but plus valorisant. Et c'est ce que je fais personnellement. Mais, dans mon cas le fait de me fixer des étapes dans le temps est stimulant et encourageant dans ma détermination. 


Pour répondre aussi à "Victoire incarnée", je me suis fixé 18 mois d'abstinence parce que c'est ce que l'étude que j'avais lue avait préconisé. Cette étude s'était basée sur la moyenne constatée sur un grand nombre de dépendants qui avaient réussi à se libérer du porno. Il va de soi qu'elle peut varier d'une personne à l'autre. Et en ce qui me concerne je ne sais pas si elle sera suffisante ou pas. Ce n'est qu'après que je le saurai. Mais j'aimerai déjà franchir ce cap que je n'ai encore pas réussi à atteindre.
En tout cas, merci pour vos intervention et la justesse de vos remarques. 








   
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 06:05    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Aujourd'hui dimanche 23 mars, J+3 sans P ni M.
Qu'est-ce que 3 jours par rapport à 20 ans de lutte pour me libérer de cette souillure de l'esprit ? Mais il faut bien un nouveau départ, une nouvelle détermination. Comme à chaque fois (la centième?), j'espère que celle-ci sera la bonne. C'est pas l'instant présent ou les jours qui viennent que je redoute car j'ai assez de colère et d'indignation contre moi pour repousser toute nouvelle incitation. Mais c'est plus tard, dans un mois ou plus, quand je reprendrai le train-train de la vie que "la bête immonde" risque de resurgir. 
Qu'est-ce que la vie est belle quand même quand on ne se sent plus sous l'emprise de cette drogue. Et c'est à cela qu'il me faut penser et aspirer.
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
pyren


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2013
Messages: 1 094
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 07:51    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour et bienvenue , afin d enrichir nos connaissances , te serait il possible de nous expliquer dans quel contexte tu as rechutté , ce qui t a " motivé " , l intensité de cette rechutte ( fréquence, type de contenu plus ou moins extrème , sensations avant pendant et après ) sans donner de détails trop explicites .
L idée étant que chacun puisse se mettre dans ta peau au moment du crack . Pour ma part , je ne compte plus les jours ,j ignore ou j en suis avec exactitude, j ai pris mes distances avec le forum , je dois avouer qu à près de six mois de sevrage les envies sont encore présentes de manière fugasse, mais des envies de reviens y sont encore là .
J en proffite pour saluer ceux qui me connaissent , je n ai pas rechutté , je sais que c est à vie qu il me faudra renoncer ! cela demande force et lucidité , une solide confiance en soi et ne pas oublier que la souffrance du manque sur l instant est sans aucune mesure comparable à celle endurée pendant des années .Années passées ou à venir ? c est à chacun de choisir et de renoncer .
Merci pour ce témoignage , Amistad Pyren .
_________________
vends ton inteligence, achète l égarement. L intelligence est une simple opinion, l égarement c est l intuition
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 08:37    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour Pyren,
La rechute est souvent intervenue à un moment où je pensais maitriser la situation et m’être soustrait à l’état de dépendance. Etant curieux de nature et naturellement attiré par la beauté du corps féminin, j’ai tendance à cliquer facilement sur un article, une photo sexuellement attirante, sans pour autant que ce soit du porno. Mais l’idée, comme une graine, avait été semée dans mon esprit. J’ai constaté qu’elle peut germer si d’autres images suggestives ou érotiques suivent, si je ne casse pas immédiatement cet enchaînement. Sinon, c’est l’engrenage jusqu’au P+M. J’ai aussi remarqué que j’étais plus fragile après une période prolongée sans rapports sexuels.
En ce qui me concerne, je me suis toujours limité au porno « modéré » c’est-à-dire aux rapports entre homme et femme. J’ai une répulsion particulière contre tout ce qui est odieux et avilissant à l’extrême (sado-maso, bestialité..etc..). Mais il faut avouer qu’une fois qu’on a mis le doigt dans l’engrenage on s’habitue à des scènes de plus en plus « hard » et qu’on en redemande.
Tu me demandes quelles sont les sensations que j’ai éprouvées avant, pendant et après une rechute. Cette question est très importante et tu te doutes bien que j’ai essayé de l’analyser. J’ai, en effet, voulu comprendre comment opérait ce mécanisme qui nous pousse, contre notre volonté, à faire ce que nous jugeons être moralement mauvais.
J’ai trouvé que ce processus était très complexe, peut-être indéfinissable et mystérieux, lié aussi à la notion de conscience. Mais pour le développer j’ai besoin de plus de temps et je livrerai mon analyse un peu plus tard.  
Merci en tout cas de l’intérêt que tu portes à cette question et je te souhaites tout le succès que méritent tes efforts pour t’affranchir de cette dépendance. Je suis certain que tu y arriveras.
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
pyren


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2013
Messages: 1 094
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 12:09    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Chapeau bas Monsieur l indigène ! Je dirais aussi lié à notre inconscient dontnous n avons pas conscience . Tu vois je joue de la guitare , je suis comme toi très curieux et hyper actif ...ce matin sur youtub je découvre une jeune artiste qui joue divinement bien de son instrument , elle à 600 000 abonnés ! et elle arbore dans ses dernieres vidéos une volumineuse poitrine et une plastique irréprochable .......... Je te garantie que sans sevrage , l image m aurait longtemps trottée dans la tête . Merci pour tes réponses éclairantes .
_________________
vends ton inteligence, achète l égarement. L intelligence est une simple opinion, l égarement c est l intuition
Revenir en haut
Plus que vainqueur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2012
Messages: 2 011
Masculin

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 14:03    Sujet du message: . Répondre en citant
Bonjour cher Indigène,

Je tiens à te remercier pour ton premier message qui m' a fait prendre conscience encore plus du danger car dans ma tête, au moment juste avant de lire ton message, j'avais déjà l'idée d'aller voir quelques femmes dévêtues sur internet, comme étant une petite routine tranquille mais non! Je n'ai plus été faire le pervers depuis ton témoignage.
Merci Indigène! :-)

J'en suis à +ou- 6 mois.
_________________
Je puis tout par celui qui me fortifie.
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Lun 24 Mar 2014 - 15:45    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci "Victoire incarnée" pour ton message qui me va droit au coeur. 


Pyren, je te soumets ci-après d'autres réflexions : 


J’ai voulu explorer un autre domaine celui de la conscience dont le rôle me semble incontournable dans notre lutte contre cette forme de dépendance. C’est en tout cas comme ça que je le ressens.
J’ai lu dans ce forum les déclarations de gens qui disaient qu’il ne fallait pas se laisser culpabiliser par une morale marquée par le sceau d’un héritage culturel et religieux « judéo-chrétien ».
Je ne suis pas de cet avis. Il y a, inscrit dans notre patrimoine génétique, une conscience universelle qui fait qu’un chinois, un africain, un indien au même titre qu’un européen, réprouve les actions qui portent atteinte à sa propre dignité ou à celle des autres. L’ivrognerie, la calomnie, le vol, l’agression etc.. en sont des exemples. Les lois humaines sont d’ailleurs issues de cette réalité.
La conscience joue généralement un rôle à la fois préventif et judiciaire, si je peux m’exprimer ainsi.
Si l’envie me prend de faire ce que ma conscience condamne je fais comme l’immense majorité des gens. Je chasse cette idée de mon esprit et on n’en parle plus (rôle préventif). S’il m’arrive de céder, (de mentir par exemple), ma conscience me blâme.
Par contre, j’ai constaté que, lorsqu’il s’agit de pornographie, les choses se passent différemment. Ma conscience joue surtout son rôle après et non pas avant.
Lorsque mes yeux se portent sur des images érotiques, je dois agir immédiatement et cliquer ailleurs. Si j’ai le malheur de me croire assez fort et que d’autres images suivent, un phénomène étrange se passe en moi. Ma conscience, au lieu de m’aider, va m’encourager à poursuivre. Et à ce moment-là j’ai cette forme de raisonnement :  « l’érotisme c’est pas le porno donc tu peux continuer ». Puis la pression devient de plus en plus forte, l’envie me vient de revoir des scènes porno enfouies dans ma mémoire. Je sais que c’est mal mais c’est le raisonnement qui suit qui s’impose : « après tout, ce n’est que du virtuel », « je ne fais de mal à personne » ou « c’est une façon comme une autre de vivre sa sexualité » ou encore « c’est une juste compensation d’une situation sexuelle frustrante ». Avant chaque rechute j’ai constaté que ce même genre de raisonnement ou à peu près me revenait.
Evidemment ce type de raisonnement est pervers, car tout est faux ! La pornographie n’est rien de tout ça. Elle nous ravale au rang de l’animal, crée une dépendance et nous habitue à des scènes toujours plus dégradantes. Elle a un impact catastrophique sur notre entourage immédiat.
J’ai constaté que ce type de raisonnement biaisé a un rôle inhibiteur sur ma volonté de rejeter sur le moment la pornographie.
Et ma conscience va ensuite jouer parfaitement son rôle après coup et me ramener à cette triste réalité.
La question que je me pose est celle-ci : pourquoi ma conscience, qui joue très bien son rôle dans toutes les actions que j’entreprends, n’agit-elle pas de la même façon lorsqu’il s’agit de pornographie ? Pourquoi ne joue-t-elle pas son rôle préventif dans ce cas particulier ? J’ai lu des articles selon lesquels notre corps libérerait à ce moment-là certaines hormones, comme celles du plaisir. Ces hormones ont elles le pouvoir d’agir sur notre esprit en générant des formes de prétextes qui faussent le raisonnement ? Pour moi le mystère reste entier et j’avoue ne pas savoir que penser.
Mais je vais continuer cette recherche et cette réflexion car je veux devenir maître de mon esprit et de mon corps et ne pas rester esclave de mes pulsions.
Pour conclure je dirais que je n’ai trouvé qu’une parade : développer une espèce de réflexe pavlovien vis-à-vis des images érotiques qui m’amènerait à les rejeter immédiatement avant que le processus que j’ai décrit ne s’enclenche. Mais jusqu’à ce jour ne n’ai pas réussi à le faire dans la durée.
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar 2014 - 18:03    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Aujourd’hui J + 7 sans P ni M
 
C’est en 2003 (il y a déjà 11 ans) que j’ai entrepris de mettre en place un compteur personnel. Depuis cette date, j’ai rechuté maintes et maintes fois. Jamais dans ma vie je n’ai affronté de difficulté plus grande que celle de me débarrasser du porno. Je me croyais fort car j’avais résisté à tout. Jeu, tabac, drogue, alcool. Rien n’avait d’emprise sur moi. Je bois « avec modération » comme on dit. Je suis d’ailleurs amateur de bons crus, mais c’est tout. Quelle honte et quelle humiliation à chaque fois de constater que je n’ai pas été capable de dire non, pas capable de maîtriser mes pulsions et finalement céder à cette pourriture de l’âme. J’ai dû me résoudre à cette évidence : « oui, mon vieux, tu es addict ! ».  Difficile à avaler, à vivre, à supporter. Après le dégoût vient l’heure de la colère, de la révolte. Cette réaction est salutaire, bien sûr, car elle renforce la détermination de se battre. Malheureusement les semaines et les mois qui passent émoussent la volonté et font baisser la garde. On se croit tiré d’affaire. Et c’est alors qu’on est de nouveau à la merci d’une rechute, car la « bête immonde » est toujours là, à l’affut, aux aguets.
Mais il n'y a pas d'autre alternative que celle de se relever et de continuer le combat jusqu'à la liberté.
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
fredo


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2014
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar 2014 - 18:20    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour lindigène,
commettre des crimes, voler les autres sont interdits et punis par la loi alors que la pornographie est autorisée, légalisée et de plus en plus médiatisée et plebiscitée. En fait la pornographie n'est pas un délit. Je dis ça par rapport à ton interrogation sur le rôle préventif et judiciaire de la morale. Le Surmoi en psychanalyse. La pornographie flirte avec la légalité et la morale, c'est ce qui en fait un terrain attractif au niveau de la transgression des interdits. La société ne la considère pas vraiment dangereuse puisque qu'elle l'autorise. je ne prône pas pour la pornographie, je m'interroge ??
_________________
Au delà du caractère moral ou non, le principal problème avec la pornographie c'est son caractère ingérable.
Revenir en haut
Néo PMD


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2013
Messages: 1 903
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar 2014 - 18:33    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
L'alcool est licite  : 80000 morts par an. Le tabac est licite : 66000 morts par an. Les overdoses à l'héroïne : 750 morts par an. 
 
 
Espérance de vie : héroïne 10 ans, cocaïne : 20 ans, tabac : 40 ans. 
 
 
Toxicité pure : l'alcool bas toutes les autres drogues (sauf krokodil, pour ce que j'en sais) et reste la plus consommée des drogues. 
 
 
Il est difficile de savoir comment classer les drogues. En tout cas certainement pas par rapport à leur légalité. 
 
 
Alors pour ce qui serait de classer les dépendances comportementales, je ne pense pas que ce soit faisable ni même pertinent. 
 
 
frédo, je m'interroge : cherches-tu un échappatoire aux mauvaises nouvelles apprises sur ce forum ?  Wink  

_________________
Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. Bertolt Brecht
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Jeu 27 Mar 2014 - 19:03    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Je suis à 100% d'accord avec toi Néo PMD. 
La morale et la loi suivent parfois des chemins différents. Il n'empêche qu'une conscience bien éduquée ne peut fermer les yeux sur des pratiques dont les effets prouvés sont non seulement nuisibles mais dévastateurs sous prétexte que cela est autorisé par le législateur. Cf le procès de Nuremberg qui a démontré que les officiers SS qui avaient participé au génocide ne pouvaient s'abriter derrière le fait d'avoir obéi aux ordres (donc d'avoir agi légalement). Le tribunal les a condamnés au motif qu'ils devaient d'abord obéir à la loi supérieure de leur conscience. Evidemment, la comparaison entre la barbarie nazie et la pornographie est très disproportionnée. Mais c'est pour illustrer que légalité n'est pas toujours synonyme de moralement acceptable.
 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
fredo


Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2014
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Mar 2014 - 08:56    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
lindigène a écrit:
 
  Mais c'est pour illustrer que légalité n'est pas toujours synonyme de moralement acceptable.
 





A mettre en sujet au bac de philo !  Devoir moral et devoir légal .  Je trouve ça intéressant . Jusqu'à quel point , le devoir d'obeissance doit s'appliquer et celui de désobeissance, être utilisé . De l'usage des lois et de leur acceptation. etc..  
Ton post m'a inspiré cette toute petite réflexion..
Bonne journée à toi  
_________________
Au delà du caractère moral ou non, le principal problème avec la pornographie c'est son caractère ingérable.
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Ven 28 Mar 2014 - 16:23    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour Fredo,


Je suis content que mes propos aient pu t'inspirer cette réflexion. Elle pourrait être utile, non seulement pour le bac philo, mais pour la vie en général. On est souvent confronté à ce type de situations.
J'ai lu ton carnet et j'ai cru comprendre tes interrogations. Je soutiens les posts qui t'ont judicieusement alarmé sur les risques que tu encours vers une dépendance lourde à l'égard de la pornographie. Celle-ci s'installe sournoisement au plus profond de nous-mêmes. Ensuite elle réclame sa dose, toujours plus grande, voulant aller toujours plus loin dans les images visionnées de chair fraîche, sans jamais être, au fond, vraiment rassasiée. Seule la masturbation ou l'éjaculation, peut, sur le moment y mettre fin. C'est ce "plaisir bestial" que le cerveau a enregistré et qu'il réclame à nouveau lorsque notre libido est sollicitée par des images érotiques. Même les volontés les plus féroces ont du mal à résister à ces pulsions. 


Le meilleur moyen de constater ton état de dépendance c'est de vérifier par toi-même si tu peux tenir pendant un temps assez long. Un mois me semble, en effet, raisonnable. 


Il y a plusieurs façons de considérer la sexualité. Celle qui est la plus valorisante est, de mon point de vue, celle qui unit deux êtres qui se donnent totalement l'un à l'autre avec leur émotion, leurs sentiments et leur tendre affection. Une telle sexualité procure une joie intense et durable. 
Cela n'a rien à voir avec la pornographie qui n'est ni plus ni moins que du voyeurisme malsain parce qu'il exhibe des images qui ne devraient avoir pour cadre que le domaine privé et l'intimité. Du voyeurisme à l'état cru, où l'on étale de la viande sans aucun scrupule, sans aucun sentiment ou seul compte le "plaisir animal". 
Il est très difficile de faire vivre les deux choses à la fois. Il y a un moment où il faudra bien faire un choix. 


 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Ven 4 Avr 2014 - 06:42    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Aujourd’hui  vendredi 4 avril : J + 15 sans P ni M
Comme je l’ai déjà dit, je ne compte plus le nombre de tentatives de sevrage que j’ai  engagées par le passé qui se sont soldées par une rechute.
Néanmoins, cette fois-ci, je veux y croire. Pourquoi ? Parce que c’est la première fois que je me confie, que j’avoue cette chose honteuse que je porte en moi depuis tant d’années.  Effectivement, il est encore plus difficile d’avouer à quelqu’un qu’on est sous l’emprise de la pornographie que de reconnaître qu’on boit en cachette ou qu’on ne peut pas se passer d’un joint chaque fois qu’on est stressé.  Etre accro au porno projette vers les autres une image de nous encore plus dégradante, parce que cette addiction est (à juste titre d’ailleurs) considérée comme sale et contraire à la décence. C’est la raison pour laquelle, du moins en ce qui me concerne, j’ai gardé pour moi ce secret depuis tant d’années. En me persuadant que je m’en sortirai bien tout seul, avec ma propre volonté. C’était une erreur.
Le fait que maintenant j’en parle dans ce forum me permet d’évacuer mon tourment intérieur.  C’est pourquoi je tiens personnellement à remercier Afreg pour l’initiative heureuse qu’il a prise en créant ce forum. Je suis persuadé que les centaines d’internautes qui y viennent lui en sont reconnaissants. 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
horizon44


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2014
Messages: 148
Masculin

MessagePosté le: Jeu 10 Avr 2014 - 16:50    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut indigène,


Je trouve que pour un dépendant tu as de beaux scores d'abstinences derrière toi, surtout le 1 an. Tu n'as pas tout perdu et je crois que tu as les capacités de réussir. 
Je partage le fait que notre emprise à la pornographie nous dérive et nous dégrade. Et c'est vrai que ça fait du bien de se confier à ce forum et que s'en sortir seul est compliqué. Pas évident d'en parler. Tu as quelqu'un de proches avec qui aborder le sujet ? tu as une femme ou compagne ? Je dis ça mais je n'ai jamais eu le courage de le dire à un proche, seul ce forum ou mon psy sont au courant. Le manque de courage ou surtout la honte m'en empeche. Mais je pense qu'il faut vraiment mesurer si on doit le dire et à qui.
Tiens nous au courant de la suite.
Je te souhaite bon courage et à bientôt
_________________
Le meilleur est devant moi
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014 - 05:40    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour Horizon,


Je n'ai jamais avoué à personne mon attirance pour les images porno,pas même à ma femme avec laquelle pourtant je suis très proche. Est-ce de la lâcheté, de la honte ? Sans doute. Je pense honnêtement que ce serait pour elle un choc terrible de l'apprendre. J'y ai bien réfléchi et ce, depuis longtemps. J'en suis arrivé à la conclusion que le fait de lui avouer cette dépendance ferait à notre couple plus de mal que de bien. Non seulement en raison de l'estime qu'elle me porte, mais aussi par rapport à l'impact que cela aurait sur elle, sur sa santé qui est fragile et parfois défaillante. C'est la raison pour laquelle j'ai toujours voulu mener ce combat seul. Mais, sous ce rapport, mon cas est très personnel et je ne pense pas qu'il s'applique à tout le monde. Dans d'autres situations, je conçois que d'en parler à son conjoint est une aide efficace.
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
kamel83


Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2013
Messages: 38
Masculin

MessagePosté le: Jeu 17 Avr 2014 - 10:02    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
.je pense que louis 16 à raison 


Tu es plus fort que ton addiction. Peut-être pas en ce moment, mais dans l'absolu et la réalité de ton humanité. C'est toi le maître, c'est toi qui décide. Il faut trouver le moyen de retrouver ton autorité pour dompter tes pulsions. Mais en fin de compte dis-toi bien qui c'est toi qui gagnera. 
2. Je doute personnellement de l'efficacité du "mode recors" ! Il me semble que le sevrage doit s'accompagner d'un but plus valorisant et constructif intérieurement, humainement, que l'accumulation de jours sans porno ou masturbation. Je ne dis pas qu'il ne faut pas se fixer de buts: une semaine, un mois. Mais il faut y adjoindre autre chose. As-tu des activités qui te plaisent où tu t'investis affectivement, mentalement ? En tous les cas je suis heureux pour toi de ta décision de venir sur le forum. Tu vas nous aider et on va faire ce que l'on peut pour toi. Tu as toute mon estime.  



c'est pour cela qu'on dois tous travailler dans sur cette partie .
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Avr 2014 - 04:46    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Aujourd’hui 20 avril : 3 1 jours, soit 1 mois jour pour jour sans P ni M.
Pas un jour où je ne me sois levé sans penser à ce combat. La ténacité manifestée par la plupart d’entre vous, compagnons d’armes, la  volonté, parfois l’acharnement avec lequel vous vous battez sont pour moi un encouragement à poursuivre dans cette voie.  Je le vois bien, je le sens bien en lisant, au hasard de mes moments libres, certains carnets. Cela entretient ma colère et mon indignation pour avoir moi aussi cédé à ce fléau. Mais personnellement je me sens redevable envers ceux qui ont lu mon parcours ou qui lisent encore ces lignes. Je me dis que je ne dois pas les décevoir. Le succès de ceux qui réussissent leur sevrage est un puissant stimulant pour moi. Si eux ont réussi, je me dis que je peux le faire aussi et si moi je réussis, ce sont d’autres qui seront peut-être affermis dans leur résolution. C’est un jeu (si je peux m’exprimer ainsi) où ensemble nous « jouons »  gagnant/gagnant.
 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
pyren


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2013
Messages: 1 094
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Avr 2014 - 05:13    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Je partage le sentiment de Kamel , mais il faut un début et là il faut frapper fort pour poser une base solide , c est ce que tu viens de faire , à ce stade ta motivation est forte , ta volonté féroce , la rage encore présente . Tout cela t a permis de te faire cette violence et d avancer contre vents et marées .
Alors peu importe la méthode! je vois le résultat , tu dois en être fier et te dire que le temps de vendanges approche , la vigne est belle et la récolte prometteuse .

Tu ne le dois qu à toi , c est de ta vie dont il est question , toi seul en est l auteur et l interprète ; Tu as su trouver la foi , la vraie la seule qui existe et que l on puisse éprouver , dans le sens de resseentir et de mettre à l épreuve dans ce qui est et non dans ce qui pourrait ou devrait être , c'est là une différence majeure . Tu apportes la preuve si nécessaire de ta capacité à résilier le contrat quand celui ci n est pas à ton gout ; A ce stade tu viens de t affranchir de cette contrainte , prend le temps de mesurer ce changement d attitude , prend le temps de mesurer ton conditionnement passé , je n ai pas parlé d erreur ! qui oserait te jetter la première pierre ?
Savoure ce moment avec humilité et donne toi chaque mois ce rendez vous joyeux avec ta liberté d être et de disposer de ta personne , c est sa être responsable . Au fil de tes propres victoires , ton esprit va devenir plus claire , le temps joue pour toi , garde cela en mémoire , chaque jour sans est un jour avec ,tu illustres bien cet art de vivre que tant désire et auquel peu accède ; vivre c est apprendre à mourir . Joyeuses Paques
_________________
vends ton inteligence, achète l égarement. L intelligence est une simple opinion, l égarement c est l intuition
Revenir en haut
Néo PMD


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2013
Messages: 1 903
Masculin

MessagePosté le: Dim 20 Avr 2014 - 09:26    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Félicitations pour ton premier mois. C'est une étape symbolique très importante et pyren a raison, tu ne dois cette victoire qu'à toi. 
Je te remercie de nous associer tous (et merci pour ton dernier mot sur mon carnet) et c'est vrai que ce partage combat le sentiment de solitude qu'on a pu vivre dans notre ancienne prison. 

 
Et rassure toi, depuis 10 mois, il n'y a pas une journée où je n'ai pensé à cette lutte. Parce que l'addiction influençait chaque moment de ma vie passée et parce que le mal était profond. Mais l'effort demandé est de moins en moins important, tu t'en doutes. 

 
Alors n'ai pas de doute, tu vas égrainer les mois comme des perles sur un collier.  
 
 
Abuse du chocolat, c'est le jour et surtout parce que tous les plaisirs que la vie nous donne ne sont pas à proscrire  Smile  heureusement. Et tu mérites d'être heureux 

_________________
Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. Bertolt Brecht
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Mar 22 Avr 2014 - 19:57    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Me voici de retour après 3 jours passés à la montagne. Eh oui ! Pyren, moi aussi j’aime la nature à l’état brut, les sommets enneigés, les sentiers de randonnées, le chant des cascades,  la flore sauvage, les marmottes et les bouquetins.
Néo et Pyren, merci pour vos paroles. Vous ne pouvez pas imaginer ce qu’elles représentent pour moi. Ça fait des années que j’en rêve. Que je rêve de m’en sortir définitivement. Des années que je porte en moi une souffrance, sans pouvoir l’évacuer. Mais maintenant je sens que c’est différent. A cause de vous, à cause de ce forum.  Je sens en moi une force grandir de jour en jour.  J’espère, je crois, je souhaite qu’elle m’emmène vers la guérison.
 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Plus que vainqueur


Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2012
Messages: 2 011
Masculin

MessagePosté le: Sam 26 Avr 2014 - 07:20    Sujet du message: . Répondre en citant
"la nature à l’état brut, les sommets enneigés, les sentiers de randonnées, le chant des cascades, la flore sauvage, les marmottes"

Aaahh ça c'est bon, ça fait du bien!
Que chacun puissions explorer en nous cette profondeur, cette sagesse inexploré aussi profondes que des océans.
Que cette paix sois sans cesse grandissante!

Félicitation pour le mois dépassé Indigène et bonne continuation de sevrage.
_________________
Je puis tout par celui qui me fortifie.
Revenir en haut
pyren


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2013
Messages: 1 094
Masculin

MessagePosté le: Dim 27 Avr 2014 - 07:29    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
shttp://www.societe-psychanalytique-de-paris.net/wp/?p=5867

Bon ce lien , c est pas les marmottes , mais tu as le courage et le recule pour lire sa !
D'abord ! bonjour ,je vois que tu es en forme ! l aire pure de la montagne ! n oublie jamais ce lien à ta nature , je dis bien à ta nature ! N oublie pas que ce n est pas à cause de nous ! mais grace à toi que tu vas te donnerl air dont tu as besoin ! c est toi qui marche et qui avance , c est toi qui t offre le plaisir du lac de montagne , du pic et du chant des sonnailles en marchent !

J ai ecris sur d autres carnets , je ne vais pas me réécrire ! lol ! pose toi cette question qui suis je ? cela va t aider , mais tu dois y répondre sans cet égo qui te vente ou t enfonce ...c est ailleurs , c est en toi ,c est ta part de sacré qu il faut découvrir . Il n y a pas là de religiosité ,avec ton mon respect pour les croyents , c'est autre chose de plus profond , de plus intime .

Tu te donnes de la force en renoncent aux toxiques , cette force sans pareille à ce jour , ce dont tu rêves depuis si longtemps , cette libération , coute que coute tu ne peux plus revenir en arrière , moi je le sais malgré de rares achoppements .

Bon Dimanche , dans toute la profondeur de ton être en devenir .ÿren
_________________
vends ton inteligence, achète l égarement. L intelligence est une simple opinion, l égarement c est l intuition
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Jeu 1 Mai 2014 - 20:51    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Tu as raison Pyren, on ne peut pas combattre efficacement cette dépendance si on ne prend pas le temps de scruter et d'analyser notre moi intérieur. Il est nécessaire de prendre du recul par rapport à cette maladie pour essayer de comprendre tous les mécanismes qui nous ont amené à cette situation. Le lien que tu as mentionné est très utile et intéressant. 


Pour ma part, depuis ces derniers temps, j'ai essayé, à chaque rechute, d'analyser minutieusement toutes les étapes qui m'y ont conduit, depuis la première jusqu'à la dernière. Et j'en ai tiré des conclusions. Ce qui me permet maintenant de prendre les mesures adéquates pour ne pas me faire piéger une nouvelle fois. On avance à petits pas peut-être, mais on avance.   
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2014 - 06:08    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Mardi 20 mai : J + 61 soit 2 mois jour pour jour sans PMO.
Chaque rechute me rendait maussade, triste et renfermé et ceux qui me côtoient de près le remarquaient. Ils me trouvaient un air bizarre, méconnaissable. Ils me disaient que j’avais l’esprit ailleurs. Je m’efforçais pourtant de n’en rien paraître, surtout avec ma femme. Je prétextais une fatigue passagère.  Mais maintenant après deux mois d’abstinence totale, c’est comme si j’étais redevenu moi-même, je me sens beaucoup mieux dans ma peau. J’aborde les autres avec une franchise toute naturelle. C’est fou ce que ça change un homme !  
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Néo PMD


Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2013
Messages: 1 903
Masculin

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2014 - 07:05    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
C'est fou comme nous n'étions plus nous-même avec ce P... de "virus". Maintenant tu te retrouves et c'est bon.

Félicitations pour ces 2 mois Okay
_________________
Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. Bertolt Brecht
Revenir en haut
horizon44


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2014
Messages: 148
Masculin

MessagePosté le: Ven 23 Mai 2014 - 08:48    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut Indigène, 


Ce que tu racontes sur les rechutes et l'humeur qui en découle vis à vis des autres est exactement ce que je vivais. Cette dépendance nous fait devenir un autre homme et aussi un menteur. Je me retrouve dans ce que tu dis. J'éprouve les mêmes rapports avec les autres et ma femme, ton parcours est similaire au mien.


Je te souhaite bon courage et continue sur le même parcours.
A bientôt
_________________
Le meilleur est devant moi
Revenir en haut
petes


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 792
Masculin

MessagePosté le: Dim 8 Juin 2014 - 02:02    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut l'indigène!


Bravo pour avoir résisté deux mois. C'est une réelle inspiration pour ceux qui te lisent de voir des gens qui sont rendus encore plus loin dans le processus et qui montrent déjà ce que c'est le "après"! Ou du moins, un bel aperçu! 


C'est vrai que ça change quelqu'un d'arrêter cela, et ce n'est que le début du sevrage! Les avantages sont nôtres quand on réussit à se maîtriser et revenir maître de nous mêmes! 


Merci de tes partages et surtout, bon courage pour la suite!  Okay
_________________
Mes amis, chaque jour est un pas vers la liberté! Restons forts!

Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Juin 2014 - 06:30    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci à toi Petes pour tes encouragements.
Mais dans ma situation je considère qu'il n’y a pas d’autre alternative que de lutter, lutter et encore lutter.  L’instinct de survie doit jouer à fond. Même et surtout en cas de rechute. C’est un peu comme celui qui serait tombé dans un marécage infesté de crocodiles. Il nage vers la berge, essaie de se cramponner à la paroi glissante. Même s’il glisse plusieurs fois et retombe à l’eau. Il n’a pas d’autre choix que de se hisser à nouveau, encore et encore, même s’il replonge pour la nième fois. Il en va de sa vie. Personnellement, je ne compte plus les fois où j’ai replongé dans l’eau mais cette fois-ci j’ai bien l’intention de me cramponner à la berge, de ne plus lâcher prise et de me hisser définitivement hors de l’eau, vers la liberté.
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
petes


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 792
Masculin

MessagePosté le: Dim 15 Juin 2014 - 18:04    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut l'indigène. L'image est bonne. En effet, il faut se cramponner et recommencer jusqu'à ce qu'on y arrive. Parce qu'il le faut. Parce qu'il en va de notre liberté. Parce qu'il en va de la qualité de notre future vie. Et cela, c'est important comme tu le dis si bien. 


Je suis content de voir que tout va bien et que tu avances dans ton sevrage. C'est encouragant pour les autres!  Very Happy


Alors ne lâche surtout pas. Tu vas y sortir de cet étang avec toute cette bonne volonté!  Cool
_________________
Mes amis, chaque jour est un pas vers la liberté! Restons forts!

Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Juin 2014 - 05:39    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Aujourd'hui vendredi 20 juin, 92 jours soit 3 mois sans P ni M


Ce combat en vaut la peine. C’est ce que je me dis tous les jours. Mais a-t-on  vraiment le choix ? Si je ne me bat pas pour me libérer de cette emprise, si je capitule, alors c’est le néant qui m’attend, le gouffre, la déchéance à plus ou moins long terme. Alors, à partir de ce moment-là, la vie vaut-t-elle vraiment la peine d’être vécue dans cette espèce d’enfer sordide dans lequel les pornographes voudraient bien nous enfermer? L’enfer ce n’est pas seulement « les autres » comme le disait ce cher Jean-Paul Sartre, c’est aussi nous-mêmes, seuls avec notre conscience.  Refuser de se soigner c’est un peu comme refuser  de vivre.
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Nao


Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2014
Messages: 12
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Juin 2014 - 09:40    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut Lindigène et merci pour ton analyse, je suis pour beaucoup d'accord avec toi et ressent la même chose même si j'ai moins d'année d'addiction (mais ce n'est pas le nombre d'année qui compte c'est l'intensité). Je vais aller paisiblement cuisiner au lieu de m'adonner à une pratique autodestructrice! 
Merci!
_________________
Nao, now, know...
Revenir en haut
horizon44


Hors ligne

Inscrit le: 29 Jan 2014
Messages: 148
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Juin 2014 - 10:32    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut Indigène,


J'aime bien tes métaphores et j'apprécie cette phrase "Refuser de se soigner c’est un peu comme refuser  de vivre". Nous sommes conscient du danger mais nous persévérons souvent dans  le côté obscur. Beaucoup de dépendants attendent de toucher le fond pour accepter de se faire soigner. Telles certaines personnes qui continuent à fumer malgré des problèmes cardiques, ou d'autres qui s'empiffrent d'hamburgers malgré une forte tension ou choléstérol.  

 
Bon courage et continue. 

_________________
Le meilleur est devant moi
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Ven 20 Juin 2014 - 11:07    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci Nao et Horizon pour vos encouragements. Je vous souhaite aussi le meilleur succès possible. Bientôt ce sera aussi pour vous la sortie du tunnel et un jour nouveau qui va pointer. 


J'ai personnellement ressenti cet état de dépendance comme une sorte d’esclavage. J'imagine que ce doit être pareil pour toutes les autres formes d'addiction. En ce qui concerne le porno, j'étais devenu esclave de mes pulsions. Lorsque celles-ci s’éveillaient, je m’y soumettais. Si j'essayais de résister, la pression devenait plus forte et finalement, pour me soulager, je cédais à mon "maître".  Le fait d’être venu sur ce Forum a été pour moi une démarche clé. Elle a clairement indiqué à mon « égo intérieur » que j'ai cessé de lui obéir comme un chien obéit à son maître. Et que, dorénavant, c’est fini ! Désormais, c’est moi qui tiens les rênes. 


Par le passé, j'ai fait de nombreuses tentatives de sevrage. Il y a eu de multiples rechutes. Ça ne prouve pas pour autant que la "bête immonde" avait gagné, même si elle m'avait, une fois de plus, humilié. Elle n’avait gagné qu’une manche, une de plus peut-être, mais elle n'avait pas gagné la guerre que je lui ai livré. Je pense qu'une rechute, loin de nous faire baisser les bras, doit nous permettre de mieux rebondir ensuite, pour arriver au bout du compte, à être chaque fois plus fort, jusqu'à la victoire finale. 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Juin 2014 - 03:32    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Voilà maintenant 100 jours que j'ai entrepris le sevrage, 100 jours sans P ni M.


Et aujourd’hui, j’ai envie de positiver, de ne pas s’apitoyer sur notre sort. Car, en fin de compte notre lutte pour vaincre cette dépendance nous a permis, par l’analyse et la réflexion, de mieux connaître notre « moi » intérieur,  de prendre conscience de la fragilité de l’être que nous sommes. Et reconnaître avec humilité nos faiblesses. Ce cheminement à l’intérieur de nous ne peut être que bénéfique. Reste ensuite à trouver l’énergie, la motivation pour  combattre nos travers pour devenir l’homme nouveau que nous rêvons d’être. Pour ce qui est de la motivation on peut déjà penser à l’impact positif que notre changement va produire chez ceux qui nous entourent. Rien que cela vaut vraiment la peine d’aller jusqu’au bout du sevrage.
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
petes


Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2014
Messages: 792
Masculin

MessagePosté le: Sam 28 Juin 2014 - 05:05    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut l'indigène!


Félicitations pour tes 100 jours de sevrage complet! C'est fort impressionnant et motivant !  Very Happy


Tu as raison quand tu dis de positiver et de ne pas nous apitoyer. J'ai remarqué que c'était souvent un facteur de rechute de s'apitoyer et de dire que c'est trop dur, qu'on ne peut pas le faire, etc. etc. Il faut arrêter de ce donner des raisons, foncer et résister! 


Il vaut la peine d'aller au bout du sevrage pour diverses raisons dont celles que tu nommes. Plein de sagesse dans ce que tu dis, on te voit lucide et décidé!


Alors bon courage pour la suite!  Okay
_________________
Mes amis, chaque jour est un pas vers la liberté! Restons forts!

Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 02:49    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Me voici e retour après neuf mois d'absence. Neuf mois au cours desquels j'ai tenu bon pendant pratiquement tout ce temps là. Ce n'est que récemment que j'ai rechuté, depuis environ 3 semaines. Je me suis remis à regarder du porno, à me masturber, et ce pendant des heures la nuit devant mon ordinateur. 
Le chute est brutale. Moi qui me croyais être sorti d'affaire, j'en prend un grand coup au moral. 
Je suis décidé, malgré tout, à reprendre la lutte. C'est la raison pour laquelle je reviens vers ce Forum trouver un peu de force et de motivation. 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Bidune


Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2015
Messages: 22
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 04:46    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut !!! 


bon retour en espérant que cette fois ci tu prennes pas aussi longtemps avant de revenir te rafraîchir la mémoire . Une rechute n'est pas impardonnable 
_________________
Le malheur est inévitable mais l'accès au bonheur toi seul peux le faire
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 09:25    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci Bidune pour tes encouragements. 
Je n'aurais pas dû, en effet, quitter le Forum si tôt. Je découvre à quel point on ne peut pas s'en sortir tout seul. C'est la preuve qu'un vrai sevrage demande énormément de temps. Le temps que les images dont la mémoire a été fortement marquée s'estompent. 
Et puis, il faut de la volonté, beaucoup de volonté pour chasser les fantasmes dès qu'ils prennent naissance dans notre esprit. C'est un combat au quotidien, mais on n'a pas le choix. Il faut anéantir cette addiction sinon c'est elle qui anéantira notre bonheur. 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Fév 2017 - 07:59    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Après plus d'un an, je reviens sur ce forum donner quelques nouvelles.  
 
J'ai passé de multiples moments à réfléchir sur les mécanismes qui ont généré en moi une envie irrépressible de consommer du porno.  
Tout d'abord, il y a toujours un élément déclencheur du processus, par exemple des images suggestives vues à la télé ou sur internet, des fantasmes entretenus dans la pensée, etc.  
Lorsque ces fantasmes sont nourris pendant trop longtemps dans le cerveau, ils semblent générer une substance qui va inhiber la conscience. Un peu comme un virus qui s'introduirait dans les lymphocytes (globules blancs) qui assurent la défense de notre organisme. A ce moment-là, ma conscience, au lieu de m'aider à rejeter ce que je savais être mauvais me trouvait des arguments contraires qui m'incitaient à passer à l'acte. 
 
Le fait d'avoir pris conscience de ce phénomène m'a aidé car cela fait maintenant 372 jours que j'ai complètement arrêté la porno et la masturbation.  
 
Je ne veux pas crier victoire trop tôt, mais je pense que je suis bien engagé sur la voie du sevrage et de la guérison.  
 
Si j'en suis arrivé à ce stade, vous le pouvez vous aussi. Je suis loin d'être un surhomme. 
Bon courage à tous. 

_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
Ultreïa


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2013
Messages: 2 161
Masculin

MessagePosté le: Dim 5 Fév 2017 - 09:11    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour Lindigène
tu as tenu plus d'un an. Encore 6 mois, puisque j'ai lu l'ensemble de ton carnet, et tu considères qu'il faut en moyenne 1 an et 6 mois pour considérer que le sevrage est réussi (c'est de fait ce que j'ai lu moi-aussi)
Dans 6 mois, il faut que tu post ton carnet dans les sevrages réussis: On manque de témoignages de sevrages réussis; comme si les gens n'osaient pas marquer qu'ils étaient sevrés. Si !
Mais dès maintenant, dans ton carnet, explique nous comment tu t'y es pris ! Car tu n'expliques pas comment tu t'y es pris; cela pourrait m'aider et en aider d'autres
On peut lire que quand on passe la barre des 90 jours, on peut considéré qu'on est sevré ! Cela ne veut pas dire que l'on ne peut pas retomber, mais le sevrage est fait. Il faut ensuite tenir dans la durée...
Bien sûr que tu restera toujours fragile, mais tu es sevré ! Bravo !
et merci d'avoir mis ce post, pour nous encourager, nous qui peinons encore car nous sommes seulement au début du chemin...
_________________
Tenons bon, et ne reprenons pas les chaînes de notre ancien esclavage
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Fév 2017 - 09:19    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci Ultreïa pour ces paroles si positives.
Tu me demandes ce qui m’a permis de vaincre cette addiction. Je te livre, ci-dessous, quelques réflexions :
-       Je n’ai jamais baissé les bras. A chaque rechute, j’ai remis le compteur à zéro pour qu’il  se remette de nouveau en marche.
-       J’ai cultivé et nourri en moi une espèce de haine et de rage contre ce type d’avilissement.
-       J’ai voulu analyser, décortiquer les différentes étapes du processus mental qui aboutit finalement à l’acte de consommer du porno pour essayer de comprendre ce qui se passe en moi.
-       J’ai constaté, en ce qui me concerne :
o    que j’étais plus vulnérable après une période (un mois ou davantage) sans rapport sexuel.
o    que plus j’entretenais ma pensée (fantasmes) après une sollicitation extérieure plus il m’était ensuite difficile de refréner la pulsion intérieure. Je devais donc intervenir le plus en amont possible, c’est-à-dire chasser ces pensées de mon esprit aussitôt qu’elles prenaient naissance. C’est cela qui m’a été le plus difficile à faire, car le fait d’entretenir son esprit de fantasmes provoque déjà une certaine jouissance dans laquelle on se complait à ressasser ces images mentales  Mais c’est là qu’est le piège.
o    j’ai aussi compris, mais bien longtemps après, que mes « défenses immunitaires », (c’est-à-dire l’ensemble des valeurs éthiques et morales qui ont forgé ma conscience), étaient totalement inopérantes. Elles étaient annihilées. J’en ai conclu que lorsque le processus a été enclenché dans mon esprit, la substance (dopamine ?) s’attaque à mes « défenses » en les neutralisant. Ce qui fait qu’à ce moment précis, je ne voyais plus cette pratique comme avilissante mais comme un moyen naturel de combler mes besoins.
o    La compréhension du fonctionnement de ce mécanisme m’a beaucoup aidé au cours de ces 373 jours où je n’ai pas cédé. Chaque fois que mon esprit a été sollicité, j’ai fait le raisonnement suivant : « attention, cet espèce de HIV va s’attaquer à tes défenses, ne te laisse pas avoir ! ».
-       J’ai aussi occupé mon temps et mon esprit à d’autres activités telles que la musique et la lecture (je suis un passionné d’astro-physique). Je fais aussi de la marche rapide, c’est bon pour la santé et le moral. 


Je suivrai ton conseil et dans six mois je posterai mon carnet dans le répertoire des personnes sevrées. Quant à toi, je te souhaite le meilleur succès possible dans ton combat. Je te sens déterminé, je suis persuadé que tu iras jusqu'au bout.




 
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
oliviercmoa


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2016
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Fév 2017 - 20:27    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Salut a toi l'indigene j'ai lu aussi ton carnet et je te lis comme un espoir de s'en sortir ,moi meme qui en ce moment est completement perdu dans ma rechute ! Je trouve que ce que tu dis est vrai concernant nos défenses , le fait d'accepter une petite chose ouvre la porte a des chose plus grave surtout que on peut forniquer rien qu'avec l'oeuil ! J'aimerais te poser une question si tu veux bien me repondre , dans ce sevrage ou tu as tenu si longtemp et que je trouve vraiment grandiose , le fait d'avoir une femme dans ta vie t'as t'il aider a aller si loin? Ou est ce que c'est vraiment un combat que tu as vecu seul a 100% j'aurais besoin de tes conseil dans le futur si tu le veux bien car  je voudrais aussi m'en sortir une fois pour toute je te remerci d'avance pour toutes tes réponses et bon courage  
_________________
10 rechute
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Lun 6 Fév 2017 - 21:57    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour  Oliviercmoa,
Merci pour ton commentaire sur mon carnet.
Si je comprends bien, ta question est celle-ci : est-ce que le fait de s’appuyer sur son épouse est une aide dans ce combat. Répondre d’une manière péremptoire n’est pas facile et j’ai déjà essayé d’y répondre en page 2, post du 11 avril 2014 où je parle de mon cas personnel.
En bref, je dirai que cela dépend de la nature des relations que tu entretiens avec ta femme, de la perception qu’elle a de cette pratique, de son éducation et de sa conception de la morale. Pour certaines, le fait d’apprendre que leur conjoint ou partenaire est addict à la porno est reçu comme un choc traumatisant. Elle peut se sentir trahie, salie, dévalorisée ou, au contraire, plonger dans une culpabilisation déprimante. Des sentiments dévastateurs. Difficile de recoller les morceaux ensuite et de rétablir une relation de confiance. C’est la raison pour laquelle j’ai mené ce combat 100% seul.
Pour d’autres, le fait d’en parler à sa femme peut être salutaire et constitue une aide précieuse pour s’en sortir.
Quant au fait d’avoir une activité sexuellement normale avec son conjoint, c’est un atout non négligeable car cela aide à trouver un équilibre, à produire un exutoire à ses pulsions.
Je ne sais pas si j’ai répondu à ta question. En tout cas, je sens une réelle motivation et une volonté sans faille de ta part. Ceci étant dit, continue de rester sur tes gardes. Ne soit jamais trop sûr de toi, car tu pourrais de nouveau replonger dans la spirale infernale. Ne joue pas non plus avec le feu, cultive un réflexe d'auto défense et de rejet
_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
oliviercmoa


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2016
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2017 - 07:16    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci beaucoup pour ta reponse je vais deja essayer de travailler mon auto defense et de dire non en coupant directement a la racine car j'ai remarquer que le fait d'accepter juste de regarder des images nous ouvre petit a petit des porte plus grande a la pornographie , ma derniere rechute a d'ailleur un grand rapport avec le fait d'ouvrir une petite porte et qui finit par en ouvrir une grande et a ce moment la on est coincer ! En tout cas j'aimerais vraiment arriver a ton niveau de liberté je suis vraiment epoustoufler par ta determination je n'ai jamais reussi a ne pas regarder de pmo pendant 1 annee entiere il y'a un ange qui te protege a mon humble avis , quand je lis ton carnet je ressent une forte personne qui a combattu et une fierté alor je n'imagine pas quel fierté tu dois avoir en toi ! Oui tu as repondu a ma question car moi qui est celibataire c'est plus difficile pour moi car je ne peux pas avoir de rapport avec une femme , donc quelque part ca t'as été d'une grande aide car personellement peut etre que le fait d'avoir une femme m'aurait eviter de me faire du mal avec le porno , mais comme je suis celibataire depuis si longtemp je ne sais meme pas a quoi ca peut ressembler , apres je dis pas c'est facile nn plus car je sais que avec les femmes ce n'est pas tout rose , c'est meme compliquer mais pour ce soulager au plan sexuel je pense que c'est une arme contre la pornographie ! Au passage j'aimerais savoir comment tu arrive a t'entendre avec ta femme car ca pourrait me servir a avancer dans une relation car je tombe que sur des femmes a embrouille , je voudrais savoir si il faut accepter de s'embrouiller avec une femme ou alor avoir une femme c'est justement pour etre heureux des le depart desoler pour ce pavé c'est tellement compliquer a expliquer  , je voulais juste savoir si pour avoir une femme dans notre vie c'est beaucoup de consession ou alor la femme nous porte vraiment vers le haut quand c'est la bonne !  
_________________
10 rechute
Revenir en haut
Lindigène


Hors ligne

Inscrit le: 20 Mar 2014
Messages: 84
Masculin

MessagePosté le: Mar 7 Fév 2017 - 15:50    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Bonjour Oliviercmoa,

Oui je suis marié avec une femme que j’aime tendrement. Les épreuves que nous avons subies et surmontées ensemble ont, avec le temps, tissé entre nous des liens très forts. Elle n’est certes pas parfaite mais elle a tellement de belles qualités. Son état de santé ne lui a permis de satisfaire qu’environ 10 % de mes besoins sexuels (c’est-à-dire un rapport une fois par mois en moyenne). Cette situation a facilité, je crois, mon accès à la pornographie. J’ai cru, au début, que c’était une façon anodine de soulager mes pulsions face à ce que je croyais être une frustration. Et c’est comme ça que je suis tombé dans le piège de cette saloperie.

En ce qui concerne ta question sur le choix d’une femme, c’est bien sûr quelque chose de délicat. Il faut déjà, avant de t’engager, la connaître suffisamment pour savoir si tu peux t’accorder avec elle sur l’essentiel. Il est bien aussi de connaître ses opinions politiques, religieuses, le genre de distractions qu’elle aime, son rapport avec l’argent, ses rapports avec les autres, si elle veut ou non des enfants, si elle est ou non facilement dépressive, caractérielle ou bipolaire etc..  Cela demande du temps.

Aucune femme n’est parfaite et ne correspondra à 100 % à ce que tu attends d’elle tout comme toi tu n’es pas parfait et il t’arrivera de la décevoir aussi. La suite dépendra de ta capacité à t’adapter à elle, à faire des concessions, à rogner un peu sur ta liberté. Cela sera plus facile si tu te focalises plus sur ses qualités que sur ses défauts, si tu sais la féliciter quand cela est approprié et si tu sais communiquer avec elle pour exprimer tes sentiments ou régler avec elle dans le calme et sans colère les différents qui vous opposeront inévitablement l’un à l’autre.

C’est certes difficile mais le jeu en vaut vraiment la chandelle. C’est du moins, mon humble avis.

Bonne chance.
 

_________________
Les plus belles victoires sont celles que l’on remporte sur soi-même
Revenir en haut
oliviercmoa


Hors ligne

Inscrit le: 01 Aoû 2016
Messages: 240
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Fév 2017 - 07:29    Sujet du message: Carnet de lindigene Répondre en citant
Merci pour ta reponse qui est tres clair en gros ce ne sera jamais tout rose avec une femme mais prendre une personne qui nous ressemble le plus possible serait une meilleure solution , enfin bon il y'a surement une femme qui m'est destinée un jour ou l'autre !  Par rapport a tes relation sexuel c'est sur que 1 fois par moi c'est peu mais tellement mieu que rien !  Car quand c'est toute l'annee c'est bien pire mon ami je te souhaite bon courage et te laisserais un message meilleur quand j'aurais du temp merci en tout cas pour le temp que tu m'as consacrer 
_________________
10 rechute
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:52    Sujet du message: Carnet de lindigene
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // TEMOIGNAGES DE DEPENDANTS ET DEPENDANTES // Témoignages de dépendants Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com