L'avis d'un sceptique
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // AUTRES / EXPRESSION LIBRE // Critiques / Améliorations à apporter au site
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 09:49    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Vu que cette section permet à ceux qui sont critiques vis à vis du discours qui est celui de votre site, je me permets de créer ce topic (en espérant que ma franchise ne vous heurte pas trop).

J'ai découvert ce site il y a quelques semaines en surfant sur le net (je suis un gros "googleur"). J'ai lu avec intérêt bon nombre de textes du forum, étant donné que la sexualité et les représentations que l'homme s'en fait m'intéressent.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins: les bras m'en tombent de lire ces journaux de sevrage qui, les ¾ du temps (et encore, je suis gentil, le rapport entre « témoignages de dépendance » et « témoignage de sevrages réussis » est de 1 à 10), n’aboutissent à rien. Vous avez les couilles pleines, ça bouillonne, et vous finissez par « rechuter » (traduction : vous vous branlez un bon coup, comme tous les hommes depuis la nuit des temps quand ils n’ont pas à portée une compagne prête à baiser 3 fois par jour). En regardant des pornos, forcément, puisqu’on vit à l’ère du numérique, et que, reconnaissons-le, c’est plus excitant que de le faire dans son lit ou devant un vieux playboy. A quoi riment ces « journaux » qui parfois avoisinent les 100 pages, qui se résument à de belles résolutions, suivies de « rechutes », de culpabilité, et de nouvelles résolutions, et pour finir, en général, la disparition de l’auteur du post ? (qui finit par comprendre de lui-même que ça ne l’aide en rien de raconter sa lutte perdue d’avance contre la branlette)

A la clé, un processus « ‘faute’/culpabilité/tentative d’arrêt/rechute/etc », qui fleure bon le moralisme judéo-chrétien castrateur (ce n’est pas un hasard si une grande partie des sites parlant de porno dépendance sont des sites cathos ou évangéliques…) et se révèle complètement contre productif : vous qui voulez vous sevrer de votre dépendance au porno, mais vous ne parlez que de cul ! Pas une discussion ici sur la littérature, l’art, la philosophie, ou autre chose d’élevé : votre préoccupation majeure, sinon unique, est, apparemment, la grosse bite en bois et le dégout que vous ressentez de vous l’astiquer devant des vidéos de blondasses malingres payées pour simuler (une sacrée faute de gout d’ailleurs, le porno amateur, avec ses brunettes bien en chair, est infiniment plus excitant). C’est un peu comme si des drogués ne parlaient que de drogue.

En un mot, j’ai l’impression que vous menez un combat donquichottesque, comme ces ados qui veulent arrêter de se branler, et n’y arrivent évidemment pas puisque c’est lutter contre leur propre nature. Votre inéluctable échec à endiguer vos pulsions naturelles génère une culpabilité malsaine, de nouveaux projets sur la comète (« c’était la dernière cette fois, j’le jure ! ») qui ressemblent à des serments d’alcooliques, en un mot, de la m***, alors que vous pourriez tout simplement vivre votre vie en vous secouant plus ou moins souvent la nouille devant un film, quelques heures par semaine (ce que, bon gré mal gré, 95/100 des membres de ce forum finissent par faire).

Au final, cette histoire de porno dépendance, dont les fers de lance idéologiques sont des courants chrétiens durs (sans jeux de mots) et féministes radicaux, autrement dit, des gens bien peu recommandables, n’est qu’un nouvel avatar du moralisme sexuel dont on soupe depuis des siècles (La preuve que de ce que je dis, ce sont les post surréalistes de certains membres sur la nocivité de la masturbation ou l’interdiction du porno). Et si l’homme acceptait tout simplement ses pulsions, ses désirs, ses obsessions, ses « perversions » et tentait de vivre avec, plutôt que de perdre temps et énergie, en vain, à tenter de les museler ?

_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 09:49    Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 20:49    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Ya des fois où on l'ouvre .... et où on aurait mieux fait de rien dire ... ce que tu dis c'est vraiment à mettre des baffes, ca me fait monter la moutarde au nez de lire de pareilles aneries. Tu aimes le porno ? Restes dans ta bouse ici ya des gens qui ont l'espoir d'en sortir !




Déjà inutile de dire que la pornodépendance est un concept apporté par des religieux qui veulent castrer la société parce-que justement ce forum est fondé sur du non-prosélitisme, en gros pas de religion ... alors c'est bien mignon de se chercher des excuses pour nous trouver bidesque mais faut parfois s'intéresser aux choses un peu plus en profondeur avant de parler comme ça ! Des féministes dis-tu ? Ici on apprend juste à ne pas voir la femme comme un objet, j'appele pas ça du féminisme mais du respect.


Citation:
A quoi riment ces « journaux » qui parfois avoisinent les 100 pages, qui se résument à de belles résolutions, suivies de « rechutes », de culpabilité, et de nouvelles résolutions, et pour finir, en général, la disparition de l’auteur du post ?

Des dépendants restent dans leur faiblesse et d'autres s'en sortent, tu sais quoi dans 6 mois pour moi c'est fini je t'enverrai une carte postale. C'est faire honneurs aux laches qui cessent la lutte, moi je vais faire honneur aux personnes honorables qui s'acharnent et qui sont en bon chemin : 35ans, Pornend, Weezy, moi, AAAAA, Bernard, Dante, Bardamu, Elia, Sia et j'en passe, sans même mentionner la poignée qui se sont déjà sevrés alors que le forum est jeune !


Citation:
vous qui voulez vous sevrer de votre dépendance au porno, mais vous ne parlez que de cul ! Pas une discussion ici sur la littérature, l’art, la philosophie, ou autre chose d’élevé : votre préoccupation majeure, sinon unique, est, apparemment, la grosse bite en bois

Si t'avais lu les carnets en question tu verrais qu'on parle pas beaucoup de ça, ça dépend des gens, les carnets qui avancent marquent l'évolution dans le bon sens d'une personne, on parle de difficultés à aborder une fille, de lutter contre la procrastination, de vie plus saine, au contraire dans un forum censé parlé de pornodépendance on s'évade pas mal. Tu ne mesures même pas la richesse philosophique de ce forum.
 

Citation:
c’est lutter contre leur propre nature 

 
Je te plains sincèrement, si pour toi le propre de l'homme est de se masturber ... chacun sa vision des choses moi je préfère l'amour par exemple, toi qui parlait de gouts lol ca la fout bien . 
 

Citation:
Votre inéluctable échec à endiguer vos pulsions naturelles génère une culpabilité malsaine, de nouveaux projets sur la comète (« c’était la dernière cette fois, j’le jure ! ») qui ressemblent à des serments d’alcooliques, en un mot, de la m***, alors que vous pourriez tout simplement vivre votre vie en vous secouant plus ou moins souvent la nouille devant un film, quelques heures par semaine 

 
C'est vrai, pourquoi faire des efforts pour plus être une merde alors qu'on peut rester dans sa merde ? Cette option a un nom sais-tu ? Ca s'appelle la complaisance dans la faiblesse. Ya des hommes qui aiment avoir une bi** à la place du cerveau et d'autres non c'est comme ça ... 
 

Citation:
ce que, bon gré mal gré, 95/100 des membres de ce forum finissent par faire 

 
Je te remercie de faire honneur aux 5% des membres qui avancent, c'est bien la preuve que ce forum est d'utilité publique, on guérit sans même prescrire de médicaments, magique non ? 
 

Citation:
Et si l’homme acceptait tout simplement ses pulsions, ses désirs, ses obsessions, ses « perversions » et tentait de vivre avec, plutôt que de perdre temps et énergie, en vain, à tenter de les museler ?

 
Marche, court, vole, quand un mur t'arretera tu regarderas en arrière. Bien que je te souhaites de pas être pornodépendant, parce-qu'avec une mentalité pareille t'es pas prêt de sortir du déni, alors je parle même pas de sevrage ...
 

_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 21:50    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant

Citation:
Déjà inutile de dire que la pornodépendance est un concept apporté par des religieux qui veulent castrer la société parce-que justement ce forum est fondé sur du non-prosélitisme, en gros pas de religion

La société athée actuelle reprend quantité de schémas et de délires judéo-chrétiens, sans les dogmes qui allaient avec auparavant, c'est bien connu.

Tu veux un exemple du forum ? Ton propre post, où tu parles de rédemption, qui, qu'on le veuille ou non, est un concept chrétien. Que tu crois en Dieu ou non, tu reprends donc un concept chrétien (particulièrement nocif puisque culpabilisant). Et ne parlons pas de Manny272 qui parle de "pulsions diaboliques"... La religion est donc omniprésente sur ce forum.


Citation:
Je te plains sincèrement, si pour toi le propre de l'homme est de se masturber ... chacun sa vision des choses moi je préfère l'amour par exemple, toi qui parlait de gouts lol ca la fout bien .
Citation:

Connais-tu seulement un homme, un seul, qui ne se soit jamais branlé ? Faut débarquer l'ami, la branlette fait partie de la vie, n'importe quel médecin te le diras (tant qu'on reste à une fréquence normale j'entends, évidemment, si tu te branles 20 fois par jour t'as un problème). Et je ne vois pas en quoi c'est incompatible avec l'amour. Ta chérie n'est pas là, t'as une envie, tu l'assouvis, c'est pas la fin du monde...


Citation:

Je te remercie de faire honneur aux 5% des membres qui avancent, c'est bien la preuve que ce forum est d'utilité publique, on guérit sans même prescrire de médicaments, magique non ?

Content de voir que tu acceptes d'emblée mon pourcentage,qui est d'ailleurs plutot clément. Et à mon humble avis, les sevrés  ne le sont pas autant qu'ils le disent. Un bon scientifique ne se contenterait pas de simples témoignages internet, qui peuvent parfaitement être hyperboliques, exagérés plus ou moins consciemment...
_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 21:55    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Bon ça a buggé, et je n'arrive pas à éditer. Si un modo y arrive ce serait sympa
_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 22:21    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
La religion était très présente en France jusqu'à récemment ou l'athéisme monte, il est donc normal de retrouver des termes qui proviennent de la religion ce qui ne sous-entend pas qu'il ya croyance en dieu nécéssaire pour parler avec ces termes, inutile d'essayer d'associer ce forum et la religion on ne fait pas appel à la foi ici, et Afreg en est le premier et fervent garant. Abandonnes cette illusion-là c'est même pas la peine d'insister, personne ici ne dis que Dieu va nous donner la solution, qu'il faut croire en lui, là c'est du religieux et c'est vrai qu'il ya des forums contre la dépendance qui en sont empreints mais ici c'est terrain neutre.

Je suis d'accord ce chiffre de 5% est exagéré, en fait le vrai chiffre est de 50% qui s'en sortent au final et c'est super encourageant pour tout le monde ici.

Ton topic est à la fois insultant, inutile et hypocrite. Tu pouvais quand même avoir le bon sens de comprendre que beaucoup de tes propos pouvaient être blessants ... apparemment tu l'as pas. A quoi ca sert de venir ici pour démoraliser les gens ? C'est comme aller sur un forum où des femmes violées parlent entre elles pour leur dire "hey poulette sois pas hypocrite je sais que t'aime ça et jte prends dans la rue quand tu veux", imagines-tu la portée de tes mots ? Tu viens dire ici face à des personnes qui se battent et ont un équilibre fragile parfois et leur dire de laisser tomber et de retomber dans les vices qui leur ont pourri la vie pendant une voire plusieurs dizaines d'années ? Si t'avais réfléchis à ça avant de parler tu n'aurais pas tapé même la seule première lettre de ce topic.
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 22:39    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Citation:
La religion était très présente en France jusqu'à récemment ou l'athéisme monte, il est donc normal de retrouver des termes qui proviennent de la religion ce qui ne sous-entend pas qu'il ya croyance en dieu nécéssaire pour parler avec ces termes


Comme si langage et pensée n'étaient pas liés... La langue n'est pas seulement un outil, elle influence et structure la pensée.

Citation:
inutile d'essayer d'associer ce forum et la religion on ne fait pas appel à la foi ici, et Afreg en est le premier et fervent garant. Abandonnes cette illusion-là c'est même pas la peine d'insister, personne ici ne dis que Dieu va nous donner la solution, qu'il faut croire en lui


Comme j'essaye de te l'expliquer (et comme l'ont démontré Nietzsche et d'autres il y a des plombes), on peut être imprégné jusqu'à la moelle de concepts religieux, sans pour autant avoir la foi, ou adhérer à une religion. L'exemple typique est celui du communisme, qui, bien qu'athée et anticlérical, est tout pétri de mentalité judéo-chrétienne (haine des riches, eschatologie, conception linéaire du temps, dualisme marqué, etc.).

Citation:
Je suis d'accord ce chiffre de 5% est exagéré, en fait le vrai chiffre est de 50% qui s'en sortent au final et c'est super encourageant pour tout le monde ici.


Pourquoi la section "sevrages réussis" est elle aussi vide alors ? Pourtant vous êtes plutot bavards (je dis ça, ce n'est pas un défaut à mes yeux)

Citation:
Tu pouvais quand même avoir le bon sens de comprendre que beaucoup de tes propos pouvaient être blessants ... apparemment tu l'as pas. A quoi ca sert de venir ici pour démoraliser les gens ?


Faut savoir si vous êtes ouverts aux critiques ou pas. J'ai l'habitude d'être franc, brut de décoffrage, je vous dit ce que tot ou tard on vous claquera à la figure IRL. (ou pire, ce que les gens pensent sans oser vous le dire). Au pire, ma bétise vous renforcera dans votre juste cause. Au mieux, vous vous remettrez un peu en question.
_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 22:53    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Franchement c'est rasant de devoir tout contredire, moi j'ai qu'une chose à te dire, t'es insultant, et ton respect pour le porno me dégoute, tu ne vaux pas la peine que je te consacre plus de temps.
Et saches qu'on est ouvert aux critiques dans le sens de suggestion pour améliorer, pas dans le sens de critiquer pour descendre.
_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2012 - 23:14    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Ou ai-je dit que j'avais du respect pour le porno ? Le porno professionnel me débecte, il ne m'excite même pas. De là à y voir un danger majeur pour notre société, je pense que c'est exagéré, arguments à l'appui. De même, voir dans la masturbation un fléau à éliminer me semble aberrant. Les testicules produisent du sperme, faut que ça s'évacue, c'est comme ça, "tout coule", comme disait Héraclite (lol). Si tu préfères gicler à ton insu quand tu dors, c'est ton problème. En faire une vertu me semble quand même un tantinet ridicule (et je suis prêt à parier qu'un psy aurait bien des choses à dire sur ce genre d'attitude).

J'ai proposé quelques pistes pour améliorer le forum: arrêter de ne parler que de cul par exemple. Créez donc une section culture, où vous parlerez cinéma,littérature,musique, philo. ça fera un peu moins "forum d'obsédés". Ce serait déjà un bon début, non ?
_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
AFREG
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 2 358
Masculin

MessagePosté le: Dim 7 Oct 2012 - 00:34    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
 

La plupart du temps, je ne prends pas la peine de répondre à ce type de post. La critique suppose le raisonnement et la remise en question, ce qui n'est pas le cas de notre ami Alcibiade.
 

Mais tes posts synthétisent tellement tout ce qui peut avoir d'idiot dans le discours pro-porno, que j'ai décidé de sortir de ma léthargie pour répondre.
 

Quote: Je ne vais pas y aller par quatre chemins: les bras m'en tombent de lire ces journaux de sevrage qui, les ¾ du temps (et encore, je suis gentil, le rapport entre « témoignages de dépendance » et « témoignage de sevrages réussis » est de 1 à 10), n’aboutissent à rien.
 

La majorité des gens qui témoignent sur ce forum n'arriveront pas à se sevrer facilemen. tLe sevrage nécessite une part de responsabilité, de reprise en main. Poster un message ponctuellement ne guérira personne.
Maintenant, si tu prêtes un oeil attentif aux posts de la section "Sevrages réussis", tu verras que tous ont en commun d'avoir fait preuve de rigueur pour y arriver. Leur implication ne s'set pas arrêté à venir sur le forum, tous ont modifié leur mode de vie. Le forum et le site n'ont été que des béquilles. Je n'ai pas plus de prétention que cela pour ces lieux.
 

Quant à la fameuse proposition témoignages de dépendants / témoignages de sevrages réussis... Le sujet est déjà évoqué au sein même de cette dernière section. Pour te répondre synthétiquement, les deux principales raisons qui l'expliquent sont:
- Différents dépendants, dont le sevrage a bien avancé, au point d'être capable de se contrôler quasiment à tous les coups, expliquent que revenir sur le forum peut être douloureux, parce que cela renvoie à leur passé d'addict. Un peu comme un mec sobre qui revient dans un groupe d'Alcooliques Anonymes, et qui se demande ce qu'il fout encore là.
- Je ne mets en section "Réussis" que les témoignages pour lesquels j'ai le certitude d'un succès. Parmi les carnets ouverts ou archivés, il y a donc probablement des réussites qui ne se sont pas manifestés. J'aime le croire :-)
 

La section "Témoignages réussis" illustrent donc surtout les témoignages de membres qui ont pris la peine de revenir s'exprimer sur leur réussite, et éventuellement de continuer à apporter leur soutien aux autres compagnons de galère.
 

Quote: Vous avez les couilles pleines, ça bouillonne, et vous finissez par « rechuter » (traduction : vous vous branlez un bon coup, comme tous les hommes depuis la nuit des temps quand ils n’ont pas à portée une compagne prête à baiser 3 fois par jour).
 

L'homme de Néanderthal, d'ailleurs, est connu pour avoir inventé le gonzo (ironie) Soyons sérieux! Les temps ont évolué. Ce sur quoi les ados peuvent s'exciter aujourd'hui n'a plus rien à voir avec ce que leurs pères et grand-pères ont pu connaître, aussi bien en terme d'intensité que de facilité d'accès.
 

Quote: A la clé, un processus « ‘faute’/culpabilité/tentative d’arrêt/rechute/etc », qui fleure bon le moralisme judéo-chrétien castrateur (ce n’est pas un hasard si une grande partie des sites parlant de porno dépendance sont des sites cathos ou évangéliques…)
 

C'est à ce moment précis que le Bonobo, regardant les abîmes, se rendit compte qu'il avait laissé son indépendance d'esprit au fond du fossé.
Si je te suis, soit on est un primate cédant à ces fameuses pulsions irrésistibles, qui nous demanderaient donc de télécharger des vidéos de gangs bangs et de double pénétration; soi nous sommes de vilans moralisateurs prisonniers de la morale judéo chrétienne. Un choix de perdant en somme.
Je ne suis ni chrétien extrémiste, ni féministe radical. J'ai juste la prétention d'être capable de ne pas sombrer dans ce manichéisme stupide si bien exploité par les pornocrates. Je me fous royalement des envolées morales de certains extrémistes de la pensée. Je ne vais pas repousser une idée qui est la mienne parce qu'un autre l'a eu avant moi.
Au passage, révise tes cours de "féminisme radical". Le féminisme s'est englué sur la question de la pornographie, entre les groupes qui l'analysent comme aliénant pour la femme; et ceux qui aimerait nous convaincre que le porno montre des femmes libérées, puisque libres de laisser les hommes disposer de leur corps.
 

Quote: Et si l’homme acceptait tout simplement ses pulsions, ses désirs, ses obsessions, ses « perversions » et tentait de vivre avec, plutôt que de perdre temps et énergie, en vain, à tenter de les museler ?
"J'ai pas pu m'en empêcher monsieur le commissaire"
Nous vivons dans une société, ce qui implique que nous soyons tous capables de réguler nos pulsions. Sinon, on finit tous comme Ted Bundy et autres.
Lorsque les membres viennent ici, c'est justement qu'ils ne se sentent pas bien avec leurs pulsions. Car un type qui n'est pas gêné par sa consommation de pornographie ne viendrait pas perdre son temps sur ce forum de dépravé :-)
 

Tu veux un exemple du forum ? Ton propre post, où tu parles de rédemption, qui, qu'on le veuille ou non, est un concept chrétien. Que tu crois en Dieu ou non, tu reprends donc un concept chrétien (particulièrement nocif puisque culpabilisant). Et ne parlons pas de Manny272 qui parle de "pulsions diaboliques"... La religion est donc omniprésente sur ce forum.
Encore cette méchante religion qui veut nous empêcher de consommer du vagin barely legal et de nous branler sans complexe.
Evacuer le concept de rédemption pour cause de pseudo nocivité est bien pratique. Il permet aussi d'évacuer le concept de responsabilité. Après, tout est facile: dès que quelqu'un me contredit, je le taxe d'évangélisme. Ca change du point Godwin.
"Rédemption" et "pulsions diaboliques" sont les trois seuls mots que tu as trouvé sur un forum de 32 000 messages, pour démontrer combien ce forum serait un théâtre de l'Inquisition ??? Tant de légèreté me déçoive.
 

Quote: Un bon scientifique ne se contenterait pas de simples témoignages internet, qui peuvent parfaitement être hyperboliques, exagérés plus ou moins consciemment...
Je suis parfaitement d'accord avec toi: la totalité de tes analyses, ne reposant que sur une lecture biaisée d'une poignée de topics, est donc vaine.
Et si tu me dis que tu as à lu ne serait-ce que 20% des messages, je t'embauche comme modérateur :-) (humour)
 

Quote: J'ai proposé quelques pistes pour améliorer le forum: arrêter de ne parler que de cul par exemple. Créez donc une section culture, où vous parlerez cinéma,littérature,musique, philo. ça fera un peu moins "forum d'obsédés". Ce serait déjà un bon début, non ?
Je pense également ouvrir une section cuisine, voyages, réinsertion professionnelle et musique péruvienne.
As-tu vu l'intitulé de la boutique mon ami? www.pornodependance.com
Quand je vais à la boulangerie, ce n'est pas pour parler de Nietzche avec la vendeuse. Et quand je vais au café philo, je n'achète pas de pain.
Désolé que le cul soit un sujet trop terre à terre à ton goût.
 

A, un dernier point, celui qui m'a fait le plus marrer: le coup du "j'aime pas le porno industriel avec des blondes maigrichonnes, je préfère le porno amateur avec de vraies femmes".
Cet argument fort pratique permet de trier ce qui serait le "bon" porno du "mauvais porno". Tu te branles devant un contenu qui te paraît plus décent, donc tu te libères de toute forme de complexe. Tu fermes les yeux sur la misère sexuelle du porno industriel, et tu essaies de te convaincre que le porno amateur est un monde de merveilles. Si tu es suffisamment cynique, tu prétendras que le porno amateur est beaucoup plus esthétique.
 

Tout cela sentirait presque le refoulement judéo-chrétien. Bizzare non? :-)
_________________
AFREG - ADMINISTRATEUR DU WWW.PORNODEPENDANCE.COM

Vous aimez le travail réalisé sur le site et le forum?
Vous pouvez le soutenir par un don Paypal http://www.pornodependance.com/soutenir.htm
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Dim 7 Oct 2012 - 12:24    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Citation:
Si je te suis, soit on est un primate cédant à ces fameuses pulsions irrésistibles, qui nous demanderaient donc de télécharger des vidéos de gangs bangs et de double pénétration; soi nous sommes de vilans moralisateurs prisonniers de la morale judéo chrétienne. Un choix de perdant en somme.


Je ne télécharge ou visionne aucune vidéo de gang bang ou de double pénétration, et je n'adopte pas non plus votre idéologie et votre vocabulaire de rédemption à la noix. Et je suis surement loin d'être le seul. Ce choix bidon plein de manichéisme, c'est vous qui le mettez en place !





Citation:
Au passage, révise tes cours de "féminisme radical". Le féminisme s'est englué sur la question de la pornographie, entre les groupes qui l'analysent comme aliénant pour la femme; et ceux qui aimerait nous convaincre que le porno montre des femmes libérées, puisque libres de laisser les hommes disposer de leur corps.


Je le sais très bien, ayant étudié de près la question féministe. Ce qui nous montre d'ailleurs que l'industrie porno et ses délires et le puritanisme anti porno (qu'il soit féministe, chrétien ou pseudo-laïc) ne sont que deux faces de la même pièce.


Citation:
"Rédemption" et "pulsions diaboliques" sont les trois seuls mots que tu as trouvé sur un forum de 32 000 messages, pour démontrer combien ce forum serait un théâtre de l'Inquisition ??? Tant de légèreté me déçoive.


Je ne vais pas non plus passer mon temps à éplucher votre littérature hein... J'ai pris deux exemples trouvé dans des topics en cours. Quelqu'un de motivé pourrait sans doute trouver des centaines d'exemples sans problème, puisque moi, en 30 secondes, j'en trouve 2. Votre vocabulaire, vos schémas de pensée, en dépit de vos protestations, sont religieux jusqu'à la moelle. Il ne s'agit pas de stratégie Godwin, car après tout on a bien le droit d'être chrétien. S'agirait juste que vous vous en aperceviez.


Citation:
Je pense également ouvrir une section cuisine, voyages, réinsertion professionnelle et musique péruvienne.As-tu vu l'intitulé de la boutique mon ami? www.pornodependance.com
Quand je vais à la boulangerie, ce n'est pas pour parler de Nietzche avec la vendeuse. Et quand je vais au café philo, je n'achète pas de pain.


Socrate parlait bien de philosophie avec des cordonniers et des boulangers... Et des tas de fora internet ne parlent pas QUE de ce qui est censé etre leur sujet primordial. Votre intéret exclusif pour le cul montre bien que, loin de vous sevrer de quoi que ce soit, vous pataugez dans votre boue. Au fond, et au risque de faire le psy, je crois qu'en fait vous retirez un plaisir malsain de l'exposition détaillée de vos problèmes sexuels.


Citation:
Cet argument fort pratique permet de trier ce qui serait le "bon" porno du "mauvais porno". Tu te branles devant un contenu qui te paraît plus décent, donc tu te libères de toute forme de complexe. Tu fermes les yeux sur la misère sexuelle du porno industriel, et tu essaies de te convaincre que le porno amateur est un monde de merveilles. Si tu es suffisamment cynique, tu prétendras que le porno amateur est beaucoup plus esthétique.


Je le soutiens de bonne foi. Nombre de vidéos amateur sont des chef d'oeuvres d'érotisme, et beaucoup de "girls next door" sont plus bandantes que les poupées barbies de l'industrie porno. L'amour y est également plus présent, puisque ce sont souvent de vrais couples qui baisent, et non des acteurs.

Je ne pense pas en revanche que ce soit plus décent. Des gens qui montrent leur cul, ce sont des gens qui montrent leur cul, point.

Cela dit, en effet, je pense que le porno amateur est infiniment supérieur au porno pro, non du point de vue de la décence, mais plutot de l'esthétique, de l'érotisme, etc.
_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
Platonique


Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2011
Messages: 843
Masculin

MessagePosté le: Dim 7 Oct 2012 - 23:57    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
J'espère qu tu es encore actif ici car ton post m’intéresse, j'ai parfois eu des reflections similaire sur certain points.

On ne parle pas simplement de cul par contre, mais je comprends que tu n'ai pas tout lu sur le forum évidemment.

Plutot que de feuilleter plusieurs carnets essaie d'en regarder un sur plus de 5 pages, et tu verras que c'est loin d'être uniquement axé la dessus...

Après je pense que tu fais une confusion entre ceux qui , en grande majorité regardent du porno sans problème, et les autres...

Peut être que quelqu'un ici sont trop sevère avec eux même et gagnerait plus à assumer leur pulsion, mais je ne peux pas me permettre d'emettre un jugement sur aucun des membres ici.

La majorité des gens qui consoment de l'alcool ne sont pas alcoolique, pour reprendre ton exemple.

Personnellement il m'est déjà arrivé de rester sur du porno toute une journée en faisant ce que tu sais plus de 15 fois, je considère avoir un problème avec sa, et j'en suis le seul juge, comme tous les autres membres.

Après je m'exclu complètement du débat sur l'industrie du porno, je pense qu'ici la véritable question c'est les problèmes de ceux qui sont dépendants.
Revenir en haut
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Oct 2012 - 00:46    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Citation:
Peut être que quelqu'un ici sont trop sevère avec eux même et gagnerait plus à assumer leur pulsion, mais je ne peux pas me permettre d'emettre un jugement sur aucun des membres ici.
La majorité des gens qui consoment de l'alcool ne sont pas alcoolique, pour reprendre ton exemple.


Exactement. En fait j'ai la facheuse impression que la confusion est faite ici entre consommation obsessionnelle de porno (se branler 20 fois par jour en passant la journée devant) et consommation de porno tout court (se détendre une heure  ou deux en matant des vidéos de temps en temps).

En lisant les quelques pages que j'ai lues, il semble que pour les auteurs, se toucher UNE fois devant un porno est en soi un drame. Or, la dépendance, ce n'est pas de faire ça une fois après des semaines d'abstinence (franchement, quel homme peut passer un mois sans baiser ou se branler ?) c'est justement, comme tu dis, de le faire à longueur de journée.

De plus, de la lutte contre la dépendance au porno, on glisse fréquemment à la lutte contre la branlette, et là désolé, mais vous n'y arriverez pas. Et quand bien même, arriver à des "pollutions nocturnes",comme un ado de 12 ans, est-ce si formidable ? Le sexe produit du sperme, et il s'évacuera d'une manière ou d'une autre. Et désolé de me répéter, mais s'imaginer que se vider involontairement est plus décent, plus moral, mieux que de se branler un coup, c'est une couillonnade monothéiste, si j'ose dire.
_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
Serie


Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2012
Messages: 89
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Oct 2012 - 11:41    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Peut être serait il intéressant de lire le lien entre la pornographie et la masturbation sur le site pornodependance.com pour mieux comprendre... l'as tu lu?

En gros le message est : la masturbation fait rechuter le dépendant dans le porno. Il s'agit de sevrer de son esprit les modèle relationnelles faussés qui polluent sa vie de tous les jours.

Enfin par le sevrage, je prends conscience que je peux contrôler mes pulsions qui sont chronophages, et par la, développer mon sentiment de puissance, une meilleure estime de moi même.

Donc je pense que le sevrage total pour le pornodependant est très important.

Ton avis est très intéressant car il me renforce dans ma décision.

Je comprend également tes propos si tu n'en souffres pas.

Te souhaitant une bonne journée
_________________
Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. Sénèque
Revenir en haut
@@@@272


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2012
Messages: 55
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 09:50    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Il faut avouer que tu es à l'aise dans l'écriture, tu tournes bien tes phrases, tu rédiges avec facilités, bonne culture, mais pourtant ça m'a en rien convaincu que j'étais dans le tort de vouloir effectuer le sevrage..
C'était même interessant d'avoir un avis contraire au bienfait du forum, pour renforcer ma motivation contre ma sexualité non épanoui..
En tous cas, je confirme, quand j'ai dit pulsion démonniaque, c 'était juste pour essayer de personnifier mon malheur..
_________________
Tout vient à point à qui sait attendre
Revenir en haut
Léa


Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 335
Féminin

MessagePosté le: Lun 15 Oct 2012 - 16:51    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Alcibiade,

              Il est assez rare que des personnes débarquent ici pour exprimer des propos d'emblée révoltants.

              Toute ta reflexion part du principe que tu t'adresses à des hommes et des femmes communs.

              Bien sur que condamner la masturbation est domageable, bien sur que certains pornos amateurs à petites doses peuvent procurer du fun dans la vie des célibataires ou des couples.
Bien sur que le sexe est beau et jouissif MAIS ici tu t'adresses à des victimes d'une dépendance au porno et/ou au sexe.

             C'est comme si tu reprochais au alcooliques anonymes de fustiger la conso d'alcool pour ses membres.

             Je suis certaien que tu es doté d'une intelligence hors du commun. Tu n'auras donc pas de mal à comprendre ce que signifie le terme DEPENDANCE.

             Pour un homme ou une femme DEPENDANT la pornographie est toxique parce qu'elle entraine automatiquement une surconsommation, une alteration du lien avec la réalité, avec l'affectivité.

             Si tu n'es pas dépendant alors masturbe toi autant que tu le veux en regardant tout ce que l'industrie du porno amateur t'offre. Va y déchaine-toi, il n'y a aucun soucis....sauf peut-être pour la femme qui partage eventuellement ta vie.

             Méfie-toi cependant parce qu'un beau matin tu pourrais bien te retrouver le sexe blessé, la bouche pâteuse, les yeux exorbités, dégouté de toi-même parce que tu n'as pas su t'arrêter de chercher désespérément la scène qui allait enfin t'exciter.

             Un conseil, si tu veux vraiment partager des echange épistolaires à la hauteur de ton intelligence et de tes attentes, va voir ailleurs si nous n'y sommes pas............

              Les dépendants et compagnes de dépendants n'ont nul besoin d'interventions malfaisantes. Nous menons un combat titanesque qui réussira ou non, là n'est pas le problème.

              Trouve toi d'autres forums.....
Revenir en haut
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 13:51    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Citation:
Toute ta reflexion part du principe que tu t'adresses à des hommes et des femmes communs.


Et à mon avis c'est le cas, à quelques exceptions près. Qu'un traitement de choc soit nécessaire pour quelques rares obsédés, peut être. Tout le vice de votre site consistant, malheureusement, à faire croire à des tas de gens normaux qu'ils sont des Dominique Grosse canne en puissance.

De même, la branlette, effectuée 20 fois par jour est sans doute un problème. La branlette tout court, non. Le porno 10 heures par jour est un problème, le porno tout court, non. Boire un litre de vodka par jour est un problème, l'alcool tout court, non.
_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
Léa


Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 1 335
Féminin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 14:17    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Mais enfin.....qui a déjà dit ici que la masturbation était à proscrire même en dehors d'une addiction?

La grande majorité des membres sont des gens ouverts et qui ne seraient pas ici s'ils n'avaient pas un problème de dépendance.

D'ailleurs que fais-tu ici toi?
Pourquoi perdre ton précieux temps à polémiquer sur un sujet qui ne te concerne absolument pas?

Excuse moi mais je ne comprends pas bien quels sont tes motifs.

Ici, personne ne veut convaincre personne.
Ce n'est pas nécessaire, les dégats occasionnés non pas par le porno mais par l'addiction au porno sont tellement considérables qu'ils sont à eux-même la preuve irréfutable de la nécessité vitale de se sevrer.

Si tu refuses cette évidence ou que tu estimes n'être en rien concerné par ce fléau, alors va tuer ton ennui ailleurs.

Je travaille depuis tres longtemps dans le domaine de la santé affective et sexuelle, principalement avec des jeunes et je peux te dire que le porno fait des ravages individuels et dans les couples. Je cotoie avec une grande ouverture des gens de tous les sexes, avec toutes les pratiques sexuelles possibles. Je donne des animatiosn aux jeunes ados, nous parlons de masturbation positivement (puisque qu'elle represente la première façon de connaitre son corps puis de se faire plaisir).

Le dépendance au porno est une pathologie qui malheureusement condamne ses victimes à se passer de toute pornographie et pour un temps de masturbation.

Si tu n'admets pas cela, c'est ton choix mais ne tente pas de convaincre les membres, ce serait peine perdue, je te le dis.
Revenir en haut
Giller


Hors ligne

Inscrit le: 18 Avr 2012
Messages: 1 605
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Oct 2012 - 17:19    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Alcibiade t'as l'air de t'amuser comme un ptit fou à faire chier ton monde, alors je vais faire appel à ta culture relative et ton intelligence douteuse pour décrypter le message caché dans cette image : 



_________________
Se sevrer, s'offrir une vie
Revenir en haut
alcibiade


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2012
Messages: 25
Masculin

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2012 - 00:49    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant





Citation:
Mais enfin.....qui a déjà dit ici que la masturbation était à proscrire même en dehors d'une addiction?

Juste une impression.

Je viens poster ici pour discuter, parce que votre discours m'a interpellé. J'ai trouvé intéressant d'en débattre. Maintenant, si tout votre argumentaire consiste à affirmer envers et contre tout "l'addiction au porno est un fléau, on doit s'en sevrer", alors que tout montre que vos tentatives de sevrage sont un échec total... "35 jours, 36 jours, ah zut j'ai rechuté, j'en ai plein les bottines." J'ai l'impression que les pauvres gens qui viennent ici se torturent pour rien, ça fait franchement pitié.

Regardez le journal d'espion, il a gagné quoi à vous lire ? A part se culpabiliser, se torturer, passer ses journées à penser à sa bite et à essayer de ne pas y toucher ? Il a besoin d'une copine avec qui baiser, pas d'un sevrage quelconque.
_________________
"Soit à l'écoute de tes couilles comme de ton esprit" Lao Tseu.
Revenir en haut
indigné


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2011
Messages: 358
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Oct 2012 - 13:04    Sujet du message: L'avis d'un sceptique Répondre en citant
Bonjour alcibiade,

Je parcours de temps en temps le forum. J'en ai fini avec la pornographie : je n'en regarde plus.

Je pense que tu ne comprends pas bien le site. C'est un site pro-sexe et anti-porno. Le message de ce site est que la pornographie détruit la sexualité.

Des pulsions sexuelles, on en a tous. Le forum et le site n'est pas là pour nier ce que l'on est : des humains avec une sexualité. Mais pour autant, penses-tu vraiment que voir les images trashs fait parti des pulsions sexuelles ? Soit tu ne connais pas la pornographie actuelle, soit tu t'en fous. Mais nous, on ne s'en fout pas.

Bonne journée.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:35    Sujet du message: L'avis d'un sceptique
Revenir en haut
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    www.pornodependance.com Index du Forum // AUTRES / EXPRESSION LIBRE // Critiques / Améliorations à apporter au site Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
alexisBlue v1.2 // Theme Created By: Andrew Charron // Icons in Part By: Travis Carden
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com